🔒
❌
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 8 avril 2020Programmez!

Microsoft ouvre les inscriptions au projet xCloud en France

Le projet xCloud est une plate-forme de jeu en streaming qui s'appuie sur son cloud Azure de Microsoft. Il s'agit d'une alternative au service Stadia de Google.

11 pays européens, dont la France, pourront bientôt rejoindre le programme, dès que Microsoft qu’il sera raisonnable de le faire. Le processus sera progressif pour préserver le réseau indique Microsoft. Dans chaque pays, un nombre limité de joueuses et de joueurs pourront rejoindre le programme dans un premier temps et au fil du temps, Microsoft augmentera ce nombre.

Le Projet xCloud (en phase de test) arrive bientôt dans les pays suivants : France, Belgique, Allemagne, Danemark, Espagne, Finlande, Irlande, Italie, Norvège, Pays-Bas, Suède

Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes pour les personnes possédant un appareil Android souhaitant rejoindre le programme dans ces pays. 

Pour rejoindre le Projet xCloud, rendez-vous ici : xbox.com/fr-FR/projectxcloud

Les inscrits recevront un e-mail avec plus d’instructions dès que Microsoft sera prête à lancer le programme

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Report de l'événement Hack in Paris 2020

La date de l'événement a longtemps été maintenue, mais finalement la crise sanitaire a conduit les organisateurs à prendre la lourde décision de reporter la 10ème édition d’Hack In Paris, du 15 au 19 février 2021 à la Maison de la Chimie - Paris. Le format reste inchangé et toutes les activités sont maintenues pour fêter la dixième édition de l'événement comme il se doit.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Bootstrap 5.0 ne supportera pas Internet Explorer 11

Bootstrap est un framework HTML, CSS et JavaScript pour le développement d'applications web et de sites responsives.

L'équipe de développement avait déjà fait un grand ménage dans le framework lors de la sortie des versions 4.x. Ainsi les supports de Internet Explorer 8 et 9, et des navigateurs sur iOS 6 avaient alors été abandonnés.

L'année dernière, les discussions pour décider des changements majeurs qui apparaîtront dans la version 5.0, faisaient état de la fin du support de jQuery, au profit de 'Vanilla JS', c'est-à-dire du JavaScript pur et dur.

Les discussions, toujours en cours, annoncent l'abandon du support d'Internet Explorer 11, ce qu'il faut comprendre de l'abandon du support d'Internet Explorer tout court.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Google publie une version bêta ouverte de sa nouvelle API AdMob

Google a annoncé une version bêta ouverte d'une toute nouvelle API Admob,  une API à destination des fournisseurs d'applications utilisant AdMob.

L'objectif principale de cette nouvelle API est de fournir des données plus précises et surtout cohérentes avec les données que les utilisateurs trouvent dans leur interface utilisateur AdMob.

Cette nouvelle API en bêta est actuellement disponible pour tous les utilisateurs d'AdMob. Google fournit un guide de démarrage à l'intention des développeurs. A terme cette nouvelle API remplacera complètement l'API dSense pour les fournisseurs d'applications.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Le serverless : une mine d’or pour les Développeurs

Apparue il y a peu avec « Lambda » d’Amazon Web Services et signifiant littéralement « sans serveurs », l’architecture serverless s’est depuis largement répandue chez tous les grands Cloud Providers. L’entreprise qui souscrit à ce service voit la gestion et les coûts liés à ses différentes composantes d’infrastructures telles que les serveurs, les bases de données ou les montées en charge, disparaître ou très fortement diminuer. Débarrassé des contraintes liées à la sécurisation, au dimensionnement, au stockage et à la maintenance des serveurs, le développeur se concentre sur son métier : la création d’applications. Si la promesse est alléchante, cette migration nécessite toutefois une adaptation technique et n’est pas encore adaptée à tous les cas d’usages.

Déléguer la performance de ses serveurs : une petite révolution

Demain, de nombreuses entreprises adopteront l’approche serverless. Ces acteurs économiques reconnaissent s’y intéresser notamment 21 % franchissent actuellement ou ont déjà sauté le pas (1). C’est le cas de la NASA et du géant américain Coca-Cola, entre autres. Cette nouvelle architecture proposée par les grands Cloud Providers permet aux développeurs de créer et d’exécuter leurs codes sans plus se préoccuper de la puissance des serveurs, de leur passage à l’échelle, de leur entretien, ni même de leurs mises à jour. Fini également le casse-tête du déploiement de l’application ou les problématiques de stockage, de load balancing et de réseau. Tout est désormais automatisé dans les serveurs du Cloud Provider !

Le développeur peut ainsi mettre toute son énergie là où il délivre le plus de valeur ajoutée, à savoir la création des applications. La direction marketing, quant à elle, n’a plus à se préoccuper du bon dimensionnement des serveurs en cas de pics de trafic. Enfin, la direction générale réalise de belles économies sur la gestion comme la maintenance de ses infrastructures, tout en s’assurant d’un très haut niveau de sécurité et de délivrance. De plus, le tarif du mode serverless étant calculé sur l’usage réel et non plus dans le cadre d’un forfait, le coût d’exploitation des applications peut être divisé jusqu’à 100.

Une nécessaire adaptation des process

Plus qu’une technologie, le serverless est avant tout un concept. À ce titre, il nécessite un changement d’état d’esprit autant que de façon de faire. Pour faire tourner une application sur cette architecture, le développeur doit séquencer son code au préalable, voire en redévelopper une partie. Cela nécessite des compétences spécifiques qui, si elles ne sont pas disponibles en interne, devront être acquises ou importées. Toutefois, les coûts liés à une éventuelle formation ou au recrutement d’un expert seront vite compensés par les avantages obtenus grâce au serverless.  

De la même façon, pour gérer les bugs ou identifier des erreurs sur le code, le développeur devra intégrer d’autres procédés, puisqu’il n’aura plus d’accès direct aux serveurs. Enfin, il est indispensable que les applications qui tournent sur ce mode soient Cloud Native, c’est-à-dire imaginée et conçue dans le Cloud. Un peu comme on assemble des LEGO™, le développeur compose son modèle applicatif en se servant des briques de services du fournisseur. De fait, cette situation entraîne une forte dépendance au Cloud Provider. D’autant qu’en cas de migration vers un autre partenaire, une partie du code devra être retravaillée.

Pas toutes les applications et pas tout le temps !

