🔒
❌
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 25 avril 2019Technologie - Autres

Fractal Design Define S2 Vision – RGB, un boitier aux goûts du jour !

logo fractal design

Salut à tous !

Il y a des constructeurs renommés, qui officient depuis maintenant des lustres et qui veulent, ou doivent se plier aux tendances actuelles pour attirer plus d'acheteurs. C'est le cas de Fractal Design, qui ont pendant très longtemps proposés uniquement des boitiers sobres et particulièrement indiqués pour des configurations silencieux. La série des Define a toujours été le haut de gamme du constructeur, et ce n'est pas le nouveau Define S2 Vision RGB qui va changer la donne ! Les fans de verre trempé et de RGB vont être aux anges.

Fractal Design Define Vision S2 RGB

Ce nouveau boitier reprend le châssis du Vision S2 "classique", mais lui ajoute des petites touches qui ne vont pas laissés les amateur de couleurs indifférents. En effet, et malgré le look général recyclé de tous ses autres modèles, Fractal Design va un peu plus loin. Tout d'abord, le verre trempé est omniprésent, façade, les deux côtés et même le dessus ! Cela fait donc quatre faces qui sont (quasiment) recouvertes de verre trempé, de quoi montrer les entrailles de sa machine comme il se doit !

Le RGB est omniprésent

Fractal Design Define Vision S2 RGB intérieur

Le RGB fait son apparition, et en masse ! En effet, on compte pas moins de quatre ventilateurs Prisma AL-14 PWM ARGB, trois à l'avant et un à l'arrière. Ces modèles tournent à une vitesse maximale de 1700 RPM, dispose d'un roulement de LLS (Long Life Sleeve, inconnu au bataillon), un câble 4-pin tressé noir et des LED adressables (chaque LED est personnalisable). Le RGB est pilotable via les logiciels respectifs de chaque constructeur de carte mère, Asus Aura, MSI Mystic Light, Gigabyte RGB Fusion et Asrock Polychrome. En plus de cela, une bande LED RGB (référence AR-4020 ARGB) est de la partie sur le dessus. Bref, si vous voulez des couleurs dans tous les sens, il n'y a pas besoin de s'embêter à acheter des produits d'autres constructeurs (comme des Corsair ML140 Pro pour ne citer qu'eux).

Fractal Design Define Vision S2 RGB intérieur

A l'intérieur, l'espace est plutôt sympathique, avec un ventirad pouvant atteindre 18,5 cm, la carte graphique a droit à 44 cm et l'alimentation peut s'étendre jusqu'à 30 cm. Bref, vous n'aurez pas de mal à installer tous les composants du marché. Côté stockage, trois emplacements 3.5" / 2.5" sont de la partie, de même que deux 2,5" dédiés. Le constructeur propose également deux ports USB 2.0 en façade, deux ports USB 3.0 mais également un USB 3.1 Gen 2 Type-C, de quoi couvrir les besoins de tout le monde. N'oublions pas non plus le HUB PWM capable de piloter jusqu'à neuf ventilateurs.

Un prix à la hauteur des fonctionnalités

Tout cela a bien sûr un prix, et il fait relativement mal. Avec 254,90 € au passage à la caisse, il n'intéressera que les passionnés qui veulent un boitier haut de gamme pour leur PC haut de gamme.

Comme toujours si vous cherchez à vous faire un PC Gamer ou que vous voulez essayer de mettre à jour le votre n'hésitez pas à faire une demande sur le forum, il est là pour ça! 🙂

Source: Fractal Design

Fractal Design - FD-CA-DEF-S2V-RGB-BKO-TGD
  • FRACTAL DESIGN
  • 2 ans
  • BT-FRA-S2V-RGB-BKO
297,20 €
Voir sur Amazon

Cet article Fractal Design Define S2 Vision – RGB, un boitier aux goûts du jour ! est apparu en premier sur Conseil Config.

Des AirPods 3 pourraient être commercialisés plus tard en 2019

Le mois dernier, Apple a sorti ses AirPods de seconde génération, mais il est possible qu’une nouvelle version de ses écouteurs sans fil apparaisse avant la fin de l’année 2019. Ces informations proviennent de DigiTimes, qui affirme également qu’une fonctionnalité de suppression de bruit fera partie de la prochaine itération des AirPods. La possibilité de bloquer […]

L’article Des AirPods 3 pourraient être commercialisés plus tard en 2019 est apparu en premier sur BlogNT : le Blog dédié aux Nouvelles Technologies.

[Rumeurs] Roadmap des processeurs Intel jusqu’en 2021 !

logo Intel

Salut à tous !

Aujourd'hui, une petite rumeurs qu'il est bon de prendre avec des pincettes tellement énormes qu'elles auront du mal à être tenues en main. En effet, il semblerait qu'un de nos confrères ait réussi à récupérer une roadmap des prochaines sorties des processeurs Intel, allant jusqu'en 2021. Après la sortie des Core de 9ème génération, comme le Core i9 9900K, il faut bien que le géant bleu prépare ses prochaines bêtes pour rester dans la course !

Roadmap Intel 2021
Source: Tweakers.net

Si on en croit cette capture d'écran, les Coffee Lake H Refresh devraient arriver d'ici Q3 2019, toujours gravés en 14 nm et qui iront sur les sockets 115X. Ces derniers devraient être en circulation pendant environ un an. Il faudra attendre Q2 2020 pour voir arriver les Comet Lake H, de 8 et 10 coeurs, gardant encore une fois cette finesse de gravure de 14 nm. En 2021, ce sont les Rocket Lake, des CPU quatre et six coeurs gravés encore une fois en 14 nm. Ces derniers seront certainement des APU, afin de concurrencer les ryzen de série G, particulièrement intéressants pour ceux qui n'ont pas besoin d'une carte graphique dédiée.

Pas de 10 nm avant 2021 chez Intel ?

