🔒
❌
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
☐ ☆ ✇ Overclocking

Premiers tests sous LN2 avec le 10980XE

Par : CornerJack — 3 avril 2020 à 12:46

Cet article Premiers tests sous LN2 avec le 10980XE est apparu en premier sur Overclocking.com.

Merci à m’sieur Flandres Azote qui malgré le contexte actuel continue toujours les livraisons. Nous avons donc réceptionné, en respectant les mesures précautions, cinquante litres d’azote liquide. L’opportunité pour nous de tester sous LN2 le combo Intel 10980XE et Asus Rampage VI Extreme Encore. Pour rappel, le test est disponible ici.

Tests sous LN2 10980XE et Asus Rampage VI Extreme Encore Tests sous LN2 10980XE et Asus Rampage VI Extreme Encore

Afin de tester dans les meilleurs conditions, j’ai remplacé le socket de la carte mère pour libérer les trous autours du socket et ainsi passer mon système de fixation pour le godet T-Rex de KingPiN. L’isolation a été réalisée avec de la gomme à fusain. Il existe plusieurs techniques d’isolation mais mon choix s’est porté sur celui-là.

Tests sous LN2 10980XE et Asus Rampage VI Extreme Encore Tests sous LN2 10980XE et Asus Rampage VI Extreme Encore

Voici la configuration utilisée pour cette petite petite session sous froid :

  • Carte mère : Asus Rampage VI Extreme Encore (bios 0049)
  • Processeur : Intel 10980XE
  • Mémoire : 32 GB Corsair Platinum Dominator 4266 MHz CL19
  • Carte graphique : MSI GT710
  • Système de refroidissement : godet Kingpin Cooling T-Rex + adaptateur AM4
  • SSD : Samsung 970 EVOplus M.2
  • Alimentation : Corsair AX1600i
  • Système d’exploitation : Windows 10 64 bits (version 1909)

Les tests :

En ce qui concerne cette première série de tests, ils furent assez compliqué. Pas mal de paramètres à modifier au sein du bios afin de pouvoir booter sans souci notamment avec la mémoire à 4000 MHz en C12. L’autre souci est le « cold boot ». Il s’agit d’une température au-delà de laquelle la carte mère refuse de démarrer. Dans mon cas, cette température s’est située aux alentours de -93°C. Si la température est plus basse, il faut réchauffer le godet afin que la carte mère puisse booter. Le « cold bug » arrive lui vers -110°C. Celui-ci se manifeste par un écran figé et l’obligation de redémarrer la configuration. Bref, pas évident de bencher à cette température surtout que le 10980XE chauffe fort.

Tests sous LN2 10980XE et Asus Rampage VI Extreme Encore Tests sous LN2 10980XE et Asus Rampage VI Extreme Encore Tests sous LN2 10980XE et Asus Rampage VI Extreme Encore

Les résultats actuels sont de 5630 MHz pour une tension de 1.475 volt. Les 5700 MHz ne sont pas stables et juste par manque de froid, une tension supplémentaire n’apporte pas de gain. Prochain objectif, attaquer la 5770 pour le concours Hwbot.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Premiers tests sous LN2 avec le 10980XE

☐ ☆ ✇ Overclocking

E250 : du fauteuil de jeu Nitro Concepts annoncé à 180€ !

Par : NHU9B — 3 avril 2020 à 11:57

Cet article E250 : du fauteuil de jeu Nitro Concepts annoncé à 180€ ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

De son côté, Nitro Concepts annonce une nouvelle référence de fauteuil de jeu. Ce nouveau modèle vise le rapport qualité/prix avec un prix d’appel d’environ 180€. Le modèle en question est le E250, un modèle décliné en quatre coloris !

E250 : ~180€ avec du noir, du blanc, du bleu et du rouge !

Nitro Concepts E250

Avec ce modèle, Nitro Concepts s’attaque à un segment inférieur à 200€. Malgré tout, ce fauteuil s’inspire du sport automobile avec des parties baquets au niveau du dossier. L’assise, quant à elle, est plus plate. Certains apprécieront (comme votre serviteur) cette plus grande liberté au niveau des cuisses.

Concernant les matériaux, la marque opte pour un revêtement en tissus. À ce sujet, plusieurs coloris sont au programme. On aura donc le choix avec du noir intégral, du noir/blanc, noir/rouge et noir/bleu. Le coloris s’appliquera au niveau de la bande centrale de l’assise et du dossier. Idem, la couleur choisie influencera également les surpiqûres ainsi que les logos de la marque brodés sur l’appui-tête.

Autrement, cette nouvelle référence propose des accoudoirs 2D. Concernant le dossier, ce dernier propose une inclinaison allant de 90° à 135°. Idem au niveau de l’assise avec une fonction rocking chair s’inclinant à 14° maximum. Pour finir, ce modèle met en avant de la mousse à froid pour le rembourrage. On terminera par les roulettes de 50 mm annoncées comme étant silencieuses et un vérin supportant jusqu’à 120 kg.

Nitro Concepts E250

Pour le prix, nous vous le disions, ce dernier tourne autour des ~180€. AH ! N’oublions pas non plus de dire qu’à ce prix les coussins pour les lombaires et les cervicales sont de la partie !


Par ici la fiche technique de Nitro Concepts ! 


Retrouvez le contenu intégral de cet article ici E250 : du fauteuil de jeu Nitro Concepts annoncé à 180€ !

☐ ☆ ✇ Overclocking

216 : un nouveau boîtier simple et sobre pour In Win !

Par : NHU9B — 3 avril 2020 à 11:08

Cet article 216 : un nouveau boîtier simple et sobre pour In Win ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Après EKWB et un 303EK taillé pour le watercooling custom, direction In Win avec leur nouveau 216. Un nouveau modèle simple qui mise sur la sobriété, mais qui se veut aussi plus classique.

216 : un boîtier plus conventionnel chez In Win !

In Win 216

Ce nouveau modèle signé In Win se veut plutôt sage et arbore une façade sobre et lisse. Seule une arrête biseautée portant le logo de la marque viendra apporter un peu « d’originalité ». Les dimensions correspondent à un modèle moyen tour classique avec 220 (L) x 465 (P) x 460 (H) mm.

À l’intérieur, on retrouve une organisation des plus classique avec un emplacement d’alimentation (limité à 220 mm) dans le bas. La carte mère (E-ATX max) prendra place au-dessus. Concernant le stockage, la marque propose deux emplacements 3.5″ ainsi que deux autres au format 2.5″.

Au niveau de la ventilation, on pourra intégrer jusqu’à six ventilateurs de 120 mm :

  • 3x en façade
  • 2x dans le haut
  • 1x à l’arrière

Visiblement, pour le 140 mm c’est délicat, la fiche ne mentionne pas de compatibilité pour ce format. Par ailleurs, on note la compatibilité avec un radiateur de watercooling en 360 mm en façade et de 120 mm à l’arrière.

In Win 216

On terminera brièvement par parler des cartes graphiques qui seront limitées à 380 mm de longueur. À la verticale (car il y a deux slots verticaux), l’épaisseur du GPU ne devra pas excéder les 58 mm au risque de ne plus pouvoir fermer son boîtier. Pour finir, on aura un peu de marge au niveau du ventirad avec 166 mm de libres.

Malheureusement, nous n’avons aucune idée quant au prix de lancement. Idem pour la date de commercialisation.


Par ici la fiche technique de In Win !


Retrouvez le contenu intégral de cet article ici 216 : un nouveau boîtier simple et sobre pour In Win !

☐ ☆ ✇ Overclocking

303EK : un boîtier In Win 303 sauce watercooling à la EKWB !

Par : NHU9B — 3 avril 2020 à 10:42

Cet article 303EK : un boîtier In Win 303 sauce watercooling à la EKWB ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Nouveau boîtier issu d’une collaboration entre In Win et EKWB : le 303EK. Dans les grandes lignes, nous avons un châssis modifié par EKWB particulièrement porté sur le watercooling custom. Après un 909EK, c’est le second boîtier pour In Win (à notre connaissance) à subir ce traîtement.

303EK : nouveau look et distroplate installée de série ! 

In Win 303EK

Comme on peut le voir, le boîtier a subi pas mal de modifications d’un point de vue design. Ce modèle affiche ainsi une façade ajourée mettant en avant la distroplate installée juste derrière. Idem, on peut compter sur des liserés orange parcourant la façade ainsi que le panneau latéral en verre.

Au niveau des dimensions, cette référence affiche 215 (L) x 487 (P) x 480 (H) mm… Ce qui ne correspond pas aux dimensions du modèle d’origine de 238 (L) x 490 (P) x 501 (H) mm.

À l’intérieur, le châssis se veut toujours aussi original. La carte mère prendra place sous l’alimentation qui s’installera à la verticale. Devant cette dernière, on aura un emplacement de 360 mm pour des radiateurs de watercooling. Idem dans le bas, tandis qu’à l’arrière, on se contente simplement d’un emplacement en 120 mm.

Ce qui change en revanche, ce sont les composants pour du watercooling custom installés d’origine. On notera la présence de cette fameuse distroplate en façade du boîtier. Les entrées/sorties de cette dernière coïncident parfaitement avec celles des divers waterblocs/radiateurs que l’on pourra installer. Idem, une pompe est déjà présente. D’ailleurs, elle débitera 1000 l/h pour une colonne d’eau de 5.2 m.

In Win 303EK

Pour ce qui est du prix, ce modèle s’affiche à 342.76€ sur le shop de EKWB. Une augmentation certaine du prix, surtout quand on considère les 100€ – 110€ du modèle d’origine. Par ailleurs, une pompe/distroplate ce n’est pas donné, d’autant que l’aspect visuel a aussi été revue.


Par ici la fiche technique de EKWB !


 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici 303EK : un boîtier In Win 303 sauce watercooling à la EKWB !

☐ ☆ ✇ Overclocking

RADEON Software 20.4.1 : un pilote AMD pour Resident Evil 3

Par : NHU9B — 3 avril 2020 à 10:13

Cet article RADEON Software 20.4.1 : un pilote AMD pour Resident Evil 3 est apparu en premier sur Overclocking.com.

