🔒
❌
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 18 février 2020Overclocking

Armis AR6 : trois boîtier, un seul et même châssis !

Par : NHU9B

Cet article Armis AR6 : trois boîtier, un seul et même châssis ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

SilentiumPC, constructeur polonais de boîtiers PC, annonce l’arrivée de sa série Armis AR6. Pourquoi série ? Tout simplement parce que sous ce nom se cachent trois boîtiers qui partagent le même châssis !

Armis AR6 : une référence, trois boîtier, un seul châssis ! 

SilentiumPC Armis AR6

Cette nouvelle série propose trois nouveaux modèles que sont les AR6X TG RGB, AR6X Evo TG ARGB et AR6Q Evo TG RGB. Ce qui différenciera ces trois modèles, c’est le nombre de ventilateurs qu’ils embarquent et le type d’éclairage proposé. Ces modèles proposeront donc :

  • AR6X TG RGB : une façade en verre et quatre moulins RGB
  • AR6X Evo TG aRGB : une façade en verre et quatre moulins aRGB
  • AR6Q Evo TG aRGB : une façade pleine avec liseré aRGB, un ventilo aRGB et un second non RGB

À l’intérieur, le châssis restera le même, peu importe le modèle choisi. On pourra donc installer des cartes mères au format E-ATX maximum. Pour le stockage, on retrouve deux emplacements 2.5″ suivis par une cage constituée de deux paniers 3.5″/2.5″.

Le refroidissement pourra accueillir jusqu’à huit ventilateurs. Trois d’entre eux prendront place en façade, deux autres dans le haut et un autre à l’arrière. Enfin, les deux derniers pourront s’installer sur le cache-alimentation.

Au niveau du watercooling, la compatibilité avec les radiateurs de 360 mm est de mise en façade. Sinon, on se limitera à du 240 mm dans le haut et sur le cache-alim. À l’arrière, on se contentera d’un radiateur en 120 mm.

SilentiumPC Armis AR6

En matière de limitations, le ventirad CPU profitera de 162 mm de hauteur. Côté alimentation, on sera à 175 mm de profondeur et 360 mm de longueur pour la carte graphique.

Pour finir, selon le modèle choisi, on profitera d’un contrôleur différent selon le type de RGB, le nombre de ventilo, etc.

Les prix et la garantie ! 

Au niveau des prix, SilentiumPC conserve son positionnement agressif. Effectivement, le modèle avec façade pleine (AR6Q Evo TG aRGB) se négociera 65€ avec 2 ans de garantie. Les autres versions seront à 83€ et 2 ans de garantie. Bref, des boîtiers présentant, sur le papier, un très bon rapport qualité/prix !


Par ici les fiches techniques de SilentiumPC ! 


Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Armis AR6 : trois boîtier, un seul et même châssis !

RTX 2060 Dual Mini : des cartes Asus pour rivaliser la KO de EVGA ?

Par : NHU9B

Cet article RTX 2060 Dual Mini : des cartes Asus pour rivaliser la KO de EVGA ? est apparu en premier sur Overclocking.com.

Maintenant, petit tour chez Asus qui dévoile une RTX 2060 Dual Mini. Une carte qui se déclinera en une version OC d’usine ainsi qu’une seconde moulinant aux fréquences de références. De plus, cette carte pourrait bien rivaliser avec la RTX 2060 KO de EVGA en matière de prix !

RTX 2060 Dual Mini : une petite carte pour Asus ! 

Asus RTX 2060 Dual Mini

Avec cette nouvelle carte, Asus nous propose une référence au design similaire à la RTX 2070 Dual Mini. Cette dernière se pare donc d’un dissipateur similaire disposant de deux ventilateurs de 90 mm. Les moulins en question sont des AxialTech que l’on retrouve également sur la gamme Strix de la marque. Autrement, le radiateur est constitué d’ailettes en aluminium traversées par des caloducs. Cependant, leur nombre demeure inconnu.

Le PCB de la carte reste relativement court, ce dernier dépassera de pas grand-chose du slot PCIe. Idem au niveau de l’épaisseur de la carte qui se contentera seulement de deux slots. Une bonne chose compte tenu de l’encombrement de plus en plus important que prennent certaines références.

Asus RTX 2060 Dual Mini

Au niveau des fréquences, comme nous vous le disions, nous aurons une version moulinant à 1365/1680 MHz (base/boost). Il s’agit là de la carte non OC. À contrario, le modèle OC d’usine s’affichera à 1365/1725 MHz (base/boost).

En matière de connectique, cette RTX 2060 propose un connecteur DVI-D complété par un HDMI et une sortie DisplayPort. L’alimentation sera à l’image de celle de la RTX 2070 Dual Mini : un PCIe 8 broches sera nécessaire.

Pour le prix, on s’attend à ce que la carte s’affiche à $299, une tarification relativement douce pour une carte de ce type. Pour y parvenir, Asus fait l’impasse sur la backplate et réutiliserait des PCB de GTX 1660 Ti d’après nos confrères.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici RTX 2060 Dual Mini : des cartes Asus pour rivaliser la KO de EVGA ?

Zeus Arctic : le boîtier de Xigmatek se décline aussi en blanc !

Par : NHU9B

Cet article Zeus Arctic : le boîtier de Xigmatek se décline aussi en blanc ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

En Octobre dernier, Xigmatek annonçait l’arrivée d’un nouveau boîtier avec le Zeus. Cette nouvelle référence partageait un design très similaire au Conquer (testé ici). Aujourd’hui, nous avons des nouvelles de ce modèle puisqu’il se décline maintenant en blanc. Voici donc le Zeus Arctic !

Zeus Arctic : le même, mais en blanc ! 

Xigmatek Zeus Arctic

Cette déclinaison blanche partage les mêmes dimensions que son homologue noir. Ainsi, ce boîtier mesure 220 (L) x 755 (P) x 595 (H) mm. Le coloris passe donc au blanc intégral. Le contraste sera apporté par les deux panneaux en verre teinté ainsi que la visserie maintenant les panneaux.

En interne, on retrouve toujours un boîtier capable de loger des cartes mères au format ATX. Côté stockage, nous avons jusqu’à deux emplacements 3.5″ ou trois emplacements 2.5″. L’alimentation profitera d’un espace 200 mm, la carte graphique aura 320 mm de libres et le ventirad CPU sera limité à 160 mm.

Pour le watercooling, on pourra installer jusqu’à deux radiateurs de 360 mm : un dans le haut, l’autre en façade. Au niveau de la ventilation, nous aurons un total huit emplacements en 120 mm. Leur répartition se fait comme suit : trois dans le haut, trois en façade et deux à l’arrière.

Xigmatek Zeus Arctic

Actuellement, le prix de ce modèle n’est pas encore connu. Cela étant, on sait que la version noire se négocie dans les 190€ – 200€… Ce qui peut donner une indication quant au prix de cette version.


Par ici la fiche technique de Xigmatek !


 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Zeus Arctic : le boîtier de Xigmatek se décline aussi en blanc !

RTX 2080 Ti Cyberpunk : la carte se dévoile entièrement !

Par : NHU9B

Cet article RTX 2080 Ti Cyberpunk : la carte se dévoile entièrement ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Via leurs comptes Twitter respectifs, les pages de nVidia et de Cyberpunk 2077 faisaient monter la température autour d’une carte en série limitée. Dans la foulée, nVidia partageait une image teaser d’une RTX Cyberpunk 2077. La carte se dévoile officiellement et il s’agit d’une RTX 2080 Ti Cyberpunk 2077 ! Donc, comme le disait notre cher Keanu Reeves durant la présentation E3 du titre : « so… Check this out ! ».

RTX 2080 Ti Cyberpunk 2077

La RTX 2080 Ti Cyberpunk 2077 se dévoile ! 

Visiblement, nous avions vu juste concernant le dissipateur employé sur cette carte. Le caméléon reprend en réalité une RTX 2080 Ti Founder Edition, mais y ajoute un skin Cyberpunk 2077 dessus. Ainsi, si vous êtes allergique au jaune, ce n’est pas la carte qu’il faudra choisir.

Le carénage se part ainsi de motifs imitation métallique avec quelques pistes électroniques. On retrouvera une majorité de jaune, mais également du noir autour des ventilateurs. Enfin, le logo « GeForce RTX » passe du vert au cyan.

