🔒
❌
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 3 avril 2020Flux RSS

Premiers tests sous LN2 avec le 10980XE

Par : CornerJack

Cet article Premiers tests sous LN2 avec le 10980XE est apparu en premier sur Overclocking.com.

Merci à m’sieur Flandres Azote qui malgré le contexte actuel continue toujours les livraisons. Nous avons donc réceptionné, en respectant les mesures précautions, cinquante litres d’azote liquide. L’opportunité pour nous de tester sous LN2 le combo Intel 10980XE et Asus Rampage VI Extreme Encore. Pour rappel, le test est disponible ici.

Tests sous LN2 10980XE et Asus Rampage VI Extreme Encore Tests sous LN2 10980XE et Asus Rampage VI Extreme Encore

Afin de tester dans les meilleurs conditions, j’ai remplacé le socket de la carte mère pour libérer les trous autours du socket et ainsi passer mon système de fixation pour le godet T-Rex de KingPiN. L’isolation a été réalisée avec de la gomme à fusain. Il existe plusieurs techniques d’isolation mais mon choix s’est porté sur celui-là.

Tests sous LN2 10980XE et Asus Rampage VI Extreme Encore Tests sous LN2 10980XE et Asus Rampage VI Extreme Encore

Voici la configuration utilisée pour cette petite petite session sous froid :

  • Carte mère : Asus Rampage VI Extreme Encore (bios 0049)
  • Processeur : Intel 10980XE
  • Mémoire : 32 GB Corsair Platinum Dominator 4266 MHz CL19
  • Carte graphique : MSI GT710
  • Système de refroidissement : godet Kingpin Cooling T-Rex + adaptateur AM4
  • SSD : Samsung 970 EVOplus M.2
  • Alimentation : Corsair AX1600i
  • Système d’exploitation : Windows 10 64 bits (version 1909)

Les tests :

En ce qui concerne cette première série de tests, ils furent assez compliqué. Pas mal de paramètres à modifier au sein du bios afin de pouvoir booter sans souci notamment avec la mémoire à 4000 MHz en C12. L’autre souci est le « cold boot ». Il s’agit d’une température au-delà de laquelle la carte mère refuse de démarrer. Dans mon cas, cette température s’est située aux alentours de -93°C. Si la température est plus basse, il faut réchauffer le godet afin que la carte mère puisse booter. Le « cold bug » arrive lui vers -110°C. Celui-ci se manifeste par un écran figé et l’obligation de redémarrer la configuration. Bref, pas évident de bencher à cette température surtout que le 10980XE chauffe fort.

Tests sous LN2 10980XE et Asus Rampage VI Extreme Encore Tests sous LN2 10980XE et Asus Rampage VI Extreme Encore Tests sous LN2 10980XE et Asus Rampage VI Extreme Encore

Les résultats actuels sont de 5630 MHz pour une tension de 1.475 volt. Les 5700 MHz ne sont pas stables et juste par manque de froid, une tension supplémentaire n’apporte pas de gain. Prochain objectif, attaquer la 5770 pour le concours Hwbot.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Premiers tests sous LN2 avec le 10980XE

Tuto : les accessoires bien utiles pour votre circuit liquide

Par : CornerJack

Cet article Tuto : les accessoires bien utiles pour votre circuit liquide est apparu en premier sur Overclocking.com.

Logo montage d'un watercoolingNous allons poursuivre notre petit tutoriel concernant le montage d’une boucle de refroidissement liquide custom avec cette seconde partie. Celle-ci sera dédiée aux accessoires bien utiles à mettre en place. Ayant eu l’opportunité de mettre à jour ma boucle de refroidissement liquide custom, j’ai trouvé intéressant de partager avec vous son montage. Cette nouvelle boucle va notamment me servir pour notre comparatif de waterblocks LGA2066.

L’idée est donc de vous proposer un tutoriel qui se composera de trois parties :

  1. Ce dont vous avez besoin pour concevoir un circuit de refroidissement liquide, c’est-à-dire les différents composants.
  2. Les petits plus, ces accessoires pas nécessaires mais qui peuvent se montrer très utiles dans votre boucle ainsi que lors de vos tests.
  3. Le montage de ma boucle de refroidissement qui me servira pour mes tests mais surtout pour le comparatif des waterblocks LGA2066.