Ce qui est important de bien avoir identifié avant de prendre la décision d’adopter le serverless, ce sont les atouts et limites de cette architecture. L’entreprise doit ensuite débuter modestement, sur un projet peu stratégique, afin que le développeur puisse se familiariser avec cette nouvelle approche. Attention également à bien prendre en compte le temps limite d’exécution de la fonction, c’est-à-dire à n’utiliser le serverless que pour des applications qui entraînent des traitements courts comme le chargement d’une page. En effet, ce mode n’est absolument pas adapté à des tâches lourdes ou complexes telles que le traitement vidéo ni à toutes celles qui engagent un trafic constant, car elles entraîneraient une explosion des coûts dans le Cloud. Aussi, la conception de l’application en amont devra être parfaitement réfléchie pour être réellement pertinente en mode serverless.

Certes aucune entreprise ne peut recourir à 100 % à cette architecture aujourd’hui. Toutefois, au vu de l’engouement qu’elle suscite, il y a fort à parier que d’ici 10 ans, les composantes de l’infrastructure ne seront plus un sujet pour les entreprises.  

(1) Sondage publié en mai 2019 par le cabinet américain Datamation sur les entreprises qui ont recours au Serverless dans le cadre de leur déploiement cloud.

Aymeric Aitamer
CEO d’Artifakt
serveless
Mots clés Google: 
Hier — 7 avril 2020Programmez!

Sortie de React Native 0.62

Le framework React Native a été créé en 2013 par Facebook. Comme son nom le suggère, React Native est un framework pour la création d'applications mobiles native. Le développeur travaille avec JavaScript.

Le projet a annoncé récemment la sortie de la version 0.62 de ce framework.

La nouveauté la plus importante de cette version est la prise ne charge de Flipper par défaut. Flipper est un outil de développement pour le débogage des applications mobiles. Flipper est populaire dans les communautés Android et iOS.

Flipper fournit les fonctionnalités suivantes prêtes à l'emploi:

  • Actions Metro : pour recharger l'application et déclencher le menu Dev directement depuis la barre d'outils.
  • Crash Reporter : pour afficher les rapports de plantage des appareils Android et iOS.
  • React DevTools : pour utiliser la dernière version de React DevTools à côté de tous vos autres outils.
  • Inspecteur de réseau : pour afficher toutes les demandes de réseau effectuées par les applications de l'appareil.
  • Journaux Metro et Device : pour afficher, rechercher et filtrer tous les journaux de Metro et de l'appareil.
  • Inspecteur de mise en page native : pour afficher et modifier la sortie de la mise en page native par le rendu React Native.
  • Inspecteurs des bases de données et des préférences : pour afficher et modifier les bases de données et les préférences de l'appareil.

A noter : étant donné que Flipper est une plate-forme extensible, il fournit un marché qui extrait les plugins de NPM afin que vous puissiez publier et installer des plugins personnalisés spécifiques à vos flux de travail. Les plugins disponibles ici.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

IntelliJ IDEA, la productivité des développeurs et la qualité du code

Forrester Consulting a réalisé une étude Total Economic Impact (TEI) destinée à mettre à la disposition des lecteurs un cadre qui leur permette d’évaluer l’incidence financière potentielle d’IntelliJ IDEA sur leur entreprise. Pour mieux comprendre les bénéfices, les coûts et les risques liés à cet investissement, Forrester a interrogé plusieurs clients qui utilisent déjà l’outil. Nous vous proposons un résumé de cette étude sous la forme d'un livre blanc disponible ici. L'étude complète est accessible ici.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Sedai Linux : une distribution qui cible les nano-ordinateurs

Sedai Linux est une distribution Linux légère, ciblant un nouveau paradigme d'interface utilisateur, une nouvelle approche informatique et l'émulation d'ordinateurs 8 et 16 bits des années 80 et 90. Sedai Linux est conçue pour fonctionner sur des ordinateurs à carte unique abordables. 

Pour le moment, Sedai Linux est en version alpha et fonctionne seulement sur Raspberry Pi 2B, CM3, 3B et 3B+. D'autres cartes seront bientôt prises en charges.

Dans sa version 0.1.105 sortie depuis peu, Sedai Linux a abandonné son runtime QT5 et une nouvelle interface graphique SedaiShell basée sur OpenVG a été introduite.

A remarquer : Sedai Linux oblige le Raspberry Pi à fonctionner à une cadence d'horloge de 1,2 GHz. Aucun overclock n'est appliqué, mais l'utilisation d'un dissipateur thermique est suggérée pour éviter des dommages à long terme .

Les responsables de cette distribution souligne que celle-ci est un prototype, qu'elle est incomplète et pourrait être modifiée sans préavis. Les utilisateurs de cette distribution le font à leurs propres risques.

Sedai Linux peut être téléchargée depuis son site officiel. Sedai Linux vient sous la forme d'une archive à flasher sur une carte Micro SD.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Sortie du SDK Local Home pour Google Assistant en version finale

Le SDK Local Home est une suite de technologies pour améliorer l'intégration de votre maison intelligente avec Google Assistant en ajoutant l'exécution locale. Google, lors de sa Google I/O 2019, avait présenté une préversion développeurs de ce SDK qui est aujourd'hui disponible en version finale 1.0.

L'exécution locale étend votre action Smart Home et achemine les commandes vers les appareils via le réseau local, ce qui profite aux utilisateurs avec une latence réduite et une fiabilité plus élevée. Si un chemin local ne peut pas être établi avec succès, les commandes reviennent à  l'exécution cloud.

Le SDK Local Home v1.0 prend en charge la découverte de périphériques locaux via Wi-Fi à l'aide des protocoles mDNS, UDP ou UPnP. Une fois qu'un chemin réseau local est établi, les applications peuvent envoyer des commandes aux appareils à l'aide de TCP, UDP ou HTTP.

Les développeurs peuvent travailler en JavaScript ou TypeScript, mais ils ne peuvent pas exécuter de code localement directement. Ils doivent, via ce SDK Local Home, soumettre des applications de réalisations locales à la console Actions de Google pour validation.

Google fournit un guide, des exemples de code, et la documentation de référence de l'API du SDK Local Home.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 
À partir d’avant-hierProgrammez!

Grafana Labs annonce la sortie de Cortext 1.0

Grafana Labs, éditeur de Grafana, une plateforme open source dédié à la surveillance, l'analyse et la visualisation de métriques, vient d'annoncer la disponibilité générale cde Cortex 1.0.

Cortex, un projet open source en incubation au sein de la Cloud Native Computing Foundation, est un système de surveillance évolutif compatible avec Prometheus. 

