🔒
❌
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 19 février 2020Technologie

Test – Asus ROG Pugio II

Par : Wanrim

Asus ROG Pugio II, une souris sans fil polyvalente haut de gamme

 

Récemment, Asus a dévoilé la nouvelle souris ROG Pugio II, qui comporte de nombreuses évolutions face à la ROG Pugio première du nom. Avant tout, la série Pugio repose sur une conception ambidextre, avec des boutons latéraux amovibles ainsi qu’un rétroéclairage RGB complet. À travers cette nouvelle Asus ROG Pugio II, la firme développe le concept jusqu’au sans fil, une souris encore plus amovible et un tout nouveau capteur.

 

Présentation globale de la souris

Pour commencer, cette souris Asus ROG Pugio II possède des dimensions de 126 mm de longueur, pour 57 mm de largeur et 40 mm de hauteur pour un poids de 102 grammes hors câble. Une des principales fonctionnalités de cette souris, c’est sa compatibilité sans fil. En effet, dès la sortie de boîte elle annonce une autonomie de près de 100 heures par le biais du dongle USB 2.4 GHz placé sous le capot magnétique de la souris. Néanmoins, elle reste totalement utilisable en filaire grâce au câble USB type C inclus, ou en utilisant le Bluetooth directement. L’utilisation du dongle reste quand même la meilleure option, étant donné que Asus a travaillé sur une technologie nommée ASUS SmartHop. En effet, cette dernière établie la connexion la plus rapide et la plus stable entre le dongle et la souris afin d’éviter les interférences provoquées par l’interface sans fil.

 

Asus ROG Pugio II face

 

De plus, la conception ambidextre de la souris justifie la présence de deux boutons latéraux présents de chaque côté. En ce qui concerne le tout nouveau capteur, celui-ci possède une résolution comprise entre 100 et 16 000 DPI (ajustable par palier de 100 DPI), une fréquence de 1000 Hz (également ajustable entre 125, 250 et 500 Hz) pour une latence de 1 ms. Enfin, ce capteur possède une accélération de 40G et est totalement configurable depuis le support logiciel compatible Windows 10, Asus ROG Armoury.

 

Asus ROG Pugio II cote droit

 

Au sujet des boutons, cette Pugio II en possède très exactement 9. Les deux premiers boutons sont installés au dos de la souris, destinés à l’appareillage Bluetooth ou encore à régler la résolution DPI, résolution distribuée sur 4 paliers également configurables depuis le logiciel entre 100 et 16 000 DPI. En outre, les 7 autres boutons sont totalement personnalisables depuis ROG Armoury. Plus précisément, les deux boutons principaux reposent sur des switchs renommés de Omron garantis 50 millions de clics. Ces commutateurs peuvent être remplacés au besoin. De surcroît, les boutons latéraux magnétiques sont identiques sur les deux côtés. À noter que ces derniers sont amovibles et remplaçables grâce à la mallette d’accessoire inclus dans le bundle.

 

Asus ROG Pugio II couvercle

 

Concernant cette fameuse mallette d’accessoire, elle contient 4 boutons latéraux uniformes, 2 switchs Omron D2F-01F ainsi qu’un outil pour démonter la souris. Le tout est initialement installé dans une mousse basique. Enfin, cette souris n’échappe pas à la règle avec son rétroéclairage RGB répartis sur 3 zones. Encore une fois personnalisable depuis le logiciel, il est cependant compatible Asus Aura pour être synchronisé avec tout autre produit également compatible Asus Aura.

 

Déballage de la souris

Au sujet de la boîte, la face avant propose un bref aperçu de la souris, en plus des inscriptions de compatibilité avec Asus Aura Sync pour le rétroéclairage RGB, la bande 2.4 GHz pour le dongle et le Bluetooth. Au dos, on retrouve un petit récapitulatif technique du produit, mettant en avant le câble USB type C inclus plaqué Or, ou encore la possibilité de configurer indépendamment chaque bouton latéral. Les deux tranches ainsi que les parties inférieures et supérieures comportes les normes françaises et européennes.

 

Asus ROG Pugio II boite face Asus ROG Pugio II boite dos Asus ROG Pugio II boite cote

 

A propos du bundle, il se veut très complet pour une souris :

  • La souris en elle-même, déjà assemblée et protégée par un film plastique recouvrant le capteur et les boutons inférieurs
  • Un dongle USB, directement installé dans la souris sous le capot magnétique amovible
  • Un câble USB type C plaqué Or de 2 mètres
  • Une mallette d’accessoire avec les boutons et switchs de rechange
  • Un badge personnalisable pour venir remplacer à l’envie celui d’Asus ROG sous le capot magnétique
  • Un sticker Asus adhésif
  • L’habituelle documentation jointe des informations de garantie

 

Asus ROG Pugio II boite contenu

 

Une fois sortie de boîte, la souris est très sobre. En effet, quand le rétroéclairage est éteint, le logo Asus ainsi que les finitions transparentes sont difficiles à voir. Les deux boutons principaux sont agréables, parfaitement incorporés dans l’armature de la souris. Ils ne bougent pas ou très peu horizontalement comme pourrait le faire une Glorious Model O. De plus, la molette et son clic sont tout autant agréables, mais peut être un peu trop mous pour certains. À l’égard de l’ensemble des boutons latéraux, ils proposent pour le moins une bonne réactivité et semblent globalement résistants.