J’en profite pour remercier EKWB pour son soutien sur une grande partie des composants. Allez, c’est parti, passons en revue les composants obligatoires pour monter une boucle de refroidissement liquide custom. N’hésitez pas à nous partager votre expérience dans l’installation de votre boucle de refroidissement custom dans les commentaires ci-dessous ou sur notre forum.

 

Ces accessoires bien utiles :

Le.s support.s pour la pompe/réservoir

Il s’agit d’un élément que l’on oublie quasiment systématiquement lors de la réflexion sur son watercooling custom. Eh oui, il faut bien maintenir cet élément au sein de votre boitier. Même si de nombreux combo pompe/réservoir dispose d’un système de fixation, celui-ci n’est pas d’une grande aide dans la plus part des cas. De nombreux montages font appel à ce que l’on appelle un support pour ventilateur. Il s’agit d’un élément en forme de L qui supporte le combo pompe/réservoir et qui vient se fixer sur un ventilateur soit de 120 mm soit de 140 mm.

Support pome/réservoir

L’avantage de celui-ci, c’est qui peut aussi bien s’adapter pour un radiateur placé verticalement ou horizontalement. Cette accessoire coûte une dizaine d’euros et est un élément primordiale pour une installation sereine. Notez que certaines marques, comme Corsair, le fournissent dans le bundle de leur Hydro X Series XD5 RGB.

Les connecteurs dit « Quick Disconnect »

Là, on va surtout s’adresser à ceux qui montent, démontent souvent leur circuit afin de tester d’autres éléments. Pour notre comparatif sur les waterblocks LGA2066, il s’agit l’un d’un atout essentiel afin de gagner du temps lors du changement du waterblock. L’idée va donc être de venir les placer de part et d’autre de l’entrée/sortie du waterblock. Cela va nous permettre de changer de bloc sans devoir vider toute la boucle de son liquide.

Connection rapide pour boucle de refroidissement liquide

Attention, comme indiqué sur la photo, il y a un sens dont il faut tenir compte. En ce qui concerne le prix, il est de 20.23 euros l’embout.

Une sonde de température

Connaitre la température de votre liquide est toujours un plus. Cela vous permettra d’opter pour l’installation la plus performante, ventilateurs en push ou en pull, radiateur placé verticalement ou horizontalement ? Maintenant, visuellement, une sonde digitale dans un boitier vitré, c’est toujours un rendu du plus bel effet qu’une sonde plongée dans le réservoir.

Sonde de température BARROWCH FBFT02-V2 Sonde de température BARROWCH FBFT02-V2

Pour ma part, j’ai opté pour la sonde BARROWCH FBFT02-V2 – Noir disponible au prix de 19.95 euros. Elle a juste besoin d’être connectée à une prise fan 12v afin d’être alimentée. La précision est de 0.1°C et est très simple à installer.

Une sonde pour mesurer le débit

Toujours dans l’Débitmètre BARROWCH FBFT03-V2esprit de la sonde de température, son utilité est peut-être moindre pour une majorité d’utilisateurs. Dans notre cas, elle va nous permettre de mesurer l’impacte du circuit interne (maze) de chaque waterblock sur le débit. Comme pour la sonde ci-dessus, elle requiert un connecteur fan 12v pour être alimentée.

Le prix est lui de 39.95 euros pour cette sonde BARROWCH FBFT03-V2. Lors de la prochaine et dernière partie, je vous expliquerai le petit souci que j’ai rencontré et qui n’était stipulé nul part.

L’opportunité de vidanger votre circuit

Élément essentiel de toute boucle de refroidissement liquide : prévoir un moyen de vidanger votre circuit. Tout d’abord puisqu’il est essentiel de changer une fois par an le liquide de votre circuit, voire avant, si vous remarquez l’apparition d’algues ou l’intérieur de vos waterblocks qui changent de couleur. Rien n’est plus contraignant que de devoir tout démonter pour vider votre boucle.