Prometheus a été le deuxième projet accepté par la Cloud Native Computing Foundation, après Kubernetes. Il est devenu le système de surveillance standard de facto pour Kubernetes. Au cours des trois dernières années, l'adoption de Prometheus a augmenté de 15 fois pour atteindre plus de 250 000 instances actives.

"Pour les grandes organisations à la recherche d'un système Prometheus 'prêt pour l'entreprise', pouvant se déployer à grande échelle et avec une grande fiabilité, Cortex est la solution", a déclaré Tom Wilkie, vice-président produit chez Grafana Labs et auteur de Cortex.

Cortex permet aux utilisateurs d'interroger les métriques de nombreux serveurs Prometheus en un seul endroit, sans aucune interruption dans les graphiques que pourrait produire une défaillance d'un serveur. Cortex permet également aux utilisateurs de stocker des métriques Prometheus pour la planification à long terme de la capacité et l'analyse des performances.

Cortex v1.0 est disponible immédiatement. Grafana Labs utilise Cortex pour alimenter son backend Prometheus Cloud pour son produit Grafana Cloud SaaS, une plate-forme de journalisation et de métriques entièrement gérée.

Grafana Labs propose également des services d'entreprise et une assistance pour les organisations exécutant Cortex sur site.

Cortex est un logiciel libre sous licence Apache 2.0, disponible sur GitHub.

Cortex dispose d'un site dédié.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Java 15 supportera les blocs de texte

Alors que Java 14 est sorti il y a quelques jours, Java 15 est déjà en préparation. Un billet sur le blog d'OpenJDK nous apprend que Java 15 supportera officiellement les blocs de texte et verra la disparition de Nashorn.

Les blocs de texte sont une fonctionnalité très demandée au sein de la communauté Java. Ils sont en fait arrivés en préversion dès Java 13, et ils sont en deuxième préversion dans Java 14. Avec Java 15, ils seront officiellement supportés et les développeurs ne devront pas craindre de les utiliser pour du code de production.

Pour mémoire, les blocs de texte sont des littéraux chaînes à plusieurs lignes. C'est tout simple, mais cela permet d'insérer beaucoup facilement, dans le code Java, des extraits de code en HTML, XML, SQL, JSON, etc.

Par exemple, le très fastidieux

String html = "<html>\n" +
              "    <body>\n" +
              "        <p>Hello, world</p>\n" +
              "    </body>\n" +
              "</html>\n";

deviendra

String html = """
              <html>
                  <body>
                      <p>Hello, world</p>
                  </body>
              </html>
              """;

ou, autre exemple,

String query = "SELECT `EMP_ID`, `LAST_NAME` FROM `EMPLOYEE_TB`\n" +
               "WHERE `CITY` = 'INDIANAPOLIS'\n" +
               "ORDER BY `EMP_ID`, `LAST_NAME`;\n";

deviendra

String query = """
               SELECT `EMP_ID`, `LAST_NAME` FROM `EMPLOYEE_TB`
               WHERE `CITY` = 'INDIANAPOLIS'
               ORDER BY `EMP_ID`, `LAST_NAME`;
               """;

Quant à Nashorn, celui-ci était un moteur Java Script développé par Oracle pour la JVM. Mais GraalVM, également développée par Oracle, a ôté tout intérêt à Nashorn. GraalVM est une machine virtuelle universelle permettant d'exécuter des applications écrites dans des langages basés sur JavaScript, Python, Ruby, R, tels que Java, Scala, Kotlin, Clojure et LLVM, tels que C et C ++.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Covid-19 : l'épidémie provoque un besoin désespéré en programmeurs COBOL

Lu sur Quartz et c'est aux Etats-Unis que cela se passe. Dans le New Jersey, plus précisément.

En raison des conséquences économiques de l'épidémie de Covid-19, l'état du New Jersey a enregistré une augmentation de 1600% des demandes faites aux systèmes d'assurances chômage, ce qui a provoqué leur effondrement, tandis que les résidents se plaignent des retards de traitement.

Or, ces vieux systèmes ont été codés en COBOL il y a plus de 40 ans, et il n'y a pas assez de programmeurs compétents dans ce langage pour faire face à la situation. C'est pourquoi le gouverneur de l'état a demandé l'aide de codeurs bénévoles qui savent encore comment travailler en COBOL.

Le problème est que ces bénévoles potentiels ont pour la plupart plus de 60 ans et sont de fait plus vulnérables au Covid-19. Ce qui rend très incertain leur volontariat pour réparer des systèmes grinçants qui auraient dû être mis à jour il y a des décennies, selon les termes de Quartz. 

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

L'attestation de déplacement dérogatoire sera disponible en version numérique à partir du 6 avril

Dans une interview accordée au Parisien, Le ministre de l'Intérieur, M Christophe Castaner, a indiqué de l'attestation de déplacement dérogatoire sera disponible en version numérique dès lundi 6 avril.

À partir de lundi, nous mettons en place une attestation numérique en complément du dispositif papier. Le service sera accessible en ligne, sur le site du ministère de l'Intérieur et du gouvernement. Désormais, les Français se sont approprié les règles du confinement, il convient donc de leur donner un peu de souplesse avec cet outil, explique le ministre.

Ce dispositif est prévu pour faciliter la vie des français. Il n'est pas conçu pour recueillir des données personnelles. Mais il est aussi conçu pour lutter contre la fraude. Le ministe a ainsi précisé : On pourra éditer le formulaire, depuis son smartphone, afin de le présenter aux policiers grâce à un QR Code. Nous n'avons pas voulu d'une application comme celles que nous avons vu fleurir lors des premiers jours du confinement, car il y avait un risque de piratage des données. Là, il n'y aura pas de fichier. Personne ne pourra collecter les données des usagers. Ce système est aussi construit pour lutter contre la fraude : il faudra préciser votre heure de sortie, mais l'heure à laquelle vous avez édité le document sera accessible aux policiers. Cela évitera que des personnes remplissent l'attestation uniquement à la vue d'un contrôle de police. Et grâce au QR code, les policiers et les gendarmes n'auront pas besoin de prendre le téléphone en main, il leur suffira de scanner l'écran.

Dès lundi 6 avil, ce nouveau service sera accessible en ligne, sur le site du ministère de l'Intérieur et du gouvernement.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Sortie de WordPress 5.4

La sortie de WordPress 5.4, 'Adderley' a été annoncée officiellement le 31 mars dernier. Selon l'éditeur Automattic, cette version améliore la productivité des rédacteurs.

Automattic assure que le temps de chargement de l'éditeur a été réduit de 14%, et le temps de saisie de contenus réduit de 51% : Devinez beaucoup moins! La version 5.4 rationalise l'ensemble du processus de placement et de remplacement du multimédia dans chaque bloc. Maintenant, cela fonctionne de la même manière dans presque tous les blocs! souligne Automattic.