 

Asus ROG Pugio II cote gauche

 

Le devant de la souris possède un renfoncement pour y brancher le connecteur USB type C pour la recharge ou pour l’utilisation. L’espace entre le socle des commutateurs et les clics semble sensiblement important, ce qui a pour effet de vide à la fin du clic. De plus, la conception ambidextre de la souris a pour conséquence une quasi ressemblance entre la partie droite et gauche de la souris.

 

Asus ROG Pugio II boutons

 

Les deux côtés possèdent, en plus des deux boutons chacun, des grips non amovibles sur une grande partie de la tranche qui accueilleront parfaitement nos doigts, aussi bien à droite que à gauche. On peut noter l’inscription ROG sur le côté gauche de la souris, gravée dans la structure et non rétroéclairée.

 

Asus ROG Pugio II zoom

 

Les formes de la souris obligent, cette souris est clairement destinée aux amateurs de palm-grip. En effet, même si il est possible de l’utiliser en claw / fingertip grip, sa faible hauteur est préférable pour une utilisation globale de la main. Sur ce point, les fonctionnalités sans fil sont vraiment un gros avantage.

 

Asus ROG Pugio II logo souris

 

Enfin, le dessous de la souris comporte 3 patins importants, deux sur la partie supérieure et un seul sur la partie inférieure. Il se veulent très bons, mais se trouvent peut être légèrement limités par rapport au poids supérieur à 100 grammes de la souris. Dernier point, la partie inférieure la souris se trouve très légèrement décollée de la surface de contact, et c’est une excellente chose pour la prise en main mais également pour un meilleur glissement de la souris.

 

Présentation du support logiciel

Deux logiciels sont compatibles avec cette Asus Pugio II, le premier Asus ROG Armoury en version 3 (qui amène le support même de cette Pugio II et la résolution de bugs annexes) ainsi que Asus Aura Sync, qui est plus globalement le système d’Asus pouvant synchroniser les périphériques disposant d’un rétroéclairage personnalisable. Nous allons ici tester uniquement le logiciel vraiment dédié aux souris de Asus, ROG Armoury. En bref, l’installation est simple, et le premier lancement nécessite un redémarrage du système pour profiter de l’ensemble des fonctionnalités offertes par le logiciel. Bonne nouvelle cependant, il est possible de passer le logiciel en français depuis les paramètres (par défaut en anglais), ce qui n’est clairement pas le cas de la majorité des logiciels de ce genre. Quatre onglets sont présents par défaut : Souris, pour gérer les boutons, le capteur ou encore le rétroéclairage, Macros, pour gérer les combinaisons de touches, Synchronisation et Stats, pour faire des statistiques sur le nombre de clics mais encore sur la distance parcourue avec la souris.

 

rog armoury boutons

 

Dès la première ouverture, on possède un visuel sur la souris et ses 9 boutons, dont 8 sont personnalisables dans l’onglet Souris. En effet, chacun des 8 boutons peut être reconfiguré pour contrôler les DPI, défiler la page, ou même effectuer un double clic. À l’envie, les boutons peuvent même être désactivés pour éviter de déclencher une action non souhaitée. Toutes ces options concernent uniquement les fonctions de la souris, mais il est possible de définir une fonction du clavier, des macros sur mesure ou encore des raccourcis Windows (comme Ctrl-V, Ctrl-X, Ctrl-Z..).

 

rog armoury calibrage

 

L’onglet Performances possède quant à lui des options dédiées au capteur optique. Tout d’abord, il est possible de configurer chacun des 4 paliers de résolution DPI sur une échelle de 100 DPI comprise entre 100 et 16 000. De plus, deux options souvent ennemies des joueurs sont présentes, il s’agit de l’angle snapping et l’accélération/décélération matérielle de la souris. En bref, l’angle snapping assure une correction de la trajectoire effectuée, ce qui ne correspond pas exactement à celle souhaitée par le joueur. L’accélération /décélération permet quant à elle d’offrir une meilleure précision en modifiant encore une fois la trajectoire du joueur. Si vous jouez avec cette souris, vous pouvez facilement désactiver ces deux boutons.

Dans le cas contraire, garder ces deux options activées peut être une bonne idée pour une utilisation plus tournée vers la bureautique. Enfin, il est possible de gérer le polling rate (fréquence de rafraîchissement de la souris) sur 4 niveaux différents (125, 250, 500 et 1000 Hz) et le debounce time (temps de réponse du clic) entre 12 et 32 ms. Contrairement à une Glorious Model O qui propose un temps de réponse de 4 ms au minimum, cette Asus Pugio propose un taux 3X plus important (qui changera peu pour certains), mais cette dernière propose des switchs Omron amovibles et donc remplaçables.

 

rog armoury performance

 

Le troisième onglet présent dans ce logiciel assure le contrôle du rétroéclairage embarqué de la souris sur 3 zones. Par ailleurs, ces trois zones sont contrôlable indépendamment, le logo, la molette ainsi que la base. Toutes ces zones peuvent être synchronisées (et le sont par défaut !). Encore une fois indépendamment, chaque zone possède 5 niveaux de luminosité, que sont 100, 75, 50, 25% et une désactivation totale du rétroéclairage.