À l’arrière, ces changements concernent également la backplate dont l’accent est mis sur le logo du jeu. La référence de la carte passera au second plan. Enfin, nous avons toujours les mêmes motifs et couleurs que sur la face avant de la carte.

En matière de caractéristiques, il n’y aura pas de changement par rapport à la carte d’origine. On retrouvera donc une référence moulinant à 1350 MHz de base avec un boost montant à 1545 MHz. Les 11 Go de mémoire en GDDR6 tourneront à 14 Gbps.

RTX 2080 Ti Cyberpunk 2077

Pour finir, il faut savoir qu’il s’agit d’une édition très limitée de cette carte. Effectivement, le caméléon ne produira que 200 exemplaires de cette carte et 77 d’entre eux seront à gagner en concours. Pour en connaître les modalités, rendez-vous sur les comptes Facebook, Twitter et/ou Instagram du constructeur. Précision : le concours se terminera le 28/02.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici RTX 2080 Ti Cyberpunk : la carte se dévoile entièrement !

À partir d’avant-hierOverclocking

i9 10900 : un CPU Comet Lake-S se montre en photo !

Par : NHU9B

Cet article i9 10900 : un CPU Comet Lake-S se montre en photo ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Plus on s’approche d’un lancement de CPU, plus les fuites sont nombreuses. Après des fuites en rapport avec la fréquence boost du i7 10700K, aujourd’hui, cela concerne le Core i9 10900. Le CPU en question se montre en photo. XFastest est à l’origine de tout ceci.

Le i9 10900 se montre en photo ! 

Intel Core i9 10900

Sur l’aspect technique, il s’agit probablement du CPU le plus intéressant à venir. En effet, si on y regarde de plus près, on retrouve ici un CPU doté de 10c/20t, comme le 10900K. Cela étant, contrairement à son homologue « k », ce modèle ne s’overclockera pas, mais son TDP restera très bas. Ainsi, l’enveloppe thermique passera de 125W pour le « K » à 65W seulement pour ce « non-K ».

Ce faible TDP ne se fait pas sans mal puisque les fréquences en prendront un coup : 2.8 GHz de base d’après les derniers slides. Pour se faire une idée, le 10900K mouline à 3.7 GHz de base. Certes, l’IHS mentionne 2.5 GHz, en revanche, il s’agit d’un engineering sample, une version non définitive donc.

Plus généralement, Comet Lake-S nécessitera un nouveau socket, le LGA-1200. D’ailleurs, sur la photo suivante, on voit la différence entre ce nouveau LGA-1200 et le LGA-1151 actuel. Avec ceci, de nouvelles cartes mères arriveront, les fameuses Z490.

Intel Core i9 10900
i9 10900 à gauche, i9 9900KS à droite.

Concernant les CPU, en soi, il n’y aura pas de grosses nouveautés si ce n’est l’ajout de deux cœurs supplémentaire. Comet Lake-S profitera toujours d’une gravure en 14 nm++ et d’une architecture type Skylake. Au niveau de la connectivité, on notera l’apparition du support du WiFi 6.

Bref, le lancement devrait avoir lieu entre Mars et Avril.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici i9 10900 : un CPU Comet Lake-S se montre en photo !

RX 5700 Strix : pour améliorer le refroidissement, il faut changer les vis !

Par : NHU9B

Cet article RX 5700 Strix : pour améliorer le refroidissement, il faut changer les vis ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Visiblement, le retour des utilisateurs concernant les RX 5700 Strix n’étaient pas fous fous. Effectivement, les températures ne sont pas aussi basses qu’attendu, ce qui a poussé à Asus à mener sa petite enquête. Visiblement, pour améliorer tout ça, il faut jeter un œil du côté de la visserie !

RX 5700 Strix : on change les vis pour améliorer le refroidissement ! 

RX 5700 Strix serrage

Sur les premières séries, Asus suivait les recommandations d’AMD concernant le serrage de son ventirad. D’après les rouges, une pression située entre 30 PSI et 40 PSI était optimale. Cette dernière permettait des températures correctes sans altérer la durée de vie du GPU… Toujours selon AMD.

Néanmoins, les retours des consommateurs concernant les températures des cartes poussaient Asus à mener sa propre enquête. Cette dernière menait à la conclusion qu’il fallait davantage augmenter la pression. Ainsi, les nouvelles cartes du taïwanais arrivent avec un ventirad serré entre 50 PSI et 60 PSI. Ceci ayant pour phénomène d’améliorer le transfert de chaleur sans compromettre la fiabilité du GPU.

Pour le coup, depuis Janvier 2020, toutes les cartes produites profitent d’un nouveau jeu de vis appliquant une plus forte pression. Bien évidemment, les consommateurs souhaitant améliorer les performances thermiques de leur carte peuvent se tourner vers le SAV. Ce dernier leur fournira la nouvelle visserie.

Les cartes éligibles à un changement de vis.

Contrairement aux TUF Gaming, Asus ne procède pas à un redesign du radiateur, simplement à un changement de visserie.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici RX 5700 Strix : pour améliorer le refroidissement, il faut changer les vis !

RTX Cyberpunk 2077 Edition : vers une nouvelle série limitée chez nVidia ?

Par : NHU9B

Cet article RTX Cyberpunk 2077 Edition : vers une nouvelle série limitée chez nVidia ? est apparu en premier sur Overclocking.com.

Ça se passe sur Twitter où nVidia publiait une image teaser d’une future carte. Après une suite de tweets entre les pages de NVIDIA GeForce et Cyberpunk 2077, les verts faisaient monter la température. Visiblement, le caméléon prévoie le lancement d’une RTX Cyberpunk 2077 Edition !

RTX Cyberpunk 2077 Edition : une carte en série limitée prévue chez nVidia ! 

nVidia RTX Cyberpunk éditionClairement, sur le teaser partagé par les verts, on ne voit pas grand-chose… Teaser oblige nous direz-vous. Cependant, on remarque déjà des reflets de couleur verte et jaune, des coloris très employés sur le logo du titre. Sorti de ces couleurs, on remarque également que nVidia conserve son dissipateur d’origine. Ce dernier embarque à nouveau deux gros ventilateurs positionnés aux extrémités du carénage.

Sortie de la forme et de la couleur du carénage, la question que l’on se pose est de savoir quel GPU a été retenu par l’entreprise. Aurons-nous le droit à une RTX 2070 Super Cyberpunk 2077 Edition ? Il faut dire que le titre du jeu et la référence de la carte matcheraient à la perfection. Cela étant, sortir une série limitée sur un GPU plus prémium comme une RTX 2080 Ti serait plus tentant. D’autres évoquent une potentielle carte Titan en clin d’œil aux Titan Star Wars. Affaire à suivre.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici RTX Cyberpunk 2077 Edition : vers une nouvelle série limitée chez nVidia ?

TRX40 Taichi : 5 records du monde entre les mains de Splave

Par : NHU9B

Cet article TRX40 Taichi : 5 records du monde entre les mains de Splave est apparu en premier sur Overclocking.com.

C’est en compagnie d’une carte mère signée ASRock que l’overclocker américain Splave cassait cinq records du monde en OC… Bon, ça et un Threadripper 3990X overclocké bien comme il faut !

TRX40 Taichi + Threadripper 3990X + Splave = combo gagnant ! 

ASRock TRX40 Taichi

Armé de sa carte mère et de son CPU, Splave commence par décrocher un premier record de fréquence. Dans cette catégorie, le clocker faisait monter son Threadripper 3990X à une fréquence de 5.78 GHz.

Par la suite, le clocker se hissait à la première position sur GPUPI for CPU, Cinebench R20, Geekbench 3 et HWBot X265. Dans le détail, ça donnait ça (score et fréquence CPU) :

  • GPUPI for CPU : 21 sec 622 ms – CPU à 5.47 GHz
  • Cinebench R20 : 39518 marks – CPU à 5.30 GHz
  • Geekbench 3 (multi-core) : 293771 pts – CPU à 5.37 GHz
  • HWBot X265 (1080p) : 384.389 FPS – CPU à 4.45 GHz

Comme nous vous le disions, la carte retenue par l’overclocker était une TRX40 Taichi d’ASRock. Une carte solide affichant un total de 16 phases d’alimentations déjà utilisée pour un autre score Geekbench 3. Ajoutez à cela un CPU threadriper de 64c/128t, de l’azote liquide et le skill de Splave, il n’est pas surprenant de voir des scores tomber.