En ce qui concerne les développeurs, deux nouvelles actions permettent d'ajouter des champs personnalisés aux éléments de menu, sans plug-in et sans écrire de walkers personnalisés. Sur l'écran d'administration des menus, wp_nav_menu_item_custom_fields se déclenche juste avant les boutons de déplacement d'un élément de menu dans l'éditeur de menu. Dans le Customizer, wp_nav_menu_item_custom_fields_customize_template se déclenche à la fin du modèle de champs de formulaire des éléments de menu.

En ce qui concerne le style des blocs, les marges négatives et le remplissage par défaut ont disparu. Vous pouvez désormais styler les blocs comme vous en avez besoin. Et quatre divs enveloppe redondants ont été supprimés. Si vous créez des plugins, vous pouvez désormais enregistrer des collections de vos blocs par espace de noms dans différentes catégories. Vous pouvez donner plus d'autonomie aux utilisateurs grâce à deux nouvelles API: les variations de blocs et les dégradés. Enfin dans les intégrations, l'éditeur de blocs prend désormais en charge TikTok et CollegeHumor a disparu.

WordPress 5.4 peut être téléchargé depuis son site officiel.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Covid-19 : Google publie un rapport sur la mobilité issu de la géolocalisation des utilisateurs d'Android

Les données de géolocalisation des utilisateurs de smartphones seront elles un jour utilisées pour vérifier que les mesures de confinement sont respectées ? La question est discutée par les gouvernement de certains états. Google, dans l'intention de se rendre utile, vient de publier les données de géolocalisation des utilisateurs d'Android dans 131 pays. Tout cela dans le plus grand respect de l'anonymat...

A partir d'aujourd'hui, nous publions une version anticipée de nos rapports sur la mobilité communautaire COVID-19 pour fournir des informations sur ce qui a changé en réponse au travail à domicile, au logement sur place et à d'autres politiques visant à aplanir la courbe de cette pandémie. Ces rapports ont été développés pour être utiles tout en respectant nos protocoles et politiques de confidentialité strictes.  es rapports sur la mobilité communautaire visent à donner un aperçu de ce qui a changé en réponse aux politiques visant à lutter contre COVID-19, explique Google dans son annonce.

Les rapports utilisent des données agrégées et anonymisées pour tracer les tendances des mouvements au fil du temps par géographie, dans différentes catégories de lieux de haut niveau tels que la vente au détail et les loisirs, les épiceries et les pharmacies, les parcs, les stations de transport en commun, les lieux de travail et les résidences. Nous montrerons les tendances sur plusieurs semaines, les informations les plus récentes représentant 48 à 72 heures auparavant, précise Mountain View.

Pour ceux qui s'inquiètent de la confidentialité, Google veut se montrer rassurant : Les rapports de mobilité communautaire sont alimentés par la même technologie d'anonymisation de classe mondiale que nous utilisons quotidiennement dans nos produits. Pour ces rapports, nous utilisons une confidentialité différentielle , qui ajoute du bruit artificiel à nos ensembles de données permettant des résultats de haute qualité sans identifier une personne individuelle. Personne ne doit s'inquiéter donc... ;-)

En ce qui concerne la France, le rapport montre une baisse de fréquentation de 88% des endroits tels que les restaurants, cafés, cnetres commerciaux, parcs à thème, musée, librairie cinéma.  La fréquentation des parcs et des espaces verts a baissé de 82 % et la fréquentation des marchés, épiceries ou pharmacies a baissé de 72 %.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

5G : HPE lance une initiative open source pour simplifier la gestion des infrastructures

La 5G représente une promesse pour les usagers et est un enjeu économique majeur pour les opérateurs de télécommunication, qui bataillent pour accéder aux marchés qui s’ouvrent de par le monde. En arrière-plan, les fournisseurs de technologie 5G sont quant à eux confrontés aux disparités qui existent entre les territoires, les opérateurs de télécommunication et les générations de technologies actuellement utilisées et qu’ils doivent surmonter pour permettre le déploiement d’une 5G fiable et homogène.

En effet, l’une différence majeure entre la 5G et les générations précédentes est le niveau d'intégration des logiciels. L'un des principaux problèmes rencontrés avec la 5G est donc que les outils de gestion de l’infrastructure physique ne s'adaptent pas facilement entre tous les fournisseurs en présence et les matériels en place. En d’autres mots, le besoin d'une norme de gestion commune se fait sentir.

C’est pourquoi Hewlett Packard Enterprise (HPE) lance aux côtés d’Intel, et d’organisation comme AMI, Apstra, Red Hat, Tech Mahindra et World Wide Technology, l’initiative ODIM (Open Distributed Infrastructure Management) qui est un nouveau programme open source visant simplifier la gestion des déploiements d'infrastructures physiques géographiquement distribuées à grande échelle. Elle aidera à résoudre la complexité à laquelle les opérateurs de télécommunications sont confrontés lors du déploiement de réseaux 5G sur des milliers de sites équipés d'infrastructures informatiques provenant de plusieurs fournisseurs et de différentes générations de technologies. L’initiative ODIM intègre donc par exemple un agrégateur de ressources permettant de modéliser les éléments de chaque site, afin de simplifier la gestion de l'infrastructure entre les différents fournisseurs et les emplacements géographiques.

Aux côtés d'Intel, HPE prévoit de lancer un projet open source dans le cadre de la Linux Foundation afin de développer davantage l'initiative en collaboration avec les partenaires de l'écosystème pour permettre une gestion automatisée complète.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Intel présente de nouveaux processeurs plus rapides pour PC portables

Intel franchit la barre des 5 GHz de fréquence sur les ordinateurs portables en commercialisant les processeurs Intel Core série H de 10e génération. Avec à sa tête le processeur Intel Core i9-10980HK de 10e génération, la série H offre des performances similaires à celles des PC de bureau, que les joueurs et créateurs pourront emporter partout, assure le fondeur.

« Grâce à la présentation aujourd’hui des processeurs pour PC portables Intel® Core™ série H de 10e génération, Intel étend son leadership dans le domaine du jeu, en offrant des performances similaires à celles des ordinateurs de bureau sur des PC portables et en proposant un large éventail de choix, avec plus de 30 systèmes fins et légers et une centaine de modèles de PC portables qui seront commercialisés cette année. Seul Intel est capable d’atteindre des performances de 5 GHz et plus, afin de parvenir à un équilibre de fréquence, de cœurs et de threads optimal pour le jeu, le tout dans des ordinateurs portables. » déclare Fredrik Hamberger, directeur général de la division ordinateurs portables premium et jeux chez Intel.

