🔒
❌
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierMacBidouille

iOS 13.2.2 disponible

Apple a publié la mise à jour 13.2.2 d'iOS. Elle corrige des bugs à commencer par celui qui tuait les applications fonctionnant en arrière plan et qui avait fait beaucoup de bruit.
Pour le reste, voici ce qu'en dit Apple:


DXO publie son test de l'iPhone 11 Pro Max

DXO a, comme toujours, réalisé un test en profondeur de la partie photo et vidéo de l'iPhone 11 Pro Max.

Il finit troisième du classement derrière les présents modèles de Xiaomi et Huawei.
Le plus gros défaut de l'iPhone est le bruit généré quelle que soit la luminosité, y compris le Flash.

Nous conseillons à ceux qui sont fans de photo de lire l'article de test du début à la fin car il est très fourni et très intéressant.


Apple joue la politique de la chaise vide face aux sénateurs américains

Le Washington Post rapporte qu'Apple et les éditeurs de l'application Tik Tok (des Chinois) ont provoqué l'ire de sénateurs américains en refusant de répondre à la convocation d'une commission créée dans le but d'éclaircir les relations entre les grands groupes de technologie et les autorités chinoises.
A la décharge d'Apple, le sénateur Hawley qui dirige cette commission est très véhément vis-à-vis d'elle, ne cessant de critiquer ses concessions faites aux autorités chinoises, la pire à ses yeux étant d'avoir accepté d'héberger ses services iCloud sur des serveurs gouvernementaux pour faciliter l'espionnage des échanges sans donner officiellement les clés de chiffrement.

Le sénateur a bien entendu critiqué cette politique de la chaise vide, considérant qu'Apple et Tik Tok sont les deux faces d'une même pièce, la première représentant le danger des activités des entreprises de technologie américaines en Chine et la seconde le danger de l'entrée de plateformes technologiques chinoises sur le marché américain.

Il veut maintenant alerter l'opinion sur la dualité du point de vue d'Apple qui se veut protecteur des données de ses clients aux Etats-Unis mais n'en a cure en Chine.

iOS 13.2 pose des problèmes pour les applications tournant en tâche de fond

De nombreux témoignages et tests montrent des problèmes depuis la mise à jour d'iOS 13.2.
Par une nouvelle volonté d'Apple ou suite à un bug, le système coupe très rapidement les applications laissées en tâche de fond.
Pour simplifier les choses, le système n'est plus multitâche. Basculer vers un appel ou d'une application vers une autre va tuer celle que l'on a mise en second plan, coupant le téléchargement ou par exemple sous Safari relançant une vidéo YouTube que l'on regardait.

Beaucoup de testeurs et développeurs sont très remontés contre Apple.

Apple étend les avantages de ses salariés

Apple continue à faire du sociétal, cette fois vis-à-vis de ses salariés en leur offrant de nouveaux droits.
Cela concerne les salariés américains qui après un retour de congé de maternité (16 semaines), pourront demander à travailler à temps partiel pendant 4 semaines en conservant leur plein salaire.
Les parents adoptifs ont aussi droit à une rallonge de 4 semaines de leurs congés et voient tripler la dotation offerte en cas d'adoption, qui atteint 14.000$. Il faut savoir qu'aux Etats-Unis, cette procédure coûte des centaines de milliers de dollars.
Pour finir, elle augmente aussi l'aide aux personnes souffrant de troubles mentaux.

D'autres sociétés de la Silicon Valley ont déjà fait de genre de choses, qui devient un avantage concurrentiel sur un marché de l'emploi très tendu.

Apple met à jour sa page sur la confidentialité

Apple a mis à jour sa page décrivant les efforts faits pour préserver la confidentialité de vos données.
Elle y explique qu'elle fait tout pour ne pas rendre ces données nominatives en évitant chaque fois que c'est possible de les associer à un identifiant.