En outre, plusieurs effets de lumière sont disponibles, en commençant par une couleur statique, un cycle de couleur ou encore un mode batterie, qui consiste à changer la couleur en fonction de l’état de charge de la batterie. Par exemple, il est totalement possible de définir la couleur du socle en fonction de la charge de la batterie, celui de la molette en rouge permanent et désactiver celui du logo jugé inutile étant donné qu’il se situe sous la paume de la main (ou pas !).

 

logiciel rog armoury rgb

 

Les deux derniers onglets concernent la gestion du LOD (la distance entre la surface et la souris) qui peut être réglée sur un pré-réglage faible ou élevée, et une gestion assez complète de l’énergie de la souris. En effet, il est possible de définir l’activation du mode veille de la souris en fonction de plusieurs créneaux, ou encore de déclencher le clignotement du rétroéclairage quand la batterie viendrait à être trop faible. D’ailleurs, un indicateur de batterie (manquant sur la souris) est présent sur le logiciel. En outre, il est possible de lancer le logiciel directement avec le système, ce qui est vivement recommandé si vous souhaitez garder en mémoire les configurations personnalisées. À noter, le logiciel est disponible uniquement sous Windows en 64 bits.

 

Retour d’expérience

En ce qui nous concerne, cette souris a été utilisée uniquement par l’interface sans fil par le biais du dongle USB 2.4 GHz situé à l’intérieur de la souris, sous le capot amovible. Globalement, aucun bug même mineur n’a été perçu. Les mouvements sont fluides sans décrochage, les boutons configurés avec les macros ainsi que le rétroéclairage fonctionnent sans aucun problème. Néanmoins, en ce qui concerne une utilisation gaming de la souris, les moindres micro-décrochages ainsi que la latence peuvent être perçus. Attention, nous parlons ici de jeux réactifs compétitifs et non de jeux occasionnels. En effet, les boutons ainsi que le capteur possèdent à cause de l’interface une latence perceptible pour cette utilisation.

Bien évidemment, le problème est totalement réglé une fois la souris connectée en filaire grâce au câble inclus. Notre machine principale ne possédant aucune interface Bluetooth, la latence n’a pas pu être vérifiée sur cette interface. Il faut cependant souligner que la souris fonctionne parfaitement sans aucun logiciel supplémentaire, uniquement en branchant la souris. Sur un laptop sous Debian, ou encore un dual-boot Manjaro/Windows en passant par la télé connectée, la souris se trouve être directement fonctionnelle une fois le dongle connecté. Aucun problème de compatibilité avec cette Asus Pugio II peu importe la plateforme !

 

Asus ROG Pugio II dessous

 

Sous réserve que la souris sorte de boîte déjà équipée d’une batterie et pouvant directement être utilisée sans fil, c’est un excellent point pour éviter de chercher des piles du bon format de partout. En ce qui concerne la batterie, après près de 15 heures d’utilisation en utilisant le rétroéclairage personnalisé au maximum, une fréquence d’actualisation de 1000 Hz le tout par le biais du dongle, le niveau de la batterie se situe à 75% d’après le logiciel. Premier excellent point, c’est que l’autonomie de cette souris est irréprochable, et les 100 heures annoncées par Asus sont largement atteignable si l’on accepte de faire l’impasse sur un rétroéclairage poussé à son maximum. Le second moins bon, c’est l’information sur la charge de la batterie. En effet, en dehors des informations physiques du rétroéclairage disponibles depuis le logiciel, aucune information sur la souris nous permet d’être informé sur le niveau de la batterie. Par l’entremise d’une excellente batterie, l’information sur son état de charge serait cependant intéressant.

 

kit de remplacement

 

L’un des aspects les plus importants d’une souris, même si on pourrait ne pas y penser directement, c’est aussi une bonne glisse. Sur ce point, la Asus Pugio II propose un confort d’utilisation exemplaire, couplé à son interface sans fil. Installée sur un tapis de souris digne de ce nom, ou même d’une table, les 100 grammes se font très vites oublier. Entre autres, la conception même de la souris permet une intégration très satisfaisante des patins de contact.

 

souris cle usb

 

Malgré tout, cette Pugio II reste une référence dans les souris pratiques. En effet, la possibilité de changer les boutons, pour une question de choix ou d’usure, est un excellent point permettant d’éviter le rachat d’une souris. Au passage, les deux switchs de remplacement Omron inclus sont également un point positif de cette Pugio II, inclus dans le boîtier livré avec la souris.

 

Asus ROG Pugio II rgb tranche Asus ROG Pugio II rgb dessus Asus ROG Pugio II rgb dessous

Conclusion

Pour conclure, cette Asus Pugio II est une excellente évolution de la première Pugio de nom. La prise en main est excellente, grâce à l’interface sans fil et à une glisse exemplaire. Elle sera disponible début mars 2020 au prix conseillé de 109 .

 

Asus ROG Pugio II
8 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
  • Interface sans fil
  • Switchs Omron remplaçables
  • Logiciel complet
  • Batterie au top
  • Confort d'utilisation
  • Câble USB-C Or amovible
Contre
  • Latence en mode sans fil pour les jeux
  • Manque d'indicateur de batterie
Design et Look
Fonctionnalités
Ergonomie
Performances
Rapport Qualité / Prix
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

 

Test – Asus ROG Pugio II a lire sur Vonguru.