Nouveau pilote chez AMD qui publie son RADEON Software 20.4.1, le premier lancement pilote de ce mois d’Avril. Au programme, les rouges s’attaquent à Resident Evil 3 dont la sortie est aujourd’hui.

RADEON 20.4.1, les nouveautés : 

Resident Evil 3 - RADEON Software 20.4.1

Le tour des nouveautés de ce pilote sera bref, très bref même puisqu’AMD ne se concentre que sur Resident Evil 3. AMD n’offrant qu’un support pour le titre, sans annoncés de gains de performances ou autre.

Les correctifs : 

Maintenant, petit tour du côté des correctifs apportés par cette version. Cette nouvelle version offre alors un total de sept corrections de bugs :

  • Correction des écrans noirs ou plantages sur Overwatch ou Heroes of the Storm après de longues périodes de jeu. Ceci avait lieu avec certains RADEON RX Vega.
  • Le HDR sera correctement détecté et s’activera correctement sur les jeux/applis utilisant Vulkan.
  • Doom Eternal se lancera correctement sur certains systèmes disposant de configuration graphique hybride.
  • Le streaming avec RADEON ReLive se lancera correctement/ne crashera plus lorsque l’overlay performance metrics est actif.
  • Les fréquences apparaissent correctement dans l’onglet information hardware du pilote RADEON.
  • Les raccourcis ne peuvent plus être assignés à un chiffre seul ou caractère. Cela peut, en effet, causer des interférences/blocages avec certaines fonctionnalités Windows par défaut.
  • Avec certains écrans certifiés Freesync Premium, toute la plage de fréquence supportée s’affichera sur Windows même si le FreeSync Premium est actif depuis l’OSD de l’écran.

Enfin, on se quitte avec le lien de téléchargement de cette nouvelle mouture. Donc rendez-vous sur le lien ci-dessous :


Par ici le téléchargement du pilote !


Retrouvez le contenu intégral de cet article ici RADEON Software 20.4.1 : un pilote AMD pour Resident Evil 3

☐ ☆ ✇ Overclocking

Tuto : les accessoires bien utiles pour votre circuit liquide

Par : CornerJack — 3 avril 2020 à 08:00

Cet article Tuto : les accessoires bien utiles pour votre circuit liquide est apparu en premier sur Overclocking.com.

Logo montage d'un watercoolingNous allons poursuivre notre petit tutoriel concernant le montage d’une boucle de refroidissement liquide custom avec cette seconde partie. Celle-ci sera dédiée aux accessoires bien utiles à mettre en place. Ayant eu l’opportunité de mettre à jour ma boucle de refroidissement liquide custom, j’ai trouvé intéressant de partager avec vous son montage. Cette nouvelle boucle va notamment me servir pour notre comparatif de waterblocks LGA2066.

L’idée est donc de vous proposer un tutoriel qui se composera de trois parties :

  1. Ce dont vous avez besoin pour concevoir un circuit de refroidissement liquide, c’est-à-dire les différents composants.
  2. Les petits plus, ces accessoires pas nécessaires mais qui peuvent se montrer très utiles dans votre boucle ainsi que lors de vos tests.
  3. Le montage de ma boucle de refroidissement qui me servira pour mes tests mais surtout pour le comparatif des waterblocks LGA2066.

J’en profite pour remercier EKWB pour son soutien sur une grande partie des composants. Allez, c’est parti, passons en revue les composants obligatoires pour monter une boucle de refroidissement liquide custom. N’hésitez pas à nous partager votre expérience dans l’installation de votre boucle de refroidissement custom dans les commentaires ci-dessous ou sur notre forum.

 

Ces accessoires bien utiles :

Le.s support.s pour la pompe/réservoir

Il s’agit d’un élément que l’on oublie quasiment systématiquement lors de la réflexion sur son watercooling custom. Eh oui, il faut bien maintenir cet élément au sein de votre boitier. Même si de nombreux combo pompe/réservoir dispose d’un système de fixation, celui-ci n’est pas d’une grande aide dans la plus part des cas. De nombreux montages font appel à ce que l’on appelle un support pour ventilateur. Il s’agit d’un élément en forme de L qui supporte le combo pompe/réservoir et qui vient se fixer sur un ventilateur soit de 120 mm soit de 140 mm.

Support pome/réservoir

L’avantage de celui-ci, c’est qui peut aussi bien s’adapter pour un radiateur placé verticalement ou horizontalement. Cette accessoire coûte une dizaine d’euros et est un élément primordiale pour une installation sereine. Notez que certaines marques, comme Corsair, le fournissent dans le bundle de leur Hydro X Series XD5 RGB.

Les connecteurs dit « Quick Disconnect »

Là, on va surtout s’adresser à ceux qui montent, démontent souvent leur circuit afin de tester d’autres éléments. Pour notre comparatif sur les waterblocks LGA2066, il s’agit l’un d’un atout essentiel afin de gagner du temps lors du changement du waterblock. L’idée va donc être de venir les placer de part et d’autre de l’entrée/sortie du waterblock. Cela va nous permettre de changer de bloc sans devoir vider toute la boucle de son liquide.

Connection rapide pour boucle de refroidissement liquide

Attention, comme indiqué sur la photo, il y a un sens dont il faut tenir compte. En ce qui concerne le prix, il est de 20.23 euros l’embout.

Une sonde de température

Connaitre la température de votre liquide est toujours un plus. Cela vous permettra d’opter pour l’installation la plus performante, ventilateurs en push ou en pull, radiateur placé verticalement ou horizontalement ? Maintenant, visuellement, une sonde digitale dans un boitier vitré, c’est toujours un rendu du plus bel effet qu’une sonde plongée dans le réservoir.

Sonde de température BARROWCH FBFT02-V2 Sonde de température BARROWCH FBFT02-V2

Pour ma part, j’ai opté pour la sonde BARROWCH FBFT02-V2 – Noir disponible au prix de 19.95 euros. Elle a juste besoin d’être connectée à une prise fan 12v afin d’être alimentée. La précision est de 0.1°C et est très simple à installer.

Une sonde pour mesurer le débit

Toujours dans l’Débitmètre BARROWCH FBFT03-V2esprit de la sonde de température, son utilité est peut-être moindre pour une majorité d’utilisateurs. Dans notre cas, elle va nous permettre de mesurer l’impacte du circuit interne (maze) de chaque waterblock sur le débit. Comme pour la sonde ci-dessus, elle requiert un connecteur fan 12v pour être alimentée.

Le prix est lui de 39.95 euros pour cette sonde BARROWCH FBFT03-V2. Lors de la prochaine et dernière partie, je vous expliquerai le petit souci que j’ai rencontré et qui n’était stipulé nul part.

L’opportunité de vidanger votre circuit

Élément essentiel de toute boucle de refroidissement liquide : prévoir un moyen de vidanger votre circuit. Tout d’abord puisqu’il est essentiel de changer une fois par an le liquide de votre circuit, voire avant, si vous remarquez l’apparition d’algues ou l’intérieur de vos waterblocks qui changent de couleur. Rien n’est plus contraignant que de devoir tout démonter pour vider votre boucle.

Robinet pour purger boucle refroidissement liquide Robinet pour purger boucle refroidissement liquide

Plusieurs solutions s’offre à vous et souvent au départ d’une sortie encore disponible au niveau du réservoir, de la pompe ou du radiateur. L’idée est de dissimuler un tuyau se terminant soit par un robinet et un bouchon en partie basse de votre circuit. Cela vous permettra d’être serein en cas de souci. Le prix d’un robinet et bouchon coûtent une quinzaine d’euros.

Nous sommes presque prêts

Configuration de tests Asus Rampage VI Extreme Encore

Rendez-vous d’ici quelques jours pour découvrir la dernière partie de ce tutoriel avec le montage des différents composants et accessoires. N’hésitez pas à nous partager votre expérience dans l’installation de votre boucle de refroidissement custom sur notre forum ou sur le discord.

 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Tuto : les accessoires bien utiles pour votre circuit liquide

☐ ☆ ✇ Overclocking

Altitude D5 : Un réservoir cylindrique en verre chez Aqua Computer !

Par : NHU9B — 2 avril 2020 à 11:52

Cet article Altitude D5 : Un réservoir cylindrique en verre chez Aqua Computer ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Après avoir parlé distroplate pour les boîtier NZXT, revenons sur quelque chose de plus classique. En effet, Aqua Computer annonce un nouveau combo réservoir/pompe avec les Altitude D5. Une série qui propose un réservoir cylindrique, plus classique.

Altitude D5 : un réservoir cylindrique en verre avec une D5 !

Aqua Computer Altitude D5Pour le coup, Aqua Computer nous propose une nouvelle gamme de réservoir. Ces derniers affichent alors un profil cylindrique plus conventionnel. Au niveau des matériaux, la marque opte pour du verre. Ce dernier se veut résistant aux températures élevées tout en offrant une bonne résistance chimique. Enfin, ce tube en verre offre une épaisseur de 5 mm ! Pour le reste, on retrouve des parties en POM et en aluminium.

Au niveau des dimensions, la marque propose trois tailles différentes. Le plus petit réservoir mesurera 100 mm de hauteur, contre 200 mm pour le plus gros. L’intermédiaire se situant à 150 mm. Idem, sur le dessus, nous avons le droit à une large ouverture de 55 mm de diamètre.

Aqua Computer Altitude D5

Pour finir, il faut savoir que la marque propose aussi une version Pro. Cette dernière profite d’un anneau composé de diodes aRGB. Idem, sur le couvercle est dissimulé un système d’équilibrage de la pression.

Au niveau des pompes compatibles, la marque annonce que toutes les D5 connues s’installeront sur ce réservoir. D’ailleurs, des variantes seront disponibles avec les D5 PWM et D5 Next (avec monitoring de la température et du débit intégré) de la marque.

Enfin, on termine avec les prix qui débutent à partir de 69.90€. Concernant la disponibilité, la marque précise que les expéditions commenceront à partir de la semaine prochaine.


Toutes les infos sur le forum de la marque !


Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Altitude D5 : Un réservoir cylindrique en verre chez Aqua Computer !

☐ ☆ ✇ Overclocking

Touchaqua Sedna H510i : une distroplate pour le H510 de NZXT !