Bref, big GG à Splave pour ces scores qui envoient du rêve !

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici TRX40 Taichi : 5 records du monde entre les mains de Splave

Premium Summit M : un waterblock premium pour socket Intel et AMD

Par : NHU9B

Cet article Premium Summit M : un waterblock premium pour socket Intel et AMD est apparu en premier sur Overclocking.com.

Direction Bitspower qui annonce de nouveaux waterblocks CPU. Effectivement, la marque propose maintenant ses Premium Summit M, des blocs à destination des CPU Intel et AMD, le tout en cuivre.

Premium Summit M : des waterblocks entièrement en cuivre pour CPU Intel et AMD !

Au programme, la marque nous propose des waterblocks qui s’installeront sur tous les sockets du marché. En effet, la fiche technique mentionne une compatibilité avec le LGA-115x, LGA-2000, AM4, mais aussi le TR4.

Au niveau du design, nous retrouvons quelque chose d’assez simple et sobre. Le top, qui sera de deux couleurs au choix, affichera le logo de la marque. D’ailleurs, pour ce qui est des coloris, nous aurons le choix entre du noir ou du gunmetal. Pour finir, la petite touche colorée sera apportée par un éclairage RGB type 5V positionné sous le top.

Bien entendu, le choix des matériaux se porte vers du cuivre intégral, même pour le dessus. Ce fameux cuivre proposera donc un nickelage de différente couleur suivant la finition voulue.

Bitspower Summit M

La connexion à votre boucle custom se fera via deux filetages en G1/4″. En interne, on retrouvera des micro-ailette de 0.3 mm pour le transfert de chaleur.

Pour le prix, les blocs s’affichent sur le shop de la marque à TWD 4030 soit ~124€ après une conversion bête et méchante.


Par ici la boutique de Bitspower ! 


 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Premium Summit M : un waterblock premium pour socket Intel et AMD

B550AM Gaming : La carte d’ASRock refait surface !

Par : NHU9B

Cet article B550AM Gaming : La carte d’ASRock refait surface ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Lors du lancement de sa troisième génération de CPU Ryzen, AMD lançait également son chipset X570. Ce dernier offrait le PCIe 4.0 aux utilisateurs, néanmoins, il s’agissait du seul chipset nouvelle génération à faire son apparition. Actuellement, nous sommes toujours dans l’attente d’un chipset plus abordable : le B550. Malheureusement, ce n’est pas la B550AM Gaming (qui se dévoile à nouveau) qui changera les choses.

B550AM Gaming : toujours pas de B550 contrairement à ce qu’on pourrait croire ! 

D’après nos confrères de chez TechnpowerUp, ce n’est pas la première que la B550AM Gaming est visible. En effet, la carte se montrait une première fois en Octobre dernier.

ASRock B550AM Gaming

Contrairement à ce que la référence peut laisser croire, il ne s’agit pas d’une carte dotée d’un chipset B550, mais bien d’un B550A. Le « A » change tout puisqu’il s’agit en réalité d’un B450 rafraîchi pour offrir le support des Ryzen 3000 aux OEM via des cartes plus abordables que les X570.

Maintenant que la chose a été dite, on peut passer à la suite. Cette fois-ci, la carte se dévoile par le biais de photo « presse » et nous dévoile sa connectique. Ainsi, on retrouve une référence au format micro-ATX équipée d’un socket AM4. Côté mémoire, ce sont quatre emplacements DIMM DDR4 qui sont présents.

Un premier PCIe qui pose soucis ? 

Pour les GPU, nous avons un premier port renforcé soumis à controverse. Effectivement, d’après les informations trouvées par Tom’s Hardware, ce premier slot serait un PCIe x16 4.0… Or, Robert Hallock confirmait que ce chipset n’offrait que du PCIe 3.0 sur Reddit. Affaire à suivre donc. Cependant, le second port PCIe, lui, est bien à la norme 3.0 et est câblé en x4.

Comme nous vous le disions, la carte reste parfaitement compatible avec les Ryzen 3000, donc le PCIe 4.0 est au programme… Uniquement pour le premier slot M.2 22110 qui exploitera les lignes du CPU. La seule condition étant d’opter pour un Ryzen de troisième génération.

ASRock B550AM Gaming (2)

Pour le reste, c’est du grand classique : quatre SATA III, de l’USB 3.1 gen 2 type C et type A, du WiFi 802.11 ac, 8+2 phases d’alimentations, du RGB, etc.

Prix et dispo ? 

Maintenant, il ne reste plus qu’à savoir combien sera facturée cette carte. Idem, la disponibilité pose problème. À l’origine il était question d’une carte destinée au marché de l’OEM, mais ces photos « presse » peuvent laisser croire à un lancement retail. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’on n’a pas autant de retours quand HP conçoit une nouvelle carte par exemple. Bref, affaire à suivre !

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici B550AM Gaming : La carte d’ASRock refait surface !

EK-Vardar X3M : de nouveaux ventilateurs chez EKWB

Par : NHU9B

Cet article EK-Vardar X3M : de nouveaux ventilateurs chez EKWB est apparu en premier sur Overclocking.com.

Après avoir parlé de sa gamme de produits orientée pro, EKWB propose de nouveaux ventilateurs. Les EK-Vardar X3M sont les derniers nés de la marque slovène qui, en plus, propose des éléments de personnalisation. Ces éléments, à l’instar des accessoires Chromax de Noctua, permettent de mettre un peu de couleur sur ces ventilos.

EK-Vardar X3M : des ventilateurs personnalisables  

EK-Vardar X3M

Avec ces ventilateurs, la marque propose des moulins de 120 mm. Pour ces derniers, plusieurs déclinaisons sont disponibles : noir, blanc, RGB avec cadre blanc et RGB avec cadre noir. Les modèles RGB débarquent avec éclairage type « adressable », ils se brancheront donc sur une prise 5V à trois broches.

Autrement, les moulins disposent de silentblocs interchangeables à l’image des Chromax de Noctua. Plusieurs coloris sont proposés : blanc, noir, rouge, vert, bleu, jaune, orange et violet. De plus, ces silentblocs sont orientables afin de monter ses ventilateurs soit en push, soit en pull.

Concernant leurs caractéristiques, on retrouve des moulins tirant parti d’une alimentation PWM. Leur plage de rotation s’étend donc de 500 RPM à 2200 RPM. Enfin, à plein régime, le flux d’air s’élèvera à 67 CFM tandis que la pression statique grimpera à 2.75 mmH2O.

Ne reste plus qu’à parler du prix. À ce sujet, EK positionne ses modèles non RGB à 19.90€ tandis que les déclinaisons lumineuses seront affichées à 24.90€. Enfin, les silentblocs seront à 8.90€, 1€ de plus que les Chromax de Noctua.


Par ici la fiche technique de EKWB ! 


 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici EK-Vardar X3M : de nouveaux ventilateurs chez EKWB

Statistiques de notre base de données Time Spy

Par : CornerJack

Cet article Statistiques de notre base de données Time Spy est apparu en premier sur Overclocking.com.

Nous avons lancé depuis quelques jours, un système de validation sur notre forum, vous permettant d’introduire votre score dans notre base de données Time Spy. Ayant déjà reçu pas mal de contributions, nous voulions faire avec vous, un petit bilan des résultats de notre communauté !

Actuellement, bl4cdot détient le score le plus élevé avec pas moins de 16592 points. Le score le plus bas est lui de 2934 points obtenu par Faize le Renard. Si le score le plus élevé a été obtenu avec une GeForce RTX 2080 Ti, le plus bas était lui benché avec une GeForce GTX 780. Voici une série de statistiques réalisée à partir des 24 scores déjà présents dans notre base de données.

Statistique des soumissions Time Spy base de données Statistique des soumissions Time Spy base de données Statistique des soumissions Time Spy base de données Statistique des soumissions Time Spy base de données

Sachez que dans les jours à venir, nous introduirons un nouveau benchmark : 3DMark Fire Strike. Notre choix s’est porté sur lui puisqu’il est accessible sans devoir acheter une licence 3DMark. Nous pensons aussi ajouter des benchmarks 2D dans les semaines à venir. Nous comptons sur vous pour nous laisser un commentaire en spécifiant celui que vous aimeriez voir débarquer.