Minecraft – Bâtisseurs & Biomes : l’adaptation en jeu de société !

Minecraft, Bâtisseurs & Biomes – le jeu de société !

 

Je n’étais pas assez jeune ni assez geek quand le phénomène Minecraft a atteint son pic d’intensité, et peut-être n’ai-je jamais été assez patient pour découvrir sur le très long terme les règles d’un monde et le reconstruire à ma guise, aussi passionnant que paraisse cette promesse. Mais voilà que Ravensburger (Escape Puzzle, Carpe Diem) publie le Minecraft – Bâtisseurs & Biomes d’Ulrich Blum, bien sûr avec le soutien de Mojang et Microsoft, au moment même où l’éditeur rappelle aussi puissamment sa capacité à réaliser du jeu à licence très intéressant et fidèle avec Villainous et Les Dents de la Mer. À ma curiosité évidente pour une entreprise aussi absurde que l’adaptation de Minecraft en jeu de plateau s’ajoute ainsi une certaine confiance, et ainsi le désir de vous présenter plus avant ce jeu curieux.

Vendu 37 euros, Minecraft – Bâtisseurs & Biomes (Builders & Biomes) s’adresse à 2 à 4 constructeurs (idéalement 2 ou 3) de 8/10 ans et plus pour des parties d’environ 45 minutes.

 

Minecraft Ravensburger

Un monde de cubes…

Si ce Minecraft peut sembler un peu cher, c’est que la boîte contient un de quoi produire un joli effet waouh, 64 blocs (marrons pour le bois, beiges pour le sable, gris pour la pierre, noirs pour l’obsidienne, verts pour l’émeraude) que l’on assemble aléatoirement en les plaçant dans un gabarit, pour former un gros cube composite de ressources une fois le moule ôté.

Sur la table on place en carré de 4 par 4 16 des 64 tuiles Construction et Monstre, face cachée. Les intersections de quatre tuiles sont appelées « cases ». Les autres tuiles sont reposées dans la boîte, garantissant des parties très différentes !

Sur le pourtour de ce carré de 4 par 4 on place face cachée les 16 tuiles Arme sans fond coloré, comme si l’on avait finalement un carré de 6 par 6. Cette fois, on utilise toutes les armes de la boîte, même si leur disposition ne sera jamais deux fois la même : il ne s’agirait pas de se retrouver face à des monstres invincibles. Par ailleurs, il est bon de conserver une part d’invariant dans un jeu, quelque chose à quoi un joueur un peu habitué puisse s’attendre, sur quoi il pourrait baser des prédictions, afin de diminuer sa part de chaos.

Chaque joueur prend un plateau personnel, divergent des autres par la disposition de ses neuf cases Lieu, mais portant les mêmes, dont deux cases de Forêt juxtaposées.

Ce plateau est encadré par une piste de score, sur la case 0 de laquelle il place un marqueur de couleur

Il choisit ensuite un personnage (parmi quatre, ou quatre cartons blancs sur lesquels on peut inventer son avatar) et le place sur un socle de la même couleur, puis sur la « case » (donc l’intersection) au centre du carré de tuiles.

Il ne lui reste qu’à prendre 5 cartes Arme sur fond de la même couleur, empilées face cachée : une épée en pierre, une épée en bois et trois pommes de terre empoisonnées.

Une mise en place comme on les aime, pas particulièrement rapide mais assurément pas longue, ne faisant pas réellement participer les joueurs mais exerçant sur eux le charme matériel du titre avant chaque partie, durant finalement surtout par la création intrigante (et assez magique) du cube, dont on n’a, comme dans le jeu vidéo, qu’une hâte, celle de le démanteler.

 

Minecraft Ravensburger

… à déconstruire et reconstruire

Un tour consiste à réaliser deux actions différentes parmi cinq.

La première action est la récupération de deux blocs du grand cube, à condition que sa face supérieure et deux autres faces soient visibles. Cela évite évidemment de s’emparer de blocs qui seraient difficiles à saisir ou pourraient en déséquilibrer d’autres, tout en imposant une contrainte qui oblige de l’observation et un peu de réflexion – il ne s’agirait pas de libérer un cube convoité juste pour qu’un adversaire nous le prenne !

La seconde action est le déplacement de son personnage d’une ou de deux cases, ce qui retourne les quatre tuiles autour de lui si elles ne l’étaient pas déjà. Une action essentielle, mais à réaliser avec précaution si l’on ne veut pas ouvrir trop d’opportunités à ses adversaires.

L’action principale est naturellement la construction. Il faut pour cela que le personnage se trouve à proximité d’une tuile Bâtiment et possède les ressources de construction indiquées, sachant qu’une émeraude peut remplacer n’importe quelle ressource. Ces ressources sont défaussées, et la tuile est posée sur l’une des neuf cases de son plateau personnel, celle de son choix, y compris sur un autre bâtiment dont il estime ne pas avoir besoin.

Certaines constructions (particulièrement coûteuses) rapportent en outre des Points d’Expérience (PE), permettant d’avancer son marqueur de score.