Par : NHU9B — 2 avril 2020 à 11:16

Cet article Touchaqua Sedna H510i : une distroplate pour le H510 de NZXT ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Nouvelle distroplate qui débarque sur le marché du watercooling custom. Cette fois-ci, ce n’est pas EKWB qui annonce, mais Bitspower qui propose sa Touchaqua Sedna H510i. Une nouvelle référence à destination des boîtiers NZXT !

Touchaqua Sedna H510i : direction les boîtiers H510 series de NZXT ! 

Bitspower Touchaqua Sedna H510i

Au programme, le constructeur nous propose une distroplate affichant des dimensions de : 320 (L) x 115 (P) x 50.8 (E) mm. L’ensemble est fabriqué à base d’acrylique afin d’avoir un réservoir transparent. D’ailleurs, on retrouve un certain nombre de diodes aRGB courant le long de la tranche. Cet éclairage profite de certification Gigabyte, Asus, MSI, ASRock et Razer, histoire de se synchroniser avec à peu près tout ce qu’il se fait sur le marché.

Au niveau de la compatibilité, ce modèle se destine aux boîtier H510 Series de NZXT. À ce propos, sachez que nous testions le H510 Elite à cette adresse.

Par ailleurs, cette distroplate arrive avec une pompe pré-installée. Malheureusement, nous ne savons pas à quoi nous avons affaire ici. La fiche de la marque étant muette à ce sujet. Idem, difficile de connaitre le nombre exact d’entrées/sorties présents sur le produit. Par ailleurs, la marque indique avoir optimisé tout ça histoire de limiter le nombre de tubes à plier.

Concernant le prix, ce dernier se veut plutôt doux puisqu’il s’affiche à 4960 TWD. Après conversion (sans tenir compte des taxes ou autres), on arrive à ~150€.


Par ici la fiche de Bitspower ! 


 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Touchaqua Sedna H510i : une distroplate pour le H510 de NZXT !

☐ ☆ ✇ Overclocking

GTX 1650 : La carte passe aussi à la GDDR6 !

Par : NHU9B — 2 avril 2020 à 10:17

Cet article GTX 1650 : La carte passe aussi à la GDDR6 ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Décidément, la GDDR6 s’invite partout, même sur les cartes les plus entrées de gamme. C’est le cas chez nVidia qui autorise ses partenaires à équiper sa GTX 1650 de mémoire GDDR6. Gigabyte est le premier à avoir été repéré avec deux modèles de carte !

GTX 1650 : de l’entrée de gamme avec de la GDDR6 ! 

Gigabyte GTX 1650 GDDR6

Comme nous vous le disions, la GTX 1650 est un modèle destiné au secteur de l’entrée de gamme. C’est pour cette raison que l’on retrouve un petit GPU : le TU117-300. Ce dernier offre 896 Cuda Core, 56 TMU et 32 ROP. À l’origine, la carte propose 4 Go de GDDR5 avec un bus mémoire de 128 bits. Tout ceci contribue à offrir une bande passante de 128 Go/s.

Avec cette nouvelle déclinaison, la carte propose donc la même quantité de mémoire vidéo, à savoir 4 Go. Cependant, on passe sur de la GDDR6 bien plus véloce. Cette dernière passe ainsi de la GDDR5 à 8 Gbps à de la GDDR6 à 12 Gbps. La bande passante fait également un pas en avant en passant à 192 Go/s.

Par ailleurs, difficile de prédire quel GPU cette carte renferme. S’agit-il d’un nouveau dérivé du TU117 ou pas ? Ça on ne le saura qu’avec les tests. Idem concernant la dénomination de la carte puisque rien n’indique qu’il s’agit d’une déclinaison GDDR6. La carte continue de porter la référence « GTX 1650 ». Il faudra donc être vigilant sur la fiche technique du modèle ou sur la boîte de la carte qui porte la mention « GDDR6″… À condition que le marchand soit sérieux à ce sujet que les fiches soient bien renseignées.

Pour l’heure, deux modèles Gigabyte font parler d’eux. Les cartes en questions sont les « Gigabyte GTX 1650 GDDR6 4GB OC » et « Gigabyte GTX 1650 GDDR6 4GB WINDFORCE OC ». Des cartes dotées d’un dissipateur custom pourvu d’un et deux ventilateurs. Idem, un overclocking d’usine est à l’oeuvre.

GTX 1650 GDDR6

Actuellement, nous ne savons pas quand ces cartes débarqueront réellement. Idem, difficile de savoir si ces modèles seront plus onéreux que leurs homologues en GDDR5. Après tous, ils portent la même référence…


Par ici et les fiches techniques de Gigabyte (Chine) !


 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici GTX 1650 : La carte passe aussi à la GDDR6 !

☐ ☆ ✇ Overclocking

Premier aperçu de la 10ème génération de processeurs Intel

Par : LaFriteDavid — 1 avril 2020 à 16:42

Cet article Premier aperçu de la 10ème génération de processeurs Intel est apparu en premier sur Overclocking.com.

Attendue pour le 30 avril, une partie de la gamme de processeurs Intel de 10ème génération se dévoile à travers plusieurs tests.

Que valent les Comet Lake-S ?

Intel gen 10

Aujourd’hui, nous avons le droit à de rapides tests de 4 nouveaux processeurs Intel grâce au site hkepc. Nous avons donc :

Le i5 10400 et i7 10700 en version retail, le premier ayant 6 coeurs 12 thread avec une fréquence de base de 2.9 GHz et une fréquence de boost de 4.3 GHz, le second ayant 8 coeurs et 16 thread avec une fréquence de base de 2.9 GHz pour une fréquence boost  4.7 GHz.

Le i5 10500 et i5 10600k en version ES, donc avec des fréquences amoindrie comparés aux versions retail. Ces deux derniers disposent de 6 coeurs 12 thread, avec pour le premier une fréquence de base a 3.1 GHz et une fréquence boost a 4.5 GHz, le second étant un modèle overclockable avec une fréquence de base a 4.1 GHz et un a 4.8 GHz.

intel 10ème génération tests

intel 10ème génération tests

intel 10ème génération tests

D’autres benchmarks sont aussi accessibles mais n’apportent pas plus d’éclairage.

Pour conclure, ces tests ne sont que des résultats partiels des capacités de ces processeurs. Ils ne représentent pas une vision des performances globales, comme le précise l’auteur (à cause des version ES, carte mère OEM avec peu de VRM, ram à 2666 MHz), mais ne vous faites pas d’illusion, les processeurs testés ici sont quasiment identiques à la 9 ème génération, les performances seront donc probablement très similaires. La seule inconnue aujourd’hui le 10900K qui n’a pas été testé et qui est la principale nouveauté de cette 10 ème génération.  

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Premier aperçu de la 10ème génération de processeurs Intel

☐ ☆ ✇ Overclocking

Overclocking d’un dildo électrique : utile ou dangereux ?

Par : geekosa — 1 avril 2020 à 09:56

Cet article Overclocking d’un dildo électrique : utile ou dangereux ? est apparu en premier sur Overclocking.com.

En cette période de confinement, certains peuvent se retrouver seuls enfermés avec un dildo comme seul partenaire sexuel. Et comment allier l’utile à l’agréable en associant passion et période de relaxation.

Forts de cette idées, nous essayions de trouver comment la mettre en pratique. Ainsi nous avons participé depuis quelques jours à une petite tentative : overclocker un dildo électrique !

Déjà l’objectif est le suivant : alimenter le moteur rotatif et le moteur va-et-vient du dildo en une tension supérieure à celle qu’elle reçoit habituellement. Voici un schéma pour vous permettre de mieux comprendre :

Notre exemplaire est équipé en 2 piles AAA pour un total de 3V environ. Nous allons essayer de monter graduellement afin de voir le comportement du dildo. Pour cela, nous remplaçons les piles par un générateur de tension que l’on peut calibrer.

Après plusieurs essais, il nous a été possible de monter à 5V. Nous vous livrerons les résultats @Stock, à 4V et 5V.

Benchmarks :

Nous avons commencé par mesurer la rapidité du moteur va-et-viens en m/mn. Cela correspond au nombre de mètres de godemichet que vous recevez en vous à l’usage par minutes.

On voit sur les résultats que l’overclocking du dildo offre des résultats prometteurs : on passe de 6m/mn à 10,4m/mn, soit une augmentation substantielle.

Passons maintenant au moteur rotatif, qui fait tourner la tête du dildo. Nous étudierons sa vitesse en radians par seconde. Pour rappel 6,28 radians correspondent à un tour complet.

Ici cela coince un peu plus : l’overclocking à 4V permet de passer de 5 à 7 radians par seconde environ, mais le mode 5V bloque le moteur, nous n’avons pas pu faire de relevés.

Notre dernière mesure correspondra au bruit du dildo, en dB. La mesure est effectuée par un sonomètre placé à 50cm de distance. On compare nos résultats avec des cartes graphiques pour vous donner une comparaison.

On voit que l’overclocking rend le moteur bien plus bruyant. En 5V, le résultat est difficile à prendre en compte à cause de la tête rotative bloquée qui fait un bruit de forcing de type schitschit.

Résultats Real-World :

Après relevés effectué sur une personne anonyme, le plaisir est arrivé 40 secondes plus tôt que @Stock. Cela montre que la puissance supplémentaire apporté aux moteurs offre un réel confort supplémentaire à l’utilisateur. Encore une fois, le mode 5V n’a pas pu être mis en pratique ici non plus.

Nous tenons cependant à tempérer ces résultats, car nous avons pu voir qu’au dessus de 5.5V, le moteur commençait à grésiller et à émettre de la fumée. Croyez-nous, il vaut mieux que ça n’arrive pas en pleine utilisation ! Attention également à la trop grande vitesse du moteur rotatif, qui peut entraîner une irration à l’usage…enfin d’après la personne qui a testé.

On pourra ensuite questionner le confort de cette modification au quotidien puisque le dildo doit être en permanence connecté au générateur de tension pour fonctionner. Ainsi on perd tout aspect Wireless. Et pour ceux qui ont un dildo connecté, vous perdez également l’appairage blutooth avec votre téléphone dès que la tension est changée, ce qui peut s’avérer là aussi problématique.

Voilà pour la conclusion, profitez de votre confinement !

