🔒
❌
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 1 juin 2020JV France

Le Show de présentation de la Playstation 5 repoussé

Nous venons tout juste de l’apprendre, Sony a décidé de reporter son événement censé dévoiler – enfin – sa toute nouvelle console.

Programmé pour le 4 juin prochain, Sony vient d’annoncer sur Twitter que son show n’aura finalement pas lieu. Il ne s’agit pas ici d’une annulation pur et simple, mais d’un report dont la nouvelle date n’est pas encore connue. Bien que Sony ne l’ait pas nommé directement, ce soudain virage à 180° à moins de 3 jours à peine de la présentation fait écho aux nombreuses scènes de violences sévissant aux Etat-Unis depuis la mort de Georges Floyd après une altercation avec la police de Minneapolis dans le Minnesota.

pic.twitter.com/ZAY8StN0EU

— PlayStation (@PlayStation) June 1, 2020

Nous avons décidé de repousser l’événement autour de la Playstation 5 prévu pour le 4 juin. Bien que nous comprenons l’excitation des joueurs à travers le monde de découvrir les jeux PS5, nous pensons que le moment est mal choisi et décidons donc de nous retirer pour laisser place à des revendications plus importantes.

Bien entendu, comptez sur nous pour vous tenir au courant dès que de nouvelles informations nous seront transmises.

Cet article Le Show de présentation de la Playstation 5 repoussé est apparu en premier sur JVFrance.

GUIDE | Minecraft Dungeons : Comment débloquer tous les niveaux secrets

Par : Turpdat

Disponible depuis le 26 mai dernier sur PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch et PC, Minecraft Dungeons est un Dungeon Crawler qui vous fait découvrir l’univers cubique de Minecraft sous un prisme Hack ‘n’ Slash. Au cours de l’aventure, vous aurez la possibilité de débloquer des niveaux cachés. Nous vous dévoilons comment les obtenir. 


Retrouvez notre test sur Minecraft Dungeons en cliquant ici


Au cours de vos aventures dans Minecraft Dungeons, vous pourrez débloquer des niveaux optionnels ne figurants pas initialement sur la map monde de votre camp. Ces nouveaux niveaux vous permettent de prolonger votre aventure dans cet univers cubique mais ils sont, cependant, beaucoup plus courts que les autres. Une fois les indications ci-dessous suivies, les niveaux seront accessibles depuis la carte dans votre campement. Idem, le jeu étant procédural, les captures ci-dessous ne correspondent pas nécessairement aux vôtres. 

Comment débloquer le niveau secret de la Crypte Effrayante dans Minecraft Dungeons ?

Pour débloquer la Crypte Effrayante, il vous faudra arpenter le niveau « Le bois des Creepers ». Dans ce niveau, vous devez rechercher une caravane disparue tout en sauvant les villageois que vous croiserez sur votre chemin. Pour le débloquer, il vous faudra pénétrer dans une grotte dissimulée et y récupérer une carte. Attention, sa localisation est aléatoire mais celle-ci doit apparaître avant d’avoir trouvé la caravane. Une fois devant la grotte à la tête, activez le mécanisme pour en débloquer l’entrée. À l’intérieur, la carte est directement accessible et elle vous permet de débloquer le niveau caché, la Crypte Effrayante.

Comment débloquer le niveau secret de la Caverne Bourbeuse dans Minecraft Dungeons ?

Pour débloquer le niveau de la Caverne Bourbeuse, il vous faudra vous rendre dans les marais bourbeux du niveau portant le même nom. Dans ce niveau, vous devez détruire un chaudron pour empêcher les vilaines sorcières d’améliorer l’efficacité des troupes de L’Arch-Illageois. Avant d’arriver jusqu’au chaudron, cherchez l’entrée d’un donjon caché auprès de broussailles. Ce donjon vous permettra de trouver la carte permettant de débloquer le niveau de la Caverne Bourbeuse. 

 

Comment débloquer le niveau secret du Paradis de l’Arch dans Minecraft Dungeons ?

Attention, c’est le niveau le plus facile ou le plus difficile de tous à obtenir. En effet, pour pouvoir débloquer le niveau du Paradis de l’Arch, il va vous falloir trouver un bateau très particulier sur la carte Champs de citrouilles. Le hic, c’est que ce bateau peut ne pas apparaître à cause de la création procédurale des niveaux de Minecraft Dungeons. Ainsi, il nous aura fallu une bonne quinzaine d’essais pour trouver ledit bateau. Précisons également que celui-ci a été trouvé en mode aventure et non en mode normal. Le bateau se trouve en théorie avant les remparts et le pont-levis du niveau Champs de citrouilles. À l’intérieur, vous trouverez des coffres et la carte nécessaire pour débloquer le niveau du Paradis de l’Arch. Vous devrez seulement affronter une horde d’ennemis à son bord. 

Comment débloquer le niveau secret des Souterrains dans Minecraft Dungeons ?

Juste avant de ruiner la fête de l’Arch-Illageois dans le niveau Palais de Haut Bloc, vous pourrez arpenter l’intérieur du château. L’idée est là de rechercher deux écus fixés au mur auprès d’une porte condamnée. Il est possible d’interagir avec l’un deux. En actionnant le mécanisme, le passage se dévoilera et vous permettra d’accéder à la pièce initialement bloquée. Dans celle-ci se trouve la carte vous permettant de débloquer le niveau secret Souterrains.

Comment débloquer le niveau secret ??? dans Minecraft Dungeons ?

Ce niveau secret est le plus farfelu de tous car il s’agit là d’un niveau easter egg en hommage au « Cow Level » du jeu Diablo II. Comme son nom l’indique, le niveau sera presque exclusivement composé de vaches qui vous attaqueront ainsi qu’un boss semblable aux colosses de redstone. Pour pouvoir débloquer ce niveau, il vous faudra impérativement avoir déjà terminé l’histoire principale et défait l’Arch-Illageois au moins une fois. En effet lorsque vous l’avez terminé, la cathédrale devient accessible dans votre campement et au fond de celle-ci se trouve une dalle avec un mécanisme. L’activer fera apparaître des orbes dans tous les niveaux du jeu, hors les niveaux secrets. Il va vous falloir aller chercher ces orbes dissimulées dans tous les niveaux pour passer à l’étape suivante. Voici comment accéder aux orbes :

  • Orbe du niveau Bois des Creepers : À l’étape où vous devez secourir les villageois, une trappe en pierre est dissimulée dans la zone avec juste à côté d’elle son mécanisme.
  • Orbe du niveau Marais bourbeux : À la fin du niveau lorsque vous devez vous échapper du marais, une colonne trône dans la zone et à son pied, un mécanisme menant à l’orbe. 
  • Orbe du niveau Canyon des cactus : Un mécanisme est caché juste devant la zone où la clé bleue attend. 
  • Orbe du niveau Champs de citrouilles : Sur les remparts au début du niveau, vous trouverez des caisses et derrière l’une d’elle se trouve le mécanisme ouvrant le passage à l’orbe. 
  • Orbe du niveau Mines de Redstone : Lorsque vous devez secourir le deuxième groupe de 6 villageois, un bouton est dissimulé dans la zone.
  • Orbe du niveau Temple du désert : Là où se trouve la clé en or, vous pourrez trouver un mécanisme dissimulé derrière un palmier.
  • Orbe du niveau Forge ardente : Dès vos premiers pas dans la caverne, cherchez à côté de vous un mécanisme menant à la zone de l’orbe. 
  • Orbe du niveau Palais de Hautbloc : Dans la cour extérieure juste avant de ruiner la fête, vous pourrez trouver un levier au mur permettant d’accéder à l’orbe.
  • Orbe du niveau Sommet d’obsidienne : Dans une grande salle servant de bibliothèque, cherchez un livre servant de mécanisme.

Une fois toutes les orbes en votre possession, retournez à la cathédrale depuis votre camp. Interagissez de nouveau avec la dalle du fond et un passage se dévoilera, vous permettant de débloquer la carte débloquant le niveau ???. 

Pour rappel, Minecraft Dungeons est disponible sur PC, PlayStation 4, Xbox One et Switch depuis le 26 mai 2020. 

Cet article GUIDE | Minecraft Dungeons : Comment débloquer tous les niveaux secrets est apparu en premier sur JVFrance.

TEST | 51 Worldwide Games – 51 jeux pour le prix d’un

Par : Sebalt

Les jeux de société, de cartes et autres, c’est bien mais ça prend de la place, surtout si on adore y jouer en famille ou entre amis. C’est ce que s’est dit Nintendo par le passé, notamment avec 42 Jeux indémodables sur DS, qui compilait divers jeux. L’éditeur remet le couvert sur Nintendo Switch avec 51 Worldwide Games afin que les joueurs puissent passer de multiples soirées sur des loisirs tels les Échecs, le Yam’s, le Bowling, les Fléchettes et bien d’autres encore. Sur le papier, ça a de quoi enchanter, c’est pourquoi nous avons voulu constater ce que donnent ces jeux intemporels sur la petite dernière de Nintendo.

Test réalisé sur Nintendo Switch grâce à un code numérique fourni par l’éditeur

51 jeux dans une cartouche

51 Worldwide Games contient donc 51 jeux connus à travers le monde entier et pas des moindres. S’il y a bien quelques jeux que certains ne reconnaîtront pas tout de suite, surtout des plaisirs provenant du Japon tels que Shōgi et Hanafuda, il y a un nombre incalculable de classiques : Dames, Hex, Quatre en ligne (équivalent de Puissance 4), Blackjack, Bataille, Curling Miniature, Yam’s, Fléchettes, Gold miniature, Solitaire, Bowling, Dominos, etc. Vous l’aurez compris, cela va d’un simple jeu de cartes à du jeu de plateau tout en passant par des loisirs extérieurs qu’on ne peut pas vraiment avoir chez soi. Lorsqu’on lance le jeu, on est tout d’abord surpris par la présentation générale, très agréable et originale, à base de pions qui nous plongent directement dans l’ambiance. Par la suite, on a directement les jeux accessibles afin de pouvoir s’amuser le plus rapidement possible seul (il n’y a pas de mal à cela, surtout si on peut s’entraîner en cachette pour battre les autres par la suite) ou avec quelqu’un d’autre, autant en local qu’en ligne. La liste complète nous a largement enchantés puisqu’elle est variée et remplie de jeux qui ont de quoi garantir de nombreuses soirées de fun entre amis ou en famille, surtout que 51 Worldwide Games est proposé d’entrée à un prix honnête (on peut le trouver à 29,99€ neuf à sa sortie). Certes, certains des jeux peuvent se trouver séparément à bas prix mais n’espérez pas tous les trouver à un prix moins élevé que cette compilation (surtout qu’il y a des jeux tels que le Bowling). Pour le coup, c’est vraiment subjectif donc si vous n’êtes pas amateurs de jeux familiaux, ce ne sera pas fait pour vous mais dans le lot, il y a tout de même de fortes chances qu’il y ait au moins plusieurs jeux qui ont de quoi convenir aux attentes. De notre côté, on ne compte même plus les parties de Yam’s et de Quatre en ligne, entre autres. Bien sûr, le mérite revient de base aux créateurs originaux de chaque jeu, qui ont su trouver des concepts pouvant braver les décennies avec une facilité déconcertante mais la force de 51 Worldwide Games, c’est de proposer une compilation solide, bien choisie. Il est juste dommage qu’à deux sur la même console, on ne puisse avoir accès à tous les jeux comme par exemple Dernière carte (équivalent de Uno), même si c’est pour des raisons évidentes vu que chaque joueur doit cacher ses cartes. Mais des solutions auraient pu être trouvées. Aussi, en mode tactile, il est impossible de jouer à certains jeux comme Fléchettes ou Bowling, ce qui est dommage pour les possesseurs de Nintendo Switch Lite qui ne possèdent qu’une console par foyer par exemple puisqu’on ne peut alors séparer les Joy-Cons et donc y jouer à 2. Choix compréhensible mais tout de même un peu regrettable, la jouabilité aurait pu être adaptée d’une autre manière pour certains des jeux en tactile.

Il va être difficile de réussir un Spare ici…

Du côté du gameplay, on ne va pas détailler comment se joue chaque jeu, cela prendrait un temps considérable mais sachez au moins une chose : Nintendo propose une prise en main aux petits oignons, comme c’était attendu. Une grande majorité des jeux peuvent se jouer uniquement sur une seule Nintendo Switch, même en mode portable. D’ailleurs, rares sont les jeux Nintendo Switch qui proposent cela mais on peut jouer en mode tactile et ici, cela fonctionne très bien, surtout pour des jeux tels que les Échecs, Quatre en ligne, etc. Le tout répond vite et bien, donnant pratiquement l’impression de jouer avec de réelles cartes, pièces et autres éléments de 51 Worldwide Games, ce qui est réellement plaisant. Ce n’est, évidemment, pas la seule manière de jouer : il y a également la possibilité de jouer avec les Joy-Cons, en mode classique via les boutons ou grâce à la détection de mouvements pour certains comme le Bowling. Y retrouve-t-on les sensations du légendaire Bowling de Wii Sports ? Pas tout à fait puisque cela se joue différemment (on ne voit jamais de personnage à l’écran) et qu’en plus, il arrive parfois que la détection ne soit pas idéale mais en majorité, le Bowling comme d’autres jeux répondent plutôt bien aux gestes, notamment les Fléchettes. Enfin, les vibrations HD sont ici utilisées avec brio, chaque mouvement donnant lieu à une vibration réaliste. Bref, un quasi sans faute : la prise en main se veut immédiate et précise pour quasiment chaque jeu, surtout qu’on peut jouer de différentes manières, de quoi davantage en profiter.

Yam’s, ce jeu addictif.

Une présentation simple et efficace

Chaque jeu de 51 Worldwide Games se lance très rapidement et se montre visuellement réussi, à mi-chemin entre réalisme et stylisme. Certes, la Nintendo Switch n’est pas poussée dans ses moindres retranchements mais ce n’est pas ce qu’on demande d’un tel titre, surtout qu’il n’y a pratiquement rien à reprocher du côté des graphismes. Le tout est propre, détaillé, fluide et bien modélisé, même en mode portable, avec une interface moderne et claire. De quoi avoir plus de plaisir avec les jeux proposés. L’une des forces de 51 Worldwide Games, c’est aussi de proposer un tutoriel complet et souvent drôle pour chaque jeu, via une vidéo opposant des pions qui sont par exemple un père qui dit « Et boum ! » à son fils après avoir effectué un Homerun dans le jeu de Baseball miniature. C’est ce genre de détails qui fait la différence dans une compilation de jeux et Nintendo ne nous déçoit clairement pas de ce côté-là.

Les graphismes se veulent réussis.

Pour ce qui est de la bande-son, ne vous attendez pas à des merveilles qui figureront dans les tops de l’année ou qui marqueront votre mémoire mais 51 Worldwide Games joue dans une autre cour. Malgré tout, les différentes compilations musicales correspondent plutôt bien à chaque jeu et ont de quoi nous immerger davantage, ce qui permet de se concentrer pleinement sur le désir de fun et de victoire (ne nous le cachons pas, le plus important, c’est de participer mais si on peut gagner à côté, c’est encore mieux). Enfin, les bruitages sont plutôt réussis, quoique classiques, et les différentes voix françaises qu’on entend dans les tutoriels font très bien leur travail, à savoir nous expliquer chaque jeu avec détail et humour. C’est tout ce que l’on demande.

Les tutoriels ne manquent ni de clarté, ni de maturité (quoique…).

Verdict : 8/10

51 Worldwide Games est une compilation idéale de divers jeux ayant plus que fait leurs preuves par le passé. En dehors de petits soucis de reconnaissance de mouvements ainsi que des jeux pas accessibles pour tous en toutes circonstances (surtout si vous possédez uniquement une Nintendo Switch Lite), il n’y a pratiquement rien à redire tant le tout est travaillé et, surtout, amusant. Avec 51 Worldwide Games, vous avez la garantie de passer de multiples bons moments avec vos proches ou avec des inconnus en ligne grâce à des jeux cultes et intemporels. En ces temps difficiles, un peu de joie et de bonne humeur ne fait pas de mal, bien au contraire.

Cet article TEST | 51 Worldwide Games – 51 jeux pour le prix d’un est apparu en premier sur JVFrance.

Valorant : Tout savoir sur les ajouts pour la sortie officielle du jeu

Par : Dantebose

Le FPS multijoueur et free-to-play de Riot Games, Valorant, n’a pas arrêté de faire parler de lui, depuis son lancement en bêta, tant en bien qu’en mal. Après plusieurs mises-à-jours rendant le jeu plus agréable pour les joueurs, suivi de l’ajout du mode Compétitif, Riot a décidé sortir officiellement le jeu le 2 juin 2020. Nous avons aujourd’hui eu plus de détails sur les nouveautés qu’apportera le lancement du jeu.


Découvrez la liste des armes disponibles dans le jeu grâce à notre guide disponible à cette adresse


Lors du live dédié à Valorant du 21 mai, les développeurs du jeu ont officialisé sa date de sortie au 2 Juin 2020. Sortant ainsi le jeu d’une phase de bêta qui aura durée 2 mois, et cela, dans une grande majorité de régions du monde. La bêta fermée s’est terminée le 28 mai, rendant le jeu totalement indisponible jusqu’à sa sortie, pour permettre à l’équipe de Riot de réinitialiser les comptes des joueurs, de corriger le nouveau contenu et de préparer le début du lancement mondial de Valorant.