Les premiers CPU 10 nm ne devraient pas voir le jour avant Q2 2021, mais en version basse consommation, les Tiger Lake (quatre coeurs). Bien sûr, les modèles S, donc sur socket 115X mais ne représentant pas le haut du panier sont aussi de la partie. C'est en Q2 2020 (donc une sortie simultanée avec les modèles H) qu'ils sont censés sortir, pendant une même période d'un an, remplacés par les Rocket Lake S de deux à dix coeurs en Q3 2021.
Il ne s'agit ici que d'informations préliminaires, qui ne proviennent d'aucune source officielle. Nul doute que de plus amples informations arriveront en temps et en heure. Pour le moment, il n'y a aucune raison de s’exciter !

Comme toujours si vous cherchez à vous faire un PC Gamer ou que vous voulez essayer de mettre à jour le votre n'hésitez pas à faire une demande sur le forum, il est là pour ça! 🙂

Source: Tweakers.net

Cet article [Rumeurs] Roadmap des processeurs Intel jusqu’en 2021 ! est apparu en premier sur Conseil Config.

L’AMD Ryzen 7 2700X, édition du 50e anniversaire est un Ryzen 7 2700X signé par Lisa Su

Par : Namasi
Nous savons déjà ce qui se cache derrière l’ AMD Ryzen 7 2700X Edition 50e anniversaire (YD270xBGAFA50), et comme prévu, en termes de spécifications, il est identique au modèle original. Mais on sait aussi que cette édition limitée sera proposée à un prix plus élevé. Vous aurez droit à une belle boîte et un processeur […]

Contrôler la vitesse de lecture des vidéos - Chrome

L'extension gratuite Video Speed Controller va vous permettre de contrôler la vitesse de lecture des vidéos que vous lisez dans votre navigateur Web Chrome à l'aide de raccourcis clavier.
Hier — 24 avril 2019Technologie - Autres

INTEL – La Roadmap CPU 2018/2021 en fuite !

La dernière roadmap de chez Intel nous propose des informations vraiment intéressantes sur les sorties CPU prévues d’ici 2021. Nous avons des informations capitales sur le 14 nm mais aussi sur la nouvelle génération de processeurs mobiles. 

Nous apprenons qu’il n’y aura pas de 10 nm pour les processeurs de bureau, du moins pas avant 2022 et que Ice Lake ainsi que Lake Field arrivent pour 2019. Nous n’avons pas d’informations sur ces leaks, impossible de savoir si les documents sont officiels, mais il est rare qu’une aussi grosse fuite s’avère fausse. 

Pour les processeurs Desktop, nous pouvons voir qu’une série « S » est prévue pour le socket LGA1151 avec des TDP assez variés, dans un maximum de 95W. Le procédé employé serait un 14 nm++ basé sur ce que l’on connait avec CoffeeLake Refresh. La roadmap indique que le 14 nm devrait être utilisé durant un moment et que Comet Lake-S ne sera lancé qu’en 2020 avec du 10 cores. Rocket Lake-S quant à elle, devrait proposer une optimisation encore plus poussée du process 14 nm.

En plus de tout cela, nous aurons le droit à Willow cove en 2020, puis à Golden Cove en 2021 et enfin à Ocean Cove. Ce sont de nouvelles architecture qui viendront après Ice Lake. Il est vraiment difficile d’imaginer qu’Intel reste sur du 14 nm face à AMD qui compte bien passer sur des finesses de 7 nm. Intel aurait des soucis de production ? Nous ne savons pas pourquoi la marque compte rester sur un tel procédé, peut être pense t’elle qu’il est possible de tirer beaucoup plus de la finesse actuelle. Pourtant, il est déjà possible de voir que nous arrivons à dépasser 5.3 GHz sur des puces 8 cœurs avec CoffeeLake Refresh, ce qui est très impressionnant. 

La roadmap mobile est tout de même moins intéressante, mais nous pouvons voir qu’en 2020, il sera possible grâce au 14 nm d’obtenir 10 cores pour 65W de TDP. En plus de tout cela, des architectures ultra basse consso sont prévues, des séries « U » avec du 25W max de TDP.

INTEL ROADMAP
INTEL ROADMAP

L’article INTEL – La Roadmap CPU 2018/2021 en fuite ! est apparu en premier sur Hardwakening.

Nouveau logiciel en préparation pour les bases Podium DD et les autres produits Fanatec

Le constructeur allemand Fanatec, spécialisé dans les périphériques de simulation automobile, vient de confirmer aujourd'hui travailler au développement d'un tout nouveau logiciel qui sera fourni avec la nouvelle gamme de produits Podium Series mais pas seulement. Comme vous le savez sans doute s...

GPD Pocket Max 2 : Un netbook 8.9″ sous Core M3-8100Y

Les constructeurs ont abandonné le marché netbook, qu’à cela ne tienne. Cela fait plus de place pour un acteur comme GPD qui est en train de revisiter le format de long en large. La dernière machine, qui n’est pour le moment pas encore officielle, fait état d’un GPD Pocket 2 Max qui emploierait un écran de 8.9″. Le format des écrans des EeePC 900, Dell Mini 9 et autres Acer Aspire One de l’époque netbook.

2019-04-24 16_59_20-minimachines.net

Pour beaucoup, cette diagonale de presque 9 pouces est le meilleur compromis entre espace de travail et encombrement. Avec des machines modernes, cela sera encore plus vrai puisque du temps a passé depuis les netbook 8.9″ et les bordures d’écran on largement été rabotées pour éviter d’embarquer trop de plastique.

Le GPD Pocket Max 2 devrait faire son apparition bientôt, c’est du moins ce qu’affiche la marque sur son stand au salon ICEE à Moscou en ce moment même. Le constructeur indique une disponibilité entre le second et le troisième trimestre 2019.

2019-04-24 17_00_30-minimachines.net

Sur place, on découvre un catalogue avec des images et des spécifications sur la machine. On découvre donc un vrai engin au format netbook avec un clavier assez complet qui exploite la quasi totalité de la surface disponible. Un petit pavé tactile avec boutons intégrés est également présent, GPD a préféré cette solution à un pointeur optique comme sur ses modèles 7″.

2019-04-24 17_01_18-minimachines.net

Les informations techniques publiées1 concernant l’engin sont très intéressantes. Outre le Core M3-8100Y, on peut lire que le GPD Pocket Max 2 embarquerait de 8 à 16 Go de mémoire vive. Suffisamment pour faire tourner de manière extrêmement fluide et agréable un système d’exploitation moderne et de nombreuses applications.