Si vous n’avez pas encore partagé votre résultat dans notre base de données Time Spy, c’est le moment de vous rendre sur le forum ! Merci de bien lire les règles de mise en forme afin que nous puissions valider votre score.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Statistiques de notre base de données Time Spy

P300 : un SSD PCIe 3.0 écrivant jusqu’à 1.6 Go/s chez Patriot !

Par : NHU9B

Cet article P300 : un SSD PCIe 3.0 écrivant jusqu’à 1.6 Go/s chez Patriot ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Nouvelle série de SSD chez Patriot qui annonce ses P300. Au programme, point de PCIe 4.0 puisque l’on reste sur la norme 3.0. Cependant, les débits devraient être conséquent puisque l’on parle de 1.6 Go/s en écriture !

P300 : trois SSD PCIe NVMe montant jusqu’à 1 To ! 

Patriot P300

Avec ses nouveaux SSD Patriot nous propose trois capacités différentes. Le modèle le plus « light » offre avec 256 Go de stockage. Nous aurons aussi un intermédiaire à 512 Go pour finir avec un modèle de 1 To. De plus, des modèles de 128 Go et 2 To semblent être au programme.

En interne, la marque ne précise pas quel type de mémoire est à l’oeuvre. Idem pour le contrôleur. Cela étant, Tom’s Hardware (via Newegg) évoque un Phison PS5013-E13T, également confirmé par la fiche technique donnée d’Amazon. Pour finir, ces disques arborent un format M.2 ainsi qu’une interface PCIe 3.0 x4 ainsi qu’une compatibilité NVMe 1.3.

Concernant les performances, qu’est-ce que cela donne ? Côté débits séquentiels, nous avons des modèles en 256 Go et 512 Go affichant une lecture à 1700 Mo/s contre 2100 Mo/s pour le 1 To. En écriture séquentielle, on monte respectivement à 1100 Mo/s, 1200 Mo/s et 1650 Mo/s pour les 256 Go, 512 Go et 1 To. Les performances aléatoires sont les mêmes, quel que soit le SSD. La fiche technique évoque alors 290k IOPS en lecture contre 260k IOPS en écriture.

Au niveau des tarifs, ces SSD étant des modèles milieu de gamme on retrouve un premier prix à $34.99 pour le 128 Go. Les modèles de 256 Go, 512 Go, 1 To et 2 To se négocieront $64.99, $104.99, $164.99 et $324.99. La garantie sera de 3 ans.


Par ici la fiche technique de Patriot !


 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici P300 : un SSD PCIe 3.0 écrivant jusqu’à 1.6 Go/s chez Patriot !

Test : EndGame Gear XM1

Par : NHU9B

Cet article Test : EndGame Gear XM1 est apparu en premier sur Overclocking.com.

Nouveau constructeur de périphériques à passer entre nos mains aujourd’hui avec EndGame Gear. Une marque toute fraîche sur le marché qui pour l’instant ne propose qu’un seul et unique produit : la XM1. Derrière ce nom se cache une petite souris à la prise en main ambidextre qui mise sur la simplicité. Comme nous allons le voir au travers de ce test, ce modèle est on ne peut plus sobre.

Sommaire :

  1. Présentation
  2. Déballage
  3. Logiciel
  4. Test
  5. Conclusion

Présentation :

À l’image des Kone Pure Ultra et Model O, la XM1 est aussi une souris misant sur la légèreté. Effectivement, cette dernière arrive avec un poids de 70 gr sur la balance. À titre de comparaison, la souris de Glorious est donnée pour 67 gr contre 66 gr pour le modèle de Roccat. En revanche, notre XM1 du jour fait l’impasse sur l’éclairage RGB.

Caractéristiques techniques :

La fiche technique de cette XM1 est flatteuse et pour cause, ce modèle propose des composants présents dans des modèles hauts de gamme. Ainsi, notre petit mulot se dote d’un capteur optique Pixart PWM3389 affichant une sensibilité de 16 000 DPI encaissant des accélérations de 50G.

Concernant les clics droit et gauche, EndGame Gear se fournit chez le très célèbre Omron. La marque opte pour des commutateurs mécaniques affichant une durée de vie de 50 millions d’activations. À titre de comparaison, la Model O est pourvu de switchs à 20 millions d’activations.

Idem, contrairement à la Model O, ce modèle embarque un CPU ARM STM32. Sinon, nous avons un polling rate réglable selon trois niveaux : 250 Hz, 500 Hz et 1000 Hz. Pour finir, le constructeur met en avant une technologie analogique brevetée permettant un temps de réponse interne inférieur à 1 ms.

Au niveau des dimensions, ce modèle affiche une longueur de 122.14 mm, une largeur de 65.81 mm et une hauteur de 38.26 mm. À titre de comparaison, les dimensions sont plus proches de celles d’une Kone Pure Ultra que d’une Model O. En revanche, côté poids, elle est plus lourde que ces deux modèles : 70 gr.

On termine rapidement avec les coloris disponibles. Pour ce test, nous avons réceptionné le modèle noir. Cependant, sachez qu’une version blanche et noire est aussi proposée. Sur cette seconde déclinaison, nous avons une molette noire, idem pour les boutons latéraux, le logo sur le pommeau, le socle et le câble. Une version plus contrastée donc.

Configuration système requise :

Comme toutes les souris que nous avons testé jusqu’à présent, il vous faudra un port USB Type A de libre sur votre tour. Enfin, pour faire tourner le logiciel, un système Windows sera requis… Bien qu’on ne sache pas lequel au minimum.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Test : EndGame Gear XM1

Ice Lake : la nouvelle gen Intel jusqu’à 2 fois plus puissante

Par : NHU9B

Cet article Ice Lake : la nouvelle gen Intel jusqu’à 2 fois plus puissante est apparu en premier sur Overclocking.com.

Nouveau bench à fuiter du côté d’Intel. Contrairement à hier où l’on vous parlait de la fréquence boost du Core i7 10700K, ici, il s’agit de CPU pro. Effectivement, la base de données de Geekbench 3 affiche un score obtenu avec un Intel Xeon. Il serait ici question d’un CPU Ice Lake de prochaine génération, le tout, gravé en 10 nm.

Ice Lake : un premier score montre un CPU 2 fois plus performant que la génération actuelle !

Intel Ice Lake GeekBenchCette capture affiche donc un CPU Intel de prochaine génération. Au vu du Windows utilisé ainsi que la quantité de RAM installée, on peut raisonnablement penser qu’un Xeon était à l’oeuvre. Bon, comme souvent avec les engineering sample, on se retrouve face à des soucis de détection. On pense notamment aux noms des CPU et des chipsets, mais qu’importe.

Comme on peut le voir, le CPU utilisé lors du test était un modèle pourvu de 12 cœurs et de 24 threads. Côté fréquences, nous avons un CPU qui tournait à 2.20 GHz de base avec un boost à 2.70 GHz. Certes, face aux standards actuels des bleus, ces dernières peuvent paraître basses, néanmoins, le CPU est loin d’être finalisé. De plus, il ne faut pas oublier le manque maturité du 10 nm qui joue beaucoup.

Intel Ice Lake performances relatives Geekbench
Source image : Wccftech.

Cela étant, les scores sont tout bonnement excellents. Le CPU obtient alors un score de 3427 pts en single core contre 27926 pts en multi-core. Actuellement, le Xeon W-3235 (12c/24t) d’actuelle génération ne tient clairement pas la comparaison. D’après Wccftech, Ice Lake s’avère être plus de fois plus performant en multi-core. Néanmoins, en l’état, la génération actuelle affiche un score 41% plus élevé en single core, fortement aidé par ses fréquences plus importantes.

Comme toujours, on prendra ses résultats avec des pincettes dans la mesure où le CPU est loin d’être une version finalisée. Cependant, ces score semblent encourageants et il ne fait pas de mal de voir Intel revenir à la charge sur le secteur des CPU.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Ice Lake : la nouvelle gen Intel jusqu’à 2 fois plus puissante

MB311L et MB320L : deux boîtiers micro-ATX chez Cooler Master

Par : NHU9B

Cet article MB311L et MB320L : deux boîtiers micro-ATX chez Cooler Master est apparu en premier sur Overclocking.com.