A l’aide d’un tweet, Riot a annoncé l’heure du lancement officiel de Valorant,. On apprend donc que la saison 1 de Valorant intitulée « Embrasement » sera disponible à 7h du matin pour l’Europe, la Turquie, l’ANMO, la Russie et les pays de la Communauté des États indépendants. L’image de l’annonce est un visuel d’Ascent, la carte qui était au cœur de plusieurs leaks depuis quelques jours/semaines.

LANCEMENT —
Dans 12h : Corée, Japon et la majeure partie d'Asie-Pacifique
Dans 18h : Europe, Turquie, ANMO, Russie et pays de la Communauté des États indépendants
Dans 25h : Amérique du Nord, Amérique latine et Amérique du Sud

ÉPISODE 1 : EMBRASEMENT. pic.twitter.com/f3begngLJe

— VALORANT France (@VALORANTfr) June 1, 2020

En parlant d’Ascent, Riot a également officialisé la carte en divulguant les détails qui la composent.

Les développeurs de Riot Games ont fourni de nouveaux détails concernant le nouvel agent, Reyna, au cours d’une vidéo présentation de 33 secondes. Révélant ce que la duelliste peut faire avec une brève introduction de ses capacités. Découvrez la vidéo ci-dessous.

REYNA /// Mexique
« Ces criaturas n'ont aucune chance. »#VALORANT pic.twitter.com/3Le6RDj2V0

— VALORANT France (@VALORANTfr) May 30, 2020

Si vous aimez les personnages qui snowball, Reyna est l’agent qu’il vous faut. Ses compétences visent à la rendre presque imbattable quand elle fait des éliminations, mais c’est à double tranchant : une Reyna qui n’a pas l’avantage sur l’adversaire est un « fardeau ». Voici ses compétences, qui n’ont pas encore été totalement détaillées, notamment sur leur durée, portée et dégâts :

  • Passif : Une élimination fait apparaître un orbe pendant quelques secondes au-dessus du cadavre du personnage. Prendre l’orbe octroie une charge de deux compétences au choix.
  • Aveuglement : Reyna lance un orbe d’aveuglement qui agit sur tout ennemi qui a son point de vue en direction de l’orbe. Sa portée n’est pas encore connue, mais il semble agir comme l’aveuglement de Phoenix.
  • Capteur d’âme : Reyna peut régénérer complètement ses HP en absorbant un orbe d’âme ou lui octroie 50 d’armure si elle est full life.
  • Invulnérabilité : Reyna peut devenir temporairement invulnérable aux dégâts qui lui sont infligés, en utilisant le pouvoir des orbes d’âmes
  • Sleight of Hand : Une fois activée, les statistiques de Reyna sont temporairement boostées : cadence de tir, recul, rechargement. Il se reset à chaque élimination effectuée. Elle améliore également les compétences utilisant les orbes d’âmes.

Il est également à noter que les orbes ne durent que quelques secondes et ne peuvent pas être gardés pour le prochain round. Selon Riot Morello, c’est un personnage à « haut risque haut gain » qui devra s’assurer d’atteindre son plein potentiel en éliminant les adversaires. Morello a également ajouté que :

Reyna a le potentiel de se démarquer comme personne d’autre, en évitant des trades ou en se soignant, vous devez donc la battre à chaque fois. Si elle ne fait pas de kill, elle est MAUVAISE. Presque inutile. Vous faites un gros pari en choisissant Reyna.

Un nouveau mode de jeu devrait également être annoncé dans la journée ainsi que le patch note de la nouvelle mise-à-jour. Nous mettrons donc l’article à jour à mesure des informations révélées.

 

Cet article Valorant : Tout savoir sur les ajouts pour la sortie officielle du jeu est apparu en premier sur JVFrance.

RUMEUR | Une annonce du nouveau Silent Hill et de Resident Evil 8 ce mois-ci?

D’après certaines rumeurs sur le net, l’officialisation des nouveaux projets des deux grands mastodontes du Survival Horror arriveraient et à grands pas.

On sait de sources sûres que Capcom et Konami (en collaboration avec Sony), travailleraient sur les nouveaux opus de ces licences emblématiques. Silent Hill ayant été éclipsé après le départ de Hideo Kojima, le concurrent direct au Resident Evil de Capcom devrait se montrer très prochainement, certains mentionnant le show PlayStation 5 programmé pour le 4 juin prochain, comme un certain AestheticGamer sur Twitter qui met sur la table des sources proches du projet pour appuyer ses dires  :

(1/2) I'll lay this out again bluntly:
Silent Hill if the Japan Studios, Toyama directing, etc, stuff is all true will either be revealed on the 4th or in August. It SHOULD be the 4th as the team is excited to reveal it, the game is PS5 exclusive and it's in a playable state.

— AestheticGamer aka Dusk Golem (@AestheticGamer1) May 31, 2020

Toujours d’après AestheticGamer, l’annonce officielle de Resident Evil 8 devrait également se faire savoir mais plus tard dans le mois.

(2/2) The only reason it might not is it's not a launch game.

Resident Evil 8 I have no idea when the reveal is, but it was supposed to be E3 originally. It's a cross-gen game, similarly I think August is the latest it'll show up, but I suspect it'll show up somewhere this month

— AestheticGamer aka Dusk Golem (@AestheticGamer1) May 31, 2020

Dans les deux cas, si les titres ne sont pas présentés aux moments suggérés, AestheticGamer affirme que la fenêtre d’annonce ne devrait pas excéder le mois d’Août. Vérifier la véracité de ses propos n’est qu’une question de jours.

Cet article RUMEUR | Une annonce du nouveau Silent Hill et de Resident Evil 8 ce mois-ci? est apparu en premier sur JVFrance.

Minecraft Dungeons : Une fenêtre de sortie pour le premier DLC

Disponible depuis la fin du mois de mai sur PC et consoles (PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch), Minecraft Dungeons va bientôt pouvoir profiter de davantage de contenu grâce à la sortie d’un prochain DLC. 


Retrouvez notre test sur Minecraft Dungeons en cliquant ici
Notre guide sur le système d’enchantement est disponible à cette adresse


Si Minecraft Dungeons a fait de nombreux heureux et heureuses, il ne reste que le bémol de ce Hack’n Slash dans l’univers si connu et développé par Mojang tient à sa durée de vie. En effet, beaucoup, et on vous l’explique aussi dans notre test, indique que le jeu peut être terminé en peu de temps. Heureusement, le studio en a encore sous le coude et prévoit des ajouts significatives pour les prochaines semaines et mois.

A l’image du premier contenu téléchargeable « Jungle Awakens » qui devrait être disponible sur les plateformes de jeu citées précédemment au mois de juillet. Aucune date précise n’a encore été donnée. Ils décrivent ce contenu de la sorte : « Une aventure dans laquelle vous entrerez dans une jungle lointaine et dangereuse pour combattre une force mystérieuse au gré de trois nouvelles missions. Pour vaincre les terreurs cachées entre les lianes, vous disposerez de nouvelles armes, armures et artefacts ».

Par ailleurs, ils annoncent qu’un autre DLC sera disponible plus tard dans l’année. Il portera le nom de « Creeping Winter » mais nous n’avons pas d’informations supplémentaires à son sujet. Il faudra donc prendre un peu son mal en patience pour en savoir davantage. Pour le moment, ils travaillent activement sur le premier contenu téléchargeable ainsi que sur l’intégration possible du cross-platform. 

Rappelons que Minecraft Dungeons est disponible depuis le 26 mai 2020 sur Playstation 4, Xbox One, Nintendo Switch et PC. 

Cet article Minecraft Dungeons : Une fenêtre de sortie pour le premier DLC est apparu en premier sur JVFrance.

Animal Crossing: New Horizons – Tout ce qu’il faut savoir sur la saison des mariages (date, nouveautés…)

En ce 1er juin, Animal Crossing: New Horizons revient sur le devant de la scène grâce à un tout nouvel événement qui a cours actuellement : la saison des mariages. Voici toutes les informations le concernant. 


 Découvrez notre test d’Animal Crossing: New Horizons à cette adresse.

Tous nos guides et astuces sont disponibles sur notre page dédiée 


Encore d’actualité en ce début du mois de juin et depuis sa sortie officielle en mars, Animal Crossing: New Horizons ne cesse d’attirer de nouveaux joueurs et parvient malgré tout à entretenir l’intérêt de ceux qui ont le soft depuis le début. C’est grâce à de nombreuses mises à jour et le déploiement de plusieurs types d’événements que les joueurs et joueuses y trouvent leur compte et reviennent incessamment sur le titre. D’ailleurs, aujourd’hui, ils devraient être ravis car le 1er juin signe le début de la saison des mariages. Elle aura lieu jusqu’au 30 juin prochain. On vous explique tout de suite comment y participer et quelles sont les nouveautés incorporées via cet événement.

Participer à la saison des mariages

Afin de participer à ce nouvel événement, il vous faudra bien entendu démarrer le jeu et continuer votre partie. Une fois connecté à Animal Crossing: New Horizons et lorsque vous serez devant votre maison, vous recevrez un appel sur votre NookPhone de la part du PNJ Joe. Il vous invitera à venir sur son île. Une fois sur place et après avoir pénétré dans le studio du photographe Joe, vous ferez la rencontre des deux mariés Serge et Risette. Ce sont eux qui vous donneront un thème, et ce quotidiennement. Il vous faudra alors disposer des meubles adéquats et présupposés selon la thématique du jour et les photographier selon leur meilleur angle. A partir du 06 juin, il sera possible d’inviter des résidents pour se joindre à la fête et afin de les prendre en photo en même temps.

Pour acheter les différents meubles aux couleurs de cet événement, il vous faudra avoir en poche des cristaux d’amour (nouvelle monnaie). Ils vous seront attribués après avoir réalisé les photographies des meubles et selon la qualité du cliché. Selon les derniers tests et plusieurs sources, pour acheter l’ensemble de la collection de meubles, plus de 250 cristaux d’amour sont nécessaires. Notez que pour acheter le mobilier, il faudra impérativement parler à Serge. 

Les thématiques quotidiennes connues

Comme dit précédemment, l’événement Saison des mariages impose une thématique précise de jour en jour. Selon les dernières informations dévoilées, voici les thèmes sur lesquels il faudra travailler pour prendre les meilleurs clichés possibles et ainsi espérer remporter un maximum de cristaux d’amour :

  • Jour 1 : Cérémonie
  • Jour 2 : Réception
  • Jour 3 : Cérémonie
  • Jour 4 : Réception
  • Jour 5 : Élégant
  • Jour 6 : Jardin
  • Jour 7 : Mignon

Il faudra ainsi utiliser et placer les mobiliers les plus adéquats en fonction de la thématique du jour afin de proposer une photographie qui conviendra au couple de jeunes mariés.

La liste des meubles de la collection « Saison des mariages »

En ce qui concerne le panel de meubles de la collection « saison des mariages », voici les entrées connues à ce jour. Il est possible que cette liste soit mise à jour prochainement, en fonction des nouvelles découvertes et de l’évolution de l’événement. Sans plus tarder, découvrons ce qui nous attend côté mobilier :

  • Banc de mariage
    • Cristaux d’amour : 5
    • Prix de vente : 875 clochettes

  • Table de mariage
    • Cristaux d’amour : 6
    • Prix de vente : 1 500 clochettes

  • Arrangement floral mariage
    • Cristaux d’amour : 4
    • Prix de vente : 1 000 clochettes

  • Table des mariés
    • Cristaux d’amour : 6
    • Prix de vente : 750 clochettes

  • Orgue de mariage
    • Cristaux d’amour : 40
    • Prix de vente : 25 000 clochettes

  • Arche de mariage
    • Cristaux d’amour : 20
    • Prix de vente : 5 000 clochettes

  • Assiette Risette & Serge
    • Cristaux d’amour : NC
    • Prix de vente : 100 clochettes

  • Baguette de mariage
    • Cristaux d’amour : NC
    • Prix de vente : 3 500 clochettes

  • Tapis mariage
    • Cristaux d’amour : 4
    • Prix de vente : 375 clochettes

  • Sol mariage
    • Cristaux d’amour : 12
    • Prix de vente : 750 clochettes

  • Mur mariage
    • Cristaux d’amour : 12
    • Prix de vente : 750 clochettes

  • Mur cérémonie de mariage
    • Cristaux d’amour : 12
    • Prix de vente : 438 clochettes

  • Gâteau de mariage
    • Cristaux d’amour : 5
    • Prix de vente : 1 000 clochettes

  • Set de bougies de mariage
    • Cristaux d’amour : 3
    • Prix de vente : 300 clochettes

  • Chaise de mariage
    • Cristaux d’amour : 3
    • Prix de vente : 500 clochettes

  • Déco de mariage
    • Cristaux d’amour : 3
    • Prix de vente : 250 clochettes

  • Pancarte d’accueil de mariage
    • Cristaux d’amour : 3
    • Prix de vente : 375 clochettes

  • (Plan) Clôture de mariage
    • Recette : 5 pépite d’or + 3 bois tendre
    • Prix de vente : 4 110 clochettes pour 10 pièces

Bien entendu, ce n’est pas tout. Une sélection de nouveaux vêtements a été incorporée dans le jeu pour l’occasion.

La liste des vêtements de la collection « Saison des mariages »

Comme pour l’événement de la Fête de Pâques, les ajouts concernent aussi bien les meubles que les vêtements. Pour le coup, ce sont donc de toutes nouvelles tenues qui sont mises à disposition des joueurs et des joueuses jusqu’au 30 juin prochain. Voici la liste connue à ce jour :

  • Paire escarpins de mariage
    • Cristaux d’amour : 6
    • Prix de vente : 750 clochettes

  • Smocking de mariage
    • Cristaux d’amour : 20
    • Prix de vente : 3 000 clochettes

  • Paire chaussures de mariage
    • Cristaux d’amour : 6
    • Prix de vente : 750 clochettes

  • Voile de mariée
    • Cristaux d’amour : 12
    • Prix de vente : 1 150 clochettes

  • Robe de mariée
    • Cristaux d’amour : 20
    • Prix de vente : 5 000 clochettes

Pour rappel, l’événement Saisons des mariages débute dès aujourd’hui, 1er juin, et se terminera à la fois du mois, et plus précisément le 30.

Animal Crossing: New Horizons est une exclusivité Nintendo Switch disponible depuis mars 2020. 

Cet article Animal Crossing: New Horizons – Tout ce qu’il faut savoir sur la saison des mariages (date, nouveautés…) est apparu en premier sur JVFrance.

PREVIEW | On a testé The Last of Us Part II sur PlayStation 4

2013. 2020. Deux dates que les fans des aventures post-apocalyptiques de The Last of Us, pensées et développées par Naughty Dog, n’oublieront pas de si tôt. Après plus de 7 ans d’attente, et une sortie en 2014 du premier opus en version remasterisée sur PlayStation 4, comme pour faire patienter, The Last of Us Part II est sur le point de débarquer. L’impatience étant à son paroxysme du côté des joueurs et des joueuses, qu’ils soient des fans de la première heure ou des nouveaux venus sur la licence, l’attente touche bientôt à sa fin. A 18 jours de sa sortie officielle, découvrez nos premières impressions et ressentis quant au deuxième pan scénaristique des aventures de Joel et Ellie. 

Preview réalisée sur PlayStation 4 Pro grâce à une copie numérique envoyée par l’éditeur
Attention, certains éléments pourraient spoiler. Vous voilà prévenus, chers lecteurs. 

[…] Je crois que l’art est la seule forme d’activité par laquelle l’homme en tant que tel se manifeste comme véritable individu. Par elle seule, il peut dépasser le stade animal, parce que l’art est un débouché sur des régions où ne domine ni le temps, ni l’espace […] En effet, l’art est le propre de l’homme puisque c’est une activité qui fait appel aux sens, à l’émotion, à l’intellect […] _ Marcel Duchamp

2013 – 2020

Il est de ces productions culturelles, qu’elles soient déclinées en physique ou en dématérialisé, réalistes ou abstraites, imaginées ou s’appuyant sur des faits, tenant des Arts ou de la Science, que l’on oublie pas. Qui nous colle à la peau pendant des jours, des semaines, des mois, voire même des années. Être touché au plus profond de soi par une oeuvre, peu importe sa teneur ou sa forme, c’est un fait avéré. Les littéraires ont leur(s) livre(s) favori(s) ; à tel point qu’ils écrivent des mémoires et thèses à ce sujet ou possèdent des bibliothèques dont les étagères regorgent d’oeuvres signées de leur auteur préféré. Les cinéphiles ont un faible pour une production ou un mouvement cinématographique en particulier ; à tel point qu’ils relancent un film, une série ou un court métrage sans cesse jusqu’à en connaître tous les dialogues et plans. Les joueurs sont tombés amoureux d’un jeu ou d’une série vidéoludique ; à tel point qu’ils sont prêts à refaire des runs et des runs dessus tant ils ne parviennent pas à s’en défaire aisément et ne le veulent probablement que peu.