Le respect de la vie privée est un droit fondamental et c’est l’une des valeurs essentielles d’Apple. Vos appareils occupent une part si importante de votre vie que vous devez être en mesure, lorsque vous les utilisez, de choisir ce que vous voulez partager et avec qui. Chaque produit Apple a été conçu pour préserver votre vie privée et vous donner le contrôle sur vos informations personnelles. C’est une ligne directrice qui n’est pas toujours facile à suivre, mais à nos yeux l’innovation est à ce prix.

Seagate: bientôt des disques durs de 18 To et de 50 To en 2026

Seagate a dévoilé sa feuille de route d'évolution de la capacité des disques durs dans les prochaines années.

Comme on peut le voir, les disques durs classiques, utilisant des technologies proches de celles exploitées depuis des décennies, arrivent en fin de route. La société prévoit la sortie prochaine de disques de 18 To et en 2020 des capacités de 20 To.

La vraie augmentation des capacités se fera grâce aux têtes de lectures assistées par des systèmes thermiques chauffant localement la surface des plateaux.
Seagate prédit grâce à elle des capacités de 30 To dans le courant 2023 et 50 To en 2026.

Bien entendu on ne parle plus de disques destinés au grand public, mais de produits visant à être installés dans les centres de données et donc le Cloud, qui délocalise de plus en plus souvent le stockage à distance pour des centaines de millions d'utilisateurs.
Ce marché est colossal et ses acteurs sautent sur la moindre occasion d'augmenter les capacités dans un même espace et pour une même consommation.

Apple joue la politique de la chaise vide face aux sénateurs américain

Le Washington Post rapporte qu'Apple et les éditeurs de l'application Tik Tok (des Chinois) ont provoqué l'ire de sénateurs américains en refusant de répondre à la convocation d'une commission créée dans le but d'éclaircir les relations entre les grands groupes de technologie et les autorités chinoises.
A la décharge d'Apple, le sénateur Hawley qui dirige cette commission est très véhément vis-à-vis d'elle, ne cessant de critiquer ses concessions faites aux autorités chinoises, la pire à ses yeux étant d'avoir accepté d'héberger ses services iCloud sur des serveurs gouvernementaux pour faciliter l'espionnage des échanges sans donner officiellement les clés de chiffrement.

Le sénateur a bien entendu critiqué cette politique de la chaise vide considérant qu'Apple et Tik Tok sont les deux faces d'une même pièce, la première représentant le danger des activités des entreprises de technologie américaines en Chine et la seconde le danger de l'entrée de plates-formes technologiques chinoises sur le marché américain.

Il veut maintenant alerter l'opinion sur la dualité du point de vue d'Apple qui se veut protecteur des données de ses clients aux Etats-Unis mais n'en a cure en Chine.

Les appareils dotés d'assistants vocaux vulnérables à une attaque par laser.

Siri, Alexa et l'assistant de Google sont vulnérables à une attaque utilisant un laser pour émettre à distance (même à longue portée) des signaux audio inaudibles.
Ces attaques vont permettre à distance non seulement de lancer des commandes vocales mais surtout de déclencher le fonctionnement d'appareils domestiques dont les serrures et donc d'ouvrir des portes.

Bloquer ce genre d'attaques est très compliqué à moins de placer ces appareils concernés à distance de toute fenêtre.

TSMC va engager 8000 personnes pour travailler sur la gravure en 3nm

La gravure de puces s'approche irrémédiablement du mur quantique. Pour tricher avec lui, on fait gagner aux transistors en hauteur, ce qu'on leur fait perdre en largeur et on mesure l'endroit où la distance est la plus petite pour qualifier la finesse.
Malgré cela, chaque nanomètre gagné fait exploser les coûts de R&D.
TSMC vient de l'illustrer en annonçant son intention de créer un nouveau centre de R&D et va engager 8000 ingénieurs et techniciens pour le remplir. Tous travailleront sur le défi que représente la gravure en 3nm.
Ce centre de recherche ouvrira à la fin 2020.
Pour le moment, on a une bonne visibilité sur le 5nm, mais pas grand chose en dessous.