La quatrième action est le combat contre un monstre d’une case adjacente à son avatar. On retourne alors trois tuiles Arme au hasard de son paquet et on additionne le nombre de cœurs y apparaissant en espérant qu’il sera égal ou supérieur au nombre de cœurs du monstre. S’il n’y parvient pas, le monstre reste simplement en place. Si c’est le cas, on prend la tuile Monstre et gagne le nombre de PE indiqués.

Certaines tuiles Monstre peuvent être défaussées pour gagner des actions supplémentaires quand on le veut pendant son tour, y compris des actions déjà réalisées.

Si la victoire contre les monstres peut paraître très aléatoire, et très difficile avec des pommes de terre empoisonnées n’ayant naturellement aucun effet, c’est que la dernière action permet de récupérer des armes à condition de se trouver à leur proximité, sans coût ni condition, pour les mélanger à sa pile, dans un micro-deckbuilding.

En plus de posséder une plus grande force que les armes de base, certaines ont des capacités particulières quand on les pioche : retourner une tuile supplémentaire (l’arc), gagner 2 PE (houe en or), prendre un bloc (pioche en pierre), ôter cinq cœurs (la TNT, à usage unique).

 

Essen Minecraft

Quand la première couche du bloc est entièrement récupérée, le joueur actif achève son tour et on réalise un premier décompte des points. Chaque joueur annonce alors un biome (toundra enneigée, forêt, montagne, désert) et regarde combien il possède de cases Lieu adjacentes orthogonalement sur son plateau personnel (qu’il s’agisse des lieux qui y sont imprimés ou des bâtiments construits) correspondant à ce biome, pour gagner 6 PE par case de toundra enneigée, 5 PE par case de montagne, 4 PE par case de désert, 3 PE par case de forêt. Comme on peut s’en douter, il n’y a qu’une case de toundra sur le plateau personnel en début de partie, et les bâtiments se trouvant dans ces lieux sont les plus chers à construire. Mais il peut s’avérer plus intéressant de désigner la toundra pour sa seule case originelle (donc 6 PE) qu’un autre biome que l’on ne serait pas parvenu à connecter.

Un deuxième décompte aura lieu à l’achèvement de la deuxième couche du bloc. Cette fois chaque joueur annonce une ressource (bois, sable, pierre ou obsidienne) et gagne 3/4/5/6 PE par bâtiment en bois/sable/pierre/obsidienne dans l’ensemble de bâtiment connectés orthogonalement le plus rentable de son plateau personnel.

Un dernier décompte a lieu quand la troisième couche est vide. Comme le bloc compte quatre couches, on peut toujours creuser davantage pour ne pas mettre fin à la partie trop vite ou disposer de plus de choix. Il s’agit cette fois d’annoncer un type et de gagner 3/4/5/6 PE par décor/immeuble/enclos/pont de son plus grand ensemble.

Le manuel de règles propose de compter à chaque fois toutes les cases correspondant à la caractéristique annoncée, sans considérer leur adjacence. Une variante bienvenue pour les enfants, évidemment à déconseiller fortement aux adultes puisqu’il retire une part cruciale de la tension de Minecraft, mais intéressante en ce que l’on peut très bien l’appliquer pour les plus jeunes et pas pour les moins jeunes jouant contre eux… À vous de voir à quel point vous êtes prêts à aider vos adversaires qui, même enfants, sont quand même souvent capables de nous écraser !

La partie s’achève alors en ajoutant à ses PE le bonus de certains monstres (2 PE par bâtiment d’un certain type, d’une certaine matière ou d’une certain biome). Le total le plus élevé détermine le vainqueur. En cas d’égalité, il faut avoir encore le plus grand nombre de ressources en réservé, c’est-à-dire être parvenu à marquer autant de points que les autres en utilisant moins de ressources.

 

Minecraft

Minecraft : Bâtisseurs et biomes, la construction d’une adaptation culte ?

Minecraft : Bâtisseurs et biomes surprend en voyant grand : non seulement il est fidèle graphiquement à l’univers du jeu vidéo (ce qui était la moindre des choses), il parvient à livrer de surcroît sa version socioludique des principales mécaniques et concepts de son illustre modèle, dont on ne peut manquer d’apprécier l’émulation, jusqu’à la personnalisation du skin de son avatar. Et en plus d’impressionner, la génération aléatoire de son cube de ressources s’ajoute à la très grande variété des tuiles de bâtiment, d’armes et de monstres pour garantir une très agréable imprévisibilité et donc rejouabilité du titre.

Entre Villainous et Les Dents de la Mer, Ravensburger prend au sérieux ses portages de licences populaires, matériellement comme mécaniquement. Si l’on reste face à un jeu familial, on s’étonnera d’y trouver autant d’espace pour la réflexion, la tension entre ce que l’on prend pour un bénéfice immédiat, pour le prochain décompte, pour les décomptes suivants, pour que les autres ne le prennent pas…

Ce Minecraft s’avère ainsi une expérience bien plus respectueuse, complète et satisfaisante qu’on ne l’aurait cru, aussi ne peut-on que se réjouir de la promesse d’une extension dans l’année pour l’approfondir encore !

 

Minecraft Ravensburger

Retrouvez toutes nos images du jeu sur notre instagram dédié aux jeux de société !

 

Minecraft – Bâtisseurs & Biomes : l’adaptation en jeu de société ! a lire sur Vonguru.