Il est de ces productions artistiques et culturelles qui ne vous lâchent pas et que vous ne pouvez lâcher. Dans le domaine du jeu vidéo, comme dans les autres, les avis divergent tant cela dépend essentiellement des goûts de chacun. Pour autant, certains titres sortent aisément leur épingle du jeu et sont acclamés par la majorité sans difficulté. A l’image de The Last of Us premier du nom qui a récemment été élu jeu de la décennie selon un sondage sur Metacritic. Alors que cette nomination est tombée il y a seulement quelques mois, 2020 marque le retour de la licence phare de Naughty Dog grâce à la sortie prochaine de The Last of Us Part II. Un rendez-vous qui marquera très probablement cette génération de consoles et celle des joueurs/joueuses. Et si pour découvrir le verdict final de votre fidèle servante il faudra encore un peu patienter, il est temps de vous révéler de premières impressions quant à la suite des aventures de Joel et Ellie.

« Tous jusqu’au dernier »

Retour en 2018. Lors de l’E3 de cette année. Attendu au tournant à ce moment là, Naughty Dog révèle un trailer de gameplay de plus d’une dizaine de minutes (disponible ci-dessous) après avoir invité les journalistes présents sur place dans une autre salle. Un moment quelque peu suspendu dans le temps et installant surtout beaucoup d’impatience pour les centaines de milliers de spectateurs devant leur écran et le show retransmis en direct. Les joueurs et joueuses du monde entier retiennent leur souffle durant toute la séquence de gameplay, après une cinématique avec Dina, soit lorsqu’Ellie fait face à une nouvelle faction ennemie, les Séraphites (dits aussi « Scars »). Communiquant de membres à membres grâce à des sifflements et semblant être extrêmement violents, à en juger par la pendaison d’un personnage tiers et ses multiples blessures, la menace est des plus réelles. Autant dire que cela a vendu du rêve à beaucoup de joueurs et joueuses, mais qu’en est il réellement manette en main ?

Labellisé à raison comme une suite directe du premier opus, The Last of Us Part II reprend bien évidemment ce qui fait le sel de la licence : un univers post-apocalyptique tiraillé entre humains et infectés faisant chacun leur loi à travers de la violence, des affrontements et tentatives de morsure, dans lequel Joel et Ellie tentent de trouver leur place tout en essayant de survivre coûte que coûte. Heureusement, ils sont parvenus jusqu’au Wyoming, et plus précisément à Jackson, où une communauté de survivants s’est retroussée les manches et serrée les coudes pour survivre ensemble. Et si cette perspective semble signer un retour à la vie la plus normale possible dans ce contexte, les choses se gâtent et un événement dramatique fait tout basculer dans un nouveau chaos. Ayant un objectif bien particulier en tête dans ce second opus, Ellie se lance dans un périple aux multiples dangers et risques. L’une de ses missions : trouver Nora, une femme dont le rôle est capital dans l’histoire mais dont on ne vous dévoilera pas ici le background narratif pour vous garder toute la surprise. Comme dit précédemment, Ellie doit ainsi traverser une forêt et une autoroute abandonnée sous le contrôle des Séraphites, un groupe de fanatiques répondant à leurs propres règles et morale. 

Dès la prise en main de cette séquence, on se plaît à retrouver des mécaniques issus du premier opus. En effet, nous sommes amenés à explorer les zones semi-ouvertes, tout en essayant de récolter des ressources diverses (stimulants, bouteille, tissu etc) afin de crafter des armes et outils, à l’image des trousse de soins, flèches, bombes et cocktail Molotov par exemple. Bien évidemment, l’exploration des zones permet tout aussi bien de récupérer des munitions pour les armes d’Ellie, à utiliser en cas de force majeure seulement (ou régulièrement, si vous préférez des situations plus corsées). Pour autant, The Last of Us Part II n’est pas qu’une simple suite du premier opus. Ce second titre propose une expérience autre et plus ambitieuse. C’est comme si Naughty Dog avait gardé encore quelques cartes en main avec le premier opus et a décidé de jouer le tout pour le tout dans The Last of Us Part II en criant « tapis ! ». Autant dire que ce goût du risque montre réellement toute leur ambition pour cette suite, mais nous y reviendrons très prochainement et plus longuement dans notre test.

La différence majeure de The Last of Us Part II est le fait que nous incarnons désormais une jeune femme et non plus un homme d’une quarantaine d’années. De ce fait, le gameplay change drastiquement et montre une évolution certaine pour davantage de réalisme. Fine et agile, Ellie est capable de sauter de plateformes en plateformes, se cacher dans des recoins plus ou moins étroits (sous des camions, par exemple) ou bien se tapir littéralement dans les hautes et basses herbes. Heureusement, le tout profite d’une très grande fluidité et d’animations très réalistes rendant l’aventure des plus immersivesL’aspect infiltration se voit de ce fait peaufiné mais n’en reste pas plus aisé : les ennemis sont susceptibles de nous repérer s’ils se trouvent à proximité, et ce malgré le fait que l’on soit caché. Une logique qui peut se montrer quelque peu déstabilisante au premier abord, tant nous sommes habitués à une IA un peu moins pointue dans d’autres titres, mais cela renforce véritablement le sentiment constant d’être en danger. On est littéralement toujours et sans cesse sous pression, un aspect bien entendu voulu par le studio de développement pour appuyer l’omniprésence constante et diverse des nombreux risques liés à ce nouveau monde. Et encore il ne s’agit là que d’un court moment dans toute l’aventure The Last of Us Part II.

Verdict : GOTY 2020 ?!

Après quelques heures de jeu passées sur le soft et après avoir exploré à plusieurs reprises la mission évoquée ici, on sent très nettement la grande ambition de Naughty Dog : faire de The Last of Us Part II un jeu que l’on n’oubliera pas de si tôt. S’il s’agit d’une suite au premier opus de la licence, ce titre réserve de très belles surprises et de nouvelles sensations aux joueurs tant au niveau du gameplay que dans le propos narratif ou les thématiques abordées. Sans plus tarder, on retourne tuer des claqueurs avant de vous livrer très prochainement notre verdict final sur le nouveau périple d’Ellie et Joel. 

Cet article PREVIEW | On a testé The Last of Us Part II sur PlayStation 4 est apparu en premier sur JVFrance.

À partir d’avant-hierJV France

TEST | Song of Horror, Épisode 5 : Chassez cette maudite mélodie que je ne saurais plus entendre

Par : Matthieu

Lancé par une sinistre nuit d’Halloween en octobre 2019, Song of Horror nous aura hanté par la douce mélodie de sa mystérieuse boîte à musique tout au long des derniers mois. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et en ce mois de mai 2020, Protocol Games nous a ainsi livré le cinquième et dernier épisode de son jeu d’horreur épisodique édité par Raiser Games.

Test réalisé sur PC à partir d’une copie numérique non-maudite fournie par l’éditeur

Retrouvez dès maintenant notre test des différents épisodes :

Épisodes 1 et 2 | Épisode 3 | Épisode 4


Dans les épisodes précédents…

Vous connaissez désormais la chanson (sans mauvais jeu de mot) : avant d’entrer dans le cœur même du propos de ce test, une petite remise au point s’impose. Néanmoins, si vous estimez que les événements sont encore frais dans votre mémoire et que vous n’avez pas besoin de cette petite piqûre de rappel, vous pouvez dès maintenant passer à la partie suivante deux paragraphes plus loin. Évidemment, inutile de préciser au passage que ce résumé contient quelques spoilers sur les épisodes précédents.

L’histoire de Song of Horror débute alors que Daniel Noyer, employé chez la maison d’édition Wake Publishing, est chargé par son patron d’aller enquêter au domicile d’un de leurs auteurs. En effet, Sebastian P. Husher n’a pas donné de ses nouvelles depuis plusieurs semaines. Une fois sur place, il est confronté à une mystérieuse entité nommée La Présence dont l’existence semble rattachée à une étrange boîte à musique maudite (épisode 1). Afin de faire la lumière sur cette affaire, Daniel décide de retrouver son précédent propriétaire dans l’idée d’obtenir, il l’espère, de précieuses informations. Cela le conduira jusqu’à Ariadne LeGrant-Amsberg, à qui il finit par rendre l’objet. Malheureusement, la malédiction continue de sévir (épisode 2).

Changement de plan pour le héros donc, qui décide de reprendre sa quête initiale et de retrouver la trace d’Husher. Étant le dernier à avoir eu la boîte à musique en sa possession, il sera sans doute le plus à même d’expliquer ces étranges événements. Pour cela, il se rend à l’université où travaille l’auteur dans l’espoir de trouver des indices sur l’endroit où il se trouve (épisode 3). Il met la main sur des informations lui indiquant l’adresse d’un monastère, l’Abbaye de Ste Cécilia, où il décide de se rendre le plus rapidement possible avant qu’une nouvelle catastrophe ne se produise. Cependant, Daniel arrive trop tard. Husher, au même titre que tous les précédents propriétaires de la boîte à musique, exception faite d’Ariadne et lui, est mort (épisode 4).

La mélodie qui tue

Ce dernier événement tragique détermine alors ce qui sera l’étape finale du cauchemar de ce héros malgré lui. Au cours de ce cinquième et dernier épisode intitulé « L’horreur et la chanson », Daniel Noyer décide de remonter aux origines même de l’histoire de la boîte à musique afin d’en comprendre la malédiction. Pour ce faire, il n’a d’autre choix que de se plonger dans le passé d’Ariadne LeGrant-Amsberg, ce qui l’amène à arpenter les couloirs abandonnés de l’hôpital psychiatrique Jeremy Hartwood. Une nouvelle fois, plusieurs personnages jouables sont disponibles : Sophie van Denend, Érica Färber et Lidia Salgari, le dernier étant inédit. À noter que cet épisode est cependant marqué par une spécificité : Daniel ne peut choisir que l’un d’entre eux pour l’accompagner. Autrement dit, vous n’aurez droit qu’à une seule erreur avant de devoir recommencer l’ensemble du chapitre, contre trois auparavant.

Durant les quatre épisodes précédents, Protocol Games a parfois modifié l’approche narrative de son aventure. En effet, alors que les épisodes 1, 2 et 4 privilégiaient l’expérience de jeu à la progression de l’histoire, qui ne se faisait qu’en début et en fin de chapitre, l’épisode 3 multipliait quant à lui les cinématiques pour donner davantage d’ampleur et de consistance au scénario. Un choix que nous avions réellement apprécié et que nous sommes donc ravis de retrouver ici. En effet, tout comme dans « Un sentier sinueux », « L’horreur et la chanson » adopte tout du long une approche segmentée pour sa narration afin de nourrir le suspense et de maintenir l’intérêt du joueur jusqu’à la fin. Cela permet ainsi à Song of Horror de se conclure en beauté avec une intrigue mystérieuse dont on découvre enfin les tenants et les aboutissants… en tout cas en partie.

À défaut d’avoir été le point fort tout au long des épisodes, l’histoire du jeu se termine donc sur une note très positive et ne nous fait en aucun cas regretter d’avoir vécu tous ces événements pour en arriver là. C’est d’autant plus agréable que la fin en elle-même, qui peut facilement avoir tendance à décevoir dans le cadre des productions horrifiques, parvient ici brillamment à nous surprendre autant qu’elle nous déroute. Un bien joli coup qui permet au passage d’assurer un minimum de rejouabilité à l’ensemble du titre, qui s’étend donc sur 15 à 20 heures de durée de vie au total. Pour cause, cela en poussera certainement certains à revivre l’aventure dans son ensemble dans l’idée de repérer de nouveaux détails pouvant apporter un regard différent sur son épilogue.

D’ailleurs, précisons au passage qu’à l’occasion d’une récente mise à jour, le studio a implémenté un nouveau mode de jeu : « E.T.A. Hoffmann ». Celui-ci désactive la mort permanente et vous permet ainsi de reprendre votre route au dernier point de passage sans avoir obligatoirement besoin de changer de personnage. Néanmoins, rappelons que la peur de perdre définitivement l’un des héros fait partie intégrante de l’expérience. De ce fait, nous vous recommandons vivement de réserver ce mode pour d’éventuelles nouvelles runs, et non pour votre première partie.

On ne change pas une formule qui gagne

Pour le reste, comme on pouvait s’y attendre, Song of Horror ne bouleverse en aucun cas les codes de son gameplay dans le cadre de cet épisode final. Tellement pas qu’il est le seul de tous à ne proposer aucune nouvelle sorte de manifestation de la part de La Présence, qui se contente donc de nous attaquer de la même manière que par le passé malgré deux ou trois apparitions scriptées du plus bel effet. Heureusement, le manque de réelles nouveautés et, par conséquent, l’absence totale de tension une nouvelle fois, est compensé par une parfaite maîtrise de la progression au sein des lieux et par la mise en place d’énigmes très réussies dans la majorité des cas. Sans compter que l’approche narrative choisie sert le gameplay à plus d’un titre et donne lieu à des séquences plutôt ingénieuses jouant parfois avec les codes précédemment instaurés.

En revanche, si nous avons souligné la qualité des différentes énigmes, nous devons malheureusement aussi évoquer le fait que l’une d’entre elles est tout simplement impossible à résoudre sans la solution, qui a d’ailleurs été fournie par les développeurs eux-mêmes. Une erreur de conception assez cocasse (bien que frustrante sur le moment) qui devrait heureusement être corrigée via une prochaine mise à jour. Malgré ce problème de taille, cet ultime épisode fait néanmoins fi de tous les problèmes techniques étant survenus lors du précédent. Ainsi, Protocol Games nous offre un chapitre à l’ambiance savoureuse (bien qu’elle aurait pu être un chouilla plus inspirée), aux plans de caméras toujours soigneusement choisis et à l’ambiance sonore des plus agréables. Mais sur ce point, nous n’en attendions pas moins de ce titre qui aura réussi à maîtriser sa copie du début à la fin.

Verdict : 7/10

Après cinq épisodes et sept mois de bons et loyaux services, l’histoire de Daniel Noyer est donc arrivée à son terme. Pensé par Protocol Games comme un véritable hommage aux grands noms de l’horreur à l’ancienne (Resident Evil, Silent Hill, Project Zero, etc.), Song of Horror s’est révélé être une expérience de qualité qui plaira assurément aux amateurs de jeux horrifiques. Et ce en dépit des quelques inégalités présentes entre les différents épisodes, des ambitions qu’il peine parfois à atteindre ou encore surtout, de son incapacité à réellement nous faire peur. Studio à surveiller, donc.

Cet article TEST | Song of Horror, Épisode 5 : Chassez cette maudite mélodie que je ne saurais plus entendre est apparu en premier sur JVFrance.

Call of Duty: Warzone intègre enfin le mode Duo réclamé par les joueurs

Par : Matthieu

Si ce ne sont pas les modes de jeux qui manquent au sein de Call of Duty: Warzone, cela n’a pas empêché les adeptes du Battle Royale d’Activision de réclamer avec insistance l’ajout d’un mode Duo. En cette fin de saison 3, leur vœu vient tout juste d’être exaucé par Infinity Ward.


Retrouvez dès à présent nos guides sur le jeu concernant les meilleures armes et comment réanimer un coéquipier en Warzone.
Retrouvez également notre test de Call of Duty: Modern Warfare.


Comme annoncé au cours de la semaine, la saison 3 de Call of Duty: Modern Warfare et son mode Battle Royale vit actuellement ses derniers jours et s’apprête à laisser place à la saison 4, récemment dévoilée (retrouvez notre article dédié afin de tout savoir à son sujet). Pour l’occasion, les développeurs ont annoncé le traditionnel week-end Double XP de fin de saison, qui s’étendra jusqu’au 1er juin à 19h (heure française).

Mais ce que le studio s’était bien gardé de dire, c’est qu’il avait une autre surprise de taille dans sa manche. À la grande surprise générale, Infinity Ward vient en effet de combler une attente de longue durée des joueurs de Call of Duty: Warzone en intégrant enfin un mode Duo aux playlists de jeu. Le moment est donc venu de choisir votre meilleur coéquipier pour partir en expédition contre le reste du monde à Verdansk.

Concernant les règles de jeu, aucun changement particulier n’est à noter. Si l’un des deux partenaires est amené à être blessé au combat, il est possible de le réanimer avant qu’il ne se vide de son sang. Dans le cas contraire, il est envoyé au Goulag et peut ainsi avoir une chance de revenir dans la partie. S’il échoue, la seule solution sera alors pour le joueur encore en lice d’acheter une vie afin de le réanimer. Bien sûr, pour remporter la partie, seul l’un des deux a nécessairement besoin d’être en vie.

Pour rappel, Call of Duty: Modern Warfare et son extension free-to-play Call of Duty: Warzone sont disponibles sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

Cet article Call of Duty: Warzone intègre enfin le mode Duo réclamé par les joueurs est apparu en premier sur JVFrance.

Hideo Kojima évoque le succès de Death Stranding et l’abandon récent d’un « gros projet »

Par : Matthieu

Voilà plusieurs mois déjà que Death Stranding est sorti et qu’Hideo Kojima, son créateur, a pris un peu de recul vis-à-vis des médias. Mais comme le dit le dicton, il ne fait que « partir pour mieux revenir » puisqu’il a récemment confié avoir commencé à préparer ses futurs projets… malgré le fait que tout ne semble pas se passer comme prévu.


Retrouvez notre test du jeu, plusieurs guides ainsi que toutes ses actualités à cette adresse


Après avoir bien occupé l’espace médiatique en fin d’année 2019 grâce à la sortie de Death Stranding, Hideo Kojima s’est fait un peu plus discret au cours des derniers mois. Pourtant, le créateur japonais est loin de se tourner les pouces pour autant. On sait par exemple qu’une version PC du titre est actuellement en préparation pour une sortie le 14 juillet prochain.