Pour voir la vidéo du démontage du dildo et son comportement sous overclocking, cliquez-ici.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Overclocking d’un dildo électrique : utile ou dangereux ?

☐ ☆ ✇ Overclocking

Noctua bientôt dans le RGB et les Owl-in-one avec la série Owl !

Par : NHU9B — 1 avril 2020 à 09:00

Cet article Noctua bientôt dans le RGB et les Owl-in-one avec la série Owl ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Nouvelle annonce sensationnelle, cette fois on va chez Noctua qui annonce l’arrivée d’Owl-in-One avec cette série Owl et de RGB dans son catalogue. Comme nous vous le disions à plusieurs reprises, la marque était l’un des derniers remparts à cette mode kikoolol… Il semblerait qu’il ait cédé.

Owl : on se lance dans le watercooling tout-en-un trop chouette ! 

Noctua RGB Owl (owl-in-one)

Pour le coup, les AIO arriveront en trois tailles différentes avec des radiateurs en 120 mm, 240 mm et 360 mm. Cependant, là où la marque innove c’est sur la technologie de la pompe. Cette dernière embarque donc un moteur Fluid Aquastatic Kompressor Engine (un nom capillotracté) qui comprimera le liquide. Lors de la décompression, ce dernier filera à très grande vitesse dans la boucle, ce qui permet d’améliorer l’inertie de l’AIO.

Au niveau des ventilateurs, on retrouvera des moulins types Chromax, cependant, ces derniers profiteront d’un éclairage RGB. Une grande première pour la firme autrichienne ! Effectivement, l’éclairage sera présent via les silentblocs qui profiteront d’une alimentation électrique WiFi grâce à l’électricité statique produite par le ventilateur en fonctionnement. Malgré tout, les certifications Aura, Mystic Light, Polychrome sync et RGB Fusion sont bel et bien là.

Actuellement, nous supposons que ces nouveaux accessoires Chromax arriveront dans un futur proche. Cependant, rien n’est dit sur les AIO et leur pompe F.A.K.E. !

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Noctua bientôt dans le RGB et les Owl-in-one avec la série Owl !

☐ ☆ ✇ Overclocking

Gigabyte améliore les perfs grâce au RGB

Par : geekosa — 1 avril 2020 à 08:20

Cet article Gigabyte améliore les perfs grâce au RGB est apparu en premier sur Overclocking.com.

Le RGB est arrivé comme une grosse mode il y a 2 ans environ et (quasiment) tous les constructeurs s’y sont mis. Gigabyte essaye maintenant de pousser le concept un peu plus loin et d’ajouter une utilité pratique au RGB en plus de l’esthétique.

Gigabyte Aorus RGB

Gigabyte/Aorus a sorti hier une technologie où la couleur du RGB permettrait d’impacter le comportement de la carte graphique. Plus on tend

  • vers le rouge, plus la carte est performante,
  • vers le vert, moins elle consomme
  • vers le bleu, moins elle chauffe

Cela offre à l’utilisateur d’adapter son GPU à son humeur du moment.

Comment ça fonctionne ? Gigabyte compte utiliser par dessus le RGB une technologie à base d’Ultraviolets (invisibles à l’oeil nu) qui stimulerait d’une certaine manière les circuits électriques de la puce, et notamment les électrons qui circulent. Une forme d’overclocking commandé à distance par lumière ultra violet.

C’est très intéressant sur le papier, mais en dehors de la prouesse technique, quels seraient les bénéfices par rapport à une gestion de la puce plus traditionnelle ?

Nvidia semble en tout cas intéressé par la technologie, et serait prêt à l’intégrer d’office dans les futures modèles Founder’s Edition. Cependant un doute subsiste : vont-il laisser la couleur rouge être synonyme de meilleures performances ? Telle est la question !

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Gigabyte améliore les perfs grâce au RGB

☐ ☆ ✇ Overclocking

RayTracing : une carte dédiée se profile pour les non-équipés !

Par : NHU9B — 1 avril 2020 à 08:00

Cet article RayTracing : une carte dédiée se profile pour les non-équipés ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Comme vous le savez sans doute, la génération RTX 2000 de nVidia apportait le support d’une nouvelle technologie : le RayTracing. Via cette dernière, les cartes étaient capables de calculer la réflexion des rayons lumineux en temps réel. L’objectif étant d’apporter toujours plus de réalisme dans les graphismes des jeux vidéos.

Cependant, acquérir une RTX 2000, ce n’est pas une mince à faire. Effectivement, les premiers prix tournent autour des 350€ chez Top Achat. Pour ces raisons, nVidia travaille sur un module PCIe dédié au calcul de la technologie afin d’augmenter le taux d’adoption grâce à des prix plus accessibles.

RayTracing : vers une carte PCIe dédiée ! 

Vous l’aurez compris, l’objectif de nVidia et de répandre au maximum sa technologie et pour cela, le caméléon se concentre sur un module dédié. Pour ceux qui s’en rappellent, cela ressemblera (sur le principe) à la carte Ageia PhysX qui était un module dédié au calcul des effets PhysX en son temps. D’autant que le PDG de l’entreprise aurait avoué qu’en l’état actuel, la technologie n’est « qu’un essai bancale ».

Ageia Physx - RayTracing

Pour sa carte, l’équipe verte pense offrir deux configurations avec des cartes embarquant 8 Go et 16 Go de VRAM. Idem, la quantité de RT Core embarqué variera de 128 à 256 selon si vous souhaitez la plus grosse version ou non. Bien évidemment, un connecteur PCIe x16 sera nécessaire.

La carte ne elle-même reprend un format single slot d’une longueur d’environ 25 cm. Le refroidissement sera passif pour la plus petite déclinaison. En revanche, la carte de 16 Go profitera d’un petit blower à l’arrière afin de garder la puce au frais. Pour finir, dans les deux cas, les puces mémoires seront refroidies grâce à des ailettes en aluminium.

Bien sûr, ce module RTX fonctionnera même si vous avez une carte AMD. Pour ceux ayant déjà une RTX 2000 dans son PC, cette extension pourra booster vos performances dans le domaine. On évoque tout de même des gains de FPS allant de 50% à 75% (selon le modèle) sur Metro Last Light lorsque couplé à une RTX 2080 Ti ! De quoi espérer taper plus de 30 FPS en jeu, c’est déjà ça !

Les prix ? 

Pour les prix, la marque n’a encore rien communiqué. Mais comme d’hab, ça sera trop cher pour c’que c’est mébon, nous on les connaît. Et askip, les modules étaient trop chers, c’est pour ça qu’ils se sont fait refoulés des consoles next-gen. Car oui, c’était bien l’objectif à la base.

PS : oui, il s’agit bien d’un poisson.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici RayTracing : une carte dédiée se profile pour les non-équipés !

☐ ☆ ✇ Overclocking

Gears Tactics : quel matos vous faut-il pour y jouer sur PC ?

Par : NHU9B — 31 mars 2020 à 10:39

Cet article Gears Tactics : quel matos vous faut-il pour y jouer sur PC ? est apparu en premier sur Overclocking.com.

Le 28 Avril prochain signera le lancement de Gears Tactics sur PC. Le titre sera alors disponible sur Steam, le Store de Windows 10 ainsi que via le XBox Game Pass. D’ailleurs, les configurations pour faire tourner le titre ont été annoncées. Alors, votre PC a-t-il les reins assez solides pour afficher 60 FPS ? C’est ce que nous allons voir !

Gears Tactics : les configs desktop connues ! 

Gears TacticsMalheureusement pour nous, les configurations annoncées ne précisent pas quelles résolutions et framerate il sera possible d’atteindre. Bref, voyons ce que ça donne :

  • Configuration minimale :
    • CPU : Intel Core i3 6100 / AMD FX 6300
    • RAM : 8 Go
    • GPU : RADEON R7 260X / GeForce GTX 750 Ti
  • Configuration recommandée : 
    • CPU : Core i5 8400 / Ryzen 3 (???)
    • RAM : 8 Go
    • GPU : RADEON RX 570 / GeForce GTX 970
  • Configuration idéale : 
    • CPU : Core i7 8700 / Ryzen 7 (???)
    • RAM : 16 Go
    • GPU : RADON VII / GeForce RTX 2080

On termine rapidement par le système recommandé qui est un Windows 10 en 64 bits profitant de la May Update de 2019. Idem pour la partie stockage où 45 Go de libres seront nécessaires pour l’installation du titre. Clairement, ça reste plutôt léger compte tenu des mastodontes qu’étaient Red Dead Redemption 2 ou Call of Duty : Modern Warfare.

Histoire d’en dire un peu plus, sachez que le jeu supportera le Variable Rate Shading ainsi que les Asynchronous Compute. Enfin, avant de se quitter, Microsoft annonce aussi une configuration pour les PC portables que voici :

  • Configuration laptop :
    • CPU : Intel Core i7 1065G7
    • RAM : 16 Go
    • GPU : Intel Iris Plus

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Gears Tactics : quel matos vous faut-il pour y jouer sur PC ?

☐ ☆ ✇ Overclocking

C200 : un boîtier In Win pour les Pro et créateurs de contenu !

Par : NHU9B — 31 mars 2020 à 10:00

Cet article C200 : un boîtier In Win pour les Pro et créateurs de contenu ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Petite nouveauté chez In Win qui annonce l’arrivée d’un nouveau boîtier : le C200. Ce nouveau modèle se destine aux professionnels ainsi qu’aux créateurs de contenu. C’est en tout le marché que vise le constructeur !

C200 : Pas mal d’emplacements de stockage et des baies hot-swap possibles ! 

In Win C200

Avec cette nouvelle référence, In Win propose un boîtier affichant les dimensions suivantes : 230 (L) x 518.5 (P) x 470 (H) mm. Concernant le poids, nous sommes face à un modèle affichant 7.6 kg sur la balance, un poids justifié par l’utilisation d’acier et d’ABS.

À l’intérieur, on retrouve un support des cartes mères allant jusqu’à l’E-ATX avec une limitation de 11″ de large. Idem pour les ventirads CPU où on sera limité à des modèles de 166 mm de hauteur. Pour les cartes graphiques, pas de restrictions particulières avec 400 mm de longueur.