Robinet pour purger boucle refroidissement liquide Robinet pour purger boucle refroidissement liquide

Plusieurs solutions s’offre à vous et souvent au départ d’une sortie encore disponible au niveau du réservoir, de la pompe ou du radiateur. L’idée est de dissimuler un tuyau se terminant soit par un robinet et un bouchon en partie basse de votre circuit. Cela vous permettra d’être serein en cas de souci. Le prix d’un robinet et bouchon coûtent une quinzaine d’euros.

Nous sommes presque prêts

Configuration de tests Asus Rampage VI Extreme Encore

Rendez-vous d’ici quelques jours pour découvrir la dernière partie de ce tutoriel avec le montage des différents composants et accessoires. N’hésitez pas à nous partager votre expérience dans l’installation de votre boucle de refroidissement custom sur notre forum ou sur le discord.

 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Tuto : les accessoires bien utiles pour votre circuit liquide

À partir d’avant-hierFlux RSS

AMD prêt pour le jeu Resident Evil 3

Par : CornerJack

Cet article AMD prêt pour le jeu Resident Evil 3 est apparu en premier sur Overclocking.com.

Capcom proposera une remise au goût du jour du célèbre jeu Resident Evil 3 lancé sur Playstation en 1999. Le joueur y incarne Jill, une femme devant quitter Racoon City et survivre aux infectés qui habitent la ville. Le jeu dispose d’une campagne solo terrifiante ainsi qu’une expérience multijoueur en ligne en 1 contre 4. AMD, qui est partenaire, proposera ce jeu dans son bundle « Raise the Game » jusqu’au 25 avril. Les nouveaux propriétaires d’une Radeon RX 5700 ou RX 5600 pourront profiter de ce jeu en plus de « Monster Hunter World : IceBorne Master Edition » et de trois mois de Xbox Game Pass PC gratuitement.

 

Les joueurs bénéficiant d’une carte Radeon RX 5700 et RX 5600 pourront bénéficier des fonctions suivantes :

  • AMD FidelityFX CAS : un filtre de netteté dynamique, indépendant du hardware, pour améliorer les détails dans les zones à faible contraste afin de profiter d’une image plus précise même après les effets de post traitement qui adoucissent généralement les visuels. Le tout avec un impact minime sur les performances.
  • AMD Radeon FreeSync Premium Pro : les joueurs sur n’importe quelle plateforme profitent de la technologie de synchronisation adaptative époustouflante d’AMD pour un jeu fluide et sans déchirement, même lors des épatants rendus HDR.

Pour rappel, nous avons déjà pu passé en revue ces deux cartes graphiques, avec une RX 5600 XT parfaitement à l’aise en 1080p et une RX 5700 XT taillée, elle, pour le 1440p.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici AMD prêt pour le jeu Resident Evil 3

Test – Asus Rampage VI Extreme Encore

Par : CornerJack

Cet article Test – Asus Rampage VI Extreme Encore est apparu en premier sur Overclocking.com.

Même si actuellement, le vent souffle plus du côté d’AMD avec ses Ryzen de troisième génération, Intel a proposé un refresh du 9980XE qui est devenu à cette occasion le i9-10980XE. L’arrivée de ce nouveau processeur a vu débarquer de nouvelles cartes mères, dont l’Asus Rampage VI Extreme Encore, sur laquelle nous allons nous pencher aujourd’hui.

Le PCB de l'Asus Rampage VI Extreme Encore

Sommaire :

  1. On fait le point sur ce i9-10980XE
  2. L’architecture et le tour du propriétaire
  3. Le PCB et les connectiques
  4. Le bios et logiciel
  5. La configuration utilisée pour les tests
  6. L’overclocking
  7. Le comportement des VRM
  8. Conclusion

On fait le point sur ce i9-10980XE

Fraîchement débarqué en fin d’année 2019, le i9-10980XE fait partie des processeurs de la famille Cascade Lake-X et est gravé en 14 nm. Celui-ci est toujours compatible avec le socket LGA-2066 ainsi qu’avec le chipset X299. Il sera donc possible de l’utiliser sur toutes les cartes mères X299 à condition de passer par la case mise à jour de votre bios.