Le processeur Intel Core i9-10980HK dispose d'un mode Turbo permettant d’atteindre jusqu’à 5,3 GHz, de huit cœurs, de 16 threads et d'une mémoire cache Intel Smart Cache de 16 Mo.

Le processeur Intel Core i7-10750H peut quant à lui atteindre jusqu'à 5.0 GHz en mode Turbo. Selon le fondeur, par rapport à un système d'il y a 3 ans, ce processeur offre jusqu’à 44 % d’images en plus par seconde au cours d’un jeu, des performances globales jusqu’à 33 % supérieures , et un export de vidéos 4K jusqu’à 70 % plus rapide.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Sortie de YouTrack 2020.1

Youtrack est un logiciel de gestion de projet et de suivi des bogues développé par JetBrains. L'éditeur a annoncé la sortie de la version 2020.1.

Pour les développeurs, l'apport le plus intéressant est l'amélioration des intégrations entre YouTrack et TeamCity, Upsource, et les services d’hébergement VCS tels que GitHub. Grâce aux intégrations, vous pouvez joindre des modifications VCS qui mentionnent les identifiants de tickets dans leurs commentaires aux tickets concernés. Grâce aux améliorations récentes, vous pouvez configurer l’intégration uniquement pour un projet et la partager avec d’autres projets. De cette façon, les autres projets reçoivent également les modifications associées aux tickets. Pour partager une configuration, sélectionnez simplement le(s) projet(s) requis. Lorsqu’une configuration est partagée avec un projet, elle est visible dans la zone d’administration.

Grâce à l’intégration YouTrack–TeamCity, vous pouvez également choisir les tickets à associer aux numéros de build avec une plus grande précision. L’intégration YouTrack–TeamCity considère les tickets mentionnés dans les modifications VCS incluses dans une build comme “associés” à la build. Si une build est traitée par l’intégration, les tickets associés qui se trouvent dans un état résolu (affichés en gris et barrés) sont englobés dans la mise à jour avec un numéro de build.

Il est maintenant possible de spécifier la condition (comme illustré dans la capture d’écran ci-dessous) qui va déterminer quels tickets associés doivent être inclus dans la mise à jour.

La note de version complète de YouTrack 2020.1 est ici.

YouTrack 2020.1 eut être obtenu ici. Une version d'essai de 14 jours est disponible.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Former à l’agilité : un impératif stratégique

L’agilité est un moyen pour réussir sa transformation et faire évoluer son organisation. Elle est ainsi de plus en plus évoquée comme un facteur indispensable. Cependant, comme bien d’autres concepts, cette dernière est souvent prise à la légère : mise en avant pour faire comme les autres ou par effet de mode. Insuffler une culture agile et bénéficier de ses nombreux apports ne s’improvisent pas. En ce sens, la formation à l’agilité est un élément stratégique. Celle-ci doit s’appuyer sur quatre grandes thématiques.

Jouer la carte du ludique et de la gamification

L’usage d’ateliers ludiques est parfaitement adapté pour former à l’agilité. On parle également ici d’« Agile Games », formations courtes d'une journée, délivrées en présentiel. Outre le fait de faciliter la compréhension et l’apprentissage de nouveaux concepts, elles permettent de s’affranchir d’une réalité technique en prenant des exemples qui parlent à tous les participants et en mettant en avant le comportement d’une organisation plus agile. L’expérimentation est une pierre angulaire des organisations ayant fait le choix de l’agilité. 

Former aux nouveaux métiers

Un second point tient à l’émergence des nouveaux métiers nés de l’agilité. À titre d’exemple, le framework (ou "cadre de travail" en français) Scrum implique de nouveaux rôles au sein de l’entreprise, tels que le Scrum Master et le Product Owner, qui doivent pouvoir intégrer des compétences nouvelles pour mener à bien leur mission. Ces derniers sont en effet des éléments clefs pour la réussite des plans de transformation des entreprises. Leur formation est donc essentielle et doit allier aspects théoriques et ateliers de mise en pratique, notamment dans le cadre de cursus présentiels dispensés sur plusieurs jours.

Initier un parcours de montée en compétences

Au-delà de la formation initiale, il est important d’inscrire la montée en compétence dans la durée, via un accompagnement et du mentoring. Ce temps de perfectionnement, pouvant se traduire dans des parcours allant de 1 à 4 ans, permettent d’ancrer la montée en compétence dans la réalité de l’entreprise et de ses nouveaux besoins. N’oublions pas que nous évoluons dans un environnement dit “VUCA” (Volatility, Uncertainty, Complexity & Ambiguity) qui nécessite de s’adapter en continu, de se remettre en cause et d’intégrer de nouvelles compétences et méthodes de travail.

Associer le management à la démarche et mesurer les résultats

Pour être une réussite, l’agilité doit d’abord être comprise, et obtenir l’adhésion. Elle doit être soutenue et portée par le management afin de se diffuser au sein de l’entreprise.

Acteur de la transformation, le management doit donc, lui aussi, bénéficier d’un accompagnement pour intégrer les principes de l’agilité. Enfin, il est important de rappeler que l’agilité n’est pas un objectif mais bien un moyen. Il sera donc essentiel de mesurer l’impact de la démarche agile au travers d’indicateurs pertinents et reflétant les vrais objectifs de cette transformation, tels que le Time to market ou la satisfaction client.

La formation à l’agilité est donc un point clef que les entreprises doivent intégrer dans leur gouvernance pour renforcer leur compétitivité et leur attractivité sur un marché toujours plus volatil et en constante transformation.

Maxime Planquart
Responsable Avant-Vente chez SOAT
Agilité
Mots clés Google: 

Eclipse Theia, une plate-forme IDE open source

La fondation Eclipse a annoncé la disponibilité de  la version 1.0 d'Eclipse Theia, un outil que le fondation présente comme une véritable alternative open source au populaire logiciel Visual Studio Code (VS Code) de Microsoft.

Eclipse Theia est conçu pour fonctionner comme une application de bureau native ainsi que dans le contexte d'un navigateur et d'un serveur distant. Pour prendre en charge les deux situations avec une seule source, Theia s'exécute dans deux processus distincts. Ces processus sont appelés respectivement frontend et backend, et ils communiquent via des messages JSON-RPC via WebSockets ou des API REST via HTTP.