La partie stockage demeure très généreuse avec trois cages HDD de deux paniers 3.5″/2.5″. Nous avons également deux emplacements 5.25″ en façade à l’intérieur desquelles on pourra installer un module hot-swap. Cependant, ce module, on pourra se le procurer sur demande moyennant des coûts supplémentaires. On terminera cette partie stockage par la présence de trois platines 2.5″ : deux au dos de la carte mère, une sur le cache-alimentation.

In Win C200

Du côté de la ventilation, ce C200 pourra accueillir jusqu’à cinq ventilateurs en 120 mm ou 3x 120 mm/2x 140 mm. Pour le watercooling, la fiche de la marque indique qu’un radiateur de 120 mm peut être monté à l’arrière du boîtier.

Enfin, le constructeur n’a pas encore annoncé de date de lancement ni de prix. Il faudra donc patienter encore un peu.


Par ici la fiche technique de In Win ! 


 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici C200 : un boîtier In Win pour les Pro et créateurs de contenu !

☐ ☆ ✇ Overclocking

AMD prêt pour le jeu Resident Evil 3

Par : CornerJack — 30 mars 2020 à 17:00

Cet article AMD prêt pour le jeu Resident Evil 3 est apparu en premier sur Overclocking.com.

Capcom proposera une remise au goût du jour du célèbre jeu Resident Evil 3 lancé sur Playstation en 1999. Le joueur y incarne Jill, une femme devant quitter Racoon City et survivre aux infectés qui habitent la ville. Le jeu dispose d’une campagne solo terrifiante ainsi qu’une expérience multijoueur en ligne en 1 contre 4. AMD, qui est partenaire, proposera ce jeu dans son bundle « Raise the Game » jusqu’au 25 avril. Les nouveaux propriétaires d’une Radeon RX 5700 ou RX 5600 pourront profiter de ce jeu en plus de « Monster Hunter World : IceBorne Master Edition » et de trois mois de Xbox Game Pass PC gratuitement.

 

Les joueurs bénéficiant d’une carte Radeon RX 5700 et RX 5600 pourront bénéficier des fonctions suivantes :

  • AMD FidelityFX CAS : un filtre de netteté dynamique, indépendant du hardware, pour améliorer les détails dans les zones à faible contraste afin de profiter d’une image plus précise même après les effets de post traitement qui adoucissent généralement les visuels. Le tout avec un impact minime sur les performances.
  • AMD Radeon FreeSync Premium Pro : les joueurs sur n’importe quelle plateforme profitent de la technologie de synchronisation adaptative époustouflante d’AMD pour un jeu fluide et sans déchirement, même lors des épatants rendus HDR.

Pour rappel, nous avons déjà pu passé en revue ces deux cartes graphiques, avec une RX 5600 XT parfaitement à l’aise en 1080p et une RX 5700 XT taillée, elle, pour le 1440p.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici AMD prêt pour le jeu Resident Evil 3

☐ ☆ ✇ Overclocking

Présentation : Noctua NF-A14 PWM chromax.black.swap

Par : NHU9B — 30 mars 2020 à 08:35

Cet article Présentation : Noctua NF-A14 PWM chromax.black.swap est apparu en premier sur Overclocking.com.

Aujourd’hui, nouvelle présentation de matériel. Pour ce nouvel article, nous allons nous concentrer sur du matériel autrichien, avec des ventilateurs Noctua. Cette fois-ci, ce sont les ventilateurs NF-A14 PWM chromax.black.swap qui y passent. En revanche, petite précision, il ne s’agit pas de test à proprement parler, ne vous attendez pas à voir des relevés de températures ou de bruit.

La boîte des NF-A14

Sommaire :

  1. Présentation
  2. Un petit mot sur Chromax
  3. Conclusion

Présentation générale :

Noctua est un constructeur que nous ne présentons plus tellement il est ancré dans le marché du refroidissement. La marque propose en effet des ventirads CPU de type aircooling ainsi que des ventilateurs. D’ailleurs, le catalogue de ventilateur de l’Autrichien est des plus fournis avec des références en 120 mm, 140 mm et même du 200 mm. Vous avez besoin de plus petit ? Pas de soucis, le constructeur proposa également des moulins allant jusqu’au 40 mm pour les besoins les plus spécifiques. De plus, différents voltages sont au programme avec du 12V ou du 5V, des certifications IP67 ou non. Clairement, il y a de quoi faire.

Ce coup-ci, on se penche sur le cas des NF-A14 PWM chromax.black.swap, des ventilateurs en 140 mm. Ces derniers appartiennent à la dernière série lancée par le constructeur, la gamme chromax.black.swap. On aura donc le droit à des ventilateurs noirs livrés avec des silentblocs colorés permettant d’égayer tout ce petit monde.

Le ventilateur : 

Noctua NF-A14 PWM chromax.black.swap boîte Noctua NF-A14 PWM chromax.black.swap boîte

Ces NF-A14 PWM chromax.black.swap arrivent donc dans l’emballage classique des ventilateurs estampillés « chomax ». Ils sont donc livrés dans une boîte blanche avec avec des inserts noirs et marrons. Sur la face avant point d’illustration ou de photo du moulin, tout ceci, on le retrouvera au verso avec un bref rappel des caractéristiques de ces derniers.

À l’intérieur, on découvre le ventilateur reposant dans des protections en plastique moulées noires. Sur la partie droite est présent un exemplaire de chaque couleur des silentblocs accompagnant le moulin. Le reste se situe dans une seconde boîte en carton sous la protection en plastique.

Noctua NF-A14 PWM chromax.black.swap Noctua NF-A14 PWM chromax.black.swap

Sortons les ventilateurs pour voir à quoi nous avons affaire. Clairement, nous avons affaire à des ventilateurs qualitatifs, relativement lourds et très rigides. En sortie de boîte, nous remarquons que les silentblocs ne sont pas installés d’origine, ça sera à nous de le faire, mais on y revient un peu après.

Physiquement parlant, les ventilateurs offrent un cadre carré de 25 mm d’épaisseur présentant plusieurs technologies exclusives à la marque. On pense surtout à une structure d’entrée en escalier ou encore à des aspérités présentes à l’intérieur de ce dernier. Tout ceci vise à améliorer les performances et réduire le bruit.

Au niveau des pâles, nous en comptons sept et sont plutôt larges et relativement aplaties. À leurs extrémités, on constate la présence de stries baptisées : « Flow Acceleration Channels ». Une nouvelle technologie visant à réduire le bruit et améliorer l’efficacité du NF-A14 PWM.

Dans les grandes lignes, on peut dire que ce NF-A14 PWM chromax.black.swap est un NF-A15 PWM chromax.black (comme ceux du NH-D15 chromax.black) mais avec un cadre carré.

Le câble des ventilateurs

Pour ce qui est de la connectique, ces ventilateurs disposent d’une prise PWM à quatre broches ultra courte. En effet, d’origine, le câble mesure un tout petit centimètre. Cependant, pas de panique puisque l’on retrouve une extension NA-EC1 de 30 de longueur gainée et de couleur noire. Un point que l’on juge intéressant dans la mesure où l’on peut adapter la longueur du câble en fonction de ses besoins sans avoir trop de câble à l’arrivée.

Bref, tout ceci est bien beau, mais quelles sont les caractéristiques de base de ce ventilateur ? Déjà, vous savez que l’alimentation se fait via un signal PWM. Pour ce qui est des vitesses, nous avons un ventilateur dont la plage de vitesse s’étend de 300 RPM à 1500 RPM. Au niveau du flux d’air, le moulin générera 140.2 m3/h (~82.52 CFM) à plein régime. La pression statique quant à elle s’élèvera à 2.08 mmH2O. Sur le papier, ce modèle se veut équilibré, d’ailleurs, la marque le destine à la fois tant pour un usage de boîtier que sur un radiateur.

Le bundle : 

Le bundle des ventilateurs

La partie bundle reste plutôt fournie puisque l’on retrouve :

  • Un set de quatre vis
  • Quatre silentblocs NA-SAVP1 de couleur noir, rouge, bleue, blanche, verte et jaune
  • Une rallonge de câble NA-EC1 déjà branchée sur le ventilateur

La partie bundle reste plutôt complète puisqu’elle met l’accent sur la personnalisation via des silentblocs colorés. En revanche, comme nous vous le disions dans notre dossier Chromax, nous ne retrouvons que quatre blocs de chaque couleur, ce qui n’est pas suffisant pour garnir un moulin d’une seule et unique couleur.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Présentation : Noctua NF-A14 PWM chromax.black.swap

☐ ☆ ✇ Overclocking

Intel : Des processeurs 8 cœurs 10 nm pour laptop ?

Par : LaFriteDavid — 30 mars 2020 à 08:18

Cet article Intel : Des processeurs 8 cœurs 10 nm pour laptop ? est apparu en premier sur Overclocking.com.

Alors que les premières infos sur la 11e génération d’Intel sur desktop commençaient à sortir, la version mobile quand a elle pourrait avoir un processeur 8 cœurs en 10 nm !

Tiger Lake H, un 8 coeurs 10 nm pour laptop ? 

Intel 10 nm

Prévu pour fin d’année 2020 voir début 2021 en remplacement des Ice Lake, nous avions eu connaissance uniquement des processeurs Tiger Lake U, possédant 4 cœurs 8 threads et une fréquence qui pourrait monter jusqu’à 4.3 GHz en boost. Ce nouveau CPU serait accompagné d’un nouveau iGPU Gen 12 délivrant jusqu’à 40 % de performance en plus par rapport à la Gen 11.

Mais tout cela a été remis en question par une fuite venant tout droit de Chine. Le leaker sharkbay à qui l’on doit beaucoup d’informations sur Intel, a posté de nouvelles informations sur les processeurs Tiger Lake.

Intel 10 nm

On retrouve donc les « connus » Tiger Lake-Y proposant 4 cœurs 8 threads avec 9 W de TDP équipés d’un iGPU GT2 (96 EU), les Tiger Lake-U proposant aussi 4 coeurs 8 threads et un iGPU GT2, mais avec le TDP pouvant être monté entre 15 W et 28 W. Cependant la principale nouveauté serait les Tiger Lake-H, qui proposeraient 8 coeurs (et 16 threads ?) le tout contenu dans un TDP de 45 W mais équipé d’un iGPU GT1 (32 EU).