Comme le i9-9980XE, ce nouveau processeur dispose de 18 cores et 36 threads. La bonne nouvelle concernant ce i9-10980XE : c’est son prix face à l’ancien i9-9980XE (2100 euros). Intel avait annoncé un prix divisé par deux et compris entre $979.00 – $1000.00. Malheureusement, celui-ci est de 1192.95 euros et toujours indiqué en rupture au moment de publier notre article.

Sa fréquence de base est de 3.0 GHz sur tous les cœurs, elle peut atteindre 4.6 GHz en mode turbo 2 et jusqu’à 4.8 GHz en mode turbo 3. Face au 9980XE, la fréquence turbo 2 gagne 200 MHz et celle du turbo 3, 300 MHz. En ce qui concerne la taille de mémoire cache, elle est de 18432 ko pour le L2 et de 24.75 Mo pour le L3.

Ce nouveau processeur gagne aussi 4 voies PCIe supplémentaire afin de passer à 48 ainsi qu’un support de capacité maximale de 256 GB pour la mémoire. Son TDP de 165 watts reste lui inchangé.

Enfin, sachez que Intel aurait dans ses cartons un i9-10990XE avec 22 cœurs afin de venir concurrencer le Threadripper 3970X. Pour finir, nous avons mis à jour notre tableau regroupant les benchmarks que nous affectionnons afin de vous faire une idée des performances du i9-10980XE.

Tableau comparatif :

Tableau comparatif des performances CPU 6 à 12 cores Tableau comparatif des performances CPU 16 à 32 cores

Les résultats ci-dessus sont obtenus sans aucun paramétrage si ce n’est le XMP du kit mémoire. Le processeur est sorti de sa boite, installé dans le socket, un p’tit tour dans le bios pour activer le XMP et c’est parti pour les benchmarks.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Test – Asus Rampage VI Extreme Encore

Un tuto d’overclocking du i7 9700K pour débutant

Par : CornerJack

Cet article Un tuto d’overclocking du i7 9700K pour débutant est apparu en premier sur Overclocking.com.

L’overclockeur Luumi, qui travaille en étroite collaboration avec KingPiN et donc EVGA, vient de mettre en ligne une nouvelle vidéo. Dans celle-ci, il nous explique comment overclocker un processeur Intel i7 9700K. La carte mère est la superbe EVGA Z390 Dark, qui malheureusement, ne s’est vendue qu’à quelques exemplaire en Europe. Si vous êtes un fan de notre site, vous savez qu’il s’agit de la carte mère que j’utilise pour une grande partie des tests sur le chipset Z390 avec le i9 9900K.

 

Le potentiel en overclocking de la Z390 Dark est très bon et associé au 9700K, Luumi vous explique comment atteindre les 5 GHz. Il passe en revue les profils disponibles dans le bios ainsi que son bios spécial H24 pour une fréquence de 5.2 GHz et la mémoire à 4300 MHz en 17-18-18. Seule nécessité, disposer d’un kit mémoire équipé de puces Samsumg B-Die. Si vous ne savez pas comment identifier votre kit mémoire, un petit conseil, allez jeter un coup d’œil à notre dernier article sur le kit mémoire Teamgroup T-Force Xtreem 4500 MHZ CL18.

Même si votre configuration est différente mais que vous disposez d’une carte mère architecturée sur le chipset Z390 et d’un processeur de 9th génération, pas mal de ses conseils vous seront très utiles !

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Un tuto d’overclocking du i7 9700K pour débutant

Nvidia annonce l’arrivée du DLSS 2.0

Par : CornerJack

Cet article Nvidia annonce l’arrivée du DLSS 2.0 est apparu en premier sur Overclocking.com.

Le DLSS, pour Deep Learning Super Sampling, est un procédé qui concrètement se substitue aux anti-aliasing traditionnels et utilise les Tensor Cores pour lisser l’écran. Les Tensor Cores ont pour but de faciliter principalement le deep learning nécessaire à l’intelligence artificielle pour afficher des images de meilleurs qualités. Le DLSS permet un gain en terme de FPS en remplaçant l’antialiasing TAA. Les RT Core sont utilisés par l’API Ray Tracing, une solution pour l’éclairage, les reflets et les ombres réalistes. Turing reste la première architecture à le proposer en temps réel. Aujourd’hui, grâce à l’amélioration du deep learning, qui booste la fréquence d’image, elle passe en version 2.0.