Apple va investir 2,5 milliards de dollars pour faciliter l'accès à l'immobilier en Californie

Apple a annoncé avoir décidé d'investir 2,5 milliards de dollars pour aider à surmonter une crise en Californie qui provoque des difficultés de logements. Les tarifs n'ont cessé là-bas de grimper en flèche, chassant en dehors de San Francisco locataires et accédants à la propriété.

Apple se lance donc dans une nouvelle bataille sociale et se transforme un peu en état dans l'état.

Certains pourront rire du fait que la société a pendant très longtemps (et encore aujourd'hui) tout fait pour échapper à l'impôt.

[MàJ] Bernie Sanders, candidat à l'investiture démocrate pour la présidentielle américaine a déclaré:
L’annonce par Apple de son entrée dans le secteur du crédit immobilier est un effort pour détourner l’attention du fait qu’elle a contribué à créer la crise du logement en Californie. Nous ne pouvons pas compter sur les fraudeurs de l'impôt sur les sociétés pour résoudre la crise du logement en Californie.

Apple va investir 2,5 milliards de dollars pour faciliter l'accès à l'immobilier en Californie

Apple a annoncé avoir décidé d'investir 2,5 milliards de dollars pour aider à surmonter une crise en Californie qui provoque des difficultés de logements. Les tarifs n'ont cessé là bas de grimper en flèche, chassant locataires et accédant à la propriété en dehors de San Francisco.

Apple se lance donc dans une nouvelle bataille sociale et se transforme un peu en état dans l'état.

Certains pourront rire du fait que la société a pendant très longtemps (et encore aujourd'hui) tout fait pour échapper à l'impôt.

Apple va investire 2,5 milliards de dollars pour faciliter l'accès à l'immobilier en Californie

Apple a annoncé avoir décidé d'investir 2,5 milliards de dollars pour aider à surmonter une crise en Californie qui provoque des difficultés de logements. Les tarifs n'ont cessé là bas de grimer en flèche, chassant locataires et accédant à la propriété en dehors de San Francisco.

Apple se lance donc dans une nouvelle bataille sociale et se transforme un peu en état dans l'état.

Certains pourront rire du fait que la société a pendant très longtemps (et encore aujourd'hui) tout fait pour échapper à l'impôt.

iOS 13.2 pose des problèmes pour les application tournant en tâche de fond

De nombreux témoignages et tests montrent des problèmes depuis la mise à jour d'iOS 13.2.
Par une nouvelle volonté d'Apple ou suite à un bug, le système coupe très rapidement les applications laissées en tâche de fond.
Pour simplifier les choses, le système n'est plus multitâche. Basculer vers un appel ou d'une application vers une autre va tuer celle que l'on a mise en second plan, coupant le téléchargement ou par exemple sous Safari relançant une vidéo Youtube que l'on regardait.

Beaucoup de testeurs et développeurs sont très remontés contre Apple.

Google rachète Fitbit

Google a annoncé le rachat de Fitbit pour la somme de 2,1 milliards de dollars.
Avec cette acquisition Google se relance sur le marché de l'internet des objets que l'on porte et espère l'étendre dans les prochaines années.

Faire fonctionner iTunes, iPhoto et Aperture sous Catalina

Avec Catalina, Apple a fait un grand ménage dans les applications que l'on peut utiliser en supprimant le support de celles écrites en 32 bits.
A cette occasion, on a perdu aussi certaines applications qui sont en 64 bits mais dont de petites portions du code étaient encore en 32 bits. C'est le cas d'iTunes, iPhoto et Aperture.
Merci à Lafaboune, membre des forums, d'avoir attiré notre attention sur une application appelée Retroactive et dont le code est proposé en Open Source.
Cette application va modifier les codes des logiciels cités pour permettre leur lancement sous Catalina. A part certaines possibilités d'import de vidéos ou d'export, elles fonctionneront sans problèmes.
Les petites modifications expliquées en détail sur ce lien, vont permettre de tromper le système et de les lancer.

Voilà le genre de bidouille que, vous vous en doutez, nous apprécions énormément même si cela devient de plus en plus difficile d'en faire sur des machines dont la notion d'appartenance est de plus en plus maltraitée par des sécurités semblant plus efficaces pour compliquer la vie que pour bloquer les intrusions.