L’écran est donné comme un 2560 x 1600 pixels, point sur lequel je suis un peu circonspect. D’une part parce que je ne juge pas cela forcément utile pour l’exploitation d’un écran de cette diagonale, d’autre part parce que cela aurait un double impact négatif sur la machine. Impact fort en terme de tarif, les écrans 8.9″ de ce calibre en IPS sont désormais beaucoup plus chers que les modèles en IPS. Impact en matière d’autonomie puisque ce type de définition demande plus de ressources en permanence à l’engin dès qu’il est allumé. Il est possible que cette définition soit celle que la marque pourrait proposer de plus haute mais que des variantes en 1920 x 1080 ou 1920 x 1200 soient disponibles à terme. Il faut juste espérer que GPD ne cautionne pas les 16 Go de mémoire vive à l’achat d’un écran en 2560 x 1600 pixels…

2019-04-24 17_29_01-minimachines.net

Le stockage sera confié à une solution SSD PCie NVMe qui ira de 256 Go de base à 1 To pour les modèles les plus évolués. La marque nous a habitué à des solutions qui pouvaient changer de composants avec l’emploi d’un port M.2 accessible. Ici, il ne semble pas y avoir de trappe d’accès à la carte mère et l’information d’un châssis formé d’un seul bloc de métal laisse peu de chance d’une possibilité d’évolution. 

A bord, on retrouvera également un Wifi5 et probablement un Bluetooh 5.0, une webcam 2 mégapixels et une batterie 9200 mAh. L’ensemble sera contenu dans un châssis en alliage d’aluminium et de magnésium Unibody de 20.6 cm de large pour 14.8 cm de profondeur et de 5.5 à 18 mm d’épaisseur2. Comprenez que la partie avant du châssis bas, celle qui ne sert qu’à intégrer le pavé tactile et les repose poignets ne fera que 5.5 mm tandis que la partie arrière qui hébergera connectique et charnière fera 1.8 cm de haut. Le netbook pèse 680 grammes seulement.

Le refroidissement du Core M3-8100Y sera actif via un ventilateur. Cette puce Intel Amber Lake-Y est un double coeurs et quadruple threads oscillant de 1.1 à 3.4 GHz avec 4 Mo de cache et un circuit graphique Intel UHD 915 de 300 à 900 MHz. C’est une puce très capable en terme de bureautique, web et multimédia mais évidemment en retrait d’un point de vue 3D. On pourra lui confier toutes sortes de tâches sans difficultés et il saura gérer aussi une distribution Linux qu’un système Windows 10. Avec un TDP de 5 watts, on pourrait s’attendre à un refroidissement passif mais GPD semble avoir choisi la sécurité d’une ventilation. En espérant que cela puisse se piloter finement dans les paramètres de la machine.

2019-04-24 17_38_07-minimachines.net

GPD présent au ICEE Russia ?

Le ICEE pour International Consumer Electronic Expo qui a lieu en ce moment à Moscou est un moment important pour le marché informatique local. C’est un peu le CES Russe avec un large éventail d’exposants mettant en avant leurs technologies. Si le salon est moins connu du grand public Européen, c’est surtout parce qu’il est coincé entre deux autres plus imposants : Le CES de Janvier à Las Vegas qui dévoile en début d’année les stratégies des marques à moyen et long terme et les nouvelles gammes après les fêtes. Et le Computex de Taiwan qui a lieu entre Mai et Juin et qui annonce les nouveautés des marques pour la fin de l’année.

2019-04-24 17_37_20-minimachines.net

C’est cependant un moment important pour beaucoup d’acteurs et de fabricants. Un lieu où se rencontrent marques et acheteurs. Et c’est donc un moment intéressant à analyser pour GPD. La marque va y rencontrer des distributeurs et proposer ses produits. Non pas à l’achat, non pas avec une inscription à un énième financement participatif mais bien en direct avec sa propre marque ou en ODM, c’est à dire au travers d’un autre nom de distribution. GPD était déjà présent au CES en début d’année, sa stratégie de distribution pourrait donc évoluer dans les mois à venir. 

Il suffirait qu’un grossiste ou un autre acteur se décide à proposer ce type de produit sur son marché local pour que l’engin trouve un nouveau public. En Russie, c’est particulièrement vrai car le marché a besoin d’un clavier particulier pour mieux être distribué. Un peu comme en France. Pays où GPD adorerait trouver un grossiste/distributeur à qui il pourrait livrer des versions AZERTY de ses machines.

Sources : Liliputing, Reddit et Imgur (2)

 

 

GPD Pocket Max 2 : Un netbook 8.9″ sous Core M3-8100Y © MiniMachines.net. 2019

La Switch Lite de Nintendo pourrait sortir en juin

Nintendo préparerait une version lite de sa Switch. Bloomberg a donné plus de poids aux rumeurs en annonçant que la marque japonaise lancera cette nouvelle console d’ici fin juin au plus tard. Un calendrier qui coïncide avec l’E3, le grand salon international du jeu vidéo. Une présentation lors de l’E3 2019 ? L’E3 se déroulera […]

Nintendo Switch Lite

full

Nintendo Switch Lite

thumbnail

Mise à jour des Bbox Miami et Bbox 4K

D'après le site web Bbox News, les décodeurs TV Bbox Miami et Bbox 4K, qui sont respectivement fournis à l'heure actuelle avec les forfaits Bbox Must et Bbox Ultym, bénéficient d'une mise à jour logicielle. Toujours selon Bbox News, ces firmwares 3.70.17 (Miami) et 4.70.17 (4K) apportent les chan...

Nokia 9 PureView : le capteur d’empreintes digitales se laisse tromper par n’importe quel doigt

Par : Todisoa

Le capteur d’empreinte sous l’écran du Nokia 9 PureView a un problème assez dérangeant. Il accepte n’importe quel doigt pour le déverrouillage.