Ce 8 cœur est surprenant car il utiliserait la gravure 10 nm(++) qui malgré sa troisième itération continue à « décevoir » ( si l’on en croit les rumeurs ). Quid des fréquences et de la consommation comparés aux 14 nm et au 7 nm concurrents ? Et du prix ? Nous en saurons plus avant la fin de l’année.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Intel : Des processeurs 8 cœurs 10 nm pour laptop ?

☐ ☆ ✇ Overclocking

Black Eagle : un ventirad Thermalright à l’effigie de la TUF Gaming Alliance

Par : NHU9B — 27 mars 2020 à 10:24

Cet article Black Eagle : un ventirad Thermalright à l’effigie de la TUF Gaming Alliance est apparu en premier sur Overclocking.com.

Petit tour chez Thermalright qui annonce l’arrivée d’un nouveau produit. Le constructeur annonce en effet un nouveau ventirad de type aircooling avec le Black Eagle. De plus, ce modèle se distingue par son visuel très TUF Gaming Alliance, à l’effigie de la série de produits d’Asus.

Black Eagle : un ventirad Thermalright en 120 mm à l’effigie de la série TUF Gaming ! 

Thermalright Black Eagle TUF Gaming

Pour le coup, ce nouveau modèle affiche des dimensions somme toute standards. L’ensemble affiche alors 120 (L) x 42 (P) x 158 (H) mm sans ventilateur. Ce modèle s’installera donc sans mal dans un grand nombre de boîtier grâce à sa hauteur inférieure à 160 mm.

Autrement, le radiateur est un modèle slim, à l’instar des Dark Rock Slim et NH-U12S chromax.black de Noctua. L’impact sur la RAM devrait donc être limité. Sinon, le tout offre un total de cinq caloducs en cuivre nickelé de 6 mm chacun. L’ensemble se rejoint au niveau d’une base en cuivre offrant une finition miroir.

Concernant la ventilation, le constructeur opte pour un ventilateur de 25 mm d’épaisseur (du standard). L’ensemble profite également d’une alimentation PWM et offre une plage de rotation comprise entre 600 RPM et 1500 RPM. À plein régime, le flux d’air sera de 62.25 CFM pour une pression statique non spécifiée.

On termine brièvement par la finition qui semble plutôt clean. Effectivement, sur le dessus, nous avons un diffuseur RGB affichant le camouflage propre à la série TUF de Asus. Le ventilateur quant à lui affiche des pâles de couleur jaune avec des silentblocs noirs. Sinon, tout est nickelé pour un rendu uniforme.

Thermalright Black Eagle TUF Gaming

Actuellement nous ne connaissons pas le prix de ce modèle ni sa date de lancement. Pour ça, il faudra patienter encore un peu.


Par ici la fiche technique de Thermalright ! 


 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Black Eagle : un ventirad Thermalright à l’effigie de la TUF Gaming Alliance

☐ ☆ ✇ Overclocking

PX4480 : Kingmax annonce un SSD PCIe 4.0 x4 de 2 To max !

Par : NHU9B — 27 mars 2020 à 09:51

Cet article PX4480 : Kingmax annonce un SSD PCIe 4.0 x4 de 2 To max ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Nouvelle référence de SSD chez Kingmax qui annonce sa série PX4480. Une nouvelle gamme qui offre une interface en PCIe 4.0 x4, le tout, dans un format M.2. De plus, l’ensemble affiche de grosses capacités avec du 2 To au maximum. Bref, ça s’annonce pas trop mal de but en blanc.

PX4480 : du PCIe 4.0 en 2 To maximum, tout ce qu’il faut en somme ! 

Kingmax PX4480Au programme, le constructeur nous propose donc un SSD au format M.2 2280 embarquant une interface PCIe 4.0 x4. Afin d’en profiter pleinement, pas le choix, il faudra se tourner vers des plateformes AMD en X570 ou TRX40 elles aussi dotées de cette interface.

En interne, pas de précisions quant à la mémoire retenue, idem pour le contrôleur. Néanmoins, on sait qu’il embarque un système de SLC Caching et un cache DRAM. Les fonctionnalités S.M.A.R.T et TRIM sont également supportées, tout comme les fonctions ECC pour les corrections d’erreurs.

En matière de capacités, il y a de quoi faire avec des unités débutant à 500 Go de stockage. Pour les plus gros besoins, la marque propose des modèles de 1 To et 2 To, ce qui fait fait pas mal.

On terminera rapidement par les performances les débits montent jusqu’à 5000 Mo/s en lecture séquentielle et 4400 Mo/s en écriture séquentielle. Idem pour les performances aléatoires avec du 600k IOPS / 500K IOPS en lecture/écriture.

Actuellement, nous ne connaissons pas les prix de ces modèles et il en est de même pour la date de lancement. En revanche, la fiche technique est consultable sur le site de la marque.


Par ici la fiche technique de Kingmax ! 


 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici PX4480 : Kingmax annonce un SSD PCIe 4.0 x4 de 2 To max !

☐ ☆ ✇ Overclocking

Test : Western Digital Black SN750 1 To

Par : _0CooL_ — 27 mars 2020 à 08:00

Cet article Test : Western Digital Black SN750 1 To est apparu en premier sur Overclocking.com.

Test du Western Digital BLACK SN750 1To

On se retrouve une nouvelle fois autour de la table de bench pour tester ensemble un SSD plutôt haut de gamme, le BLACK SN750 de chez Western Digital. La marque ne nous a pas envoyé n’importe quelle version, mais celle refroidie par un block made in ekwb (EK waterblock). J’ai déjà hâte de vous montrer la suite.

Ce sera le premier vrai SSD NVME que nous testerons depuis la reprise récente de cette section SSD/HDD. Exit donc maintenant les SSD au format 3.5″ (du moins pour le moment), et bienvenue au M.2, un support orienté vers l’avenir sans conteste.

test-ssd-wd-black-sn750-ek-1to

Nous testerons donc le Western Digital BLACK SN750 1To dans sa finition ekwb.

Sommaire:

  1. Présentation et descriptif technique
  2. Protocole
  3. Jeux vidéo
  4. Applicatif
  5. Débits séquentiels et aléatoires
  6. Débits selon la taille du fichier
  7. Temps d’accès
  8. Conclusion

On revient donc aux fondamentaux avec ce test de SSD NVME au format M.2. Certes, cette référence date déjà de quelques temps, mais c’était un excellent moyen de remettre les pieds dans le domaine, en commençant par un SSD haut de gamme. Car oui, le WD_Black SN750 Heatsink peut être catalogué de matériel haut de gamme.

test-ssd-wd-black-sn750-ek-1to

Attardons nous en premier lieu sur sa fiche technique, notamment les infos que l’on retrouve sur le site du constructeur.

  • Série : WD_Black SN750
  • Capacité ds stockage : 1To
  • Form Factor : M.2 2280
  • Protocole de connexion : PCIe 3.0 x4 / NVME
  • Débit théorique : 3470 MB/s en lecture séq. et 3000 MB/s en écriture seq.
  • Consommation max. : 2.8 A
  • Dimensions (L x l x H) : 80mm x 24.2mm x 8.1mm
  • Poids : 33.2 grammes
  • Garantie 5 ans

On passe sur la table d’opération

C’est jolie un SSD dans son emballage d’origine, mais ça ne laisse entrevoir que peut d’informations sur les composants qui sont utilisés. Ouvrir l’ensemble, c’est déjà avoir une première approche de la mécanique, des pièces utilisées, du soin pris pour l’étude du matériel final.

test-ssd-wd-black-sn750-ek-1to

Le Black SN750 est donc un SSD au format M.2 2280, ce qu’il veut dire qu’il mesure 80 mm de long. Son enveloppe est composée d’un bloc en aluminium usiné dans la masse, avec des formes permettant d’avoir une plus grande surface d’échange avec l’air ambiant.
Le dos est composé d’une plaque métallique, en contact avec le PCB via un pad thermique, ce qui aura aussi comme but de dissiper efficacement les calories produites par les composants actifs. Le petit log « EK » fait toujours son effet !

Bon point donc, un soin particulier pour de bonnes performances énergétiques. Mais arrêtons nous sur ce qui compose ce SSD, avec les puces importantes, comme la mémoire de masse, la mémoire de cache et le contrôleur mémoire.

test-ssd-wd-black-sn750-ek-1to

La première puce dont nous allons parler, c’est le contrôleur mémoire. Il est référencé 20-82-00700-A1 de marque SanDisk. Nous n’avons pas beaucoup d’informations. La seule chose que nous pouvons remarqué, c’est que nous sommes avec ce sample sur l’ancienne version du contrôleur, qui a été déjà remplacé par le 20-80-007011.

test-ssd-wd-black-sn750-ek-1to

Nous continuons avec la mémoire de masse, le stockage. Le WD_Black SN750 1To est équipé de deux puces de mémoire SanDisk de type TLC 3D. Chaque référence propose 512 Go de mémoire. Pareil, impossible également de trouver une datasheet au moment ou j’écris ces lignes.

test-ssd-wd-black-sn750-ek-1to

Enfin, la troisième référence concerne le cache. C’est SKhynix qui s’en charge via la puce référencée H5AN8G6NAFR dont la datasheet est disponible ici. C’est une puce de 8Go (512Mb x 16) de  DDR4 cadencé à 2400 MHz, avec des timings CL-tRCD-tRP en 17-17-17. Un excellent  choix comparé au SSD utilisé dans le X8 de Crucial qui utilisait une puce de DDR3 cadencé à 1600 MHz.

Nous rajoutons donc ces éléments à notre tableau comparatif des SSD :

test-ssd-wd-black-sn750-ek-1to

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Test : Western Digital Black SN750 1 To

☐ ☆ ✇ Overclocking

La 10ème génération Intel, attendue pour le 30 avril

Par : LaFriteDavid — 27 mars 2020 à 07:41

Cet article La 10ème génération Intel, attendue pour le 30 avril est apparu en premier sur Overclocking.com.