En parallèle, il continue également de préparer ses futurs projets, même si tout ne semble visiblement pas se passer comme prévu. Pour cause, dans une interview livrée au site japonais Livedoor (propos traduits par Wccf Tech), Kojima affirme avoir commencé à travailler sur un « gros projet » qui a malheureusement été annulé. Il n’en dit pas plus à ce sujet mais bien qu’il soit un peu déçu par cela, il concède que « cela arrive souvent dans l’industrie du jeu vidéo ».

Au cours des derniers mois, suite à certains propos qu’il a pu tenir sur les réseaux sociaux autour du thème de l’horreur, des rumeurs ont commencé à émerger. Certains y ont vu un indice comme quoi sa prochaine création pourrait bien être horrifique, d’autant plus qu’il a affirmé entre temps avoir des idées pour créer un jeu d’horreur « révolutionnaire ».

Si on associe cela au fait que certaines rumeurs ont évoqué de possibles discussions entre Konami, Sony et lui pour la production d’un nouvel opus de Silent Hill, beaucoup ont ainsi commencé à nourrir l’espoir que le fameux Silent Hills abandonné en 2015 finisse par voir le jour. Néanmoins, le créateur s’est montré très clair à ce sujet : toutes les rumeurs concernant une potentielle reprise de Silent Hill ou Metal Gear Solid de sa part sont fausses. Inutile de continuer à espérer, donc.

Pour terminer sur une note un peu plus positive, Kojima a tout de même annoncé que malgré des résultats probablement inférieurs à ceux escomptés, Death Stranding avait suffisamment fonctionné pour permettre à Kojima Productions d’en tirer des bénéfices. Avec la version PC qui sortira le mois prochain, ils auront de ce fait « assez d’argent pour préparer le prochain projet ».

Pour rappel, Death Stranding est actuellement disponible sur PlayStation 4. La version PC est prévue pour le 14 juillet prochain.

Cet article Hideo Kojima évoque le succès de Death Stranding et l’abandon récent d’un « gros projet » est apparu en premier sur JVFrance.

FAQ | Ghost of Tsushima – Tout savoir sur le jeu

C’est lors de l’édition 2017 du fameux salon de jeux vidéo se déroulant à Los Angeles, l’E3, que nous apprenons pour la première fois l’existence du nouveau titre signé Sucker Punch : Ghost of Tsushima. Depuis, très peu d’informations ont été dévoilées, hormis le report de quelque mois du soft. Il a fallu attendre les Game Awards de 2019 pour en savoir davantage et surtout connaître la fenêtre de sortie de Ghost of Tsushima. En attendant de mettre les mains dessus, faisons le tour de tout ce que nous savons déjà de Ghost of Tsushima, grâce à cette FAQ.

Cet article est non exhaustif, de nouvelles informations pourraient arriver en fonction de l’actualité du jeu

Qui développe Ghost of Tsushima ?

Ghost of Tsushima est développé par le studio Sucker Punch Productions. Ce studio de développement est principalement connu pour la licence Sly dont les différents opus étaient sortis sur PlayStation 2. Ils ont également développé les inFamous sortis sur PlayStation 3 et PlayStation 4.

Un artwork qui pose déjà le ton pour la direction artistique du jeu

Qui édite Ghost of Tsushima ?

Pour Ghost of Tsushima, c’est Sony Interactive Entertainment qui se charge de l’édition du titre.

Sur quelle(s) plateforme(s) sera t-il disponible ?

Édité par Sony, Ghost of Tsushima est, comme vous l’aurez déjà compris, une exclusivité PS4. Ainsi, il ne sera disponible que sur cette console. A l’inverse, il se peut très bien, en fonction de la réception du jeu, qu’il soit remasterisé par la suite sur PlayStation 5. Ce n’est pas à exclure.

Quelle est la date de sortie de Ghost of Tsushima ?

Alors qu’à sa première annonce, de nombreuses rumeurs laissaient penser que le soft arriverait pour décembre 2019, il n’en est rien en réalité. C’est lors des Game Awards de 2019 que nous avons eu des nouvelles de Ghost of Tsushima : le jeu de Sucker Punch Productions devrait débarquer durant l’été 2020 sur PlayStation 4. A cause de la pandémie de COVID-19, le soft de Sunker Punch, initialement prévu pour le 26 juin, voit sa date de sortie officiellement repoussée au 17 juillet. 

Quelle sera l’histoire de Ghost of Tsushima ?

L’aventure se déroulera en 1274 (durant l’époque de Kamakura), dans le Japon féodal. Le pays est à ce moment-là en pleine confrontation suite à l’invasion Mongole. Les joueurs seront amenés à incarner un jeune ronin du nom de Jin Sakai. Il est le seul survivant d’une offensive Mongole qui a décimé toute la population de l’île. Les développeurs ont assuré s’être inspiré des traditions samouraï pour la construction de la trame narrative. Pour autant, ils avouent tout de même avoir pris certaines libertés. On sait notamment que les développeurs se sont inspirés des films d’Akira Kurosawa, comme le confirme cette déclaration de Zimmerman :

[…] Si vous regardez un film de Kurosawa, l’une des choses qui est vraiment intéressante est que ça bouge constamment (…). Il n’y a jamais de pause. Il y a toujours quelque chose en arrière-plan, que ce soit l’herbe qui bouge au gré du vent, des nuages qui passent, les feuilles pleines d’eau… Cette beauté naturelle est une partie très importante de cette expérience […]

Y aura-t-il des éléments surnaturels ou fantaisistes dans Ghost of Tsushima ?

Au vu des productions Sucker Punch, on est en droit de se demander si Ghost of Tsushima se la jouera réaliste ou si Jin Sakai aura des pouvoirs et aptitudes spéciaux. C’est confirmé que non, Ghost of Tsushima n’aura aucun élément surnaturel. Pas d’arts magiques, de jutsus ou d’entités fantastiques provenant du folklore japonais. Jin se battra donc avec des armes et éléments provenant de son contexte historique et il n’affrontera que des humains/animaux tout à fait normaux.

Aura t-on le droit à un monde ouvert ?

Selon les dernières informations partagées par les développeurs, Ghost of Tsushima proposera bel et bien un monde ouvert. Il sera possible de l’explorer en toute liberté, que ce soit à pied ou à cheval. D’ailleurs, à travers le trailer (disponible ci-dessus) et des artworks dévoilés, on peut déjà dire que la direction artistique semble magnifique. On remarquera aussi que le jeu embarquera des effets météorologiques incroyables à l’écran, selon ce qui a été dévoilé à ce jour.

Pour se guider dans le monde, il y a plusieurs indices visuels : le vent qui montre à Jin son objectif, les oiseaux et les renards qui peuvent l’emmener vers un lieu spécial, de la fumée qui indique qu’un événement particulier est disponible… En plus d’une carte classique, l’intérêt dans Ghost of Tsushima est de bien observer l’environnement.

Le monde de Ghost of Tsushima contient un cycle jour/nuit ainsi qu’une météo dynamique, mettant l’accent sur le vent. La météo changera toutefois lors de certains passages importants de l’histoire. Si vous souhaitez vous détendre, vous pouvez profiter du paysage en jouant de la flûte, entre autres. Outre de nombreux lieux sauvages, il y aura aussi des villages et villes, offrant diverses quêtes secondaires.

Pourra t-on créer son propre personnage ?

Comme vous l’aurez déjà compris, il ne sera pas possible de créer son propre personnage. Comme dans Sekiro: Shadow Die Twice, et bien d’autres jeux, le joueur incarnera un personnage prédéfini par les développeurs, Jin. Les PNJ dans le jeu le voient d’ailleurs comme un samouraï presque immortel :

[…] Ils sont terrifiés par ce type au final […] Cela cristallise dans leur esprit, et dans celui de tous les japonais de l’île, que ce personnage est un semi-dieu. C’est un fantôme qui leur glisse entre les doigts […]

Y aura t-il un mode multijoueur ?

Ghost of Tsushima n’embarquera aucun mécanisme de jeu proposant du multijoueur ou de la coopération à plusieurs. Le jeu se veut entièrement être une aventure solo.

Que sait-on des mécanismes de gameplay ?

Au sujet du gameplay, nous avons un peu plus d’éléments à nous mettre sous la dent. D’abord, les mouvements. Comme nous avons pu le voir dans la vidéo de trailer, le personnage est équipé d’un grappin, ce qui lui permet d’accéder à des zones en hauteur et de s’infiltrer plus facilement. Un peu comme dans Sekiro: Shadow Die Twice en somme, ou la licence Tenchu (le premier opus étant sorti en 1998 sur PlayStation) pour ceux d’entre vous qui connaissent. Il pourra également grimper, sauter et courir. La base, quoi.

Par contre, nous pouvons nous attendre à pas mal de nervosité durant les phases de combat. Probablement pas au point d’un Nioh, mais tout de même. Dans certains cas, il faudra agir rapidement et efficacement. Jin peut se battre de 2 manières : soit en tant que samouraï, honorablement et surtout avec une épée, en plus de l’arc (il y en a d’ailleurs un court et un long), soit en tant que « fantôme », davantage axé sur les fourberies, l’infiltration, etc.

L’épée sera la principale arme de Jin et pourra être améliorée au fil de l’aventure, tout comme ses compétences de samouraï et de fantôme. En plus de cela, il peut utiliser des kunaïs, des fumigènes, etc. Contrairement aux inFamous, il n’y a pas de système de karma, l’histoire de Jin aura une conclusion unique.

Il y aura 3 modes de difficulté : facile, normal et difficle. La santé des ennemis reste la même quoi qu’il arrive, les développeurs souhaitant des combats plus ou moins réalistes (les adversaires et Jin succombent en seulement quelques coups). La difficulté change uniquement l’agressivité des Mongols ainsi que la précision requise pour les coups spéciaux.

Jin aura un équipement varié. Il sera possible de changer chaque pièce d’armure, à savoir casque, plastron, etc. Enfin, les cercles visibles au-dessus de la barre de vie de Jin représentent sa Détermination, qui permet de se soigner ou d’effectuer des attaques spéciales.

Y aura t-il des micro-transactions ?

Aucune information n’a été, à ce jour, donnée concernant de possibles microtransactions in-game.

Y aura t-il un Season Pass ?

Pour le moment, aucun Season Pass n’est annoncé. Il y a fort à parier que le jeu ne s’accompagnera pas de DLC standard mais on peut s’attendre à un contenu stand alone comme ce fut le cas avec InFamous Second Son.

Quelles sont les éditions prévues pour Ghost of Tsushima ?

C’est au début du mois de mars que nous avons eu la date de sortie officielle de Ghost of Tsushima ainsi que de plus amples informations concernant les différentes éditions du jeu. Pour toutes précommandes, les items suivants seront donnés gratuitement aux joueurs : un avatar de Jin, une mini bande-son numérique et un thème dynamique PlayStation 4. Pour l’heure, voici les différentes éditions prévues pour Ghost of Tsushima, en dehors de la version dite « standard » comportant seulement le jeu :

1 – L’édition Special :

  • Le jeu
  • Mini art book digital
  • Les commentaires du directeur
  • Des bonus numériques : un point technique et porte bonheur d’Hachiman

2 – L’édition Digital Deluxe :

  • Le jeu
  • Des bonus numériques : apparence Héros de Tsushima, point technique et porte bonheur d’Hachiman
  • Les commentaires du directeur
  • Mini art book numérique
  • Un thème dynamique PlayStation 4

3 – L’édition collector

  • Le jeu
  • Un tissu d’emballage traditionnel (‘Sashimono’)
  • Un mini art book (48 pages)
  • La carte du monde
  • Des bonus numériques : apparence Héros de Tsushima, point technique et porte bonheur d’Hachiman
  • La réplique d’un masque Sakai
  • Une bannière de guerre (130 cm)

Si pour le moment nous connaissons le contenu des différentes éditions de Ghost of Tsushima, les prix européens n’ont pas encore été dévoilés. Il faudra patienter encore un peu pour les connaître.

Cet article FAQ | Ghost of Tsushima – Tout savoir sur le jeu est apparu en premier sur JVFrance.

TEST | Mortal Kombat 11: Aftermath – Le Kombat Kontinue

Un an après sa sortie, Mortal Kombat 11 revient sur le devant de la scène avec une nouvelle édition. Pour la première fois, NetherRealm ne se contentera pas de vous proposer une collection regroupant le jeu de base et ses DLC’s, mais aussi un nouveau contenu histoire. Intitulée Mortal Kombat 11: Aftermath, cette nouvelle aventure poursuit celle entamée dans le jeu original. Ayant déçu certains puristes à sa sortie en 2019, Mortal Kombat 11: Aftermath saura-t-il ramener à lui les fans perdus ?

Test réalisé sur Playstation 4 grâce à un code numérique fourni par l’éditeur.

Retrouvez notre test sur Mortal Kombat 11 en cliquant ici


Le nouvel ère aura des conséquences

Produire un test complet de Mortal Kombat 11 n’aurait pas beaucoup de sens. Nous vous invitons donc à lire ou relire celui proposé par Sebalt à l’époque via le lien ci-dessus. Aujourd’hui, nous allons nous attarder sur les ajouts de Aftermath, et en particulier son nouveau mode histoire. Car oui, Mortal Kombat 11: Aftermath prolonge l’intrigue débutée dans l’opus précédent. Spoiler alert ! Si vous n’avez pas joué au Mortal Kombat 11 original, nous vous conseillons de ne pas lire ce qui va suivre et de passer à la partie suivante. Après avoir fusionné avec Raiden et vaincu Kronika, Liu Kang, devenu le dieu du feu et de la foudre à lui seul, a déstabilisé le continuum espace-temps. L’unique moyen de corriger cette erreur est de retourner dans le passé et récupérer la couronne détruite lors du combat final entre Liu Kang et Kronika. Surprise, libérés du Néant après la mort de Kronika, Nightwolf, Fujin et le maléfique sorcier Shang Tsung – interprété par Cary-Hiroyuki Tagawa – font leur grand retour. Les trois combattants auront pour mission de retourner dans le passé afin de mettre la main sur la fameuse couronne avant que Kronika ne s’en empare.

Cette nouvelle péripétie nous donnera l’occasion de revivre des moments de la campagne originale sous un angle différent. Comme souvent chez NetherRealm, l’intrigue ne manque pas de rebondissements et vous permettra à certains moments de choisir qui affrontera tel personnage entre deux choix possibles. À la manière d’un Injustice 2, le final vous demandera de faire un choix ultime sur qui aura le dernier mot dans la conclusion de cette nouvelle aventure. Bien que plus court que l’histoire proposée dans Mortal Kombat 11 – environ 2 heures pour le conclure – et moins varié dans son roster de combattants jouables, le story mode de Mortal Kombat 11: Aftermath reste une addition appréciable au lore de la franchise. Bénéficiant d’une réalisation grandement soignée rendant le tout extrêmement cinématographique, on a plaisir à le parcourir. On notera cependant quelques problèmes d’étalonnage de sons et des ratés dans sa version française. Préférez-lui sa version originale bien plus convaincante.

Ceux qui espéraient une éventuelle refonte ou modification du gameplay risquent d’être déçus. Pointé du doigt par les puristes pour son côté trop « casual », rien n’a été modifié à ce niveau là. Si cela permet d’ouvrir la licence sur un plus large panel de joueurs, on aurait aimé toutefois voir disparaître ces maudits presets dits « Kompétitif », vous obligeant à jouer avec des coups spéciaux prédéterminés si vous souhaitez tâter le online en partie classée. Ces presets sont tout bonnement idiots et brides le potentiel de certains personnages, les rendant totalement low-tier là où un move set personnalisé par le joueur permet parfois de changer la donne.

Un contenu satisfaisant pour le prix ?

En plus de ce nouveau mode histoire, Mortal Kombat: Aftermath vous donne accès à trois nouveaux personnages : RoboCop, Fujin et Sheeva – ces deux derniers aussi présents dans la nouvelle trame scénaristique offerte par Aftermath. C’était l’une des critiques majeures de Mortal Kombat 11, trop de nouveaux personnages, pas assez d’anciens. Le contrat est vaguement rempli avec l’addition de Fujin et Sheeva en plus de Nightwolf et Shang Tsung présents dans le premier Seasons Pass. Malheureusement, pas d’obtention du Season Pass de l’année 1 si vous optez pour l’édition à 39,99 euros. Il vous faudra pour cela débourser 10 euros de plus, soit 49,99 euros pour en faire l’acquisition – et 59.99 euros si vous souhaitez obtenir l’édition complète incluant le jeu de base Mortal Kombat 11. Si NetherRealm peut sembler avare de ce côté-là, le contenu en terme de cosmétique, lui, ne manque pas. Plusieurs costumes, accessoires et variantes de couleurs sont disponibles à la fois pour les nouveaux arrivants mais aussi pour les anciens personnages. Là-dessus il y a de quoi faire, en sachant que le DLC Aftermath vous donnera accès à trois packs de costumes supplémentaires. Le Eternal Klash Skin pack est d’ores et déjà disponible, les deux autres devraient être divulgués dans le courant de l’année.