Dans son communiqué, la fondation Eclipse met en avant les différences les plus importantes entre Eclipse Theia et VS Code sont:

  • L'architecture de Theia est plus modulaire et permet beaucoup plus de personnalisations
  • Theia est conçu à partir du sol pour fonctionner à la fois sur le bureau et le cloud
  • Theia est développé sous la gouvernance communautaire et indépendante des fournisseurs de la Fondation Eclipse.

Theia prend en charge nativement le protocole d'extension VS Code . Cela signifie que vous pouvez installer dans Theia l'une des 16 000+ extensions existantes développées par la communauté open-source.

"Nous sommes ravis de voir Eclipse Theia tenir sa promesse de fournir un cadre open source prêt à la production, indépendant du fournisseur et pour la création de produits de développement personnalisés et en marque blanche", a déclaré Mike Milinkovich, directeur exécutif de la Fondation Eclipse. "Visual Studio Code est l'un des environnements de développement les plus populaires au monde. Non seulement Theia permet aux développeurs d'installer et de réutiliser les extensions VS Code, mais il fournit une plate-forme extensible et adaptable qui peut être adaptée à des cas d'utilisation spécifiques, ce qui est un énorme avantage pour toute organisation qui souhaite offrir une expérience de développement moderne et professionnelle. Félicitations à tous les contributeurs et contributeurs de Theia pour avoir franchi cette étape."

Theia dispose d'un site dédié qui permet à ceux qui le souhaitent de s'impliquer dans son développement, et qui fournit une documentation.

Theia est un logiciel libre sous licence Eclipse Public License - v 2.0, disponible sur GitHub.

Il est possible de tester Theia sur Gitpod. Attention, passée une période d'essai, l'utilisation sur Gitpod devient payante.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

SkySQL de MariaDB est disponible sur Google Cloud Plateforme

MariaDB Corporation annonce la disponibilité immédiate de MariaDB SkySQL, une base de données sous forme de service (DbaaS). SkySQL exploite la plateforme MariaDB pour effectuer transactions et analyses, optimisée par une architecture native pour le. SkySQL offre l'expérience « MariaDB dans le Cloud » que les clients attendaient selon l'éditeur, à savoir une solution 100% fonctionnelle et entièrement personnalisable qui s’appuie sur un support d'envergure mondiale et une expertise en base de données à la source, issus des ingénieurs qui l'ont développée. 

« Le besoin universel des services de base de données à la fois accessibles et robustes n'a jamais été aussi indispensable pour garantir des opérations critiques 24h/24 ainsi que des analyses simplifiées dans un monde en pleine mutation, » déclare Michael Howard, CEO de MariaDB Corporation. « En effet, les services actuels sont anciens et bloquent l’innovation de la communauté, au point que des correctifs ainsi que de nouvelles versions et fonctionnalités font littéralement défaut depuis des années. MariaDB SkySQL est une base de données dans le Cloud de nouvelle génération conçue par les meilleurs développeurs de bases de données au monde, si bien que les entreprises petites ou grandes peuvent compter sur un partenaire toujours disponible pour déployer non seulement de nouvelles applications, mais aussi pour garantir une qualité de service à la fois homogène et durable. »

Disponibilité

SkySQL est disponible immédiatement via mariadb.com/skylaunch

Le service est actuellement disponible sur Google Cloud Platform, l'infrastructure Kubernetes la plus évoluée à ce jour. 

Les tarifs commencent à partir de 0,45 dollar de l'heure. 

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Silicon Cowboys : l'incroyable histoire de Compaq

Par : ftonic

Si vous avez regardé la saison 1 de Halt & Catch Fire, vous connaissez l’histoire : une petite société texane défie le géant IBM en voulant créer un compatible PC, en « copiant » le BIOS… Et proposer une machine novatrice : une véritable portable et non un transportable ! Derrière cette histoire, il y a la véritable histoire de Compaq qui va bouleverser l’informatique et définitivement imposer le PC.

Le Compaq Portable va se vendre à +50 000 exemplaires dès la première année. Ridicule au regard d’IBM mais qui marque pourtant un tournant. Nous sommes en 1983. Dès l’année suivante, IBM réagit avec son premier portable qui, comble de l’ironie, est plus lent et surtout pas 100 % compatible PC. A partir de là, Compaq ne va cesser de doubler / tripler de taille chaque année. 

Et pourtant IBM essaie, en vain, de reprendre en main un marché qui lui échappe de plus en plus : profusion de modèles et surtout une vigoureuse stratégie pour violation de brevets. Compaq finira par payer pour ne pas s’enliser dans une guerre perdue d’avance. 

Les brèches apparaissent ici et là. Intel ose franchir un pas important en ne proposant plus en exclusivité les nouveaux processeurs à IBM. Au printemps 1987, IBM veut frapper un grand coup avec une toute nouvelle architecture : le PS/2. IBM a beaucoup investi, propose de très belles innovations mais la rupture est trop brutale pour les millions de PC déployés en entreprise. Le PS/2 ne permet pas de récupérer les nombreuses cartes d’extension ISA 8 & 16 bits. Compaq va alors jouer et gagner la partie en regroupant plusieurs constructeurs et surtout avec l’appui d’Intel et de Microsoft autour du standard EISA. Cette architecture permet de continuer d’utiliser les anciennes cartes ISA. Septembre-octobre 1989, les premiers PC EISA sortent. IBM a définitivement perdu le marché PC. Compaq va dépasser le milliard de ventes et apparait comme le grand vainqueur. 

Et pourtant, 2 ans plus tard, Compaq est en crise : les fondateurs partent 1 à 1, la concurrence des constructeurs japonais et l’arrivée de machines moins chères mais aussi efficaces font trembler Compaq. Le constructeur perd pour la 1ere fois de l’argent malgré un fort investissement en Europe. 

En 9 ans, Compaq connaît une croissance insolente, sort vainqueur de son bras de fer avec IBM et va définitivement imposer en 1989 le Wintel. Mais finalement, les années 90 ne seront pas l’apogée de Compaq mais d’un autre Texan : Dell.

Le documentaire Silicon Cowboys retrace cette incroyable aventure. Actuellement disponible sur Netflix. 

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Dès septembre 2020, l'indexation de Google donnera la priorité au mobile

Google va modifier l'indexation de tous les sites Internet, en donnant la priorité au mobile, ceci dès septembre 2020.

Dans son annonce, Google explique : D'après notre analyse, la plupart des sites affichés dans les résultats de recherche sont prêts à être indexés sur les mobiles, et 70% de ceux qui figurent dans nos résultats de recherche ont déjà changé de site. Pour simplifier, nous passerons à l'indexation mobile-first pour tous les sites Web à partir de septembre 2020. En attendant, nous continuerons à déplacer les sites vers l'indexation mobile-first lorsque nos systèmes reconnaîtront qu'ils sont prêts.