Direction Cooler Master qui annonce deux nouveaux boîtiers appartenant à la série des MasterBox. La marque annonce ainsi ses MasterBox MB311L et MB320L, deux références compactes destinées aux cartes mères micro-ATX !

MB311L & MB320L : une histoire de façade ? 

Cooler Master MB311L & MB320L

Très clairement, avec ces deux modèles, Cooler Master annonce deux clones puisqu’ils partagent exactement le même châssis. La seule différence entre les deux concernera la façade : mesh pour l’un, acrylique teinté pour l’autre.

Au niveau des dimensions, forcément, ces boîtiers seront compacts puisqu’ils affichent : 217.5 (L) x 435.5 (P) x 410 (H) mm. Comme précisé il y a peu, à l’intérieur, on se limitera à des cartes mères au format micro-ATX.

À l’intérieur, on retrouve un agencement classique avec carte mère dans le haut et alimentation dans le bas. D’ailleurs, l’alimentation, qui ne devra pas excéder les 140 mm avec la cage HDD (325 mm sans) profite d’un cache.

La partie stockage se veut classique avec une cage HDD contenant deux emplacements 3.5″. Pour les SSD, on retrouvera aussi deux emplacements 2.5″.

La ventilation pourra être conséquente puisque l’on pourra installer jusqu’à six ventilateurs de 120 mm à l’intérieur. Trois d’entre eux pourront prendre place à l’avant, deux autres dans le haut et un dernier à l’arrière. Cependant, malgré les trois emplacements de 120 mm en façade, le watercooling se limitera à des radiateurs en 280 mm maximum.

Cooler Master MB311L & MB320L (1)

Pour le reste des limitations, il ne faudra pas avoir un ventirad dépassant les 166 mm de hauteur. Côté carte graphique, on sera limité à 344 mm de longueur. Dans les faits, il n’y a pas vraiment de contraintes liées au format. Idem, à l’arrière du plateau de la carte mère, on retrouve un espace allant de 18 mm à 22 mm.

Le prix et la disponibilité : 

Ces deux boîtiers s’affichent d’ores et déjà sur Amazon.com à un tarif de $59.99. Pour le reste, les fiches techniques de Cooler Master sont déjà disponibles sur le site du constructeur.


Par ici et les fiches techniques de Cooler Master !


Retrouvez le contenu intégral de cet article ici MB311L et MB320L : deux boîtiers micro-ATX chez Cooler Master

EKWB propose une ligne de produits pour les professionnels

Par : CornerJack

Cet article EKWB propose une ligne de produits pour les professionnels est apparu en premier sur Overclocking.com.

EKWB est une marque que l’on ne présente plus, puisqu’il s’agit d’un des leaders au niveau du refroidissement liquide. Aujourd’hui, la marque a décidé de s’attaquer à un nouveau créneau avec le monde professionnel et des entreprises. L’idée est de proposer une gamme de produits destinés à un usage plus intensif et donc plus robuste. On pense notamment aux refroidissements de serveurs, de datacenters, etc.

EKWB va donc proposer dans un premier temps, quatre nouveaux composants. Tout d’abord, deux systèmes de fixation rapide à destination des waterblocks CPU et GPU. EKWB dispose déjà dans sa gamme d’un produit similaire, mais en plastique : les Quick Disconnect Connector. Le principe est simple, facilité le montage ou le remplacement d’un composant sans être obligé de vider le circuit liquide.

EK-Pro Quick Disconnect pour CPU et GPU :

On va donc retrouver dorénavant, le EK-Pro GPU Quick Disconnect qui se compose d’un tube noir ZMT d’un mètre de longueur en 6.5/9.5 mm, deux raccords cannelés de 6 mm de diamètre extérieur, quatre pinces, un terminal coudé à 45° et deux raccords à déconnexion rapide.

raccords à déconnexion rapide de chez EKWB raccords à déconnexion rapide de chez EKWB

Le EK-Pro CPU Quick Disconnect est quant à lui composé d’un tube noir ZMT d’un mètre de longueur en 9.5/15.9 mm, deux raccords cannelés de 10 mm de diamètre extérieur, quatre pinces et deux raccords à déconnexion rapide. Le prix de ces deux kits est annoncé à 89,90 euros.

EK-Pro Manifold pour CPU et GPU :

EKWB va aussi proposer deux collecteurs afin de faciliter la distribution de votre liquide de refroidissement au sein de votre boucle. L’idée est d’optimiser le refroidissement lorsque vous avez plusieurs processeurs ou cartes graphiques.

Collecteur de distribution de chez EKWB Collecteur de distribution de chez EKWB

Le premier collecteur peut prendre en charge 2 CPU et 2 GPU dans une configuration dite en parallèle ou semi-parallèle. Le second permet d’associer jusqu’à 2 CPU et 4 GPU. Les prix varient de 74,90 à 89,90 euros selon le collecteur.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici EKWB propose une ligne de produits pour les professionnels

AMD recommande la distribution Linux d’intel pour son Threadripper 3990X

Par : Titane

Cet article AMD recommande la distribution Linux d’intel pour son Threadripper 3990X est apparu en premier sur Overclocking.com.

Chaque utilisateur de Linux sait que le système d’exploitation existe en plusieurs versions, Ubuntu, Debian et Fedora étant parmi les plus connues. Ces dernières années, nous avons vu de nombreux nouveaux venus sur la scène Linux, avec Valve’s SteamOS (une ramification de Debian), qui en est un exemple notable.

Plus récemment, Intel s’est fait le champion de sa distribution « Clear Linux » , un projet open-source qui vise à fournir des performances ajustées pour les systèmes basés sur Intel ainsi que des fonctionnalités de sécurité qui conviennent pour le cloud et l’informatique de pointe.

Lorsque AMD a lancé son processeur Ryzen Threadripper 3990X à 64 cœurs, la société a recommandé le Clear Linux d’Intel à ceux qui voulaient les meilleures performances sur Linux. Michael Larabel de Phoronix a mis cette prétention à l’épreuve.

boite de AMD threadripper

Bien que Clear Linux soit conçu pour les processeurs d’Intel, il s’est également révélé être un excellent choix pour les utilisateurs des processeurs AMD des séries Ryzen et EPYC, offrant des performances accrues par rapport aux autres distributions.

Le test complet de Linux de Phoronix est disponible sur leur site web, mais nous allons présenter le graphique ci-dessous qui révèle que sur 50 benchmarks, Clear Linux a pu en gagner 48%, ce qui est un gain énorme pour la distribution Linux d’Intel. Veuillez vous rendre sur le site de Phoronix pour voir les résultats en détail, ce qui vous permettra de voir si Clear Linux pourrait se montrer redoutable dans votre travail avec les processeurs de la série Ryzen.

Il est étrange de penser qu’AMD obtient certaines de ses meilleures performances avec Linux sur une distribution optimisée par Intel, même si la performance pure compte, le mélange du matériel AMD avec les logiciels Intel semble être un bon mélange.

camembert de benchmark linux réalisé avec un AMD 3990x
Source image : Phoronix

Si vous êtes intéressés, vous pouvez en apprendre plus sur la distribution Clear Linux d’Intel ici.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici AMD recommande la distribution Linux d’intel pour son Threadripper 3990X

Core i7 10700K : un boost montant jusqu’à 5.30 GHz ?

Par : NHU9B

Cet article Core i7 10700K : un boost montant jusqu’à 5.30 GHz ? est apparu en premier sur Overclocking.com.

De son côté, Intel fait parler de lui via un leak concernant un de ses futurs processeurs. Aujourd’hui, cela concerne le Core i7 10700K qui afficherait une fréquence boost particulièrement élevée. Via la capture postée par Tum_Apisak, cette dernière atteindrait les 5.3 GHz !

Core i7 10700K : un boost affichant 5.3 GHz ! 

Core i7 10700K 5.3 GHz boost

Comme on peut le voir sur la capture ci-dessus, qui ressemble à SystemInfo de UL Benchmark, on retrouve bien un Core i7 10700K. Ce dernier affiche un total de 8 cœurs et profite de l’hyperthreading. Au niveau de la mémoire cache, bien que non affichée ici, on devrait retrouver 16 Mo de L3 au total, soit 2 Mo par cœur.