Microsoft Edge (Chromium), voici la liste de ses futures nouveautés

Microsoft a publié une feuille de route concernant les futures évolutions de son navigateur Microsoft Edge. Elle dresse un bilan autour des nouvelles fonctionnalités à venir.

Le mois de février va être assez chargé. Il est prévu quatre grands rendez-vous. Le navigateur va profiter de correctifs. Ils vont s’attaquer à différents problèmes de la fonction de synchronisation des favoris. Par exemple le géant va résoudre la réapparition des favoris supprimés et la duplication de certains. En parallèle une option de synchronisation des extensions va faire son entrée tout comme une option pour définir une photo d’arrière-plan de la page d’un nouvelle onglet.

Microsoft Edge et sa feuille de route.

Navigateur Microsoft Edge (Chromium)

L’équipe de développement prévoit pour l’été d’activer la synchronisation de l’historique de navigation entre appareils. Bien d’autres nouveautés sont au programme mais le calendrier devient plus vague. Edge sera prochainement être disponible pour l’environnement Linux. Microsoft prévoit différentes options pour le tri des favoris et la prise en charge des thèmes dans le Chrome Web Store.

Dans son annonce Redmond ajoute

« La navigation des fichiers PDF via un tableau des contenus est maintenant à l’étude. Cette fonctionnalité permettra aux utilisateurs d’utiliser la table de contenu dans un fichier PDF comme une fonctionnalité interactive où l’on peut cliquer sur un élément pour se rendre directement à son emplacement. »

Voici l’intégralité de cette feuille de route « Edge »

Status Feedback On this list for
Planned for February Favorites sync issues, including sync not working, deleted favorites reappearing, and favorites being duplicated 10 weeks
Planned for February Enable sync of installed browser extensions between devices 14 weeks
Planned for February Option to set a custom photo as the New Tab Page background photo 25 weeks
Planned for February Need for better handling of links when there is more than one profile 25 weeks
Planned for Summer Enable sync of browsing history between devices 14 weeks
Planned Edge cannot find devices to cast media 2 weeks
Planned Make Edge available on Linux 3 weeks
Planned Support read aloud of PDF files 3 weeks
Planned Provide option to keep specific cookies when choosing to clear browsing data on close 13 weeks
Planned Provide an option to add a share button to the tool bar 15 weeks
Planned
(Join the discussion)
Add the ability to ink on web pages 15 weeks
Planned
(Join the discussion)
Touchpad two-finger scrolling is sometimes triggering a right click instead 23 weeks
Planned
(Join the discussion)
Provide different options for sorting favorites 25 weeks
Planned
(Learn more)
Support themes from the Chrome Web Store 25 weeks
Planned Provide an option to prevent auto-play of video and audio when you open a website 25 weeks
In Discussion
(Join the discussion)
Ask users if they want to close all tabs when they close a browser window 20 weeks
In Discussion
(Join the discussion)
Provide a transparent theme for the browser frame 21 weeks
In Discussion
(Join the discussion)
The address bar and its text are too big, and should be smaller like Chrome 23 weeks
In Discussion
(Join the discussion)
Bring the tab set aside feature from the current version of Microsoft Edge 25 weeks
In Discussion
(Join the discussion)
Update the user interface with the Fluent Design System 25 weeks
In Discussion
(Join the discussion)
Make tabs more square and less rounded, like the current version of Microsoft Edge 25 weeks
In Discussion
(Join the discussion)
Provide run / open / save / save as options when downloading files 25 weeks
In Discussion
(Join the discussion)
Bring the Ask Cortana feature from the current version of Microsoft Edge 25 weeks
In Discussion
(Join the discussion)
Bring the reading list feature from the current version of Microsoft Edge 25 weeks
In Discussion
(Join the discussion)
Bring the tab preview feature from the current version of Microsoft Edge 25 weeks
Under Review Enable navigation of PDF files via table of contents NEW!
Under Review Add an option to hide the Bing search bar on the new tab page 25 weeks
Under Review Allow the search bar in the new tab page to be configured with other search providers 25 weeks
Under Review Provide an option to set a custom URL for a new tab instead of showing the new tab page 25 weeks
Not Planned Support mouse gestures for common actions like navigation and tab close 13 weeks
Not Planned
(View the discussion)
Allow sign-in to the browser with a Google account 23 weeks

The post Microsoft Edge (Chromium), voici la liste de ses futures nouveautés appeared first on GinjFo.

Hier — 18 février 2020Technologie

Que se passerait-il si la Terre était une Super Terre ?

Par : Youssouf
La Terre vu de l'espace.Kepler, le télescope spatial de la NASA, nous a permis de découvrir un grand nombre de planètes un peu spéciales connues sous le nom de super-Terre. Ces planètes lointaines portent bien leur nom, car elles ressemblent beaucoup à notre Terre, mais tout en étant beaucoup plus grandes (entre 2 à 10 fois plus grosses que […]

Epic Games tease (encore) la prochaine saison de Fortnite de façon cryptique

Une fois encore, Epic Games redouble d'efforts et d'ingéniosité dans le but de promouvoir son fameux battle royale. Ainsi, la prochaine saison de Fortnite continue de faire parler d'elle avant son déploiement plus tard cette semaine.