Nokia 9 PureView : le capteur d’empreintes digitales se laisse tromper par n’importe quel doigt
Un simple paquet de chewing-gum peut tromper le capteur d’empreintes du Nokia 9 PureView

Le Nokia 9 PureView figure parmi les nouveaux smartphones que HMD Global a présentés à l’occasion du MWC 2019. Il succède au Nokia 8 Sirocco et se positionne sur le haut de gamme. Bien évidemment, le mobile présente un design premium et s’accompagne d’une fiche technique bien étoffée. Et parmi ses divers atouts, on citera en particulier l’intégration d’un capteur d’empreintes digitales sous l’écran. Il devrait permettre aux utilisateurs de bien sécuriser leur smartphone et ses contenus. Mais visiblement, le dispositif mis en place est défaillant.

Le Nokia 9 PureView se déverrouille avec n’importe quel doigt

Normalement, le lecteur d’empreintes digitales ne devrait accepter que l’empreinte du ou des doigts enregistrés au préalable sur le smartphone. Mais ce n’est curieusement pas le cas pour le Nokia 9 PureView. Son capteur d’empreintes accepte n’importe quel doigt de n’importe quelle main, et laisse ainsi les contenus du téléphone à la portée de n’importe qui. C’est ce que l’on peut voir dans une vidéo publiée récemment sur Twitter. D’ailleurs, le résultat de l’expérience est d’autant plus décourageant puisque même un paquet de chewing-gum posé est parvenu à déverrouiller le smartphone.

Pour l’instant, on ne connait pas encore la cause réelle de ce problème. Mais si vous utilisez un Nokia 9 PureView, il serait plus prudent de désactiver le capteur d’empreintes le temps que Nokia trouve la solution à ce problème. Mieux vaut donc revenir au bon vieux code ou mot de passe, c’est plus sûr et plus efficace, bien que ce soit plus complexe que le déverrouillage par empreinte.

Video of the fingerprint sensor unlocking phone with a packet of chewing gum and someone else's finger pic.twitter.com/jwY4ZG7uCh

— Decoded Pixel (@decodedpixel) April 21, 2019

Que pensez-vous de ce problème ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires.

Cet article Nokia 9 PureView : le capteur d’empreintes digitales se laisse tromper par n’importe quel doigt est apparu en premier sur Ere Numérique.

Disponibilité de .NET Core 3 Preview 4, avec une compilation JIT hiérarchisée améliorée

Microsoft a annoncé la disponibilité de .NET Core 3.0 Preview 4. Une mouture riche en nouveautés, parmi lesquelles un nouveau contrôle de graphiques pour Windows Forms, la prise en charge de HTTP/2, les évolutions de ramasse-miettes permettant d'utiliser moins de mémoire, la prise en charge des limites de processeur avec Docker, l'ajout de PowerShell dans le kit de développement .NET Core SDK Docker.

A remarquer tout particulièrement, en ce qui concerne les performances à l'exécution, la compilation JIT à plusieurs niveaux : TC, pour Tiered Compilation. Dans cette préversion 4 Microsoft travaille à peaufiner TC et fournit une nouvelle configuration par défaut.

TC est une fonctionnalité qui est capable, lors de l'exécution, de contrôler la compilation JIT et la qualité du code produit afin d'obtenir différents résultats en terme de performance.

Avec l'approche classique, non TC, chaque méthode est compilée d'une seule manière. Avec l'approche TC, une méthode sera, selon le contexte, compilée rapidement pour produire un code plus lent à l'exécution, ou compilée lentement, pour produire un code plus rapide à l'exécution.

Microsoft travaille toujours pour résoudre la question de la meilleure configuration de TC dans la version .NET Core 3.0 finale. Pour cela Microsoft indique avoir étudié l’impact (positif et / ou négatif) sur les performances de nombreux scénarios d’application, avec pour objectif de sélectionner un paramètre par défaut qui convient à tous les scénarios et de fournir des commutateurs de configuration permettant aux développeurs d’optimiser leurs applications dans d’autres configurations.

TC est activé dans .NET Core 3 Preview 4, mais avec une nouvelle configuration par défaut. Microsoft recherche des commentaires et des données supplémentaires pour décider si cette nouvelle configuration est la meilleure ou s'il est préférable d'apporter d'autres modifications, pour .NET Core 3.0 finale.

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: 

Bon Plan : 8€ la microSDXC SanDisk Ultra de 32 Go

Par : Sebastien
Besoin d’une petite carte mémoire ? La version 32 Go de la microSDXC SANDISK Ultra A1 est en promotion aujourd’hui. Grâce à une vente flash, on peut la dénicher aujourd’hui à 8,15€ sur Amazon.fr. Un très bon prix pour cette … Continuer la lecture

Bon Plan : le boitier Xiaomi Mi Box 3 à 49€ sur CDiscount

Par : Sebastien
La Xiaomi Mi Box 3 est un boitier multimédia très performant, qui permet de visionner sur sa TV de nombreux formats audio et vidéo. Le boitier fonctionne en WIFI et prend charge les vidéos Full HD, 2K et 4K. L’appareil … Continuer la lecture

Bientôt des batteries 10 fois plus puissantes dans nos téléphones ?

Une nouvelle technologie de batterie plus durable a été découverte par des chercheurs américains.

57774935_359814264877543_1708987952597565440_n

full

57774935_359814264877543_1708987952597565440_n

thumbnail

Revision 2019 : la demoscene perd ses cheveux mais pas son talent

Par : Cafeine

En 2017, je titrais déjà ”la demoscene n’est pas morte”, mais je crois qu’en 2019, il est temps de faire des vannes sur la calvitie galopante de certains demomakers de la vieille école pour ne pas...

Lisez plutôt Revision 2019 : la demoscene perd ses cheveux mais pas son talent avec sa vraie mise en page sur Geekzone. Pensez à vos rétines.

Le robot intelligent qui plie les vêtements, ça ne sera pas pour tout de suite

La société Seven Dreamers qui avait développé le Launrdoid a mis la clé sur la porte.

laundroid.0

full

laundroid.0

thumbnail

« Star Wars IX : L’ascension de Skywalker » : de nouvelles images inédites ont fuité sur internet

Par : Todisoa

Un premier teaser de « Star Wars IX : L’ascension de Skywalker » a été diffusé lors de la Star Wars Celebration 2019. Et de nouvelles images fuitées sur internet dévoilent désormais plus.