 

Actuellement, seul deux jeux peuvent profiter du DLSS 2.0 : Wolfenstein Youngblood et Deliver US the Moon. Mech Warrior 5 et Control le seront aussi dans les jours à venir.
NVIDIA annonce aussi mettre à disposition sa technologie pour les développeurs sous Unreal Engine 4.

Mais qu’est-ce qui change ?

Voici les améliorations annoncées par NVIDIA face à la version précédente :

  • Une qualité d’image supérieure : le DLSS 2.0 offre une qualité d’image comparable aux résolutions natives tout en restituant seulement entre un quart et la moitié des pixels. Cette technologie utilise également de nouvelles techniques de feedbacks temporels pour offrir des détails d’image plus nets et une stabilité améliorée d’une image à l’autre.
  • Une évolutivité étendue pour tous les GPU et la résolution en RTX : un nouveau réseau d’intelligence artificielle utilise de manière plus efficace les Tensors Cores pour exécuter une tâche deux fois plus rapidement que les versions précédentes. Ainsi, les fréquences et les limitations dues aux paramètres des GPU, et donc les résolutions, sont améliorées.
  • Un seul réseau pour tous les jeux : la technologie DLSS originelle nécessitait de d’entraîner une IA pour chaque nouveau jeu. Le DLSS 2.0 utilise du contenu non-spécifique au jeu, offrant un réseau généralisé qui fonctionne pour tous les jeux. Ainsi, cette technologie peut être intégrée plus facilement au jeu, ce qui signifie plus de jeux supportant le DLSS.
  • Des options personnalisables : le DLSS 2.0 intègre trois modes pour optimiser la qualité de l’image : qualité, équilibre, performance – et contrôler le rendu du jeu en termes de résolution. Le mode « performance » permet de booster jusqu’à 4 fois la résolution (par exemple, de 1080p jusqu’à la 4K). Ainsi, les joueurs ont davantage de choix disponibles pour booster les performances.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Nvidia annonce l’arrivée du DLSS 2.0

Tuto : refroidissement liquide custom, ce dont j’ai besoin

Par : CornerJack

Cet article Tuto : refroidissement liquide custom, ce dont j’ai besoin est apparu en premier sur Overclocking.com.

Logo montage d'un watercoolingBon, comme tout le monde, en cette période de confinement, c’est l’occasion de réaliser des projets que j’avais reporté depuis quelques semaines. Ayant l’opportunité de mettre à jour ma boucle de refroidissement liquide custom, j’ai trouvé intéressant de partager avec vous son montage. Cette nouvelle boucle va notamment me servir pour notre comparatif de waterblocks LGA2066.

L’idée est donc de vous proposer un tutoriel qui se composera de trois parties :

  1. Ce dont vous avez besoin pour concevoir un circuit de refroidissement liquide, c’est-à-dire les différents composants.
  2. Les petits plus, ces accessoires pas nécessaires mais qui peuvent se montrer très utiles dans votre boucle ainsi que lors de vos tests.
  3. Le montage de ma boucle de refroidissement qui me servira pour mes tests mais surtout pour le comparatif des waterblocks LGA2066.

J’en profite pour remercier EKWB pour son soutien sur une grande partie des composants. Allez, c’est parti, passons en revue les composants obligatoires pour monter une boucle de refroidissement liquide custom. N’hésitez pas à nous partager votre expérience dans l’installation de votre boucle de refroidissement custom dans les commentaires ci-dessous ou sur notre forum.

 

Les éléments indispensables :

Débutons avec les éléments indispensables dans la conception d’une boucle de refroidissement liquide dit « custom ». Le choix de ces éléments variera en fonction des composants qui équipent votre configuration. Vous devrez par exemple tenir compte du  socket de votre carte mère pour le waterblock CPU, de votre carte graphique pour un block GPU ainsi que de la taille de votre boitier pour le choix du radiateur ainsi que de la place disponible.