Quand les néo-nazis investissent Google Maps

Par : Nick
Un doigt griméDepuis l’année dernière, des médias tels que Buzzfeed et Motherboard ont signalé des contenus inappropriés uploadés sur l’application Google Maps. Dernièrement, Motherboard a révélé que la plateforme est utilisée par un groupe extrémiste de néonazis pour faire sa propagande. L’organisation en question est The Base, un groupe de militants néonazi né en 2018 et principalement […]

Non seulement la magnitude de Bételgeuse diminue, mais elle est également en train de changer de forme

Par : Richard
D’après de récentes observations, la magnitude de Bételgeuse, une supergéante rouge de la constellation d’Orion, ne cesse de s’affaiblir. Une équipe d’astronomes, avec à sa tête l’astronome Miguel Montargès, de la KU Leuven (Belgique), a pu en effet la suivre de près, depuis la fin de l’année 2019 grâce au Grâce au VLT (ESO). Ils […]

Voici le Tralkasaurus cuyi, un lointain parent du T-Rex découvert en Argentine

Par : Richard
Le Tyrannosaurus rex, plus communément appelé le T-Rex, fut l’un des dinosaures les plus imposants et féroces de l’histoire. Mais la découverte d’une équipe de paléontologue en février 2019 en Argentine, dans la province du Rio Negro, a révélé un parent éloigné de ce dernier. Vieux de 90 millions d’années, ce dinosaure était également un […]

Quelles pourraient être les conséquences du coronavirus sur l'industrie technologique ? Les analystes parlent d'un effet boule de neige

Quelles pourraient être les conséquences du coronavirus sur l'industrie technologique ?
Les analystes parlent d'un effet boule de neige

Le fournisseur d'analyses de la chaîne d'approvisionnement TrendForce a publié un rapport évaluant l'impact probable de l'épidémie de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) sur la fabrication dans l'industrie technologique. Le coronavirus a déjà provoqué des perturbations majeures dans l'ensemble de l'industrie technologique, entraînant l'annulation de salons commerciaux...

La PlayStation 5 vendue à perte ?

Par : Marc
À en croire un nouveau rapport de Bloomberg, Sony pourrait vendre la PlayStation 5 à perte. Cela est notamment dû à la hausse des prix de certains composants. Tout comme la Xbox Series X, la PlayStation 5 arrivera plus tard cette année. Malheureusement, le prix de ces deux consoles demeure inconnu. En ce qui concerne […]

Quick Look : Apple permet désormais de faire son shopping en réalité augmentée

Par : Andy
Apple  passe à la vitesse supérieure pour faciliter  la vie des utilisateurs de ses produits et services. Depuis la semaine du 10 février, la firme à la pomme a en effet déployé une nouvelle fonctionnalité de son outil de réalité augmentée (AR) Quick Look. Désormais, les utilisateurs d’iPhone et iPad peuvent faire leur shopping en […]

Le Xiaomi Mi 10 Pro aurait été en rupture de stock après seulement 55 secondes

Par : Setra

Xiaomi Mi 10 Pro

Dévoilé il y a quelques jours en Chine, le Xiaomi Mi 10 Pro aurait été en rupture de stock après seulement 55 secondes, lors d’une première vente. Pour rappel, l’appareil a un SoC Snapdragon 865 et grâce à ses caméras sur le dos, celui-ci a battu le Huawei Mate 30 Pro sur le test du laboratoire XDOMark.

Voici comment Washington pourrait enfoncer Huawei

Par : Setra

USA Washington

Alors qu’il est déjà privé des services de Google, Huawei pourrait également être privé de puces pour smartphones.

Le Macbook Pro, enfin sous Ice Lake ?

Alors que Microsoft a réussi à rafler de l’Ice Lake pour sa Surface, Apple n’a pas eu cette chance (monnaie ?) et, si c’est toujours bien chez les bleus que la pomme se fournit, il s’agit encore de puces en 14 nm ++++. Du coup, nos piliers de comptoir en ont vite déduit que la firme de Cupertino allait dans un avenir plus ou moins proche venir se servir chez le concurrent, et toc, affaire pliée, Jeffrey, remets-nous des glaçons... [Tout lire]

Le Galaxy A70e commence à se dévoiler

Par : Marc
Le Galaxy A70e se montre au travers de rendus qui nous permettent de l’admirer sous toutes ses coutures. Apparemment, ce prochain smartphone low cost de Samsung disposera d’un module photo dorsal triple. La concurrence qui est de plus en plus féroce sur le marché de la téléphonie mobile, notamment sur le segment haut de gamme, […]

Le tourisme spatial ouvre ses portes chez SpaceX

SpaceX Falcon 9

Dans deux ans, les premiers touristes spatiaux à embarquer à bord d’une fusée SpaceX décolleront de Cap Canaveral.

Offres ADSL ou fibre : les meilleures promos box internet du moment

De nombreux opérateurs Internet proposent des offres sur leurs abonnements ADSL et Fibre. En 2020, quelles sont les meilleures offres et promotions du moment sur les forfaits Internet ? On vous dit tout dans ce guide dédié.

Vous emménagez bientôt dans un nouveau logement ou vous souhaitez changer votre abonnement Internet ? Les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) proposent de nombreuses promotions sur leurs offres ADSL et fibre optique pour les nouveaux clients. La majorité des opérateurs dispose également de formules quadruple-play afin de lier votre forfait Internet à votre forfait mobile pour profiter de réductions avantageuses. Découvrez les différentes promotions ci-dessous.