Google précise encore que lorsque son système bascule un domaine vers l'indexation mobile en priorité, il y a une augmentation de l'exploration de Googlebot, tandis qu'est mis à jour l'index vers la version mobile du site. Selon le domaine, cette modification peut prendre un certain temps. Par la suite, le système de Google utilisera encore occasionnellement le Googlebot de bureau traditionnel, mais la plupart des recherches pour la recherche se feront avec l'agent utilisateur de smartphone mobile 

Pour les webmasters, dans Search Console, il existe plusieurs façons de vérifier l'indexation mobile d'abord. L'état est affiché sur la page des paramètres, ainsi que dans l' outil d'inspection d'URL, lors de la vérification d'une URL spécifique en ce qui concerne son exploration la plus récente.

Google recommande aux webmaster de s'assurer que le contenu affiché est le même (y compris le texte, les images , les vidéos , les liens), et que les métadonnées (titres et descriptions , balises méta des robots) et toutes les données structurées sont les mêmes en navigation mobile qu'en navigation depuis un ordinateur de bureau.

Google suggère aussi de ne pas utiliser d'URL mobiles distinctes en raison des problèmes et de la confusion constatés au fil des ans, tant de la part des moteurs de recherche que des utilisateurs. 

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Spotify lance sa nouvelle API Podcast

Par : admin

Spotify vient d'annoncer le lancement de sa nouvelle API développeurs pour leur permettre de créer leurs propres produits s'intégrant à la plate-forme.

La nouvelle API de podcast fonctionnera de manière similaire à nos API liées à la musique en permettant aux développeurs de créer des expériences uniques pour les auditeurs qui exploitent toutes les données publiques (et dans ce cas liées aux podcasts) sur Spotify. Cela signifie l'accès aux titres, aux descriptions et aux illustrations des émissions et des épisodes. Elle permettra également aux développeurs de rechercher par programme le catalogue Spotify de plus de 700 000 podcasts et de récupérer des informations sur les émissions et les épisodes, déclare Spotify.

Cette nouvelle API ajoute 9 nouveaux points de terminaison par rapport à la version précédente.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Microsoft annonce les offres Microsoft 365 Famille et Microsoft 365 Personnel

Microsoft annonce aujourd’hui les évolutions grand public d’Office 365, qui deviendront dès le 21 avril prochain Microsoft 365 Famille et Microsoft 365 Personnel.

Alimentée par le Cloud et l’intelligence artificielle, l’expérience utilisateur sous Microsoft 365 Famille et Microsoft 365 Personnel permettra à chacun de devenir un meilleur auteur, orateur, designer ou bien encore un meilleur gestionnaire grâce à de nouvelles fonctionnalités, déclare Microsoft.

Ces nouvelles fonctionnalités sont :

  • Microsoft Editor, l’outil pour dévoiler l’auteur en chacun de nous: accessible dans Word et Outlook et qui propose désormais des fonctionnalités avancées 
  • Presenter Coach dans PowerPoint, une nouvelle fonctionnalié alimentée par I.A.
  • PowerPoint Designer. Les utilisateurs auront accès à plus de 8000 images et 175 vidéos dans Getty Images, 300 styles de police et 2800 icônes pour créer des documents visuels
  • De nouvelles fonctionnalités dans Outlook permettant de synchroniser son calendrier personnel à son calendrier professionnel et ainsi d’avoir une vue d’ensemble de son planning,
  • De nouvelles fonctionnalités Excel pour mieux gérer son quotidien : Excel propose de nouveaux modèles et fonctionnalités de gestion de la donnée sur 100 typologies de sujets différents (régime alimentaire, hobbies, destinations de vacances…).

Microsoft 365 Famille et Microsoft 365 Personnel seront disponibles dès le 21 avril prochain :

Microsoft 365 Personnel :

  • Disponible à 6,99€/mois exclusivement en ligne sur le Microsoft Store ;
  • Disponible à 69€/an chez les distributeurs en version prépayée de 12 mois, ainsi qu’en ligne sur le Microsoft Store au travers de différentes options

Microsoft 365 Famille :

  • Disponible à 9,99€/mois exclusivement en ligne sur le Microsoft Store ;
  • Disponible à 99€/an chez les distributeurs en version prépayée de 12 mois, ainsi qu’en ligne sur le Microsoft Store au travers de différentes options

Il est à noter que tous les abonnés Office existants seront automatiquement basculés vers la version de Microsoft 365 correspondant à leur offre actuelle.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Quand l’environnement IBM Power i fait de la résistance

Annoncé pour mort il y a déjà de nombreuses années, l’environnement IBM Power-i continue de faire parler de lui et se positionne plus que jamais comme une solution d’actualité, voire d’avenir. Plus qu’un constat, cet état de fait a été avalisé par IBM qui a présenté il y a quelques mois la roadmap de l’évolution de cette plateforme jusqu’en 2030. Bref, une éternité dans le monde de l’économie digitale. Alors, pourquoi un tel succès pour cet environnement et comment réussit-il à passer des décennies alors que la majorité des technologies périclitent au profit de nouvelles solutions en seulement quelques années ?

L’environnement IBM Power i au cœur des grands systèmes de gestion

Un premier élément à prendre en compte concerne le rôle central qu’occupe la plateforme IBM Power-i au sein du SI des entreprises et notamment des ETI et grands comptes qui l’utilisent pour faire fonctionner leurs applications stratégiques. En effet, faire tourner ces solutions sur IBMPower-i est un réel gage de performance et de sécurité dans la mesure où cet environnement est l’un des plus fiables, si ce n’est le plus fiable du marché. Ainsi, les DSI n’opèrent pas de migration vers d’autres plateformes « a priori plus modernes » et préfèrent garantir un traitement sans faille de leurs opérations sur IBM Power-i.

Un environnement qui a su évoluer avec son temps et prendre les virages technologiques.

Comme nous l’avons vu précédemment, le socle de la plateforme ne souffre pas de fiabilité, mais ce n’est pas tout. Dans ses dernières versions, IBM a su intégrer toutes les innovations nécessaires pour projeter sa plateforme dans le futur. Nous pourrions par exemple évoquer l’internet des objets (IoT), mais aussi l’Intelligence artificielle. Autant de domaines où l’environnement n’a rien à envier aux autres plateformes du marché, bien au contraire. 