« Star Wars IX : L’ascension de Skywalker » : de nouvelles images inédites ont fuité sur internet
Image utilisée lors de la Star Wars Celebration 2019

La Star Wars Celebration 2019 a eu lieu à Chicago il y a quelques jours. C’était l’occasion pour Disney de lever le voile sur la première bande annonce du prochain opus de la saga : « Star Wars IX : L’ascension de Skywalker ». La vidéo était assez courte, mais elle permet déjà d’avoir un petit aperçu de comment sera le film. Sinon, on avait aussi, au cours de la conférence, eu l’occasion de découvrir une partie des acteurs qui joueront dans le film, dont Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac ou encore Billy Dee Williams. Bref, l’événement fut un vrai régal pour les fans de la saga. Et c’est encore mieux maintenant que de nouvelles images inédites viennent de fuiter sur internet.

De nouvelles images inédites sur « Star Wars IX : L’ascension de Skywalker »

Si vous êtes abonné à la chaîne YouTube « Star Wars Scenes », vous aurez certainement remarqué la nouvelle vidéo qu’elle vient de diffuser. Elle dure 3 minutes et regroupe plusieurs making of des neufs épisodes qui composent la saga. Les plus nostalgiques pourront ainsi découvrir des images rappelant Star Wars : Un Nouvel Espoir, Le Retour du Jedi ou encore L’Empire Contre Attaque. Quelques images souvenirs de Star Wars La Menace Fantôme, L’Attaque des Clones et La Revanche des Siths sont aussi de la partie. Mais le plus intéressant reste la petite séquence de cinq secondes dévoilant des images inéites du nouvel opus,  Star Wars IX : L’ascension de Skywalker. On vous laisse l’apprécier dans la vidéo ci-dessous.

Que pensez-vous de cette courte vidéo sur Star Wars IX ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires.

Cet article « Star Wars IX : L’ascension de Skywalker » : de nouvelles images inédites ont fuité sur internet est apparu en premier sur Ere Numérique.

La Galaxy View 2 arriverait avec une béquille articulée à deux positions

Samsung est une entreprise qui fabrique une variété de produits allant des smartphones aux tablettes en passant par les appareils ménagers. Un des produits distinctifs que la société avait précédemment lancé était le Galaxy View. Vous rappelez-vous de la Samsung Galaxy View ? Si ce n’est pas le cas, vous seriez pardonné puisque Samsung n’a pas […]

L’article La Galaxy View 2 arriverait avec une béquille articulée à deux positions est apparu en premier sur BlogNT : le Blog dédié aux Nouvelles Technologies.

Firmware 8.0.1 pour la console Nintendo Switch

A peine la mise à jour majeure 8.0.0 disponible pour la console Switch que la version 8.0.1 datée du 23/04/2019 vient déjà d'être publiée par Nintendo. Le changelog de ce firmware 8.0.1 est cette fois beaucoup plus court puisque Nintendo annonce seulement une amélioration globale de la stabilité de ...

Jeu de plateau : Zombicide maintenant disponible sur iOS et Android

Asmodee porte la licence Zombicide sur Android et iOS.

icon-Zombicide-GP-512x512

full

icon-Zombicide-GP-512x512

thumbnail

Compulab Airtop3 : Core i9 et Nvidia Quadro RTX fanless !

Ce ne sera pas la machine de monsieur tout le monde, le Compulab Airtop3 est sans doute un engin à destination de professionnels aux larges portefeuilles. C’est également une excellente démonstration de la capacité de la solution à dissiper des machines haut de gamme pourtant très gourmandes en énergie.

2019-04-24 15_12_06-minimachines.net

Compulab est connu pour ses machines fanless, la marque a développé un système de dissipation employant les côtés de ses boîtiers comme des dissipateurs géants. Les engins transfèrent la chaleur émise par les différents postes internes vers le châssis qui agit lui même comme un radiateur. Utilisant la convection naturelle des matériaux et un système de cheminée qui dirige l’air chaud vers le haut de l’engin, les boîtiers suffisent à évacuer toute la chaleur émise par la machine sans recourir au moindre ventilateur.

2019-04-24 15_12_41-minimachines.net

Jusque là, Compulab a surtout présenté des machines assez classiques. Le premier Airtop était un engin sous Core i7-5775C avec une GeForce GTX 950 de Nvidia. Un engin qui présentait la capacité de la machine à encaisser des composants de manière passive. Composants qui, soit dit en passant, présentaient un ratio de performances par watt plus gourmand en watts que les solutions actuelles.

Le Airtop2 jouait sur un autre registre puisqu’il visait un public de joueurs avec une puce Intel Core i7-7700K et une Nvidia GeForce GTX 1080 soit 271 watts à dissiper sans ventilos.

2019-04-24 15_12_57-minimachines.net

Ce nouveau Airtop3 est toujours aussi passif mais encaisse désormais 300 watts. Son encombrement est impressionnant avec un volume de 7.5 litres. 25 cm de profondeur, 30 cm de haut et 10 cm de large. A son bord, l’engin pourra pourtant accueillir dans sa plus haute configuration un Intel Core i9-9900K associé à une solution Nvidia Quadro RTX 4000. La mémoire vive pourra grimper à 128 Go de DDR4-2666 et son stockage pourra atteindre 10 To de SSD…

2019-04-24 15_12_48-minimachines.net

Les prix sont évidemment en conséquence, l’entrée de gamme en Celeron G4900, sans circuit graphique ni mémoire ni stockage débute à 1018$. Avec un Core i9, une Quadro, un Wifi5, 128 Go de DDR4, 10 To de SSD et Windows 10, on grimpe à plus de 5000$… Un prix qui s’explique par le côté artisanal de l’engin qui n’est mis en chantier qu’après votre commande. Chaque solution est assemblée et testée à la main et livrée suivant votre requête avec une garantie de fonctionnement suivant des températures spécifiques. Ainsi une version de base supportera des environnements classiques allant de 0 à 45°C. Vous  devrez payer un supplément pour aller de -20 à 70°C et encore un peu plus pour laisser votre machine en plein hiver à Montréal de -40 à 70°C.