Cette mise à jour vous permettra également d’obtenir 4 stages supplémentaires, dont un nommé RetroCade. Ce dernier voit son fond changer continuellement, vous transportant à travers plus de deux décades d’histoire de Mortal Kombat. À noter le retour des fatalities « Friendship ». Disponible aussi bien pour les acquéreurs du DLC que pour les joueurs de l’édition vanilla, ces fatalities issues de Mortal Kombat II n’avaient pas refait surface depuis Mortal Kombat 3. Au lieu de finir son adversaire d’une façon gore et ultra violente, il s’agit plus ici d’une petite taunt mettant le joueur vainqueur dans des situations amusantes. À quand le retour des Babalities ?

Verdict : 7/10

Malgré une nouvelle histoire divertissante et constituant un apport intéressant au lore de la série, Mortal Kombat 11: Aftermath aurait gagné à être vendu 10 euros moins cher. En effet, 40 euros est un poil salé même en comptabilisant les 3 nouveaux personnages, 4 stages ainsi que les packs de costumes dont deux d’entres eux sont encore inconnus à ce jour. Très vite, le sentiment d’avoir fait le tour se fait ressentir. À n’en pas douter, ce DLC devrait contenter les fans les plus hardcore de la mythologie Mortal Kombat. Les autres, intéressés mais pas prêts à débourser cette somme pour le contenu actuel, préféreront attendre une éventuelle baisse de prix.

Cet article TEST | Mortal Kombat 11: Aftermath – Le Kombat Kontinue est apparu en premier sur JVFrance.

Sony va bientôt dévoiler les jeux de la Playstation 5

Par : Turpdat

Les prochains jeux de la Playstation 5 vont être dévoilés lors d’un événement en ligne le 4 juin prochain sur des plateformes de Streaming. Le glas de la fin de l’attente des fans approche à grands pas. 


 Retrouvez toutes les informations concernant la PlayStation 5 et notre FAQ à son sujet à cette adresse


En effet, c’est sur Twitch et Youtube que se tiendra jeudi prochain la conférence digitale de Sony. Nous apprenons grâce à gamesindustry que la présentation devrait durer une heure et que celle-ci serait entièrement composée d’annonces des prochains jeux de la console de Sony. Nous dévoilions dans un précédent article des rumeurs sur l’éventuelle prochaine une du Official PlayStation Magazine (OPM) qui laissait supposer que de nouvelles annonces étaient à prévoir pour la début Juin. 

C’est désormais sûr, Sony dévoilera les prochains jeux de la Playstation 5 le jeudi 5 Juin à 22h, heure Française. Le directeur de PlayStation, Jim Ryan indiquait dans l’Interview que cette conférence digitale serait la première d’une longue série et qu’il y aura beaucoup plus à présenter lors des autres conférences suivant celle de jeudi. Une sorte d’amuse bouche qui nous promet tout de même d’être très appétissant. Il précisa également que Sony a beaucoup travaillé sur le format de ces conférences digitales pour leur permettre de véhiculer les mêmes émotions que ce que nous pourrions espérer d’une présentation telle que celles de l’E3 à Los Angeles.

Il est temps de donner aux Fans ce que seule la Playstation 5 peut leur apporter

Par cette citation il souligne l’importance capitale qu’à Sony à répondre du mieux que possible aux attentes des joueurs et qu’à la firme, ils sont bien conscients des attentes qu’ont les fans sur la prochaine console. Il partage également qu’à son sens, le meilleur moyen pour lui de répondre à ces attentes est de notamment proposer une console au meilleur prix.

Je pense que le meilleur moyen pour nous de répondre à ces attentes est de proposer le meilleur rapport qualité/prix. Cela ne veut pas nécessairement dire le prix le plus bas possible car la valeur est la combinaison de nombreux facteurs.

Les différents comptes des réseaux sociaux Playstation à travers le monde ont également officialisés l’événement via un Tweet très succinct :

Rejoignez-nous le jeudi 4 juin à 22h00 pour un aperçu du futur des jeux vidéo sur PlayStation 5 : https://t.co/DlRiutB5ri pic.twitter.com/vG5m5iqEfe

— PlayStation France (@PlayStationFR) May 29, 2020

Cet article Sony va bientôt dévoiler les jeux de la Playstation 5 est apparu en premier sur JVFrance.

Call of Duty: Warzone/Modern Warfare – Tout ce qu’il faut savoir sur la saison 4 (date, nouveautés…)

Que ce soit sur Call of Duty: Modern Warfare ou bien sur son Battle Royale free-to-play, Warzone, les serveurs ne désemplissent pas et ne cessent de ramener de nouveaux joueurs et joueuses. Alors que la saison 3 s’achève actuellement, il est temps de se tourner vers l’avenir et voir ce que nous réserve la prochaine. Toutes les informations sur la 4ème saison ci-dessous.

Cet article sera bien évidemment mis à jour en fonction des dernières informations révélées jusqu’au lancement officiel de cette prochaine saison. 

Retrouvez dès à présent nos guides sur le jeu concernant les meilleures armes et comment réanimer un coéquipier en Warzone.
En plus de notre test de Call of Duty: Modern Warfare disponible à cette adresse.


Tout d’abord, la question qui réside sur toutes les bouches concerne la fin de la saison 3 et de ce fait le début de la saison 4. Activision a récemment dévoilé la réponse (tweet ci-dessous) : la saison 4 de Call of Duty: Modern Warfare et Call of Duty: Warzone débutera le mercredi 3 juin prochain. Ce jour ci, les joueurs et joueuses devront s’attendre à un fichier de téléchargement plus ou moins conséquent via une nouvelle mise à jour. Bien entendu, beaucoup s’interrogent sur le contenu et les nouveautés distillées dans cette nouvelle saison.

A l’heure actuelle, nous n’avons pas d’informations officielles quant à cet aspect mais de nombreux leaks et rumeurs ont circulé sur la Toile. Dernièrement, des datamineurs auraient trouvé dans le code du jeu des entrées concernant de nouvelles armes : selon leurs propos et découvertes, le Galil et le Vector (nommé « Fennec ») pourraient rejoindre l’arsenal du jeu. D’autre part, une autre rumeur fait état d’un nouveau sniper, soit le Rytek AMR, et l’arrivée prochaine des épées Akimbo.

En ce qui concerne les opérateurs, c’est le Capitaine Price qui rejoindra les rangs. Il était plutôt attendu par les joueurs et Infinity Ward/Activision ont répondu à cette forte demande. Il sera ainsi disponible dès le 03 juin, via cette quatrième saison, aussi bien dans Call of Duty: Modern Warfare que dans Call of Duty: Warzone. Par contre, côté maps, les informations ne sont pas nombreuses. Dans le trailer de présentation, on aperçoit un visuel de la carte Scrapyard de Call of Duty Modern Warfare 2 mais rien n’est encore tout à fait officiel.

Dernièrement, le Battle Royale Warzone est au coeur des débats entre les joueurs : Infinity Ward/Activison préparent-ils une nouvelle carte ? Aura t-on le droit au mode duo prochainement ? Au sujet de ce mode de jeu, ils sont dernièrement revenu dessus et ont annoncé qu’il est bel et bien prévu mais qu’ils rencontrent encore des soucis. Ils préfèrent ainsi régler tous les problèmes avant de l’intégrer officiellement, quoi de plus normal en réalité ?! Il se pourrait que la carte Verdansk soit quelque peu modifiée car on entend Price, dans le trailer, dire « quelque chose ne va pas avec Verdansk ». De nombreuses rumeurs se sont d’ailleurs intéressées à ce changement plausible en supposant que le Barrage pourrait être à l’origine d’une inondation prochaine. D’autres stipulent qu’une nouvelle zone de Verdansk, encore inédite, pourrait être intégrée avec la saison 4.

En résumé, nous connaissons officiellement la date de lancement de la saison 4, soit le 03 juin prochain, et l’intégration prochaine de l’opérateur Capitaine Price. Au sujet des nouveautés liées à l’arsenal d’armes et des cartes, rien n’est moins sûr à l’heure actuelle. Il faudra attendre une nouvelle communication de la part d’Activision ou Infinity Ward pour en avoir le coeur net. 

L'histoire est loin d'être terminée.

La Saison 4 débute le 3 juin. #ModernWarfare #Warzone pic.twitter.com/bpxBBqfugz

— Call of Duty France (@CallofDutyFR) May 27, 2020

Rappelons que Call of Duty: Warzone est un Battle Royale disponible en free-to-play sur PlayStation 4, Xbox One et PC. Pour le jeu de base, Call of Duty: Modern Warfare, disponible sur les mêmes plateformes, il faut nécessairement passer par la case « paiement ». 

Cet article Call of Duty: Warzone/Modern Warfare – Tout ce qu’il faut savoir sur la saison 4 (date, nouveautés…) est apparu en premier sur JVFrance.

RUMEUR | Le prochain jeu Star Wars (sans doute le Project Maverick) dévoilé la semaine prochaine ?

Par : Sebalt

Souvenez-vous du début du mois de mars : une curieuse image d’un Star Wars: Project Maverick a été diffusée par erreur via le PlayStation Network, sans donner suite. Cependant, il se pourrait que ce jeu (ou un autre projet Star Wars) soit dévoilé la semaine prochaine.

Le 4 mars, nous vous partagions l’image visible plus haut concernant un Star Wars: Project Maverick, qui serait axé sur les batailles aériennes de la saga des Guerres des étoiles. Depuis, pas de nouvelles à ce sujet mais il se pourrait que les choses changent assez rapidement. Tout d’abord, du concret : EA Motive, qui travaille officiellement sur un jeu Star Wars qui serait le supposé Star Wars: Project Maverick, a annoncé qu’il y aurait bientôt du nouveau de sa part, autant sur le studio que sur son travail.

Ensuite, deux rumeurs provenant d’insiders fiables. Tout d’abord, Jason Maison : ce connaisseur sur l’univers Star Wars a rappelé via Tweeter qu’EA Motive travaille sur un jeu Star Wars non dévoilé et qu’il serait bon de garder un œil sur la semaine prochaine. Voici le tweet en question :

Ensuite, le fameux Jeff Grubb qui fait beaucoup parler de lui grâce à ses révélations avant l’heure sur diverses annonces du Summer Game Fest. Depuis quelques semaines, il stipule que le 2 juin – soit mardi prochain – mettrait en avant une « photo de Mel Gibson », sans plus de détails. Certains joueurs ont relevé qu’un des films de Mel Gibson se nomme Maverick, ce qui coïnciderait, évidemment, avec Star Wars: Project Maverick. De plus, lorsqu’EA Motive a adressé son tweet visible plus haut, Jeff Grubb a répliqué hier avec un gif de Top Gun: Maverick, ce qui se passe de commentaire.

Bien sûr, pour le moment, tout cela est à prendre avec des pincettes mais au vu de la fiabilité des deux insiders plus EA Motive qui commence doucement à s’exprimer, il y a de fortes chances que Stars Wars: Project Maverick (ou quel que soit son nom final) soit dévoilé la semaine prochaine. Affaire à suivre.

Cet article RUMEUR | Le prochain jeu Star Wars (sans doute le Project Maverick) dévoilé la semaine prochaine ? est apparu en premier sur JVFrance.

Les prochains jeux de la PS4 seront tous rétro compatibles sur la PS5

Par : Turpdat

Les prochains titres de la PS4 seront obligatoirement portés sur PlayStation 5 suite à une récente obligation imposée par le constructeur, Sony.


 Retrouvez toutes les informations concernant la PlayStation 5 et notre FAQ à son sujet à cette adresse


En effet, nous apprenons grâce à nos confères Eurogamer que Sony vient de mettre en place une nouvelle règle concernant le développement des prochains jeux destinés à sortir sur la PS4. En effet, après le 13 juillet 2020, les jeux désirant sortir sur la PS4 devront obligatoirement être compatibles avec le soft de la PS5 sous peine de ne jamais voir le jour. C’est-à-dire que tous les jeux qui sortiront après cette date seront obligatoirement rétro-compatibles avec la prochaine Playstation 5.

Pour permettre aux développeurs de tester la rétro-compatibilité de leur jeu, Sony fournit un outil permettant de tester la compatibilité technique. Pour être recevable, le jeu devra répondre à un certain nombre de critères comme « ne pas présenter de dysfonctionnement » ainsi que « permettre le fonctionnement des fonctionnalités respectives de la Playstation 4 ainsi que de la Playstation 5 ».

Si un jeu a quant à lui vu le jour avant cette échéance et/ou qu’il reçoit toujours des patchs et des mises à jour après celle-ci, la rétrocompatibilité ne sera pas obligatoire mais « vivement recommandée » par Sony. Un jeu tel que Ghost of Tsushima n’aurait donc en théorie pas besoin d’être rétro-compatible alors que le prochain Cyberpunk 2077 devra l’être. Cependant, Ghost of Tsushima étant un des prochains jeux phare de la console, son portage sera des plus probables.

Sony précise également :

Nous souhaitons que les jeux rétro-compatibles soient en mesures de fonctionner en cohérence avec le potentiel de la PS5 et qu’ils bénéficient d’une meilleure ou d’une fréquence d’affichage des images plus stable ainsi que potentiellement, d’une meilleure résolution. Nous évaluons actuellement les jeux au cas par cas pour éventuellement demander des modifications aux différents studios de développement.

 

 

Cet article Les prochains jeux de la PS4 seront tous rétro compatibles sur la PS5 est apparu en premier sur JVFrance.

Cyberpunk 2077 au dernier stade de son développement

Par : Turpdat

Après un report de son tant attendu Cyberpunk, CD Projekt vient d’annoncer que je leu entrait dans sa dernière phase de développement. Alors que les joueurs redoutaient un énième report du titre à cause de la pandémie, est-ce là une indication du studio sur sa date de sortie ? 


Retrouvez dès maintenant notre FAQ du jeu ainsi que notre interview de Richard Borzymowski (producteur)


Alors que le jeu Cyberpunk 2077 devait initialement sortir en Avril de cette année, le jeu avait été repoussé par CD Projekt en Septembre 2020. Le studio annonçait à l’époque que le jeu était déjà « complet et jouable » mais qu’il nécessitait tout de même davantage de développement pour les tests, les règlements, etc. La situation mondiale due à la pandémie de COVID-19 ayant chamboulé de nombreux calendriers, les joueurs redoutaient un énième report du titre.

Hors, le studio CD Projekt vient de dévoiler ses derniers résultats financiers et un paragraphe de ce document fait état des investissements du studio sur le jeu. Nous y apprenons que des dépenses ont été causées par un travail sur son « dernier stade de développement pré-lancement le plus intense ». Cela sous-entend donc que le studio arrive en phase terminale du développement de son prochain titre et qu’il maintiendra probablement son calendrier, d’autant plus qu’il avait annoncé vouloir tenir cette date de sortie dans un autre communiqué.

Pour rappel, un événement en ligne sera dédié à Cyberpunk 2077 à cause des salons annulés. Le jeu sera disponible sur PS4, Xbox One, PC et Stadia.

 

Cet article Cyberpunk 2077 au dernier stade de son développement est apparu en premier sur JVFrance.

TEST | Minecraft Dungeons : Un diablo-like innocent

Par : Turpdat

Minecraft Dungeons vient de sortir et dans cette déclinaison de l’univers cubique de Minecraft, Mojang a décidé cette fois-ci de transformer sa licence emblématique en un Dungeon Crawler à la sauce Diablo. Les deux univers mélangés font-ils bon ménage ? C’est ce que nous allons voir.

Test réalisé sur Xbox One grâce à une copie numérique envoyée par l’éditeur

Minecraft façon Hack’n Slash

Dans le monde de Minecraft Dungeons, un terrible et malfaisant Archillageois s’est emparé d’un pouvoir incommensurable, celui de l’orbe de domination. Avec celui-ci, il a l’intention de soumettre tous les peuples à sa volonté et d’exercer une domination par la force. Cet orbe lui permettant de lever une armée, il terrasse très rapidement les villages des alentours et compte bien accomplir son funeste dessein. C’est à ce moment-là que vous, l’aventurier.ère à la tête carrée, interviendrez pour sauver le monde.

L’histoire est simple et facile à retenir. Un méchant possède un grand pouvoir et vous devez le défaire pour qu’il arrête d’être un méchant. La simplicité du scénario n’a d’égale que la simplicité du gameplay. Alors que par habitude, les Dungeons Crawlers nous ont habitués à un minimum de complexité et de richesses, tant dans le lore que dans le gameplay, ici, le jeu est d’une simplicité sans pareille. Il se prend très rapidement en main et seules quelques touches vous seront nécessaires : frapper, tirer, esquiver et les touches associées à vos capacités. Simple, basique. Une fois que vous aurez sélectionné votre personnage parmi tous les protagonistes disponibles, vous vous lancerez dans l’aventure. À la fin du premier niveau, vous aurez déjà tout compris des mécaniques du jeu : il suffit d’avancer tout en éliminant vos adversaires.

L’univers de Minecraft reste inchangé et on y retrouve nos ennemis favoris : zombies, araignées, creeper, etc. Malgré des apparences identiques, l’environnement et les personnages qui le composent ont tout de même été enjolivés grâce au moteur graphique Unreal Engine 4. Donnant ainsi naissance à un jeu beau et agréable à regarder tant les mouvements des personnages y sont fluides (à l’instar du Minecraft originel). Le sound design a lui aussi été repensé pour l’occasion et le jeu est doté d’une BO sympathique. De quoi véhiculer le sentiment de réaliser d’une petite épopée.