L’investissement continue pour soutenir l’innovation

Ce point est également un différenciateur majeur. En effet, depuis sa création, la plateforme IBM Power-i (anciennement AS/400) a pu bénéficier de ressources extrêmement importantes qui lui ont permis à chaque version de conserver un niveau d’excellence technique et opérationnelle. Cette tendance est toujours d’actualité. Ainsi, que ce soit au niveau de la qualité de l’équipe en charge du développement de la plateforme, mais également des ressources financières allouées par IBM pour faire évoluer son offre, la solution IBM Power-i a de beaux jours devant elle. Nous sommes ainsi très loin d’une fin de vie de ce produit.

Innovation, performance, sécurité, adhésion massive des utilisateurs au produit sont les piliers qui expliquent le succès croissant de la plateforme IBM Power-i. Le marché fait aujourd’hui plus que se maintenir pour continuer de se développer en séduisant de nouvelles entreprises. Il serait donc absurde d’enterrer trop vite cet environnement pour prendre le risque de compliquer ses opérations de gestion.

Henri Stuckert
Eurêka Solutions
IBM Power i
Mots clés Google: 

Sortie de TypeScript 3.9 bêta

Microsoft a annoncé la sortie de TypeScript 3.9 en version bêta. Une mouture riche pour laquelle Microsoft met particulièrement en avant une amélioration de l'inférence de type ainsi qu'une amélioration de la vitesse du compilateur et du temps d'application des mises à jour lors de la modification de noms de fichier du projet.

En ce qui concerne l'inférence, les versions récentes de TypeScript ( à partir de 3.7) ont eu des mises à jour des déclarations de fonctions comme Promise.all et Promise.race Malheureusement, cela a introduit quelques régressions, en particulier lors du mélange des valeurs avec null ou undefined. Par exemple :

interface Lion {
    roar(): void
}

interface Seal {
    singKissFromARose(): void
}

async function visitZoo(lionExhibit: Promise<Lion>, sealExhibit: Promise<Seal | undefined>) {
    let [lion, seal] = await Promise.all([lionExhibit, sealExhibit]);
    lion.roar(); // uh oh
//  ~~~~
// Object is possibly 'undefined'.
}

Un comportement étrange ! dit Microsoft. Cela a été corrigé avec des améliorations dans le processus d'inférence de TypeScript 3.9, et le code qui précède n'est plus une erreur.

En ce qui concerne la vitesse de compilation, Microsoft assure avoir obtenu une amélioration jusqu'à 40%.

Microsoft a apporté quelques modifications à la fonctionnalité de changement de nom de fichier dans les scénarios de l'éditeur. L'équipe de Visual Studio Code avait signalé que lors du changement de nom d'un fichier, la détermination des instructions d'importation à mettre à jour pouvait prendre entre 5 et 10 secondes. TypeScript 3.9 résout ce problème en modifiant les paramètres internes de la façon dont le compilateur et le service de langage mettent en cache les recherches de fichiers.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Visual Studio 2019 Preview 16.6 Preview 2

Microsoft vient d'annoncer la disponibilité de Visual Studio 2019 Preview 16.6 Preview 2 qui apporte plusieurs nouvelles fonctionnalités.

Tout d'abord, Microsoft a réorganisé la fonctionnalité Git pour offrir une expérience améliorée lorsque vous travaillez avec du code sur des services d'hébergement Git distants. Vous pouvez commencer à travailler sur le code en parcourant les référentiels GitHub ou Azure en ligne via Visual Studio et en les clonant localement. Pour les nouveaux projets, vous pouvez initialiser le référentiel Git et le pousser à être hébergé sur GitHub en un seul clic. Une fois le code chargé dans Visual Studio, la nouvelle fenêtre de l'outil Git consolide toutes les opérations Git liées à votre code.

Viennent aussi des expériences de débogage d'instantanés améliorées grâce à la possibilité d'installer Snapshot Debugger sur Azure App Services (ASP.NET Core 3.1) sans nécessiter de redémarrage.

A remarquer aussi : Visual Studio 2019 version 16.6 Preview 2 dispose d'un nouvel outil .NET Async faisant partie de la suite d'outils Performance Profiler. Cela facilite la compréhension et l'optimisation du code asynchrone / attente dans .NET. Fondamentalement, vous pouvez utiliser cet outil pour obtenir des informations de synchronisation exactes pour une variété de tâches, y compris le temps d'attente avant d'être envoyé à un thread, le temps qu'il a fallu pour terminer et si les tâches ont été enchaînées ensemble.

Visual Studio Preview 16.6 Preview 2 apporte un nouvelle outil de publication. Cet outil vous guide à travers vos différentes options. Même si certains composants Visual Studio sont manquants dans votre installation, vous aurez toujours accès à l'ensemble complet des cibles et options de publication. Par conséquent, l'un de vos composants manquants sera identifié et demandé à être installé sur demande. La page de résumé du profil de publication a également été mise à jour pour correspondre à la nouvelle expérience disponible sous l'onglet Services connectés pour configurer les dépendances aux services Azure.

Côté C++, Microsoft a ajouté le support Ninja pour CMake pour Linux / WSL. Maintenant, vous pouvez utiliser Ninja comme générateur sous-jacent lors de la création de projets CMake sur WSL ou un système distant. De plus, Ninja est désormais le générateur par défaut lorsque vous ajoutez une nouvelle configuration Linux ou WSL. Microsoft a aussi ajouté des modèles de débogage simplifiés pour le débogage CMake à distance.

Visual Studio 2019 Preview 16.6 Preview 2 peut être installé à partir de son site officiel.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Programmez 239 PDF

Par : admin
5.50EUR
Numéro: 
239
Date de parution: 
Lundi, 30 Mars, 2020
Sommaire: 

Swift 5.3 arrive officiellement sur Windows

Un billet sur le site du langage Swift donne des informations sur le processus de publication et le calendrier estimé de Swift 5.3.

Nous y apprenons que Swift 5.3 est une version destinée à inclure des améliorations significatives de la qualité et des performances. De plus, cette version augmentera le nombre de plates-formes sur lesquelles Swift est disponible et pris en charge, notamment en ajoutant la prise en charge de Windows et de distributions Linux supplémentaires.

Swift est un langage qui a été créé par Apple pour remplacer à terme Objective C. Apple a placé le langage en open source en décembre 2015, mais reste le principal contributeur du projet et travaillera donc au portage de Swift sur Windows.

La seule distribution Linux officiellement supportée est actuellement Ubuntu. Il existe toutefois un support non officiel pour Debian et Fedora. Le billet mentionné plus haut ne précise pas quelles autres distribution Linux seront supportées par Swift 5.3.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 
❌