2019-04-24 15_12_34-minimachines.net

Une certaine idée de l’optimisation de l’espace

Evidemment, il est possible de n’acheter que l’engin et son processeur et de l’équiper vous même, ce qui devrait vous permettre d’économiser quelque peu sur la note finale. Mais vous n’aurez pas alors l’assurance d’un fonctionnement adapté à toutes ces températures. Les SSDs PCIe NVMe ayant, par exemple, tendance à pas mal chauffer.

Source : FanlessTech

Compulab Airtop3 : Core i9 et Nvidia Quadro RTX fanless ! © MiniMachines.net. 2019

iOS 13 pourrait apporter le support des souris USB sur iPad

Dès le premier jour, Apple annonçait que son iPad était la nouvelle génération d’ordinateurs. Mais, beaucoup en doutaient. Et, outre les limitations matérielles, les consommateurs devaient également faire face aux limitations de la plateforme mobile iOS. Apple s’efforce peu à peu de résoudre ces problèmes et fera peut-être bientôt l’ultime étape pour vraiment transformer l’iPad […]

L’article iOS 13 pourrait apporter le support des souris USB sur iPad est apparu en premier sur BlogNT : le Blog dédié aux Nouvelles Technologies.

Un tremblement de terre détecté sur Mars

Le sismomètre français de la sonde Insight a détecté une secousse sur la planète rouge.

sondei

full

sondei

thumbnail

AT&T annonce à ses clients que le Galaxy Fold sera disponible le 13 juin

Cela aurait dû être la glorieuse réalisation de Samsung, étant le premier à rendre les rêves du smartphone pliable réels. Mais que ce soit à cause de son orgueil, sa hâte ou de limites inéluctables, le Galaxy Fold s’est révélé être un véritable cauchemar pour le fabricant coréen. Apparemment, elle n’a pas abandonné, et n’a […]

L’article AT&T annonce à ses clients que le Galaxy Fold sera disponible le 13 juin est apparu en premier sur BlogNT : le Blog dédié aux Nouvelles Technologies.

Des enfants contournent le système de reconnaissance faciale avec un flyer

Les jeunes pirates en herbe ont pénétré l’ordinateur de leur père à l’aide d’une simple photo.

57798807_431302900774412_8727408094188929024_n

full

57798807_431302900774412_8727408094188929024_n

thumbnail

Grand Theft Auto 6 serait en cours de développement

Par : Todisoa

Rockstar Games prépare-t-il déjà Grand Theft Auto 6 ? Rien n’est sûr, mais c’est ce que laisse entendre un CV aperçu sur internet il y a quelques jours.

Grand Theft Auto 6 serait en cours de développement
GTA 6 pourrait bien être lancé en 2020

Grand Theft Auto 5 ou GTA 5 figure dans la liste des jeux les plus appréciés du moment. Naturellement, les fans attendent avec impatience la sortie de son successeur : Grand Theft Auto 6. En octobre 2018, Dan Houser, le cofondateur de Rockstar Games, a expliqué que le jeu ne pourra pas sortir sous l’ère de Donald Trump, laissant comprendre un lancement en 2020 au plus tôt. Jusqu’à présent, l’info n’a pas encore été confirmée ! On sait néanmoins que le jeu est déjà en cours de développement.

Grand Theft Auto 6 déjà sur les rails ?

L’information n’est pas encore officielle ! Mais la mention de du nom du jeu dans un CV aperçu sur internet laisse entendre que le studio travaille déjà sur le prochain opus de son jeu à succès. Bibin Michael, un designer 3D œuvrant dans le domaine du jeu vidéo, collabore depuis longtemps avec Rockstar Games sur certains de ses titres.

Dans son Curriculum Vitae, l’artiste indique avoir travaillé sur des véhicules pour des DLC de GTA 5. Mais pas que ça, il mentionne également un travail sur Red Dead Redemption 2, le dernier titre phare du studio. Mais ce qui suscite le plus l’intérêt dans son CV, c’est la mention du titre Grand Theft Auto 6. Il travaillerait sur des véhicules pour des DLC de GTA 6, de quoi indiquer que ce projet est déjà en cours en ce moment. Et faut-il croire Bibin Michael ? Oui, car son nom apparait sur la page de remerciement du site officiel de Red Dead Redemption 2.

Que pensez-vous de cette info ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires.

Cet article Grand Theft Auto 6 serait en cours de développement est apparu en premier sur Ere Numérique.

Bonne nouvelle : Paint reste sur Windows

Le célèbre logiciel de création graphique ne fait pas encore ses adieux.

ms-paint-recover-images

full

ms-paint-recover-images

thumbnail

Nvidia lance les GTX 1660 Ti et GTX 1650 pour portables

Les nouvelles cartes graphiques Turing de Nvidia vont débarquer dans le monde du portable avec une promesse assez simple. Proposer des engins plus abordables affichant des performances de jeu plus que correctes en FullHD. Nvidia indique un prix de base de 800€. Si ces machine risquent fort d’être surtout des 15.6″ assez classiques, on pourrait également découvrir de bonnes surprises.

2019-04-24 11_51_21-minimachines.net

Le Acer Nitro 5 AN515 sous GeForce GTX 1650 / 1660 Ti

D’abord parce que les 15.6″ jouent de plus en plus la carte d’une bordure d’écran fine les rendant ainsi plus proches de l’encombrement d’u 13.3 ou 14″ des débuts de minimachines1 ensuite parce que des modèles plus compacts pourraient également profiter de cette nouvelle génération de GTX 1660 Ti et de GTX 1650.

2019-04-24 11_46_59-minimachines.net

Les promesses des deux cartes sur des jeux récents. Attention, il ne s’agit pas de modèles de portables à 800€…

Sur le marché du portable gaming actuel, le prix de base d’un engin est élevé. Il faut compter environ 1000€ prix public2 pour profiter d’un circuit graphique de type GeForce GTX 1060 de la génération Pascal. En passant à une solution Turing de type GeForce RTX 2060 vous pouvez ajouter 400€ de plus. Ces tarifs sont assez décourageants pour rentrer sur ce marché ou se ré-équiper. Face à des engins plus classiques situés à des tarifs souvent deux fois moins élevés et juste équipés d’un circuit graphique Intel ou d’une solution embarquée de base, beaucoup font assez rapidement un choix logique. Ne pas investir dans un portable de jeu mais s’orienter vers une solution plus sage. Quitte à investir dans une console pour les plus aventureux.