Au cours de toutes les aventures dignes de ce nom, le héros promène avec lui tout un équipement ainsi qu’un arsenal d’armes lui permettant de faire face à toutes les situations. Dans Minecraft Dungeons, seule votre arme, votre armure et vos accessoires de capacité seront nécessaires. L’équipement est aussi facile à utiliser qu’à comprendre. Votre personnage dispose de 6 emplacements d’équipement ainsi que d’une sacoche pouvant transporter votre butin ou le reste de votre arsenal. Un emplacement est dédié à l’arme de mêlée, un autre à l’armure et un troisième à l’arme à distance. Quant aux trois autres emplacements disponibles, ils correspondent à vos capacités spéciales.

En fonction de l’arme que vous utiliserez, le move set sera différent. En effet, en utilisant une pioche comme arme de mêlée vous ne donnerez que des coups verticaux contrairement à une épée qui ratissera plus large en balayant horizontalement vos ennemis. Les armes ont différents potentiels de dégâts par seconde, les dps associés à une épée dépendent du combo et du nombre de coups portés alors que les dps d’une pioche restent toujours les mêmes peu importe le nombre de coups que vous donnerez (hors enchantements et potions). Vous pouvez donc très facilement préférer une arme à une autre en fonction de vos habitudes de jeux. Les armes et les armures peuvent être enchantées pour en améliorer les caractéristiques mais l’enchantement étant quant à lui un peu plus complexe à comprendre, nous y avons consacré un guide dédié : comment fonctionne le système d’enchantement ?

En éliminant vos ennemis, vous gagnerez de l’expérience qui vous fera monter de niveau. Plus vous augmenterez la difficulté d’un niveau, plus vous gagnerez d’expérience en terrassant vos adversaires. À chaque fois que vous gagnerez un niveau, vous gagnerez un point d’enchantement qui pourra être utilisé pour attribuer des compétences spécifiques à vos armes ainsi qu’à vos armures. Vous pourrez ainsi embraser vos ennemis d’un coup de hache ou récupérer de la vie au détriment de la leur par exemple.

Si une pièce d’équipement ne vous plaît pas, le jeu ne vous permet pas de la vendre mais de la recycler. Un peu navrant quand on sait qu’un forgeron se trouve dans votre campement. Celui-ci ne vend d’ailleurs que de l’équipement aléatoire correspondant à votre niveau. Peu importe l’arme ou l’armure, le recyclage vous permettra de récupérer des émeraudes ainsi que peut-être des points d’enchantement. En effet, si l’arme ou l’armure recyclée était enchantée, alors, en la recyclant vous récupérerez les points d’enchantement qui avaient été utilisés sur celle-ci.

Une simple histoire de cube

Malgré son histoire de grand méchant à grand pouvoir, Minecraft Dungeons ne régale pas pour sa narration et ses cinématiques comme nous aurions pu l’apprécier. Seule une brève cinématique vous expliquera les desseins de l’Archillageois au début d’un niveau. Permettant de comprendre ainsi, le maillage réalisé entre tous les niveaux.

Le jeu est très court et ne nécessitera que de quelques heures pour y venir à bout. Une fois ceci fait, vous débloquerez un nouveau mode de difficulté. Chaque niveau peuvent-être joué et rejoué avec une difficulté différente pour corser l’expérience. En effet, de base, le jeu n’est pas très difficile à maîtriser : 3 vies par niveau, des potions de soin illimitées qui doivent seulement se recharger durant un laps de temps et des armes à distance qui visent et touchent automatiquement les cibles.

Bien que ce soit un Dungeon Crawler à la sauce Hack ‘n’ Slash, tels que les jeux Diablo, nous restons ici dans l’univers cubique, drôle et mignon de Minecraft. Il est donc dans un certain sens logique que la difficulté ne soit pas très élevée car le titre s’adresse tout autant à un jeune public qu’à un public plus mature. Là où le titre devient très amusant, c’est lorsque vous jouez à plusieurs. Zigouiller des mobs c’est cool mais en zigouiller plein avec des amis, c’est d’autant plus cool. De plus, peu importe le nombre d’ennemis présents à l’écran nous n’avons pas constaté de ralentissements ou de baisses de FPS.

Graphiquement très coloré et avec des textures magnifiées, le jeu est très mignon. De plus, l’ATH très épurée, l’absence de narration et de mécaniques complexes, habituellement si foisonnante dans ce genre de jeu, semblent indiquer que Minecraft Dungeons est à prendre à la légère tant c’est simple et innocent. Les monstres n’ayant rien de véritablement monstrueux et les armes n’ayant rien de barbare ou sanguinaire, ce jeu s’adresse parfaitement à tous les publics et pourrait permettre à certains de faire découvrir le genre des Diablo-like.

Minecraft Dungeons

Verdict : 7/10

Pour conclure, Minecraft Dungeons est un jeu sans prise de tête qui s’assume en respectant ses origines. Parfait pour vous occuper si vous avez du temps à tuer, vous prendrez plaisir à arpenter seul ou entre amis les différents niveaux du jeu. Vous emmenant ainsi aux 4 coins de la carte en passant par une forêt pleine de monstres, par les méandres d’un labyrinthe enseveli jusqu’à des contrées désertiques. Minecraft Dungeons vous procurera du plaisir, c’est certain mais ce ne sera pas un envoûtement digne des autres jeux du genre dotés de narrations et de mécaniques plus riches et plus complexes. Même si la recette fonctionne, elle reste très sommaire et nous aurions aimé avoir un peu plus de richesse derrière ce titre. Malgré tout, il reste très agréable à jouer et il est de plus très mignon. Le fan-service est lui aussi très présent et de nombreux détails ne manqueront pas de plaire aux fans inconditionnels.

Cet article TEST | Minecraft Dungeons : Un diablo-like innocent est apparu en premier sur JVFrance.

La Xbox Series X rétrocompatible avec des milliers de jeux Xbox dès sa sortie

Par : Sebalt

La Xbox Series X est rétrocompatible avec toutes les consoles Xbox, ce n’est plus une surprise pour personne. Cependant, on pouvait encore se demander combien de jeux Xbox marcheront sur Xbox Series X à son lancement, de nombreux tests devant être effectués. Microsoft tient d’ores et déjà à rassurer les jeux : dès le lancement, des « milliers » de jeux seront rétrocompatibles !

Jason Ronald, directeur de management pour la Xbox Series X, vient de donner plus de détails sur la rétrocompatibilité de la future console de Microsoft. Ainsi, il est assuré que la Xbox Series X fera tourner des « milliers » de jeux Xbox, Xbox 360 et Xbox One dès sa sortie, de quoi faire plaisir aux joueurs. Si la liste officielle n’a pas encore été dévoilée, Jason Ronald précise à nouveau que grâce à la puissance de la Xbox Series X, tous les anciens jeux Xbox tourneront dans les meilleures conditions possibles.

Dans le « pire » des cas, les jeux Xbox, Xbox 360 et Xbox One auront leurs performances d’origine au maximum mais Jason Ronald ajoute que dans de nombreuses situations, ils auront des framerates et résolutions plus hauts que jamais (quasiment le double pour les images par seconde), en plus de temps de chargement considérablement réduits.

Microsoft tient à ce que la Xbox Series X préserve et améliore une bonne majorité des jeux Xbox sortis à ce jour, ce qui semble très bien parti. Davantage de détails seront confiés dans les semaines et mois à venir.

Cet article La Xbox Series X rétrocompatible avec des milliers de jeux Xbox dès sa sortie est apparu en premier sur JVFrance.

GUIDE | Minecraft Dungeons : Comment fonctionne le système d’enchantement

Par : Dantebose

Disponible depuis le 26 mai 2020 sur PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch et PC, Minecraft Dungeons est le nouveau jeu de Mojang et de Microsoft basé sur le très connu Minecraft. Dans ce jeu, l’amélioration et l’optimisation sont à l’ordre du jour. Avec ce guide, nous allons donc vous expliquer en détail le fonctionnement du système d’enchantement.


Retrouvez notre test sur Minecraft Dungeons en cliquant ici


Minecraft Dungeons, le spin-off récemment sorti du très connu Minecraft, il diffère de son prédécesseur à bien des égards. Il n’y a pas de minage de diamants dans les profondeurs d’une grotte, ni la possibilité de construire tout ce qui vous passe par la tête. Au lieu de cela, votre objectif est de vous frayer un chemin à travers des donjons remplis de monstres, en tuant toutes sortes d’ennemis pendant que vous vous dirigez vers le château de l’ignoble Archillageois. Cela est rendu beaucoup plus facile en enchantant vos armes et armures. Minecraft Dungeons, comme Minecraft, dispose d’un système d’enchantement à part entière, mais cela fonctionne un peu différemment dans celui-ci. Bien qu’il soit facile à comprendre, cela peut prendre un peu de temps pour maîtriser son fonctionnement. Heureusement, nous avons élaboré un guide pratique sur le système d’enchantement dans Minecraft Dungeons.

Comment fonctionne l’enchantement ?

Dans Minecraft Dungeons, afin d’améliorer un objet, vous devrez gagner des « points d’enchantement ». Vous en obtiendrez à chaque fois que vous gagnerez un niveau et vous pourrez ensuite les utiliser pour enchanter une arme ou une pièce d’armure. Pour enchanter l’objet, vous devrez cliquer dessus et regarder les trois options dans le coin inférieur droit de l’écran. La plupart du temps, vos objets n’auront qu’un seul emplacement d’enchantement, parfois deux. Et très rarement, vous aurez la possibilité de placer trois enchantements sur un seul objet.

Veuillez noter que bien qu’une arme puisse avoir des dégâts de base plus élevés qu’une autre, la moins puissante sera potentiellement beaucoup plus précieuse si elle a plus d’emplacements d’enchantements. La puissance d’attaque regroupe l’ensemble des statistiques brutes du stuff que vous avez actuellement d’équipé. Ce n’est qu’une estimation de votre force théorique et non pas de votre puissance réelle, ce qui signifie que la statistique n’a pas d’importance en soi. Une épée avec trois enchantements peut avoir des dégâts de base très bas mais pourrait infliger le triple des dégâts en une seule attaque grâce aux enchantements, ce qui est bien plus intéressant. Enchanter votre équipement dans Minecraft Dungeons est en fin de compte ce qui vous permettra de progresser dans le jeu, c’est donc une partie essentielle du jeu.

Comment fonctionnent les points d’enchantement?

Comme mentionné ci-dessus, vous obtiendrez un point d’enchantement chaque fois que vous gagnerez un niveau. La montée de niveau est assez facile, vous pourrez donc accumuler des tas de points d’enchantement en un rien de temps. Il y a quelque chose de très important à noter sur les points et que le jeu ne vous dit jamais explicitement. Si vous enchantez une épée par exemple, et que vous utilisez trois points d’enchantement sur celle-ci, vous pourriez penser prendre un risque en utilisant tout de suite vos points sur cette arme alors que vous pourriez trouver une meilleure épée peu de temps après. Bonne nouvelle, vous pourrez récupérer les points d’enchantement des objets enchantés simplement en les recyclant, ce qui vous donne au passage quelques émeraudes, qui sont la monnaie du jeu. L’idée est que ces armes ont disparu pour de bon mais si vous passez à une arme plus forte, vous n’avez probablement plus besoin de celles que vous avez détruites de toute façon. Alors n’ayez pas peur de prendre un risque en expérimentant des constructions uniques.

Par conséquent, il est inutile d’accumuler des points d’enchantement au début de la partie. Enchanter les objets faibles les rendra plus puissants, ce qui vous permettra de progresser dans le jeu beaucoup plus facilement et de trouver des armes plus fortes ainsi que des armures encore plus redoutables. Vous pourrez ensuite recycler vos objets les plus faibles et réutiliser les points d’enchantement pour améliorer votre nouvel équipement, déjà plus fort, en des versions encore plus puissantes. Ne soyez donc pas avare avec vos points d’enchantement car vous pourrez toujours les récupérer.

Comment choisir les enchantements ?

En plus d’avoir jusqu’à trois emplacements « enchantables », chaque arme et pièce d’armure dans Minecraft Dungeons possède sa propre gamme d’enchantement unique. Cela signifie que deux épées identiques n’auront pas accès aux mêmes améliorations. Vous pourrez par exemple ramasser une épée qui peut infliger des dégâts de foudre tandis que la prochaine que vous trouverez pourrait être compatible avec des attaques de feu. Cela accentue encore le fait que la puissance de base d’un objet est sans importance. Une épée peut avoir une valeur de 20 mais n’avoir qu’un seul emplacement d’enchantement avec une assez mauvaise sélection d’enchantements. Chaque emplacement se voit attribuer au hasard deux ou trois options spécifiques pour l’enchantement. Pendant ce temps, une épée d’une puissance de 12 pourrait avoir deux emplacements « enchantables », dont chacun présente une capacité fantastique comme des dégâts de foudre en chaîne ou la possibilité d’émettre un nuage toxique.

Nous avons fait pour vous une sélection des combos d’enchantements conseillés :

  • Vampirisme – Vampirisme : Vous récupérez en PV une fraction des dégâts que vous infligez aux ennemis. Équipez-en deux et vous serez pratiquement invincible tant que vous continuez à vous battre !
  • Butin – Butin : Butin augmente la quantité d’objets que les ennemis laissent tomber.
  • Flamboyance – Au choix : Flamboyance vous donne un buff de guérison à vous et à vos alliés qui se trouvent dans le cercle.
  • Tir multiple – Perçant : Tirez plusieurs flèches en arc de cercle en traversant les ennemis, ce qui vous permet d’endommager des groupes entiers de monstres.
  • Écho – Étourdi : Pour les armes lentes comme la hache, ce combo est ridiculement puissant. Écho relance à nouveau vos attaques. Combiné avec l’étourdissement, vous étourdirez les ennemis une fois toutes les 5 attaques.
  • Peu Enchantant – Au choix : Très pratique contre les boss, Peu Enchantant vous permettra de faire plus de dégâts aux monstres enchantés.

Comment fonctionnent les niveaux d’enchantement ?

En plus d’avoir une gamme d’enchantements possibles, chaque arme et pièce d’armure dispose également d’un système pour augmenter son potentiel. Donc si vous enchantez votre arc, pour augmenter votre vitesse d’attaque, un point d’enchantement vous fera gagner le bonus mais de rang 1. Cependant, si vous investissez deux points de plus dans l’armure, vous aurez accès au 2e rang, ce qui augmentera le buff de l’enchantement en question. En plus de cela, vous pouvez maximiser un enchantement en investissant encore trois autres points pour obtenir la 3e et dernière amélioration. Il faut donc un total de 6 points pour maximiser un enchantement, ce qui signifie que 18 points sont nécessaires pour enchanter complètement un objet avec trois emplacements disponibles.

Si vous voulez une arme de mêlée, un arc et une armure entièrement enchantés, vous aurez besoin de 54 points d’enchantement au total. La bonne chose est que si vous trouvez finalement un meilleur butin au fur et à mesure que vous progressez, vous pourrez désassembler ces objets et regagner 18 points pour chacun d’eux. Cela signifie que vous pourrez toujours avoir au moins un objet entièrement enchanté de chaque catégorie, avec trois emplacements d’enchantement. Cependant, tout cela diffère en fonction de la difficulté de votre aventure. Il y a des objets avec des enchantements plus puissants, qui coûtent encore plus cher à débloquer. Huit points d’enchantement sont nécessaires pour maximiser ce type d’amélioration, ce qui signifie que 24 points sont requis pour enchanter pleinement les trois emplacements.

C’est tout ce que vous devez savoir sur les enchantements dans Minecraft Dungeons. À noter que les artefacts, qui sont un peu comme des sorts, ne sont pas « enchantables ». Ils s’équipent juste dans le stuff que vous avez équipé dans les emplacements de mêlée, de distance et d’armure. N’oubliez pas que les enchantements sont une partie essentielle du jeu, les ignorer vous rendra la vie encore plus difficile car les buffs peuvent à eux seuls vous faire gagner ou perdre vos explorations dans les différents donjons. Alors rassemblez de nombreux objets, choisissez vos favoris, découvrez leur possibilité et améliorez les avec du feu, des éclairs, du poison ou toute autre substance magique qui, selon vous, serait la plus adaptée pour éliminer les monstres.

Minecraft Dungeons est un Hack’n Slash disponible sur PC, PlayStation 4, Xbox One et Switch depuis le 26 mai 2020. 

Cet article GUIDE | Minecraft Dungeons : Comment fonctionne le système d’enchantement est apparu en premier sur JVFrance.

GUIDE | Tout savoir sur les combats de Xenoblade Chronicles: Definitive Edition

Par : Sebalt

L’une des particularités de Xenoblade Chronicles: Definitive Edition, c’est de proposer un système de combat riche et plaisant mais qui présente tout de même son lot de particularités. Bien que ce soit un Action-RPG, Monolith Soft a instauré des mécanismes uniques qui méritent d’être davantage expliqués, autant pour les débutants qui souhaitent en savoir le plus possible avant de sauter dans le bain que pour ceux qui hésitent peut-être à cause d’un gameplay qui pourrait ne pas leur plaire. Pas de panique, on vous en dit le plus possible.