Toutefois, ce qui nous intéresse ici, ce sont les fréquences. Comme on peut le voir, ce modèle profite d’une fréquence de base à 3.8 GHz avec un très gros boost. Effectivement, ce dernier monte jusqu’à ~5.3 GHz. Pour rappel, avec Comet Lake-S, le TDP devrait être revu à la hausse. Quand on voit des fréquences pareil, on comprend pourquoi.

Bref, sur le papier, ce CPU partage des caractéristiques similaires au Core i9 9900K. D’ailleurs, il devrait s’aligner face aux Ryzen 7 embarquant eux aussi huit cœurs. Néanmoins, si l’on en croit nos confrères de chez TechpowerUp, ce Core i7 devrait s’afficher sous les $400, de quoi donner du fil à retordre à AMD. Chez les rouges, une baisse tarifaire pourrait accompagner le lancement de Comet Lake-S. Affaire à suivre.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Core i7 10700K : un boost montant jusqu’à 5.30 GHz ?

RADEON Pro W5500 : AMD annonce officiellement sa petite carte pro

Par : NHU9B

Cet article RADEON Pro W5500 : AMD annonce officiellement sa petite carte pro est apparu en premier sur Overclocking.com.

La semaine dernière, nous vous parlions de la RADEON Pro W5500, une carte graphique destinée au monde de l’entreprise. À ce moment-là, la carte faisait l’objet d’un « leak » de la part d’un revendeur américain. Cette fois-ci, il est question d’une annonce officielle de la part d’AMD !

RADEON Pro W5500, la carte annoncée officiellement ! 

AMD RADEON Pro W5500

Ainsi, cette annonce confirme bien ce qui était dit. Effectivement, cette carte embarque un petit GPU : le Navi 14 gravé en 7 nm. Pour le coup, le GPU partage le même nombre de stream processors que la RX 5500 XT, à savoir 1408 SP. Gardez aussi à l’esprit qu’une version mobile est également prévue. Cette seconde déclinaison offrira le même nombre d’unités de calcul.

Côté mémoire, idem, pas d’évolution par rapport à son homologue grand public. Nous aurons toujours le droit à 8 Go (contre 4 Go pour la « M ») de mémoire en GDDR6 couplés à un bus de 128 bits. Concernant la fréquence, la VRAM tournera bien à 14 Gbps, offrant alors une bande passante de 224 Go/s.

Malgré un GPU similaire, la W5500M affichera des performances en FP32 inférieures à son homologue PCIe. La déclinaison mobile offrira une puissance de 4.79 TFLOP en FP32 contre 5.35 TFLOP pour la version PCIe. On imagine que les fréquences de la première carte sont sévèrement bridées afin d’offrir un TDP de 85W. Un élément à  bien garder à l’esprit quand il s’agit d’ordinateur portable. L’enveloppe thermique du second modèle sera de 125W.

On termine brièvement par les sorties vidéos. À ce sujet, on apprend que la carte dispose de quatre sorties DisplayPort 1.4. En matière de gestion d’écran, cela se traduit par le support de quatre moniteurs 4K ou un écran 8K à 60 Hz. Enfin, un connecteur d’alimentation PCIe 8 broche sera nécessaire.

Le prix et la disponibilité : 

Pour le prix, il faudra débourser quelques $399 pour cette RADEON Pro W5500, ce qui la place en face de la Quadro P2200 de nVidia. La disponibilité sera effective à partir du 20 Février.


Par ici la fiche technique d’AMD ! 


 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici RADEON Pro W5500 : AMD annonce officiellement sa petite carte pro

Test : MSI RX 5600 XT GAMING X

Par : CornerJack

Cet article Test : MSI RX 5600 XT GAMING X est apparu en premier sur Overclocking.com.

Après avoir testé en début de semaine, un modèle de Gigabyte, nous allons nous pencher aujourd’hui sur la RX 5600 XT Gaming X de la marque MSI. Ce modèle se distingue de par le choix, fait par MSI, concernant le vBIOS proposé par AMD. Après avoir réalisé des tests en interne, MSI a décidé de suivre la recommandation de AMD concernant l’augmentation de la fréquence GPU mais pas pour celle de la mémoire. Notre exemplaire du jour va donc conserver une fréquence mémoire à 1500 MHz, soit un débit par pin de 12 Gbps.

La MSI RX 5600 XT Gaming X

Quels seront les conséquences sur les performances d’un tel choix ? La réponse dans notre article.

Sommaire :

  1. On fait le point sur l’offre actuelle
  2. Architecture, refroidissement et connectiques
  3. Spécifications et PCB
  4. La configuration utilisée pour les tests
  5. La carte vue par MorePowerTool
  6. Les benchmarks synthétiques
  7. Les performances dans les jeux
  8. Les benchmarks applicatifs
  9. Consommation, températures et nuisances
  10. Overclocking
  11. Conclusion

On fait le point sur l’offre actuelle !

La RX 5600 XT est annoncée par AMD comme une référence pour le 1080p : « Ultimate 1080p Gaming », mais aussi un modèle dont les performances peuvent se rapprocher de celle de la RTX 2060. Pour cette raison, nous avons décidé de la tester en 1080p, sa résolution de prédilection, mais aussi en 1440p, afin de voir comment elle se débrouille notamment face à la RTX 2060 de NVIDIA.

Tableau comparatif des cartes graphiques testées

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Test : MSI RX 5600 XT GAMING X

Arcturus : un GPU pro monstrueux affichant 8192 SP !

Par : NHU9B

Cet article Arcturus : un GPU pro monstrueux affichant 8192 SP ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Dernièrement, nos confrères de chez TechpowerUp sont parvenus à mettre la main sur le bios d’une nouvelle carte AMD. La carte en question est un modèle professionnel, visiblement une future RADEON Instinct MI100. Cependant, cette dernière dispose d’un GPU colossal : Arcturus qui totaliserait 8192 stream processors !

Arcturus : 8192 stream processors, mais aucune capacité en 3D ! 

Arcturus
Pour illustration

Grâce aux diverses informations récupérées par nos confrères, on sait que la carte disposera d’un très gros GPU. Effectivement, la carte propose un GPU Arcturus renfermant pas moins de 128 comput unit. Dans chacun de ces CU, on retrouve 64 stream processors ce qui nous fait bien 8192 SP. Cependant, pour parvenir à un tel nombre d’unités de calcul, AMD aura simplement amputé la partie 3D du GPU. En faisant ainsi, on gagne en place, on allège la puce en transistor et on y met plus d’unité de calcul.

Malgré tout, on apprend que la carte mouline à 1334 MHz sur le GPU tout en proposant un TDP de 200W. Dans les faits, les fréquences sont plus proches du Vega que du Navi. De plus, l’enveloppe thermique est relativement faible compte tenu des 8192 SP. AMD aurait donc bien potassé sur l’efficience de sa carte.

Concernant la VRAM, ici, pas de secret, on est sur de la mémoire HBM2. Cependant, on aura affaire à une grosse capacité de 32 Go. Au niveau de la fréquence, visiblement, il faut s’attendre à de la mémoire fonctionnant à 1000 MHz. Si le bus mémoire est de 4096 bits, on retrouverait une bande passante totale de 1 To/s !

Bien sûr, tout ceci reste à prendre avec des pincettes, bien qu’un BIOS ne laisse peu de place au doute. Cependant, on ne sait jamais. Quoi qu’il en soit, TechpowerUp a dû retirer les images de son article et rendre le bios de la carte indisponible dans sa base de données. Ah, et dernier détail, non, il ne s’agit pas de Big Navi, l’architecture étant plus proche de Vega que de Navi.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Arcturus : un GPU pro monstrueux affichant 8192 SP !

Jupiter AJ120 : un nouveau ventilateur chez In Win !

Par : NHU9B

Cet article Jupiter AJ120 : un nouveau ventilateur chez In Win ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Direction In Win qui annonce un nouveau ventilateur. Ce matin, on apprend que le constructeur lance les Jupiter AJ120. Il s’agit ici d’un ventilateur aRGB en 120 mm, très similaires à ceux présents sur les AIO de la marque.

Jupiter AJ120 : du moulin RGB en 120 mm chez In Win !