Faire baisser le tarif de l’investissement de base permettrait donc d’attirer plus de monde dans les filets de Nvidia. Avec 800€ de base, on passerait d’un portable sans réelle compétence 3D pour le jeu à une solution capable d’affronter des titres récents en FullHD pour 300€ de plus. Avec ce montant de 800€, on pourrait obtenir un engin équipé d’une GeForce 1650. Les modèles en GeForce 1660 Ti seraient probablement positionnés un peu au dessus avec un prix de base entre 950 et 1000€.

2019-04-24 11_47_11-minimachines.net

La GTX 1660 Ti mobile est identique à la version carte : même nombre d’unités de calcul et mêmes fonctionnalités. La fréquence est néanmoins en baisse. L’idée est de faire descendre les 120 Watts de consommation de la version bureau à une fourchette bien plus sage située entre 60 et 80 Watts. Le GPU Boost baisse donc entre 1335 et 1590 MHz. Le constructeur choisira cela en fonction des différents autres éléments de sa machine pour faire varier l’autonomie de l’engin ou laissera la main – logicielle – à l’utilisateur suivant ses préférences. Pour rappel, la GTX 1660 Ti de bureau tourne à 1770 MHz. 

2019-04-24 11_54_12-minimachines.net

Asus ROG Zephyrus G sous GeFroce GTX 1660 Ti

Même topo énergétique pour la GeForce GTX 1650 mobile qui passe de 75 Watts à une fourchette située entre 35 et 50 Watts mais avec, également, un changement technique sur la puce. Le nombre  d’unités de calcul est en hausse puisqu’il grimpe à 1024 contre 896 sur la version de bureau. La fréquence de cette carte est située entre 1245 et 1560 MHz. La version de bureau grimpe à 1665 MHz. Nvidia a simplement joué avec différentes variables pour ajuster le niveau de performances de la solution sans consommer outre mesure. Suivant les choix du constructeur, le système de refroidissement, la batterie embarquée, on peut donc s’attendre à différents niveaux de performances. Une GTX 1650 coincée à 1245 MHz sera évidemment assez éloignée d’une 1650 de bureau.

2019-04-24 11_55_54-minimachines.net

Constructeurs de portables jouant avec des fréquences (allégorie)

GeForce GTX 1650 et GeForce GTX 1660 Ti : Attention aux fréquences.

L’idéal serait que le constructeur laisse toujours la possibilité de monter à la fréquence maximale de chaque puce en prévoyant un système de dissipation en conséquence. Cela permettrait de profiter de son portable gaming sans freins en mode sédentaire et d’une version plus légère en consommation en mode mobile. La puce graphique Intel intégrée au processeur pouvant en outre prendre le relais pour les usages classiques en mobilité comme en mode sédentaire grâce à la technologie Optimus de Nvidia qui bascule d’un chipset à l’autre quand le besoin s’en fait sentir.

La recette à employer pour la fréquence de chaque processeur est laissée à l’appréciation des fabricants de portables partenaires de Nvidia. Il n’y aura aucune mention particulière sur la boite de votre portable, seule la fiche technique pourra éventuellement indiquer sa fréquence maximale. Comme Nvidia indique que 80 machines sont déjà en cours de conception, fabrication ou distribution, on peut se douter que dans ce lot il y aura probablement de bonnes surprises mais également des modèles à éviter.

2019-04-24 11_57_29-minimachines.net

Un bon système de dissipation coûte cher à concevoir, a fabriquer et a implanter

Avec un châssis optimisé en métal, un dissipateur solide et un bon système de ventilation, il sera possible de refroidir efficacement les 80 watts d’un chipset GeForce 1660 Ti ou les 50 Watts d’un Geforce 1650 sans soucis. Pour économiser quelques dizaines d’euros et afficher un prix plus alléchant, certains constructeurs ne proposeront que des modèles aux fréquences moins rapides. Et cela pourrait être assez sauvage : Avec une GTX 1650 en 35 Watts on peut économiser sur la qualité du châssis, la présence ou non de caloducs pour diriger la chaleur, la qualité des ventilateurs et la performance de la batterie. Mis bout à bout, l’ensemble de ces postes permet de rapidement baisser la facture de quelques dizaines d’euros. Pourtant sur la boite de votre engin, il y aura les mêmes caractéristiques annoncées que sur les portables proposant des modèles 50 Watts, une dissipation plus efficace et une batterie calibrée en conséquence…

C’est ce genre de détail qui fera la différence à l’achat. Il faudra peut être rester très attentif sur ce genre de point en lisant des tests et en épluchant attentivement les fiches techniques avant de vous décider. Une différence de quelques dizaines d’euros sans incidence directe sur la fiche technique entre deux machines ? Oui, sur le papier il y aura bien deux GeForce GTX 1650 ou deux GeForce GTX 1660 Ti. Mais la première sera limitée à son plus faible niveau de consommation. La seconde pourra grimper au maximum théorique prévu par Nvidia et cela jouera vraiment sur les performances globales des engins.

Nvidia lance les GTX 1660 Ti et GTX 1650 pour portables © MiniMachines.net. 2019

Nvidia GeForce GTX 1650 : une carte à 159€ pour évoluer en douceur

La Nvidia GeForce GTX 1650 est une nouvelle déclinaison des puces Turing de la marque. Sous le nom de code TU117, la solution fait suite au TU116 des GTX 1660 Ti dont elle reprend une architecture amputée des fonctions avancées laissées aux circuits des modèles RTX 20×0 qui exploitent quand à eux les TU106.

GeForce 1650

La GeForce GTX 1650 de Zotac

La GeForce GTX 1650 est une solution entrée de gamme et Nvidia ne cache pas sa destination. Si elle n’apportera pas les performances d’une GeForce 1660, elle a pour elle d’autres avantages techniques dont le premier est une grande facilité d’intégration.