Retrouvez également notre preview et notre test du jeu


Ciblage, importance des positions et coups critiques

Avant d’engager un combat ou d’en subir un (les adversaires peuvent tout à fait déclencher les hostilités avant vous) dans Xenoblade Chronicles: Definitive Edition, il faut cibler un ennemi avec L ou R. Cela fait apparaître la palette d’arts ainsi que la barre de vie de la cible. Si le niveau de la cible est trop haut par rapport au vôtre, n’engagez surtout pas la bataille sous peine de succomber en quelques coups à peine. Il y a beaucoup d’ennemis au niveau très élevé, et ce dès le début de l’aventure. L’intérêt est de les combattre vers la fin du jeu. Il est possible de fuir un combat à tout moment en sélectionnant cette option via l’art central.

Voici un ennemi qu’il vaut mieux fuir.

Une fois que la cible est en place, il faut utiliser l’un des arts pour débuter pour de bon le combat. L’une des solutions pour commencer efficacement, c’est d’utiliser un art critique (indiqué par un point d’exclamation sur l’art en question) : par exemple, avec Shulk, l’un de ses arts assène un coup critique s’il attaque un robot ou un monstre par derrière. C’est lâche mais efficace. Ainsi, il faut éviter l’hostilité de l’ennemi en passant par le côté ou par derrière et attaquer au bon moment le dos de l’ennemi. Sachez que si vous êtes trop éloigné, l’attaque automatique – les coups de base sont dirigés par l’ordinateur, pas besoin d’appuyer sur quoi que ce soit – ne fonctionne pas selon les personnages.

Un coup critique fait toujours plus de dégâts. Le tout est de faire attention au timing car les arts ne sont pas constamment en mode critique. Tout dépend de l’état de l’ennemi, de votre placement, etc. Quand le « ! » est présent sur un art, n’hésitez pas à défiler à toute vitesse la palette d’arts pour l’utiliser et faire de plus gros dégâts. Pour avoir le plus de chance d’en effectuer, il faut que l’ennemi soit attiré par quelqu’un d’autre que vous : le cercle d’hostilité, placé autour de chaque personnage, permet d’indiquer qui est attiré par quel ennemi car plus vous attaquez quelqu’un, plus son attention se porte sur vous. Le but est alors parfois de s’éloigner ou de s’occuper de ses alliés pour avoir plus de possibilités par la suite.

Les arts et les effets

Voici le point le plus important de Xenoblade Chronicles: Definitive Edition. Les arts sont les compétences propres à chaque personnage. Une fois un combat débuté, la palette d’arts s’affiche en bas de l’écran et on choisit celui à actionner via la croix directionnelle. Pour lancer un art, une simple pression sur la touche A est nécessaire. Les icônes ont leur importance : si un art est grisé, vous êtes trop éloigné pour l’utiliser et s’il est barré, c’est qu’il ne peut être utilisé pour le moment ou que les conditions demandées ne sont pas remplies.

Sachez que chaque art est unique et présente des caractéristiques particulières. Ainsi, il y a un temps défini pour la réutilisation de tous les arts (certains demandent quelques secondes, d’autres près d’une minute), des effets spéciaux et il y a des compétences bien différentes. Rien qu’avec Shulk, il y a plusieurs attaques uniques qui peuvent déséquilibrer un ennemi ou soigner un allié par exemple. Avec l’art spécial central Monado – tous les personnages ont un art spécial mais celui de Shulk est le plus intéressant -, il a par la suite accès à des arts uniques comme un bouclier pour tous, une attaque plus dévastatrice, etc. Tous les personnages peuvent équiper 8 arts à la fois, pas plus. Il faut alors faire une sélection selon votre manière de combattre mais il est conseillé d’avoir des arts bien variés afin d’effectuer les meilleurs enchaînements et de maximiser vos chances de réussite.

Pour ce qui est des effets, il y en a de toutes sortes qu’on peut faire subir aux ennemis et en recevoir à notre tour : déséquilibre, qui peut amener à une chute (paralysie totale durant quelques secondes), étourdissement, enflammé, etc. Ces effets peuvent être provoqués par des arts destinés à cet effet (c’est détaillé dans le menu ainsi que la couleur de l’art ; par exemple, les arts qui déséquilibrent sont en rose) et surtout grâce aux enchaînements.

Ces Mékons peuvent facilement chuter désormais.

Jauge de formation et enchaînements

La jauge de formation a son importance dans Xenoblade Chronicles: Definitive Edition. Placée en haut à gauche de l’écran, elle se remplit grâce à des attaques critiques réussies et un peu aussi avec le temps. Elle a 3 segments. Avec 1 segment, vous pouvez ranimer un personnage si sa barre de vie est à 0, ce qui arrive plus souvent qu’on veut bien le croire. Il est toujours utile d’avoir 1 ou 2 segments remplis au cas-où car si vous tombez sans qu’un seul segment de la jauge de formation ne soit rempli, c’est game over.

Si vous êtes sûr de votre coup et que vous avez 3 segments de jauge de formation remplis, on peut alors lancer des enchaînements d’attaques. Il faut se placer sur l’art spécial central et utiliser la touche haut ou bas de la croix directionnelle afin de sélectionner l’enchaînement disponible. Une fois déclenché, tous les arts sont disponibles une fois. Le temps est figé, on peut alors prendre son temps et sélectionner l’art le plus adéquat. Une fois un art utilisé, on passe à un autre personnage. C’est alors là qu’il faut jouer des différents effets d’attaque et de défense afin de faire chuter un ennemi et de lui infliger bien plus de dégâts, entre autres. Si tout se passe bien après l’attaque du troisième membre de l’équipe (d’ailleurs, petit avertissement : si un allié est indisponible à cause d’une chute ou autre, il ne participe pas à l’enchaînement), un maillon bonus peut apparaître. Il faut alors appuyer sur B au bon moment pour continuer l’enchaînement. Les maillons bonus sont plus présents si les membres de votre équipe ont de bonnes relations.

Les enchaînements permettent d’infliger de gros dégâts.

Changer l’avenir

Grâce à l’épée Monado, Shulk voit parfois des bribes de l’avenir, autant dans le scénario que durant les combats. Lors de certains moments critiques, le temps s’arrête et Shulk voit alors ce qu’un ennemi peut faire, soit au personnage que vous contrôlez, soit à l’un de vos amis. Souvent, ça amène au K.O. d’un personnage mais l’avantage de voir l’avenir, c’est qu’on peut le changer. Ainsi, une fois que vous avez vu quelle est la situation qui vous attend, vous pouvez changer le cours des choses. Admettons que Shulk voit que Reyn va perdre toute sa vie suite à un coup : il faut alors soit se diriger vers lui pour le prévenir via le bouton B afin de décider quel art il va utiliser pour espérer changer la donne, soit le soigner un peu pour éviter qu’il ne succombe. Cette capacité de Shulk est très importante et pratique, notamment contre les boss.

Il vaudrait mieux éviter cela.

Les différents personnages et interactions possibles

Lors de l’exploration et des combats de Xenoblade Chronicles: Definitive Edition, on a une équipe de 3 personnages maximum. Vous pouvez choisir qui vous souhaitez mais il est plus pratique d’avoir des héros aux arts qui se complètent, chacun étant unique. Shulk est davantage axé sur l’offensif tandis que Sharla est quasiment tout le temps indispensable car pouvant utiliser différents arts de soin pour épauler ses alliés. Riki aussi est assez efficace avec des arts spécialisés sur l’handicap ainsi qu’une bonne résistance. Après, tout dépend des arts que vous équipez mais par exemple, si vous combinez Shulk, un personnage qui peut facilement faire chuter un ennemi et Sharla qui soigne en fond, vous avez alors de bonnes chances de venir à bout de chaque bataille.

Les personnages peuvent interagir entre eux durant les combats via le bouton B. À certains moments, il est possible d’encourager un compagnon via un cri d’entraide, ce qui peut améliorer ses statistiques durant un temps. Aussi, si vous voyez quelqu’un qui a du mal et qui a besoin d’un coup de main suite à une chute ou autre, vous pouvez le relever, etc. Ça améliore au passage les relations.

Amélioration d’arts, relations et compétences particulières

Enfin, du classique dans un RPG, l’amélioration des personnages. En gagnant des combats, en plus de l’expérience qui augmente et fait alors monter de niveau, on obtient aussi des PA à utiliser dans le menu des arts. Chaque art peut être amélioré jusqu’au niveau 10, ce qui n’est pas à négliger car plus on augmente un art, plus il est puissant et peut davantage être utilisé rapidement.

Les relations ne sont également pas en reste. Xenoblade Chronicles: Definitive Edition présente un sociogramme qui relie chaque personnage et plus les relations sont meilleures, plus les interactions sont efficaces lors des combats comme dit précédemment, notamment lors des enchaînements. Les relations s’affinent naturellement durant les combats mais on peut également offrir des cadeaux via le menu Sociogramme.

Les relations mènent aussi à la naissance de compétences dans un menu dédié. Avec le temps, chaque personnage gagne des traits de caractère qui donnent accès à des compétences spéciales comme la possibilité d’équiper une armure moyenne, une amélioration définitive de la défense, etc. Il y a également des partages de compétences entre personnages, ce qui donne davantage de bonus.

Équipement et gemmes

Enfin, dernier point à aborder (normalement) dans Xenoblade Chronicles: Definitive Edition, la gestion d’équipement et des gemmes. On obtient de l’équipement via des coffres gagnés lors des combats ainsi que dans les boutiques. Rien de compliqué ici, on a des armes et des morceaux d’armures qui améliorent les statistiques des personnages comme le nombre de PV, la force, la garde, le poids, etc. Tout est détaillé avec précision sur la droite du menu d’équipement.

Le plus intéressant, c’est le système de gemmes qu’on obtient soit dans les coffres et quêtes annexes, soit avec le fourneau présent dans la colonie 9, où on peut créer des gemmes grâce à la collecte de composants. Les gemmes peuvent être placées sur les armes et éléments d’armure. Chacune permet d’attribuer un bonus aux personnages : il y en a qui améliorent l’attaque, d’autres qui augmentent le soutien, la défense, l’agilité, et bien plus encore. Il est essentiel d’avoir le plus de gemmes possible et d’en obtenir de nouvelles plus puissantes pour augmenter à fond un personnage.

Il faut toujours avoir une bonne protection.

Pour rappel, Xenoblade Chronicles: Définitive Edition est une exclusivité Nintendo Switch, dont la date de sortie est le 29 mai 2020.

Cet article GUIDE | Tout savoir sur les combats de Xenoblade Chronicles: Definitive Edition est apparu en premier sur JVFrance.

PlayStation Plus : Les jeux offerts du mois de juin 2020 sur PS4

Par : Matthieu

Après plusieurs jours de rumeurs, Sony vient tout juste de dévoiler les deux jeux qui seront offerts tout au long du mois de juin aux abonnés du service PlayStation Plus.

Si nous sommes habitués depuis plusieurs années maintenant à découvrir en fin de mois la liste des prochains jeux offerts dans le cadre de l’abonnement PlayStation Plus, il faut avouer que la communication adoptée dans le cas présent aura été plus déroutante qu’à l’accoutumée.

Pour cause, Sony avait confirmé l’un des deux titres avec un peu d’avance en plus de le rendre disponible au téléchargement avant même que le mois ne commence. Néanmoins, le deuxième restait encore à découvrir et c’est maintenant chose faite. Voici donc les deux jeux PS Plus offerts pour le mois de juin 2020 :

  • Call of Duty: WWII (édition de base)
  • Star Wars Battlefront II (édition de base)

Le premier a été annoncé il y a plusieurs jours de cela et est même d’ores et déjà disponible au téléchargement, comme nous avons pu le mentionner plus haut. Le deuxième en revanche avait fait l’objet d’une rumeur il y a peu et était en lice contre Marvel’s Spider-Man, qui restera malheureusement quant à lui au stade de rumeur pour ce mois-ci.

C’est donc sous les couleurs de la Seconde Guerre Mondiale et de la Guerre des Clones que se déroulera le mois de juin des abonnés au service de PlayStation. Star Wars Battlefront II sera accessible dès la semaine prochaine, mardi plus précisément, et tous deux pourront être téléchargés jusqu’au 6 juillet prochain.

Il ne vous reste donc plus que quelques jours pour télécharger les jeux PS Plus du mois de mai, à savoir Cities: Skylines et Farming Simulator. Nous vous rappelons qu’une fois ajoutés à votre bibliothèque, les jeux resteront disponibles tout au long de la durée de votre abonnement au service.

Cet article PlayStation Plus : Les jeux offerts du mois de juin 2020 sur PS4 est apparu en premier sur JVFrance.

PS5 : Sony aurait dû dévoiler le design de la console plus tôt cette année mais la direction s’y serait opposée

Par : Matthieu

En dépit de l’impatience grandissante des joueurs à travers le monde, Sony ne semble pas encore décidé à dévoiler le design de la PlayStation 5. Pourtant, d’après la journaliste Alanah Pearce, la révélation aurait dû (et surtout pu) avoir lieu bien plus tôt dans l’année si des désaccords internes n’étaient pas survenus.


Retrouvez toutes les informations concernant la PlayStation 5 ainsi que notre FAQ à cette adresse


Vous vous demandez pourquoi le constructeur japonais tarde tant à nous montrer le design de sa prochaine console ? Bienvenue au club. Cela fait plusieurs mois maintenant que les joueurs du monde entier s’étonnent et s’impatientent face au silence de Sony, qui ne semble pas être décidé à entrer dans la course quand Microsoft a d’ores et déjà révélé les éléments majeurs concernant sa Xbox Series X.

Évidemment, nous nous doutons tous que la situation sanitaire mondiale a eu impact significatif à ce niveau-là, les plans de communication de la firme ayant été bouleversés à plus d’un titre. Cependant, à en croire la journaliste australienne Alanah Pearce, ce ne serait pas la seule raison. En réalité, la PS5 aurait déjà pu être révélée depuis longtemps si la direction de Sony n’avait pas mis son veto à plusieurs reprises. Voici ce qu’elle explique au micro du podcast Kinda Funny Games Daily, diffusé sur YouTube :

Sony a déjà essayé de mettre en place des présentations cette année, et je le sais de la part de développeurs qui étaient supposés y prendre part, mais cela n’a pas eu lieu car pour diverses raisons, quelque part au sein de la hiérarchie de Sony, ils étaient vraiment obsédés par l’idée d’avoir une présentation très très professionnelle, plutôt que quelque chose de pré-enregistré.

En d’autres termes, alors qu’une partie des équipes de la compagnie était déterminée à organiser une présentation enregistrée pour dévoiler la PS5 aux joueurs, une autre partie aurait refusé de niveler sa communication par le bas malgré la crise mondiale en cours. Cela expliquerait pourquoi toujours rien n’a eu lieu pour le moment. À ce sujet, Pearce ajoute :

Ils n’étaient pas prêts à faire quoi que ce soit en dehors d’un immense studio avec une équipe de 25 à 30 personnes. Ce qui était frustrant pour les développeurs qui prévoyaient de révéler leurs jeux durant ces streams. […] PlayStation n’avait pas l’équipement de qualité à domicile, ils refusaient de le faire.

Nous savons donc désormais pourquoi Sony tarde tant à faire avancer sa communication. Bien que rien n’ait jamais été confirmé à ce sujet, il semblerait que les rumeurs affirmant en début d’année qu’une présentation était prévue courant février/mars étaient vraies mais que le coronavirus est venu tout bouleverser. Désormais, la direction chercherait donc la meilleure solution pour faire de cette conférence quelque chose de grand malgré les difficultés, ce qui conduit Pearce à penser que « ce sera quelque chose d’énorme ».

Hier, Jason Schreier annonçait sur Bloomberg qu’une conférence PlayStation dédiée aux jeux de la PS5 serait prévue pour le 3 juin prochain. Bien que la firme nippone ait refusé de commenter cette rumeur, elle ne représente qu’une pierre de plus à l’édifice des nombreuses rumeurs précédentes qui s’accordaient déjà toutes à dire qu’un tel événement était censé se dérouler au début du mois de juin. Reste maintenant à savoir quand la console en elle-même aura droit à son moment de gloire.

Pour rappel, la PlayStation 5 est attendue à une date encore indéterminée pour la fin de l’année 2020.

Cet article PS5 : Sony aurait dû dévoiler le design de la console plus tôt cette année mais la direction s’y serait opposée est apparu en premier sur JVFrance.

Call of Duty: Modern Warfare/Warzone – Nouveau week-end double XP annoncé et nouveautés de la semaine

Par : Matthieu

Alors que la saison 4 de Call of Duty: Modern Warfare et Call of Duty: Warzone arrive à grands pas, Infinity Ward propose une ultime chance aux joueurs qui n’ont pas encore complété leur Battle Pass de le faire avec un nouveau week-end Double XP. D’autres nouveautés sont également annoncées pour la dernière semaine de la saison 3, qui suit actuellement son cours.


Retrouvez également notre test de Call of Duty: Modern Warfare et nos guides dédiés à Warzone


Lancée le 8 avril dernier, la saison 3 du dernier opus de Call of Duty se dirige doucement mais sûrement vers sa conclusion tandis que le teasing de la prochaine a d’ores et déjà été lancé par le studio. Mais comme à son habitude, Infinity Ward entend faire les choses bien et veut éviter au maximum de laisser certains joueurs sur le carreau.

De ce fait, si vous n’avez pas encore pu arriver au bout de votre Battle Pass, ce week-end sera votre baroud d’honneur. En effet, les développeurs ont annoncé le lancement d’un nouveau week-end Double XP pour le mode multijoueur de Modern Warfare et pour le Battle Royale Warzone. Il débutera le 29 mai à 19h (heure française) et durera jusqu’au 1er juin à la même heure. Au programme : une vitesse de progression doublée, aussi bien pour l’XP que pour les armes, et ce dans tous les modes de jeu.