Les AirPods pro démontés

iFixit a démonté les AirPods Pro.

Sans surprise, tout est encore collé comme il faut, mais surprise quand même, la batterie prend maintenant la forme d'une pile bouton fabriquée par Varta. Hélas, elle est soudée à une nappe, ce qui complique singulièrement son remplacement.

Apple remet en ligne la mise à jour HomePod

Dans la foulée de la sortie d'iOS 13.2, Apple a proposé une mise à jour destinée aux HomePod. Elle a été retirée rapidement car elle provoquait dans de nombreux cas un blocage des appareils.
Une nouvelle version expurgée de ce bug a été remise en ligne.

Apple annonce ses résultats du quatrième trimestre fiscal

Apple a annoncé les résultats de son dernier trimestre fiscal échu.
La société a réalisé un chiffre d'affaires de 64 milliards de dollars (le haut de la fourchette de ses prévisions) et un bénéfice de 13,69 milliards de dollars de bénéfices.
Si la société ne donne plus de chiffres, elle communique quand même les chiffres d'affaires par secteur:

  • iPhone, 33,36 milliards de dollars.
  • Services, 12,5 milliards de dollars.
  • Mac, 6,99 milliards de dollars
  • Accessoires, Apple Watch, produits audio, 6,52 milliards de dollars.
  • iPad, 4,66 milliards de dollars.

Tout va donc bien d'autant plus que ces résultats n'ont couvert que la première semaine de vente des iPhone alors que le 11 semble faire un carton.

Pour le prochain trimestre, Apple escompte un chiffre d'affaires compris entre 85,5 et 89,5 milliards de dollars.

iPhone de 2020, Apple utilisera la meilleure puce 5G

Nikkei confirme qu'Apple utilisera bien des puces 5G dans les iPhone. La société voudrait ainsi l'an prochain refaire son retard sur ses concurrents qui sont déjà passés à cette norme. Pour cela, elle fera comme prévu appel à Qualcomm, qui lui fournira une puce dont le nom de code est X55 et qui serait ou sera la plus performante en 5G.
L'industrie télécom attend beaucoup de la part d'Apple car sa bascule à la 5G pourrait inciter les opérateurs réticents à franchir ce cap à faire de lourds investissements afin de ne pas perdre de clients.

En Chine, la 5G est déjà très développée. Apple se doit donc de proposer des appareils performants dans cette norme. C'est devenu vital alors que l'on vient d'apprendre que les parts de marché de la société dans la téléphonie mobile ont chuté là-bas de 28%. Sans la sortie de l'iPhone 11, cela aurait été bien pire.

Première impression sur les AirPods Pro

Comme vous le savez, nous aimons la musique. Sans être mélomane on peut vouloir obtenir la meilleure expérience, que ce soit avec une bonne chaîne Hi-Fi, avec un casque ou avec des oreillettes.
A ce niveau, Apple ne nous a jamais gâtés. Ses oreillettes proposées depuis le premier iPod étaient dans le meilleur des cas médiocres, pour ne pas utiliser d'autres termes.
Les première et seconde versions des AirPods étaient à nos yeux, ou plutôt oreilles, tout aussi médiocres, leur seul intérêt étant lié aux fonctions annexes à l'écoute de musique. En effet, il faut avouer que ne pas avoir de fil à trainer, ou pouvoir d'une simple pression interagir avec ses oreillettes est sensationnel.

Nous avons décidé de tester les AirPods Pro, attirés par le fait qu'ils soient intra-auriculaires. L'Apple Store des Champs en regorgeait et faisait des démonstrations.

La boîte est propre, l'emballage parfait, du Apple.

Les AirPods sont fournis avec des embouts de plusieurs tailles.

Il est même possible de vérifier que l'on a choisi la bonne taille dans les préférences.

La meilleure nouvelle est certainement, enfin, la présence d'un câble Lightning vers USB-C !