Les.s waterblock.s CPU/GPU

La première question à se poser lorsque l’on désire se mettre au watercooling est : « quels sont les composants que je veux tenir au frais ? » La plupart du temps, il s’agit de votre processeur mais vous pouvez aussi ajouter votre carte graphique. Le choix d’un waterblock se fera dans un premier temps en fonction du socket de votre carte mère. Pour une carte graphique, c’est le modèle et la marque de celle-ci qui seront pris en compte. Cette nouvelle boucle que je mets en place va me servir pour mes tests mais plus particulièrement pour le comparatif de waterblock LGA2066. L’un deux sera d’ailleurs le nouveau EK Quantum Magnitude.

Le waterblock EK Quantum Magnitude LGA2066 Le waterblock EK Quantum Magnitude LGA2066

Le modèle que nous avons réceptionné est une version « nickel + plexi ». Une fois le waterblock identifié comme compatible avec votre socket, sa finition est une histoire de goût. Le maze, c’est-à-dire le circuit interne, a été complètement modifié par rapport aux waterblocks précédents.  La surface de dissipation du waterblock a été augmentée de plus de 50% par rapport à la génération précédente. La base en cuivre dispose de micro-canaux de 0.40 mm de large et d’une épaisseur de 0.26 mm. De telles modifications permettent d’optimiser la dissipation thermique sans entraver le débit.

Le waterblock EK Quantum Magnitude LGA2066 Le waterblock EK Quantum Magnitude LGA2066

Le waterblock bénéficie d’une bande LED insérée au waterblock et composée de pas moins de 30 diodes adressables. En fonction de la finition du waterblock, l’éclairage se fera vers l’intérieur (plexi) ou l’extérieur. Au niveau de la connectique, celle-ci se fera via un connecteur D-RGB 5v 3 broches. Le prix de notre exemplaire est de 223.60 euros.

La pompe et le réservoir

Alors qu’il s’agit de deux éléments différents, il se retrouve de plus en plus souvent combiné en un seul produit. L’idée principal est de faciliter sa mise en place au sein du boitier et ainsi de gagner de la place. Nous avons donc opté aussi pour une pompe associée avec un réservoir. Notre choix s’est porté sur la nouvelle série EK Quantum Kinetic. Notre modèle dispose d’un réservoir de 200 mm de haut et d’un diamètre de 60 mm. Il existe aussi des versions de 300 mm dans le catalogue EK. L’avantage d’avoir un réservoir qui peut s’ouvrir est la facilité pour le remplissage ou l’appoint.

La pompe EK Quantum Kinetic TBE 200 D5 PWM La pompe EK Quantum Kinetic TBE 200 D5 PWM

La pompe, un modèle D5 PWM G2, est une version améliorée de la Xylem D5. Il s’agit d’une pompe que l’on ne présente plus et qui a déjà largement fait ses preuves. La vitesse de cette dernière peut-être contrôlée soit par le bios soit par un connecteur dédié sur votre carte mère. Celui-ci porte souvent le nom de PUMP_FAN.

La pompe EK Quantum Kinetic TBE 200 D5 PWM La pompe EK Quantum Kinetic TBE 200 D5 PWM

Ce modèle dispose aussi d’un rétroéclairage RGB adressable alimenté par un connecteur 5v. Au niveau de la base se trouve une entrée et une sortie et au sommet, nous avons trois entrée disponible. On peut aussi remarquer la présence à l’intérieur du réservoir d’un anti-cyclone dont le rôle est d’éviter la création d’un « cyclone » et de faciliter l’élimination des bulles d’air au sein de votre circuit liquide. Cette EK-Quantum Kinetic TBE 200 D5 PWM D-RGB – Acetal est disponible au prix de 182.93 euros.

Le.s radiateur.s

L’élément primordial pour dissiper la chaleur. Il est important lors du choix d’un radiateur de tenir compte de plusieurs éléments. Vous devez vérifier la compatibilité de sa taille ainsi que de son épaisseur avec votre boitier. N’oubliez pas également de tenir compte de l’épaisseur des ventilateurs ! C’est la raison pour laquelle EKWB propose cinq séries de radiateur.