In Win Jupiter AJ120

Au programme, on retrouve donc des moulins en 120 mm x 25 mm d’épaisseur. Des dimensions très classiques en somme. Sur le cadre, la marque dispose des silentblocs en caoutchouc gris afin de limiter au maximum les vibrations parasites.

Concernant les caractéristiques, les Jupiter AJ120 tourneront de 500 RPM à 1800 RPM et seront alimentés par PWM. À plein régime tout ce petit monde génèrera un flux d’air de 70.32 CFM et une pression statique de 2.62 mmH2O.

Bien sûr, le RGB est de mise avec des pâles qui s’illumineront une fois la machine sous tension. Tout ceci se branchera sur une prise adaptée type RGB 5V à trois broches. Enfin, pour limiter le nombre de prises fan/RGB d’occupés sur la carte mère, vous pourrez brancher les moulins les uns sur les autres. Ces derniers étant pourvus de prise mâle et femelle… Des ventilos hermaphrodites ?

Pour le moment, nous n’avons aucune idée quant au prix de vente de ces modèles. Cependant, on sait qu’ils seront proposés par pack de trois où à l’unité. D’ailleurs, le pack de trois ventilos arrive avec une télécommande à un bouton pour piloter l’éclairage.


Par ici la fiche technique de In Win !


Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Jupiter AJ120 : un nouveau ventilateur chez In Win !

Trident Z Neo de 256GB chez G.SKILL pour les configurations HEDT

Par : CornerJack

Cet article Trident Z Neo de 256GB chez G.SKILL pour les configurations HEDT est apparu en premier sur Overclocking.com.

Si vous êtes un fidèle du site, vous n’êtes pas sans savoir que nous testons actuellement deux plateformes HEDT. La première est composée d’un i9-10980XE combiné à une Asus Rampage VI Extreme Encore. La seconde, d’un Threadripper 3970X associé à une MSI Creator TRX40. G.SKILL vient justement d’annoncer l’arrivée de kits DDR4 Trident Z de hautes capacités à destination de ce type de configuration.

MSI Creator TRX40 et Threadripper 3970X Asus Rampage VI Extreme Encore

G.SKILL prévoit des kits Trident Z Royal pour le chipset X299 et des kits Trident Z Neo pour le TRX40. Plusieurs kits ont retenu notre attention, comme ceux disposant de 256 GB réparti en 8 barrettes de 32 GB. G.SKILL propose aussi des kits bénéficiant de timings très serrés comme du 14-15-15-35 à 3600 MHz (32 ou 64 GB) et du 15-16-16-36 à 4000 MHz (32 ou 64 GB).

Kits G.SKILL DDR4 pour HEDT

Pour rappel, comme l’a démontré notre test du kit GALAX HOF OC Lab 4000 C19, il est préférable d’opter pour un kit de 3600/3733 MHz pour des configurations AMD et de hautes fréquences pour de l’Intel.

G.SKILL met d’ailleurs en avant le kit Trident Z Neo DDR4-3600 CL16 256GB (32GBx8). Celui-ci a été testé avec le nouveau processeur Threadrippe 3990X combiné à l’Asus ROG ZENITH II Extreme ALPHA dont nous vous parlions dans cette brève.

Kit G.SKILL 3600 MHz sur un 3990X et une Asus TRX40 Alpha

Nous essayerons de mettre la main sur l’un de ses kits afin de le tester sur une configuration HEDT.

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Trident Z Neo de 256GB chez G.SKILL pour les configurations HEDT

WindpowerPRO : un ventirad RGB à deux ventilos chez Xigmatek !

Par : NHU9B

Cet article WindpowerPRO : un ventirad RGB à deux ventilos chez Xigmatek ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Après avoir annoncé son Overtake, un gros boîtier RGB, Xigmatek dévoile un nouveau ventirad. Le dissipateur en question se nomme WindpowerPro, dispose de deux ventilateurs et propose deux ventilateurs.

WindpowerPRO : un ventirad qui offre du RGB et deux ventilateurs !

Xigmatek WindPowerPROAvec ce nouveau modèle, Xigmatek propose un dissipateur relativement compact. Effectivement, ce dernier affiche une hauteur inférieure à 160 mm. Cet aspect lui permettra de loger dans une majorité de boîtiers.

Autrement, nous avons quelque chose d’esthétiquement travaillé. En effet, le tout dispose d’un top cover éclairé par du RGB. L’ensemble se chargera également de masquer les bouts disgracieux des caloducs. Enfin, on retrouve une finition intégralement noire mate.

Le radiateur affiche un format tour des plus classiques avec des ailettes en aluminium. Au niveau des caloducs, ces derniers sont au nombre de six et seront en contact direct avec le CPU.

Sinon, deux ventilateurs aRGB de 120 mm assurent le refroidissement. Alimentés par PWM, ces derniers offrent une plage de rotation comprise entre 800 RPM et 1800 RPM. À plein régime, les moulins génèreront un flux d’air de 58.5 CFM ainsi qu’une pression statique de 2.39 mmH2O.

Le montage s’effectuera sur une majorité des sockets du marché. Les sockets mainstream Intel et AMD sont bien évidemment supportés. Pour le HEDT cependant, les choses se compliquent. Ce WindpowerPro est donc compatible avec les sockets LGA-2000 d’Intel, mais pas TRX40 d’AMD.

Concernant le prix, il faudra patienter. Actuellement, nous ne le connaissons pas, idem pour la date de lancement.


Par ici la fiche technique de Xigmatek !


Retrouvez le contenu intégral de cet article ici WindpowerPRO : un ventirad RGB à deux ventilos chez Xigmatek !

EVO SPEAR Phantom : de la RAM GeIL à l’effigie d’ASRock !

Par : NHU9B

Cet article EVO SPEAR Phantom : de la RAM GeIL à l’effigie d’ASRock ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Nouveau kit de mémoire chez le constructeur GeIL avec l’arrivée de la EVO SPEAR Phantom. De nouvelles barrettes à l’effigie de la série Phantom Gaming résultant de la collaboration entre ASRock et GeIL.

EVO SPEAR Phantom : de la RAM issue d’une collaboration entre ASRock et GeIL ! 

GeIL Evo Spear PhantomAu programme, GeIL nous propose des RAM parfaitement adaptées pour les PC types SFF (Small Form Factor). Ceci est lié à la faible hauteur du dissipateur en aluminium. D’ailleurs, ledit dissipateur propose un look en accord avec la série de cartes mères Phantom Gaming de ASRock.

Concernant les caractéristiques, nous aurons le droit à des kits single, dual et quad channel. Au niveau des capacités, nous aurons des ensembles de 4 Go, 8 Go, 16 Go, 32 Go et 64 Go. Côté fréquence, on s’arrêtera au maximum à 3200 MHz avec d’autres ensembles à 3000 MHz, 2666 MHz et 2400 MHz. Les timings seront en CL15 et CL17 avec des voltages de 1.2V et 1.35V.

Bien entendu, GeIL propose également des kits dédiés aux plateformes Intel, mais également AMD.

Pour la disponibilité, difficile de dire si on y aura le droit en France. Cependant, ces kits sont déjà disponibles en Amérique du Nord. Les prix commencent à partir de $67.99.


Par ici la fiche technique de GeIL ! 


 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici EVO SPEAR Phantom : de la RAM GeIL à l’effigie d’ASRock !

Test : Corsair H115i RGB Pro XT

Par : NHU9B

Cet article Test : Corsair H115i RGB Pro XT est apparu en premier sur Overclocking.com.

Nous poursuivons nos tests de refroidissements CPU avec un nouvel AIO. Cette fois-ci, on part chez Corsair qui nous propose généreusement un H115i RGB Pro XT. Un nouveau watercooling tout-en-un qui succède à la série des H1xxi RGB Pro, à ne pas confondre avec les H1xxi RGB Platinum. Du coup, qu’est-ce qui change ? Comment cet AIO de 280 mm se comporte ? Voyons cela ensemble.

Corsair H115i RGB Pro XT

Présentation : 

Comme pour la série précédente, ces nouveaux H1XXi RGB Pro XT se déclinent en trois dimensions. On retrouvera un modèle en 240 mm, un second en 280 mm et un dernier, plus imposant, en 360 mm.

Cette série dispose d’une pompe toujours éclairée par du RGB. Cette dernière propose cette fois-ci un éclairage adressable et est pourvue de 16 diodes lumineuses. On retrouve le même principe sur le H100i RGB Platinum testé ici. La personnalisation de l’ensemble se fera via le logiciel de la marque.