Bon, venons-en à l'essentiel : la prise en main.
Assez gros, ils se placent quand même assez bien dans l'oreille, en la remplissant tout autant que des oreillettes haut de gamme Shure.
Notez qu'il est déroutant de devoir réellement presser les embouts et plus seulement les effleurer (comme sur les précédents modèles) pour obtenir une interaction.

Bonne nouvelle, on rentre dans une autre dimension sonore par rapport à tout ce qu'Apple a sorti jusqu'à maintenant. On a enfin un son équilibré (ou presque) et plus nasillard, avec des basses !

Certes, on est encore très loin des Shure SE535 ou Sennheiser IE 800 (nous avons comparé avec les deux) mais, enfin, on peut réellement écouter de la musique sans avoir l'impression d'utiliser une TSF.

L'isolation des oreillettes est plutôt bonne malgré la finesse des embouts.
La réduction de bruit surprend, elle est réellement efficace même si elle l'est moins sur les sons les plus aigus. Attention, il y a réellement de quoi se couper du monde, ce qui serait dangereux dans la rue.
Elle permet en revanche d'écouter de la musique dans un environnement bruyant sans avoir à pousser le volume, de quoi épargner ses tympans.

Le mode transparent déroute encore plus. Il amplifie les bruits pour les mettre au niveau que l'on aurait sans porter ces oreillettes.

En résumé de ce rapide test, Apple sort enfin des oreillettes dignes de porter ce nom. Certes, les audiophiles choisiront d'autres produits plus performants et souvent dérivés de ce qu'on utilise en studio, mais on peut maintenant espérer que les fans de produits Apple découvriront réellement la qualité de ce qu'ils écoutent.

Pour rappel, ces AirPods Pro sont facturés 279 euros. Leur contrat Apple Care est proposé à 39 euros.

L'Europe enquête sur Apple Pay

L'Union européenne est très vigilante sur les pratiques des GAFA. Reuters rapporte ainsi qu'elle a lancé une enquête sur Apple et ses pratiques avec Apple Pay. La plupart des acteurs du marché de paiement ont été interrogés, ainsi que des éditeurs de logiciels, pour savoir si Apple utilisait sa force de frappe pour favoriser son service.

On ne connaît pas les résultats de cette enquête, mais le simple fait qu'Apple pousse très fort la configuration de son service de paiement sous iOS a déjà fait grincer des dents.

Catalina 10.15.1 disponible

Apple propose la mise à jour 10.15.1 de Catalina. Voici ce qu'elle en dit.

GlobalFoundries et TSMC font la paix

Fin août, GlobalFoundries a attaqué TSMC pour violation de brevets, demandant dans la foulée à interdire l'importation sur le territoire américain des produits contenant ses puces. Début octobre, TSMC a répondu en déposant à son tour plainte pour violation de brevets.

L'affaire s'est réglée à l'amiable. Les deux sociétés ont annoncé avoir signé un contrat de licence permettant l'usage par chacune de brevets de son concurrent. Les détails précis ne sont pas donnés mais cela met fin à ces procédures, au grand soulagement de sociétés comme Apple, qui sont totalement dépendantes des produits TSMC.

iOS 13.2 disponible

[MàJ] La mise à jour destinée aux HomePod et qui en a bloqué certains a été retirée.

Apple propose au téléchargement la mise à jour 13.2 d'iOS.

Elle apporte la technologie Deep Fusion destinée à améliorer les photos prises dans des conditions de lumière difficiles et est destinée à en diminuer numériquement le bruit.
On a également droit à de nouveaux émojis, le support des AirPods Pro, de nouvelles options de confidentialité pour Siri, la lecture des messages sur les écouteurs dotés de puces H1...

Notez qu'une mise à jour destinée aux HomePod est aussi disponible. Il semblerait qu'elle pose des problèmes et bloque certains d'entre eux. Attendez donc avant de l'installer.

Pour finir, Apple propose iOS 12.4.3 sur les appareils encore dotés de cet OS. Elle apporte des mises à jour de sécurité considérées comme importantes.