Le radiateur EK-CoolStream XE 480

Notre choix s’est porté sur un un modèle haut de gamme, le EK CoolStream XE de 480 mm. Il s’agit d’un radiateur ayant comme dimension, 520 x 130 mm, pour une épaisseur de 60 mm. Ce modèle peut accueillir jusqu’à 8 ventilateurs de 120 mm, quatre d’un côté, quatre de l’autre. On peut ainsi imaginer un système push/pull afin d’augmenter les performances.

Le radiateur EK-CoolStream XE 480 Le radiateur EK-CoolStream XE 480

Il est composé d’ailettes et de tubes en cuivre le tout protégé par un carénage en acier et aluminium. Le EK CoolsTream XE 480 pèse 2.1 kg, dispose d’une contenance de 450 ml et est pourvu de 4 entrées/sorties disposant d’un filet G1/4. Il est actuellement affichés au prix de 142.31 euros.

Le radiateur EK-CoolStream XE 480 Le radiateur EK-CoolStream XE 480

Maintenant, en fonction de la taille de votre boitier, il est tout à fait possible d’en utiliser plusieurs, surtout si vous avez d’autres composants que le processeur à refroidir.

Le.s ventilateur.s

Les ventilateurs que nous avons reçu sont des modèles EK-Meltemi 120ER Black spécialement adaptés à notre radiateur CoolStream XE. Ces ventilateurs, basé sur les modèles EK-Vardar, profitent d’une pression statique élevée notamment à grâce à leur épaisseur de 38 mm. Le débit max annoncé est de 62 CFM (106 m³/h) pour une vitesse max de 1800 RPM.

Les ventilateurs EK Melmeti 120ER Les ventilateurs EK Melmeti 120ER

Bien que nous ayons reçu 6 exemplaires, nous n’en utiliserons que 4 lors de nos tests afin de pouvoir contrôler leur vitesse grâce au contrôleur Phanteks. L’alimentation se fait par l’intermédiaire d’un câble gainé de 500 mm se terminant à son extrémité par un connecteur 4 broches PWM.

Les ventilateurs EK Melmeti 120ER Les ventilateurs EK Melmeti 120ER

De plus, ils bénéficient d’une fonction « start/stop » permettant de les laisser au repos si leur utilité ne s’avère pas nécessaire. Le EK-Meltemi 120ER est vendu à 26.33 euros l’unité.

Les tuyaux et embouts

Ce sont les nouveaux embouts EK-Torque STC que nous avons reçu en version noire. Ils sont également disponible en finition nickel ou black nickel. Une de leur particularité est de pouvoir être customisé par l’ajout d’une bague de couleur. Plusieurs couleurs sont disponibles afin de s’accorder à votre carte mère par exemple. Ce type d’embout s’utilise uniquement avec du tuyau souple. Il existe des embouts particuliers pour ceux qui désirent se lancer dans une installation avec des tuyaux rigides. Sachez seulement qu’un montage avec des tuyaux rigides requiert des outils particuliers et s’avère plus compliqué pour un débutant.

Embouts EK Torque STC Embouts EK Torque STC

En ce qui concerne le tuyaux, celui-ci devra être compatible avec la taille de vos embouts. Personnellement, j’affectionne les tuyaux 10/13 qui sont un bon compris. Il s’agit de modèles ayant un diamètre interne de 10 mm et externe de 13 mm. Libre à vous d’opter pour des versions transparentes, opaques voire noires.

Vous êtes presque prêts

Un petit conseil avant de commander votre matériel, dessinez le schéma de votre boucle de refroidissement sur une feuille. Cela va notamment vous permettre de compter les embouts dont vous avez besoin ainsi que les coudes à 45° ou 90°. Un élément à ne pas négliger non plus est le liquide avec lequel vous allez remplir le circuit. Oublier l’eau du robinet. Optez soit pour de l’eau déminéraliser soit pour un mélange tout prêt évitant ainsi l’arrivée d’algues après quelques semaines dans votre boucle de refroidissement !