Après des mois d’attente, Intel annoncerait finalement sa 10éme génération pour desktop le 30 avril, nous informe Videocardz, relayant l’info du site espagnol, El Chapuzas Informatico.

Intel Comet Lake-S, plus qu’un mois d’attente

Intel Core i9 10900Après les versions mobiles basse consommation lancées en 2019, les versions mobiles hautes performances prévues dans les prochaines semaines, ce serait au tour des versions desktop de la 10ème génération de processeur Intel d’être présenté le 30 avril, pour une sortie envisagé en mai.

Pour rappel, cette génération n’est qu’un énième refresh de l’architecture Skylake, avec un 14 nm poussé au bout de ses capacités et proposant une gamme identique à l’ancienne avec un boost de fréquence auquel vient s’ajouter un nouveau 10 cœurs montant jusqu’à 5.3 GHz. Le tout prendra place sur un nouveau socket nommé LGA1200 qui équipera les prochaines cartes mères série 400. On parle du chipset Z490.

Gamme des processeurs de 10e génération Intel Comet Lake S

Tous les prix de cette nouvelle génération sont disponibles dans un de nos précédents articles. Comme nous vous l’avions laissé sous entendre, reste à voir si la disponibilité, tant des processeurs que des cartes mères, ne sera pas remise en cause par l’impact du Covid 19. Enfin, le report du Computex au mois de septembre vient lui aussi certainement bouleverser un peu les projets d’Intel. Bref, attendons de voir pointer le mois d’avril pour découvrir et tester cette 10ème génération de processeurs Intel.

 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici La 10ème génération Intel, attendue pour le 30 avril

☐ ☆ ✇ Overclocking

B1 : un boîtier mini-ITX type NUC chez In Win !

Par : NHU9B — 26 mars 2020 à 10:38

Cet article B1 : un boîtier mini-ITX type NUC chez In Win ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Nouveau boîtier chez In Win qui nous présente un B1. Avec ce modèle, nous sommes bien loin des modèles Signatures ultras imposants et original de la marque. En effet, ce modèle est beaucoup plus sage puisqu’il mise sur un format mini-ITX et arbore un format typé NUC.

B1 : un boîtier mini-ITX typé NUC allant à l’essentiel ! 

In Win B1

Ce B1 est un boîtier on ne peut plus compact. Ce dernier mesure en effet 302 (L) x 238 (P) x 108 (H) mm à l’horizontale. À la verticale, le boîtier affiche 305 mm de hauteur grâce au pied fourni. Côté poids, nous sommes aussi face à quelque chose de très léger avec moins de 2 kg sur la balance. Pour ce qui est des matériaux, la marque opte pour de l’ABS ainsi qu’un panneau en verre trempé.

À l’intérieur, avec un tel format, on sera forcément restreint. Déjà, la carte mère devra être au format mini-ITX. Ensuite, nous n’avons pas d’emplacement pour une carte graphique dédiée. L’affichage ne se fera que via l’iGP du CPU, évitez donc les CPU Ryzen. Enfin, le refroidissement autorise un ventirad CPU de 60 mm de hauteur, parfait pour un NH-L9i ou NH-L9a pas exemple.

In Win B1

Au niveau du sockage, on retrouve deux emplacements 2.5″ au dos de la carte mère. Pour l’alimentation, pas de soucis à se faire puisque l’on retrouve un bloc estampillé In Win de 200W… Ce qui est largement suffisant pour alimenter une carte mère, un CPU et deux SSD. Pour finir, on retrouvera un petit ventilateur de 80 mm dans le haut.

Pour le moment, nous ne connaissons pas le prix de ce boîtier. Enfin, si vous vous posez la question de l’utilité d’un tel produit, sachez qu’il se destinera aisément aux machines de bureautique. Si vous cherchez quelque chose de peu encombrant et d’élégant, c’est une référence à prendre en considération.


Par ici la fiche technique de In Win !


 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici B1 : un boîtier mini-ITX type NUC chez In Win !

☐ ☆ ✇ Overclocking

GeForce 445.78 Hotfix : des soucis avec ImageSharpening ? (+focus sur le 445.75 WHQL)

Par : NHU9B — 26 mars 2020 à 10:05

Cet article GeForce 445.78 Hotfix : des soucis avec ImageSharpening ? (+focus sur le 445.75 WHQL) est apparu en premier sur Overclocking.com.

Après avoir accompagné le lancement de Doom Eternal avec son GeForce 442.74 WHQL, nVidia se voit contraint de lancer un Hotfix. Effectivement, les verts font face à des soucis avec ImageSharpening et des jeux en DirectX 11. Afin de corriger ce problème, le caméléon publie son GeForce 445.78 Hotfix.

GeForce 445.78 Hotfix, les correctifs : 

GeForce 445.78 Hotfix

Comme tout bon pilote Hotfix qui se respecte, cette version ne comporte pas de nouveautés. En effet, le pilote ne se destine qu’à la correction de bugs particulièrement gênants. Ainsi, cette mouture corrige les problèmes de lancement de certains jeux DirectX 11 lorsque l’Image Sharpening est activée depuis le panneau de contrôle.

Sinon, le pilote se basant sur le pilote 445.75 WHQL (que nous ne vous avions pas présenté) et reprend donc les mêmes nouveautés/changements apportés par ce dernier. On retrouve alors :

Nouveautés du 445.75 WHQL : 

Le pilote 445.75 WHQL proposera le support de nouveaux titres comme :

  • Game Ready pour Half-Life : Alyx
  • Game Ready pour le DLSS 2.0 dans Control & MechWarrior 5
  • Idem pour Resident Evil 3 et Ghost Recon : Breakpoint

On retrouvera aussi des ajouts/modifications de profils multi-GPU pour les cartes Turing et les autres :

  • Turing :
    • Ace Combat 7 : Skies Unknown
    • Blacksad : Under the Skin
    • Blair Witch
    • Close to the Sun
    • Hell Let Loose
    • Journey to the Savage Planet
    • Monster Energy Supercross 3
    • MotoGP 19
    • MXGP 2019 – The Official Motocross Videogame
    • eFootball PES 2020
    • World War 3
  • Pour tous les GPU nVidia :
    • Druidstone : The Secret of the Menhir Forest
    • Phoenix Point
    • Tamarin
    • Will to Live Online
    • Yakuza Kiwami 2

Les correctifs du GeForce 445.75 WHQL : 

  • Les paramètres peuvent maintenant être modifiés depuis le panneau nVidia lorsqu’un affichage est cloné avec l’iGPU du processeur.
  • Il n’y aura plus d’augmentation du flickering en jeu sur Red Dead Redemption 2 en SLI avec la V-Sync et la G-Sync activées.
  • Fini les corruptions de couleurs vertes apparaissant sur Strange Brigade en DirectX 12 lorsque le format de couleur est réglé sur : YCbCr 420 ou 12bpc.
  • GeForce Experience supporte GeForce freestyle pour Resident Evil 3 Remake.
  • Correction des corruptions sur Doom Eternal lors de l’ouverture de l’overlay Steam en SLI.
  • Terminées les erreurs pouvant apparaître sur Doom Eternal lors de la capture en Super Resolution avec Ansel.
  • Il n’y aura plus de baisse de FPS sur Doom Eternal (toujours) en utilisant le compteur de FPS de Steam.
  • On termine avec Doom Eternal par la correction de flickering observé lorsque le HDR est activé depuis le jeu alors qu’il est désactivé depuis l’OS.
  • Il n’y aura plus de flash blanc à apparaître dans Call of Duty : Modern Warfare en approchant d’un mur.
  • Freestyle fonctionne maintenant sur Call of Duty – Warzone.
  • La courbe de trajectoire pouvait afficher une ligne noire sur certains circuits de Forza Motorsport 7.
  • Les onglets Ansel et Frestyle sont maintenant sélectionnables sur Zombie Army : Dead War 4.
  • Terminé le flickering sur Rainbow Six Siege en Vulkan (avec la G-Sync) lors du basculement du mode plein écran au mode fenêtré.

Maintenant, pour télécharger le pilote GeForce 445.78 Hotfix, cela reste le sujet principal de cet article, rendez-vous sur le lien ci-dessous :


Par ici pour télécharger le correctif de nVidia !


 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici GeForce 445.78 Hotfix : des soucis avec ImageSharpening ? (+focus sur le 445.75 WHQL)

☐ ☆ ✇ Overclocking

Test – Asus Rampage VI Extreme Encore

Par : CornerJack — 26 mars 2020 à 08:00

Cet article Test – Asus Rampage VI Extreme Encore est apparu en premier sur Overclocking.com.

Même si actuellement, le vent souffle plus du côté d’AMD avec ses Ryzen de troisième génération, Intel a proposé un refresh du 9980XE qui est devenu à cette occasion le i9-10980XE. L’arrivée de ce nouveau processeur a vu débarquer de nouvelles cartes mères, dont l’Asus Rampage VI Extreme Encore, sur laquelle nous allons nous pencher aujourd’hui.

Le PCB de l'Asus Rampage VI Extreme Encore

Sommaire :

  1. On fait le point sur ce i9-10980XE
  2. L’architecture et le tour du propriétaire
  3. Le PCB et les connectiques
  4. Le bios et logiciel
  5. La configuration utilisée pour les tests
  6. L’overclocking
  7. Le comportement des VRM
  8. Conclusion

On fait le point sur ce i9-10980XE

Fraîchement débarqué en fin d’année 2019, le i9-10980XE fait partie des processeurs de la famille Cascade Lake-X et est gravé en 14 nm. Celui-ci est toujours compatible avec le socket LGA-2066 ainsi qu’avec le chipset X299. Il sera donc possible de l’utiliser sur toutes les cartes mères X299 à condition de passer par la case mise à jour de votre bios.

Comme le i9-9980XE, ce nouveau processeur dispose de 18 cores et 36 threads. La bonne nouvelle concernant ce i9-10980XE : c’est son prix face à l’ancien i9-9980XE (2100 euros). Intel avait annoncé un prix divisé par deux et compris entre $979.00 – $1000.00. Malheureusement, celui-ci est de 1192.95 euros et toujours indiqué en rupture au moment de publier notre article.