Les AirPods Pro dévoilés

Apple vient de dévoiler les fameux AirPods Pro que les rumeurs annonçaient depuis quelques semaines. Ils sont disponibles au prix de 279€. La design est revu : plus compacts, ces écouteurs sont désormais dotés d'embouts interchangeables (3 tailles sont fournies). La grande nouveauté réside cependant dans l'ajout de la technologie de réduction de bruit active.

Les AirPods Pro peuvent être commandés dès à présent sur le site d'Apple pour une livraison le 30 octobre, jour à partir duquel il sera possible de les acheter directement en magasin.

Apple cherche à se relancer en domotique

Selon Bloomberg, Apple veut monter une équipe destinée à travailler sur des produits domestiques liés à HomeKit.
Le but est d'inciter plus de fabricants à adopter sa norme et proposer des équipements (dits) intelligents.
Apple a ainsi lancé pas moins de 15 offres d'emploi dans le domaine.

La société semble vouloir refaire son retard sur Google et Amazon, qui détiennent l'essentiel des parts de marché, tant avec leurs produits domotiques qu'avec leurs enceintes connectées qui en deviennent le chef d'orchestre.
Le HomePod aurait seulement 5% de parts de marché contre 70 % pour les produits d'Amazon et 20% pour ceux de Google.

Des hommes condamnés à 4 ans de prison pour une fraude utilisant Apple Pay

Un groupe d'hommes a été condamné à plus de 4 ans de prison pour avoir fraudé à hauteur de 1,5 million de dollars en utilisant Apple Pay.
Pour être plus précis, ces hommes ont entré dans leur iPhone les numéros de 477 cartes bancaires différentes et ont utilisé Apple Pay pour régler des transactions de cartes qu'ils ne détenaient pas.

Apple Pay est un système très sécurisé, mais visiblement la faille provient des banques qui n'ont pas réalisé les vérifications nécessaires avant de permettre que ces cartes soient exploitées via Apple Pay.
Les informations données ne disent pas comment les informations cartes bancaires ont été obtenues, mais il y a clairement un travail à faire sur la vérification d'identité réalisées par les banques avant de pouvoir utiliser ces cartes.... sans ces cartes.

Attention si vous avez un iPhone 5, mettez-le à jour avant le 3 novembre

Des iPhone précédant le 5S et des iPad sont touchés par un bug de leur module GPS. Ce bug provoque un arrêt du fonctionnement du module GPS de ces produits à partir du 3 novembre 2019.

Dans le cas de l'iPhone 5, le problème est plus grave. A compter du 3 novembre, il sera impossible de le connecter à un réseau, que ce soit GSM ou Wi-Fi.
Il est donc impératif de lancer la mise à jour avant car autrement elle ne pourrait plus être faite.

Il restera une solution quand même : passer par un Mac pour le restaurer dans une version récente sans bug.

17 applications contenant un cheval de Troie ont été supprimées de l'App Store

La société de sécurité Wandera a annoncé avoir permis à Apple de retirer 17 applications de l'App Store contenant un cheval de Troie qui avait échappé au crible de la vérification d'Apple.

Ce code n'était pas directement dangereux pour les utilisateurs, mais il était exploité afin de générer des clicks publicitaires et ainsi gonfler les revenus de ceux qui en détenaient les clés.

Les seuls préjudices directs pour ceux qui avaient ce produit malveillant installé sur leur appareil étaient des ralentissements et une baisse de l'autonomie.

Les applications retirées sont les suivantes, RTO Vehicle Information, EMI Calculator & Loan Planner, File Manager – Documents, Smart GPS Speedometer, CrickOne – Live Cricket Scores, Daily Fitness – Yoga Poses, FM Radio – Internet Radio, My Train Info – IRCTC & PNR, Around Me Place Finder, Easy Contacts Backup Manager , Ramadan Times 2019, Restaurant Finder – Find Food, BMI Calculator – BMR Calc, Dual Accounts, Video Editor – Mute Video, Islamic World – Qibla, Smart Video Compressor.
L'éditeur s'appelle AppAspect Technologies Pvt. Ltd.

❌