Rendez-vous d’ici quelques jours pour vous parler de ces accessoires pas vraiment indispensables mais qui finalement se montre rudement utile ! N’hésitez pas à nous partager votre expérience dans l’installation de votre boucle de refroidissement custom.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Tuto : refroidissement liquide custom, ce dont j’ai besoin

Test : 16 GB TEAMGROUP T-Force Xtreem 4500 MHz CL18

Par : CornerJack

Cet article Test : 16 GB TEAMGROUP T-Force Xtreem 4500 MHz CL18 est apparu en premier sur Overclocking.com.

Deux articles sinon rien ! En effet, pour répondre à une demande de la marque Teamgroup, nous avons réalisé deux articles sur le kit mémoire T-Force Xtreem 4500 MHz CL18.
Le premier, ici-même, se veut plus « technique » et une version dédié à l’utilisateur lambda est disponible chez nos confrères de Vonguru.fr. Les deux articles sont complémentaires, l’un s’adresse plus aux débutants, avec l’installation et le paramétrage du kit, alors que le second touche plus les utilisateurs confirmés. Les deux articles étant en lien direct, n’hésitez pas à aller jeter un coup d’œil aux deux !

Le kit mémoire T-Force Xtreem 4500MHz CL18 de Teamgroup

Sommaire :

  1. On fait le point sur les kits à notre disposition
  2. Présentation
  3. Comment identifier son kit mémoire ?
  4. Les configurations de tests
  5. L’importance du réglage de votre kit mémoire
  6. Les tests comparatifs sur la configuration INTEL
  7. Les tests comparatifs sur la configuration AMD
  8. Overclocking sur la Crosshair VIII Impact H24
  9. Overclocking manuel 4133CL12 et 4800CL14
  10. Le mot de la fin

On fait le point sur les kits à notre disposition :

Puisqu’il s’agit d’un article où nous allons faire des tests comparatifs, il nous semblait intéressant de refaire un point sur les différents kits en notre possession. Vous pourrez ainsi connaitre en détails les caractéristiques de chacun d’entre eux. Vous pouvez aussi jeter un œil à la section où sont disponibles nos derniers tests de kits mémoires.

Tableau comparatif des kits mémoires DDR4

Comme vous pouvez le constater, c’est le kit disposant actuellement de la plus haute fréquence qui passe entre nos mains !

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Test : 16 GB TEAMGROUP T-Force Xtreem 4500 MHz CL18

Tutoriel sur la réalisation du « Power MOD »

Par : CornerJack

Cet article Tutoriel sur la réalisation du « Power MOD » est apparu en premier sur Overclocking.com.

Attention, sachez que ce tutoriel engendre des risques dont la perte de garantie de votre carte graphique. Il est de bon ton d’en être informé avant de vous lancer ! Ce guide a été réalisé par nos confrères de French Legion et plus particulièrement par l’un de ces membres fondateurs, Niuulh.

Alors, qu’est-ce que le « Power Mod » ? Il s’agit, pour faire simple, d’un moyen d’éviter que votre carte graphique ne throttle. Je vous voir venir, ce n’est pas encore très clair. En gros, lorsque la consommation de votre carte graphique dépasse son TDP, la fréquence du GPU va automatiquement baissé. En diminuant la fréquence, la carte va retrouver une consommation inférieure à son TDP max. Il existe un moyen d’éviter cette baisse de fréquence en réalisant le « Power Mod ».

Nvidia Power Mod Nvidia Power Mod

« Nvidia contrôle la consommation de leurs cartes par le biais de shunt resistor. Le principe est très simple, plus la charge est importante, plus il y aura de vDrop dans cette résistance. La carte détermine l’intensité en fonction de la différence de potentiel entre les bornes du shunt. Si on baisse la résistance entre les bornes, la différence de potentiel sera plus faible et donc la carte calculera une consommation inférieure à la réalité (source French Legion). »

Restez attentif aux tutoriels de nos confrères puisqu’ils préparent un dossier sur le vmod des cartes graphiques, ce qui sera bien utile pour notre HD 5770.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Tutoriel sur la réalisation du « Power MOD »

❌