Mais ce n’est pas tout puisque suite à la dernière mise à jour, plusieurs nouveautés ont fait leur apparition. Cela comprend notamment l’ajout du mode Jeu d’armes sur la carte Gunfight, de Shipment en 5v5 et Shoot House en 6v6 dans les Playlists ou encore le retour du mode Zone de largage. Du côté de Warzone, le mode Trio a quant à lui été retiré pour laisser place au mode Pillage à quatre joueurs.

La saison 4 sera lancée à compter du 3 juin prochain sur toutes les plateformes et marquera donc bel et bien l’arrivée du Capitaine John Price en tant que nouvel opérateur. Le trailer est d’ores et déjà disponible depuis quelques minutes maintenant. Activision et Infinity Ward devraient nous en révéler davantage à son sujet au cours des prochains jours.

Pour rappel, Call of Duty: Modern Warfare et son extension free-to-play Call of Duty: Warzone sont disponibles sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

Cet article Call of Duty: Modern Warfare/Warzone – Nouveau week-end double XP annoncé et nouveautés de la semaine est apparu en premier sur JVFrance.

Street Fighter V: Champion Edition – Une nouvelle saison en approche et un concours pour les artistes

Après de nombreux mois de silence, Street Fighter V fait parler de lui à nouveau avec l’annonce d’une nouvelle saison.

Alors que beaucoup pensaient le suivi de Street Fighter V terminé avec la sortie de Seth, Capcom revient à la charge avec l’annonce d’une 5ème saison via un Developer Blog sur son site, Capcom Unity.

On y apprend que la prochaine – et finale – saison devrait comporter 5 nouveaux combattants aux noms encore inconnus ainsi que 3 stages. Aucune date de mentionnée mais Capcom promet plus d’informations sur le contenu pendant l’été.

Par ailleurs, si vous êtes dessinateur et fan de la franchise, c’est le moment pour vous de briller. En effet, Capcom lance un concours jusqu’au 21 Juillet dans lequel vous pourrez designer un costume pour le personnage de votre choix présent dans le roster. Attention, seulement 2 heureux élus seront choisis. Pour plus d’informations, vous pouvez suivre les consignes (en anglais) en suivant ce lien. Ci-dessous, quelques exemples communiqués par l’équipe de développement. A vos crayons !

Street Fighter V: Champion Edition est disponible sur PC et Playstation 4.

Cet article Street Fighter V: Champion Edition – Une nouvelle saison en approche et un concours pour les artistes est apparu en premier sur JVFrance.

PS4 : La mise à jour système 7.51 est disponible

Par : Matthieu

Un mois après l’arrivée de la mise à jour 7.50, qui a d’ailleurs provoqué d’importants problèmes chez un grand nombre d’utilisateurs, Sony déploie la version 7.51 du système de la PlayStation 4.

Au cours du mois dernier, le constructeur japonais déployait la mise à jour système 7.50 pour sa console, qui sortait ainsi de sa phase bêta en cours depuis le mois de février. Malheureusement, de nombreux utilisateurs faisaient alors remonter le fait que celle-ci avait provoqué des problèmes plus ou moins importants sur leur console.

Depuis, aucune nouvelle mise à jour n’avait été lancée et Sony n’a même jamais véritablement réagi à ce sujet. Il ne faut toutefois pas s’attendre à beaucoup plus avec la mise à jour 7.51 disponible depuis quelques heures, qui est elle aussi mineure (471 Mo) et qui n’a pour objectif que d’améliorer les performances du système. Rien de bien neuf à l’horizon donc. De notre côté, nous l’avons installée sans rencontrer de problème particulier.

Si jamais la mise à jour automatique n’est pas activée sur votre console, pensez bien à aller voir dans les paramètres dès que possible afin de procéder à son installation. Nous vous rappelons que vous devez obligatoirement maintenir votre PS4 à jour afin de continuer à profiter des fonctionnalités du PlayStation Network.

Cet article PS4 : La mise à jour système 7.51 est disponible est apparu en premier sur JVFrance.

PS5 : Sony dévoilerait les premiers jeux de la console le 3 juin prochain

Par : Matthieu

En dépit de l’impatience grandissante des joueurs, Sony continue de jouer la carte de la discrétion concernant ses plans de communication à propos de la PlayStation 5. Néanmoins, les choses semblent de plus en plus se préciser avec la dernière déclaration du journaliste Jason Schreier, qui révèle qu’une conférence PlayStation serait prévue pour le 3 juin prochain.


Retrouvez toutes les informations concernant la PlayStation 5 ainsi que notre FAQ à cette adresse


Cela fait de nombreuses semaines, si ce n’est de nombreux mois, que les plans de Sony concernant la nouvelle génération sont au cœur de multiples rumeurs. Si beaucoup provenaient de sources relativement peu fiables, d’autres provenaient en revanche de sources beaucoup plus crédibles telles que Jeff Grubb, journaliste chez VentureBeat, qui évoque avec insistance un événement début juin.

Plus précisément, c’est la date du 4 juin qui a été évoquée pendant un certain temps, avant d’être devenue un peu moins sûre au cours des derniers jours. Cette fois-ci, c’est au tour de Jason Schreier, un journaliste qu’on ne présente plus, de lâcher l’information. Dans un article publié sur Bloomberg, l’homme révèle en effet qu’un événement digital concernant la PS5 serait prévu pour le 3 juin prochain. Mais là encore, un avertissement indiquant que celle-ci peut être soumise à changement est inévitablement présent.

Scoop avec @6d6f636869 – Sony a prévu un événement dédié à l’annonce de jeux PlayStation 5 pour mercredi prochain, le 3 juin.

Je dois inclure la maintenant traditionnelle mise en garde que les plans peuvent brusquement changer durant la pandémie, mais cette date est plus ferme que lors des précédentes rumeurs.

Scoop with @6d6f636869 – Sony is planning a PlayStation 5 game reveal event for next Wednesday, June 3.

Gotta include the now-standard caveat that plans can change abruptly during a pandemic, but this date is more firm than previous rumors https://t.co/imptQiw5Kp

— Jason Schreier (@jasonschreier) May 27, 2020

Selon Schreier et Takashi Mochizuki, qui a co-écrit l’article, il s’agirait du premier événement parmi une série d’autres qui suivront dans les semaines et les mois à venir. De ce fait, Sony n’aurait pas prévu de révéler tous les détails importants concernant la console au cours de cette prise de parole qui, d’après de précédentes rumeurs, serait dédiée à la présentation du line-up.

Comme toujours, les équipes du constructeur japonais ont évidemment refusé de commenter cette information. En revanche, ils ont une nouvelle fois confirmé que malgré tous les problèmes survenus dans leur campagne promotionnelle à cause du coronavirus (COVID-19), la PS5 est toujours prévue pour une sortie en fin d’année.

Pour rappel, la PlayStation 5 est attendue à une date encore indéterminée pour la fin de l’année 2020.

Cet article PS5 : Sony dévoilerait les premiers jeux de la console le 3 juin prochain est apparu en premier sur JVFrance.

Selon un analyste, GTA VI pourrait sortir entre avril 2023 et mars 2024

Par : Matthieu

Extrêmement attendu par les joueurs, Grand Theft Auto VI se fait désirer depuis de nombreuses années déjà. Et à en croire la récente théorie d’un analyste financier, cela pourrait encore durer jusqu’en 2023 ou 2024 si l’on se fie aux prévisions de dépenses marketing de Take-Two Interactive.


Lire aussi : Take-Two – Plus de 90 jeux en projet pour jusque 2025


En septembre 2020, Grand Theft Auto V fêtera ses sept ans. Pourtant, face au succès colossal qu’il rencontre aujourd’hui encore, on ne le soupçonnerait pas forcément. Encore très régulièrement dans le haut des classements de ventes de jeux vidéo, le titre de Rockstar Games continue de susciter l’émoi des joueurs, qui ont récemment pu en profiter via le Xbox Game Pass ou encore via l’Epic Games Store, où il a été rendu gratuit le temps d’une semaine.

Néanmoins, cela n’empêche pas les joueurs du monde entier de réclamer au studio avec impatience et insistance l’arrivée d’une suite. Pour cause, Rockstar n’aura sorti aucun nouvel opus de toute cette génération de console. Malheureusement, si l’on en croit la théorie d’un analyste financier de VentureBeat, il va falloir patienter encore quelques années… jusqu’en 2023 minimum, à priori. C’est en tout cas ce que peuvent laisser penser les prévisions de dépenses marketing de Take-Two. Mais pourquoi donc ?

Tout simplement parce que si l’on se réfère au graphique présent dans le formulaire 10-K envoyé par la maison mère de Rockstar à la Securities and Exchange Commission, on remarque qu’un pic de dépenses marketing est prévu au cours de l’année fiscale 2023/2024. En effet, la compagnie annonce des dépenses à hauteur de 89.2 millions de dollars entre avril 2023 et mars 2024, contre seulement 10 à 40 millions environ les autres années. Cela laisse donc supposer qu’une sortie majeure est prévue à ce moment-là.

Pour Jeff Cohen, l’analyste évoqué dans l’article de Jeff Grubb, un tel budget serait sûrement consacré à GTA VI. GamesIndustry.biz note d’ailleurs qu’aucun pic similaire n’a été vu depuis GTA V, pas même pour Red Dead Redemption 2. Pourtant, le jeu n’a toujours pas été annoncé ni même évoqué par Rockstar. Récemment, le titre s’est tout de même retrouvé au cœur de l’actualité suite aux déclarations de Jason Schreier peu avant son départ de Kotaku. Dans un article évoquant la question du crunch au sein du studio, il révélait que ce dernier travaillait sur « une nouvelle occurrence dans la série Grand Theft Auto ».

Tout cela reste donc bien mystérieux pour le moment. Une chose est sûre, il ne faut cependant pas s’attendre à une sortie de GTA VI avant un long moment encore. À en croire certaines rumeurs survenues au cours des dernières semaines, notamment suite aux propos de Jason Schreier, le développement du jeu aurait même été rebooté. On ne sait pas si cela est lié au départ soudain de Dan Houser, co-créateur de Rockstar, en mars dernier mais en tout cas, les choses semblent bouger au sein du studio.

Cet article Selon un analyste, GTA VI pourrait sortir entre avril 2023 et mars 2024 est apparu en premier sur JVFrance.

IGN Summer of Gaming : Le planning de l’événement dévoilé

Par : Dantebose

Après l’annulation de l’E3, de la Gamescom ainsi que la plupart des autres événements majeurs de l’industrie dû au COVID-19, IGN a annoncé son « Summer of Gaming », une série d’événements numériques qui se tiendront tout au long du mois de juin. IGN a aujourd’hui dévoilé son calendrier complet, en réserve, pleins de révélations, de démos de gameplay et bien plus encore.

L’événement Summer of Gaming d’IGN débutera la semaine prochaine, et les spectateurs auront droit à un certain nombre de surprises tout au long du mois de Juin. Au cours de l’événement, plusieurs nouveaux jeux seront dévoilés, et IGN affirme que les fans peuvent s’attendre à voir du gameplay pour chacun d’entre eux. Le 5 juin, trois nouveaux jeux seront présentés, dont un issu de la collaboration entre Funcom et The Outsiders, et un autre édité par Merge Games. Le 8 juin, les spectateurs pourront découvrir deux nouveaux jeux : L’un édité par Merge Games, qui est présenté comme « le retour d’un classique » et l’autre, est un nouveau soft du label indépendant Fabraz. Enfin, le 15 juin, un autre sera annoncé, par une autre société.

Bien que l’annonce de nouveaux jeux soit l’aspect le plus excitant de l’événement, il y aura également plusieurs autres raisons pour les joueurs de regarder l’événement. Le Summer of Gaming proposera de nombreuses bandes-annonces, des interviews ainsi que des speedruns. Voici le programme complet, sachant que vous pourrez suivre tout cela en live sur les différentes plateformes de streaming.

JEUDI 4 JUIN

  • Coup d’envoi du Summer of Gaming

VENDREDI 5 JUIN

  • Stream caritatif : Speedrun sur Resident Evil 3 par Hazeblade
  • Annonce de trois nouveaux jeux, dont un issu de la collaboration entre Funcom et The Outsiders, et un autre édité par Merge Games
  • Trailer cinématique de Werewolf : The Apocalypse – Earthblood (Nacon)
  • Présentations de gameplay : Blankos Bloc Party (Mythical Games), Mortal Shell (Cold Symmetry), Observer System Redux (Bloober Team) et Spellbreak (Proletariat, Inc)

SAMEDI 6 JUIN

  • Stream caritatif : Speedrun sur la licence Fallout par TomatoAngus
  • Streams partenaires : PC Gaming Show et Showcase The Guerilla Collective (jour 1)

DIMANCHE 7 JUIN

  • Stream partenaire : Showcase The Guerilla Collective (jour 2)

LUNDI 8 JUIN

  • Stream caritatif : Speedrun sur Doom Eternal par Xamide
  • Streams partenaires : Upload VR Showcase et Showcase The Guerilla Collective (jour 3)
  • Annonce de deux nouveaux jeux : Le premier, édité par Merge Games, est présenté comme « le retour d’un classique ». Le deuxième est un nouveau jeu du label indépendant Fabraz (Slime-San).
  • Trailers : Chivalry 2 (Torn Banner Studios), Dual Universe (Novaquark), Pathfinder : Kingmaker, Wasteland 3 (Deep Silver) et XIII (Microids)
  • Previews : DLC Borderlands 3 : Prime de Sang (Gearbox) et The Waylanders (Gato Studio), avec l’annonce d’une date de sortie pour ce dernier.
  • Présentations de gameplay : Forgotten City (Modern Storyteller) et Remnant : From the Ashes (Gunfire Games)
  • Interview de David Hayter, la voix de Solid Snake, autour de la licence Metal Gear.

MARDI 9 JUIN

  • Stream caritatif : Speedrun sur Bloodborne par heyZeusHeresToast
  • Trailers : 13 Sentinels : Aegis Rim (SEGA/Atlus), Everspace 2 (ROCKFISH Games), Guilty Gear Strive (Arc System Works), Humble Bundle Indies Showcase, Stronghold Warlords (Firefly Studios). Ce dernier annoncera également sa date de sortie.
  • Présentations de gameplay : Everspace 2 (ROCKFISH Games), Iron Oath (Humble Bundle), New World (Amazon Game Studios), Skater XL (Easy Day Studios), Solasta Crown of the Magister (Tactical Adventures), Total War : Troy (Creative Assembly) et Yakuza : Like a Dragon (SEGA)
  • Previews : Blue Fire (Graffiti Games / Robi Studios) et Humankind (SEGA / Amplitude Studios)
  • Interview de Brian Fargo (inXile Entertainment) pour parler de la fondation de Blizzard et de Wasteland 3

JEUDI 11 JUIN

  • Stream caritatif : Speedrun sur TItanfall 2 par Bryonato
  • Streams partenaires : CD Projekt Red Livestream (présentation de Cyberpunk 2077) et EA Play Live
  • Présentations de gameplay : Humankind (SEGA / Amplitude Studios) et d’autres présentations non dévoilées pour le moment

VENDREDI 12 JUIN

  • Stream caritatif sur Animal Crossing (Celebrity Island Tours), animé par Gary Whitta. Sur la liste des invités, on retrouve Candice Patton, Simu Liu, Felicia Day, Shannon Woodward, Cliff Bleszinski, Matthew Mercer, Austin Creed, Michelle Zauner of Japanese Breakfast, Jessica Chobot, Lauren Lapkus, Naomi Kyle, the Merrel Twins, Andrea Rene, Alanah Pearce, Arin Hanson (Game Grumps).

LUNDI 15 JUIN

  • Stream caritatif : Speedrun sur Bob l’Eponge : Bataille pour Bikini Bottom par Rubbertoe64
  • Annonce d’un nouveau jeu
  • Trailers : Castlestorm 2 (Zen Studios), Ninjala (GunGho Entertainment)
  • Présentations de gameplay : Corepunk (Artificatl Core), Destroy All Humans! (THQ Nordic), Mafia: Definitive Edition (Hangar 13), Scarlet Nexus (Bandai Namco), Bob l’Eponge : Bataille pour Bikini Bottom : Réhydraté (THQ Nordic) et Warhammer 40K Mechanicus (Kasedo Games)

JEUDI 18 JUIN

  • Stream caritatif : Speedrun de Super Mario 64 par Biinny
  • Présentations de gameplay : Torchlight III (Perfect World Entertainment) et une autre présentation d’un jeu non annoncé avec une interview
  • Interviews : Chris Avellone, scénariste de Fallout : New Vegas et Star Wars Knights of the Old Republic, concernant les ingrédients qui font un bon RPG. John Romero (créateur de Doom) et sa femme Brenda (Game Designer d’Empire of Sin) parleront ensuite des RPG et shooters en 2020.

MERCREDI 24 JUIN

  • Annonce d’un nouveau jeu, là encore décrit comme « le retour d’un classique »
  • Trailers : Dreamscaper (Afterburner Studios) et Sherlock Holmes: Chapter One (Frogwares)

Cet article IGN Summer of Gaming : Le planning de l’événement dévoilé est apparu en premier sur JVFrance.

❌