En premier lieu, avec son kit, le constructeur avance des performances de premier ordre et ceux, grâce à ses ventilateurs à lévitation magnétique. La marque évoque une durée de vie allongée, de meilleures performances et du bruit en moins. Idem côté pompe.

De plus, le kit propose un profil dit « Zero RPM ». Ainsi, tant que la température du liquide à l’intérieur du kit n’atteint pas les 40°C, les ventilateurs seront à l’arrêt. Un mode ne laissant tourner que la pompe lorsque le CPU est peu/pas sollicité.

Le montage devrait également être simple à mettre en œuvre. Le kit de fixation (spoil) étant le même que celui de la série RGB Platinum. La compatibilité avec le socket TR4 est aussi au programme.

Enfin, tout ce petit monde pourra être piloté par le fameux logiciel iCUE de Corsair. Via ce dernier, on pourra en tirer la quintessence. Éclairage, profil de ventilation, vitesse de la pompe, tout y est. D’ailleurs, un tuto est disponible ici-même.

Sommaire :

  1. Présentation
  2. Le H115i RGB Pro XT
  3. Installation
  4. Le RGB
  5. Protocole
  6. Vitesse et Bruit
  7. Températures
  8. Perf/Bruit
  9. Conclusion
Corsair H115i RGB Pro XT
AIO Corsair

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Test : Corsair H115i RGB Pro XT

Les performances du Threadripper 3990X sous froid

Par : CornerJack

Cet article Les performances du Threadripper 3990X sous froid est apparu en premier sur Overclocking.com.

Si vous ne vivez pas dans une grotte, vous n’êtes pas sans savoir que AMD a officiellement lancé hier son monstre de puissance : le Threadripper 3990X. Il s’agit du premier processeur 64 cœurs HEDT (High-End Desktop) disponible sur le marché. Il bénéficie aussi de 128 threads, de 256 MB de cache L3 et exploite une interface PCIe 4.0 avec 88 lignes. En ce qui concerne la fréquence, elle est de 2.9 GHz de base et peut atteindre les 4.3 GHz en Boost sur un cœurs.

Quelques overclockeurs ont eu la chance d’avoir entre les mains ce nouveau processeurs afin de poster leurs scores pour le jour J. Commençons par TSAIK qui atteint une fréquence max de 5548,71 MHz sur une MSI Creator TRX40. Sur ce benchmark, l’idée est juste d’obtenir la plus haute fréquence, juste le temps de la valider via CPU-Z.

Fréquence max avec le threadripper 3990X

Pour ce qui est des autres résultats, ce fut un combat entre les overclockeurs Splave et safedisk. Le premier utilisant une carte mère ASRock TRX40 Taichi et le second, l’Asus ROG Zenith II Extreme Alpha dont nous vous parlions dans cette brève. Parmi ces résultats, un score de 18832 cb obtenu par safedisk à Cinebench R15 avec son 3990X cadencé à 5223 MHz. Splave s’est quand à lui emparé de la premières place à Geekbench3 muli score avec 293771 points et une fréquence de 5417 MHz.

World record Cinebench R15 avec le Threadripper 3990X World record Geekbench 3 multi score avec le Threadripper 3990X

Vous pouvez retrouvez l’ensemble des résultats en suivant ce lien. Et vous, si l’envie de bencher ce week-end vous prenait, direction ce post afin de nous faire part de votre résultat sous Time Spy !

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Les performances du Threadripper 3990X sous froid

GTX 1650 KalmX : une carte passive chez Palit

Par : NHU9B

Cet article GTX 1650 KalmX : une carte passive chez Palit est apparu en premier sur Overclocking.com.

Les cartes complètement passives sont clairement une espèce en voie de disparition. Cependant, certains constructeurs continuent à proposer des cartes « 0 dB » en toutes circonstances. C’est d’ailleurs le cas de Palit qui annonce une GTX 1650 KalmX dénuée de ventilateurs.

GTX 1650 KalmX : un représentant d’une espèce en voie de disparition ! 

Palit GTX 1650 KalmX

Avec ce modèle Palit nous propose une carte dénuée de ventilateurs. Au lieu de cela, nous avons une imposante structure constituée d’ailettes en aluminium fortement espacées les unes des autres. La répartition de la chaleur au travers ce bloc se fera via deux caloducs en cuivre de 6 mm.

Sinon, le PCB de la carte reste compact en ne dépassant pas du slot PCIe. Malgré tout, sachez que ce modèle occupera bien ses trois slot à l’intérieur de votre boîtier.

Carte passive oblige, l’overclocking d’usine n’est pas au programme. Ce modèle fonctionnera donc aux fréquences d’usine, à savoir : 1485/1665 MHz (Base/Boost). Pour ce qui est de la mémoire, les 4 Go de GDDR5 tourneront toujours à 8 Gbps.

Concernant la connectique embarquée, nous avons le droit à une sortie HDMI 2.0b suivie de deux DisplayPort 1.4a. Au niveau de l’alimentation, pas de connecteur PCIe en 6 ou 8 broches supplémentaires, le port PCIe suffit à alimenter la carte.

Actuellement, nous n’avons aucune idée quant au prix que pratiquera Palit.


Par ici la fiche technique de Palit !


 

Retrouvez le contenu intégral de cet article ici GTX 1650 KalmX : une carte passive chez Palit

Eisbaer Aurora : de nouveaux AIO Alphacool RGB avec radiateur en cuivre !

Par : NHU9B

Cet article Eisbaer Aurora : de nouveaux AIO Alphacool RGB avec radiateur en cuivre ! est apparu en premier sur Overclocking.com.

Alphacool renouvèle sa série de kits watercooling tout-en-un Eisbaer avec les Eisbaer Aurora. Des AIO qui conservent tous les avantages des premiers Eisbaer tout en rajoutant une petite touche de modernité. Effectivement, l’ensemble gagne du RGB.

Eisbaer Aurora : quatre nouveaux AIO chez Alphacool ! 

Alphacool Eisbaer Aurora 360

Comme nous vous le disions, cette série Aurora conserve donc les avantages de l’ancienne gamme. En effet, ces kits disposent toujours d’un radiateur en cuivre ou encore de raccords rapides. Il sera alors possible d’étendre votre boucle facilement et rapidement à d’autres composants.

Si l’on rentre un peu plus dans les détails, on remarque que cette série embarque de très gros modèles. On commence ainsi avec le classique 240 mm pour finir au monstrueux 420 mm dont nous testions la première itération ici.

Concernant la pompe, nous avons toujours le droit à quelque chose d’assez imposant. Cependant, cette dernière profite maintenant d’un éclairage aRGB. Au niveau de se caractéristique, elle affiche une vitesse de 2800 RPM pour un débit de 75 l/h.

De sont côté, la ventilation gagne aussi du RGB adressable. Au niveau des caractéristiques, les modèles en 120 mm affichent une plage de rotation comprise entre 800 RPM et 2000 RPM. À plein régime, le débit d’air sera de 104.49 m3/h et génèrera une pression statique de 2.0 mmH2O.
En 140 mm les ventilos seront un poil plus lent : 600 RPM à 1500 RPM. Idem, le flux d’air et la pression statique seront moins importants : 71 m3/h et 1.6 mmH2O. Un format que l’on privilégiera pour son silence avant tout.

Alphacool Eisbaer Aurora 240

Côté montage, on apprend que tous les sockets du moment sont supportés. Cependant, ce n’est pas le cas du TRX40 qui est absent de la liste. Dommage compte tenu des mastodontes que sont les 360/420 mm de la gamme.

Le prix dans tout ça ? 

La tarification reste, une nouvelle fois, très agressive compte tenu des matériaux, des formats disponibles ou de la modularité. Effectivement, il faudra compter ~125€ le 240 mm, ~130€ le 280 mm et ~145€ le 360 mm. Le plus gros, le 420 mm s’affiche à ~160€, mais pour lui, il faudra être vigilant quant à la place dans son boîtier.


Par ici les fiches techniques de Alphacool ! 


Retrouvez le contenu intégral de cet article ici Eisbaer Aurora : de nouveaux AIO Alphacool RGB avec radiateur en cuivre !

❌