La GeForce 1650 est moins bien équipée qu’une 1660 Ti et ne proposera donc pas toute son expertise en jeu 3D en FullHD. Elle vise un autre objectif, celui de proposer des cartes compactes, moins gourmandes en énergie et plus facilement intégrables. Avec des consommations plus faibles, la puce fonctionnant entre 35 et 50 watts, elle offre la possibilité de construire des cartes consommant 75 watts et donc dépourvues de prise d’alimentation PCIe. On pourra donc, comme avec les GeForce 1030, les intégrer dans des configurations aux alimentations modestes – 300 watts seulement – et en tout cas non spécialisées.

Est-ce que ce sera pour autant des puces au rabais ? Pas vraiment, la promesse de Turing est de proposer un meilleur ratio de performances par watt consommé sur son architecture précédente. On a donc la promesse d’une solution efficace et performante. 

GeForce 1650

La GeForce GTX 1650 de PNY

On retrouve une solution disposant de 896 coeurs CUDA contre 1408 coeurs pour la GeForce GTX 1660 et 1536 pour les GeForce GTX 1660 Ti. Evidemment  comme pour les autres GTX de la gamme, Nvidia n’intègre pas les fonctions spécifiques des modèles RTX : Pas de moteurs de rendu de Raytracing ou d’IA. On se contentera d’une solution basique avec 4 Go de mémoire vive GDDR5 sur un bus 128 bits à 2 GHz. La bande passante reste limitée à 128 Go/s. Des choix qui permettent aux partenaires de Nvidia de proposer une carte à moins de 160€, ce qui correspond à un prix psychologique lié à une mise à jour de machine ou à un investissement d’un utilisateur qui ne-joue-pas-sauf-des-fois-un-peu-quand-même. 

2019-04-23 20_38_00-minimachines.net

D’un point de vue fréquences, c’est encore une fois assez modeste. Les puces partent sur une base de 1485 MHz avec un GPU Boost pouvant atteindre 1665 MHz. C’est  moins qu’une GeForce 1660 qui grimpe à 1785 MHz mais cela correspond à des choix cohérents de la marque pour ce segment.

2019-04-23 20_28_20-minimachines.net

A quoi on peut s’attendre avec ces GeForce 1650 ?

Peu ou prou ce qu’une carte graphique de type GeForce 1050 Ti propose aujourd’hui, c’est à dire une solution apte à encaisser un jeu 3D récent en FullHD avec un nombre d’images par seconde correct en laissant les détails graphiques sur une qualité moyenne. Ce sera évidemment en dessous de la 1660 de la marque qui permet de piloter sans soucis des jeux de ce type en haute qualité toujours sur un FullHD mais au dessus des solutions de génération Pascal situées sur la même gamme de prix.

La destination de ces cartes est claire, un acheteur de 2019 qui n’est pas un joueur chevronné mais qui veut une bonne carte graphique pour lancer de temps en temps une partie d’un jeu récent y trouvera son bonheur. Surtout si il ne s’attache pas trop à avoir un rendu de qualité très haut de gamme. En restant modeste sur les détails graphiques, la carte saura prendre en charge les titres 3D exigeants. Nvidia indique des performances doublées par rapport à une GeForce GTX 950 et jusqu’à 70% plus rapide qu’une GTX 1050 dans les dernières productions 3D. 

Les usages annexes comme l’accélération graphique des solutions de montage ou de retouche photos comme l’ensemble des programmes sachant prendre en charge les unités CUDA seront évidemment accélérées par la solution. Les constructeurs habituels sont sur les rangs et proposent déjà diverses solutions de GeForce GTX 1650 sur le marché avec des prix pour le moment sagement alignées sur les 159€.

D’autres fonctions sont présentes avec une compatibilité G-Sync pour piloter des écrans compatibles, la prise en charge des flux HDCP 2.2, de DisplayPort 1.4a et du HDMI 2.0b. La fonction d’encodage de la marque est également présente. La puce saura gérer un affichage maximal confortable de 7860 x 4320 pixels à 120 Hz.

2019-04-23 20_40_01-minimachines.net

L’AMD Radeon RX 570 en concurrence ?

Les cartes 4 Go équipées de la puce AMD sont désormais positionnées à 140€, les versions 8 Go sont à 150€… Des tarifs qui laissent entrevoir un avantage majeur pour les solutions AMD. Il ne faut pas perdre de vue que si le nom choisi par AMD pour ses RX 570 date de 2017, les puces embarquées sont beaucoup plus anciennes. Il s’agit d’une RX 470 d’architecture Polaris avec une finesse de gravure améliorée. Seule véritable raison autre que marketing à ce changement de nom. Les RX470 annoncées sur le marché à l’été 2016 commencent vraiment à accuser leur âge. Si leurs performances sont très correctes, elles sont désormais à la traîne en terme de ratio d’efficacité et de fonctionnalités. Les RX 570 sont également moins sages en terme de consommation avec 150 watts en moyenne, l’obligation de recourir à une alimentation 6 broches et un bruit en fonctionnement probablement également à leur désavantage. Pas de miracle, AMD n’a pas encore de concurrence de nouvelle génération à opposer à Turing sur ce segment. L’apparition cet été de l’architecture Navi devrait offrir à AMD plus de latitudes même si on se doute que la marque ne débutera pas cette nouvelle génération par des solutions entrée de gamme.

La véritable concurrence à Nvidia sur cette GeForce 1650 est à mon sens a chercher du côté de… Nvidia lui même et de ses offres GeForce 1660 et 1660 Ti qui proposent des capacités plus élevées pour le même objectif. Si le prix de la GTX 1650 est de 159€, la 1660 se situe à 70€ de plus et augmentera les performances de votre machine pour plus d’images par seconde avec un meilleur rendu graphique. La GeForce 1660 Ti poussera le bouchon un peu plus loin avec un prix de 299€ mais offrira alors des performances très élevées en FullHD tous détails activés en très haute qualité.

Nvidia GeForce GTX 1650 : une carte à 159€ pour évoluer en douceur © MiniMachines.net. 2019

❌