Sa fréquence de base est de 3.0 GHz sur tous les cœurs, elle peut atteindre 4.6 GHz en mode turbo 2 et jusqu’à 4.8 GHz en mode turbo 3. Face au 9980XE, la fréquence turbo 2 gagne 200 MHz et celle du turbo 3, 300 MHz. En ce qui concerne la taille de mémoire cache, elle est de 18432 ko pour le L2 et de 24.75 Mo pour le L3.

Ce nouveau processeur gagne aussi 4 voies PCIe supplémentaire afin de passer à 48 ainsi qu’un support de capacité maximale de 256 GB pour la mémoire. Son TDP de 165 watts reste lui inchangé.

Enfin, sachez que Intel aurait dans ses cartons un i9-10990XE avec 22 cœurs afin de venir concurrencer le Threadripper 3970X. Pour finir, nous avons mis à jour notre tableau regroupant les benchmarks que nous affectionnons afin de vous faire une idée des performances du i9-10980XE.

Tableau comparatif :

Tableau comparatif des performances CPU 6 à 12 cores Tableau comparatif des performances CPU 16 à 32 cores

Les résultats ci-dessus sont obtenus sans aucun paramétrage si ce n’est le XMP du kit mémoire. Le processeur est sorti de sa boite, installé dans le socket, un p’tit tour dans le bios pour activer le XMP et c’est parti pour les benchmarks.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Test – Asus Rampage VI Extreme Encore

☐ ☆ ✇ Overclocking

Summit ELX : des waterblock pour Threadripper 3000 chez Bitspower !

Par : NHU9B — 25 mars 2020 à 16:22

Cet article Summit ELX : des waterblock pour Threadripper 3000 chez Bitspower ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

On poursuit dans le watercooling, mais on passe chez Bitspower. La marque annonce, en effet, un nouveau waterblock à destination des Threadripper 3000 d’AMD : le Summit ELX. Une nouvelle référence offrant trois variantes différentes.

Summit ELX : des versions noires, chromes et acrylique !

Bitspower Summit ELX

Avec ce nouveau modèle, Bitspower nous propose ainsi un waterblock se destinant aux CPU Threadripper d’AMD. L’ensemble offre donc une compatibilité avec le socket sTRX4 mais reste compatible avec l’ancien TR4. Les Threadripper 1000, 2000 et 3000 pourront donc en profiter pleinement.

Comme nous vous le disions, ce modèle débarque en trois variantes. La première propose un top noir en POM acétal alors que la seconde affiche un revêtement chromé. Pour la dernière, nous aurons le droit à de l’acrylique avec des diodes RGB intégrées. À ce sujet, nous sommes face à du RGB adressable, donc prise 3 broches exigée.

Pour le reste des caractéristiques, on mentionnera les dimensions de 115 (L) x 75 (l) x 18 (H) mm. À l’intérieur, les micro-canaux sont conçus pour diriger le liquide au niveau des différents dies des CPU. Idem pour ce qui est des deux entrées/sorties en G1/4″ placées aux extrémités du bloc.

Bitspower Summit ELX

Côté prix, malheureusement, ce dernier est annoncé en nouveau dollar taïwanais (NTD). Après conversion (sans tenir compte des taxes ou autres), cela nous fait 86.37€ pour la version transparente. La version noire sera la moins onéreuse avec ses 81.28€ tandis que le modèle chrome sera le plus cher : ~100€.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Summit ELX : des waterblock pour Threadripper 3000 chez Bitspower !

☐ ☆ ✇ Overclocking

ASRock : un nouveau vBIOS la VRAM de ses RX 5600 XT customs !

Par : NHU9B — 25 mars 2020 à 15:56

Cet article ASRock : un nouveau vBIOS la VRAM de ses RX 5600 XT customs ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Si vous vous souvenez bien, le lancement de la RX 5600 XT était l’occasion pour AMD de « taquiner » nVidia. En effet, durant sa conférence, les rouges annonçaient des fréquences de fonctionnement relativement basses pour les rehausser (à grand coup de bios) par la suite. L’objectif étant de semer la confusion chez la concurrence. Pari réussi ? Là n’est pas le propos, mais plutôt de parler des RX 5600 XT customs de ASRock. La marque proposant un nouveau bios afin d’augmenter la fréquence de la mémoire de ses cartes.

RX 5600 XT Customs : ASRock fait tourner la RAM de ses cartes à 14 Gbps ! 

Bios ASRock RX 5600 XT Customs

Comme nous vous le disions, ASRock propose un nouveau vBIOS afin d’augmenter la fréquence de fonctionnement de la VRAM de ses cartes. Cette dernière passe ainsi des 12 Gbps d’origine à 14 Gbps, un joli gain en fréquence. D’ailleurs, ceci ne sert pas qu’à faire joli sur le papier puisque la bande passante progresse également. On passe alors de 288 Go/s (à 12 Gbps) à 336 Go/s après la mise à jour. Un petit gain toujours intéressant pour ses scores en bench ou ses FPS en jeu.

Pour le coup, cette mise à jour concerne un certain nombre de cartes du constructeur. Les références suivantes sont donc concernées :

  • Phantom Gaming D2 6G OC (version bios : L12)
  • Phantom Gaming D3 6G OC (version bios : L12)
  • Challenger D 6G OC (version bios : L08)

Pour cela, il suffit de se rendre sur le site de la marque et de procéder au téléchargement de la version du bios correspondant à sa carte. L’installation de la MAJ ne devrait pas être compliquée puisqu’il s’agit d’extraire l’archive téléchargée et lancer l’utilitaire. En revanche, il faudra s’assurer que le pilote soit bien lancé lors du flasheage. Idem, une fois le nouveau bios en place, il faudra réinstaller son pilote AMD (dixit ASRock).

ASRock RX 5600 XT Phantom Gaming D3

Pour les autres, sachez que nous vous proposons un tuto vous décrivant la procédure sur du matériel Gigabyte.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici ASRock : un nouveau vBIOS la VRAM de ses RX 5600 XT customs !

☐ ☆ ✇ Overclocking

EK-Quantum Reflection Evolv X : EKWB s’attaque aux boîtiers Phanteks !

Par : NHU9B — 25 mars 2020 à 15:02

Cet article EK-Quantum Reflection Evolv X : EKWB s’attaque aux boîtiers Phanteks ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Sur le marché du watercooling custom, les distro plates semblent être la nouvelle mode. Ces derniers temps, nous avons vu pas mal de nouvelles références apparaître sur le marché. De son côté, EKWB s’attaque à certains boîtiers Phanteks avec sa nouvelle EK-Quantum Reflection Evolv X !

EK-Quantum Reflection Evolv X : une distro plate pour les Evolv X et P600S de Phanteks ! 

EK-Quantum Reflection Evolv X

Comme vous le savez sûrement, le rôle d’une distro plate et de faciliter l’intégration d’une boucle watercooling custom. En effet, elle répartit astucieusement les entrées/sorties sur sa surface, tout en jouant le rôle de combo réservoir/pompe.

Ainsi, la solution proposée par EKWB mesure 105 (L) x 71 (P) x 323 (H) mm. Au niveau des matériaux, il y a ce qu’il faut avec de l’acier inoxydable, de l’aluminium et en polymère transparent (PPS-GF40).

La distro plate en elle-même propose alors un certain nombre d’entrées/sorties en G1/4″, on en compte 11. Ces dernières sont disposées de manière à limiter les manipulations au niveau du tubbing. Idem, le modèle en question supportera un waterblock CPU. Pour les GPU, la marque annonce supporter jusqu’à quatre blocs.

Avec ceci, le constructeur fournit la pompe, une D5, alimenté par une prise molex. En matière de débit, EKWB annonce un débit max de 1500 L/h ainsi qu’une colonne d’eau de 3.9 m. Pour finir, on pourra jouer avec le signal PWM de cette dernière avec une amplitude de 20% à 100%.

EK-Quantum Reflection Evolv X D5

Avant de passer au prix, sachez que l’éclairage RGB reste au programme. La plaque totalise alors 19 diodes adressables (prise 3 broches) masquées par une partie en aluminium.

En matière de prix, forcément, ça ne sera pas donné puisque ce modèle s’affiche à 259.99€. Néanmoins, c’est le prix à payer pour s’offrir une plaque compatible avec les boîtiers Evolv X et P600S de Phanteks !


Par ici la fiche technique de EKWB !


 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici EK-Quantum Reflection Evolv X : EKWB s’attaque aux boîtiers Phanteks !

☐ ☆ ✇ Overclocking

Vulcan Z & Dark Z : des modules RAM de 32 Go chez TeamGroup !

Par : NHU9B — 25 mars 2020 à 14:30

Cet article Vulcan Z & Dark Z : des modules RAM de 32 Go chez TeamGroup ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Certains usages peuvent être particulièrement gourmands en RAM. C’est pour satisfaire ces besoins que TeamGroup propose de nouveaux modules RAM affichant de grosses capacités. En effet, les séries T-Force Vulcan Z et Dark Z proposent maintenant des barrettes de 32 Go !

Vulcan Z & Dark Z : des modules de 32 Go, jusqu’à 3000 MHz ! 

TeamGroup T-Force Dark Z

Au programme, la marque propose de nouveaux modules DIMM affichant de grosses capacités. Effectivement, pour les séries citées précédemment, nous aurons le droit à des barrettes de 32 Go à l’instar de certains kits G.Skill par exemple.

Au niveau des fréquences, deux choix sont proposés : 2666 MHz et 3000 MHz. Idem, la marque laisse le choix des capacités des kits : soit une barrette simple de 32 Go, soit un kit de deux barrettes pour une capacité max de 64 Go !

Sinon, ces séries s’affichent avec un dissipateur de hauteur différente. Ainsi, les RAM de la série Dark seront plus imposantes avec un radiateur de 43 mm de hauteur. Les Vulcan Z seront plus compactes avec 32 mm de hauteur. Une information à prendre en considération selon la taille et le type de refroidissement CPU choisi. Idem, deux coloris semblent être proposés : rouge ou gris.

TeamGroup Vulcan ZPour finir, pas d’info sur les prix ni sur la date de lancement. En revanche, on sait que la garantie est à vie.


Par ici et les infos sur ces séries !


 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Vulcan Z & Dark Z : des modules RAM de 32 Go chez TeamGroup !

❌