Les offres fibre

RED by SFR : 300 Mb/s à 23 euros par mois sans engagement, à vie !

RED propose en ce moment son abonnement Internet jusqu’à 300 Mb/s en téléchargement et 300 Mb/s en envoi grâce à la Fibre ou très haut débit, pour 23 euros par mois à vie et sans engagement (locatio nde box incluse).

Jusqu’au 24 février, RED ajoute gratuitement l’option pour les appels illimités vers les fixes en France et vers plus de 100 destinations et vers les mobiles en France.

L’offre est disponible avec une option TV supplémentaire pour 2 euros par mois avec 35 chaînes disponibles, ou à 4 euros par mois pour 100 chaînes.

Pour rappel, l’offre est disponible jusqu’au 24 février 2020.

Retrouvez l'offre RED by SFR

Avec ce forfait, vous avez un accès à Internet en fibre et les appels sont illimités vers les fixes de France métropolitaine, des DOM et plus de 100 destinations internationales. L’option TV est disponible gratuitement sur votre smartphone ou tablette via l’Appli TV d’Orange, ou via décodeur pour 5 euros supplémentaires. L’offre propose un débit montant et descendant de 300 Mb/s en fibre avec la Livebox 4.

Retrouvez la boîte Sosh à 19,99 euros

Fibre THD en promotion chez SFR, à partir de 19 euros

En ce moment, SFR propose également de belles remises sur la majorité de ses offres ADSL et Fibre. Notez que tous les offres internet ADSL et fibre sont éligible à une option (7 euros par mois) qui permet de bénéficier de la nouvelle Box 8 de l’opérateur rouge.

Le premier forfait, et aussi le plus simple, permet d’accéder à un débit jusqu’à 500 Mb/s (et 500 Mb/s en débit montant), de profiter des appels fixes en illimité vers la France et de 160 chaînes TV. Ce forfait est disponible à 19 euros/mois pendant 1 an avec un engagement d’un an, puis 38 euros/mois.

Retrouvez l'offre SFR Starter THD à 19 euros par mois

L’opérateur rouge propose une seconde offre qui permet d’accéder à un débit jusqu’à 1 Gb/s et de profiter de la TV avec 200 chaînes. Enfin, elle permet d’appeler en illimité les fixes et mobiles en France. Elle est disponible à 29 euros par mois au lieu de 45 euros par mois pendant 1 an, toujours avec un engagement d’un an.

Retrouvez l'offre SFR Power THD à 29 euros par mois

SFR propose, en plus de toutes les nouveautés de l’offre Power, l’accès à un débit de 1 Gb/s ainsi que 200 chaînes et les appels vers les fixes et mobiles en Europe. Elle est disponible pendant un an à 39 euros par mois au lieu de 53 euros par mois, toujours avec un engagement d’un an. Le gros point fort de cette offre est le panel de services supplémentaires inclus avec l’offre : une carte SIM de 30 Go avec ou sans box 4G, des services liés à la sécurité et à la gestion de mot de passe et un service client poussé et disponible à n’importe quelle heure/jour.

Retrouvez l'offre SFR Premium à 39 euros par mois

La dernière offre de SFR est une box 4G+, idéale pour celles et ceux qui n’ont pas accès à la Fibre. Elle donne accès à un débit de 220 Mb/s, des appels illimités vers les fixes et mobiles en France, ainsi que 10 Go de stockage sur le cloud.

Retrouvez l'offre SFR box 4G+ à 35 euros par mois

Bbox de Bouygues à partir de 14,99 euros par mois pendant 1 an

Bouygues Telecom propose quatre offres Internet, dont l’abonnement Bbox Fit est le plus abordable. Il est à 14,99 euros par mois durant la première année et donne accès à la VDSL/Haut Débit ADSL ou la Fibre, ainsi qu’aux appels illimités vers la France et 110 autres pays.

Retrouvez la Bbox Fit à 14,99 euros

La Bbox Must, à 19,99 euros/mois pendant 1 an, est une offre un peu plus complète. Elle donne accès à la fibre (jusqu’à 500 Mb/s en débit descendant et 300 Mb/s en débit montant), à la téléphonie illimitée vers les mobiles et les fixes en France et vers plus de 100 pays, à 180 chaînes de télévision et permet également d’obtenir un enregistreur TV de 128 Go sur demande.

Retrouvez la Bbox Must à 19,99 euros

Si vous souhaitez profiter davantage de fonctionnalités, Bouygues propose une troisième offre, Bbox Ultym à partir de 24,99 euros pendant un an puis 41,99 euros. Elle inclut en plus les appels vers les fixes en Europe, un accès à une sélection de magazines numériques et 1 option offerte parmi : le service de SVOD Canal+ Series, une clef 4G, Playzer (un service de streaming musical) ou un bouquet TV Jeunesse.

Retrouvez la Bbox Ultym à 24,99 euros

Freebox la fibre à partir de 14,99 euros la première année

Le Freebox Crystal n’étant pas disponible en fibre, 3 offres de Free profitent de réductions temporaires sur les 5 disponibles.

Freebox Mini 4K à 14,99 euros/mois pendant 1 an, puis 34,99 euros

L’offre Freebox Mini 4K inclut un accès Internet Fibre optique avec jusqu’à 1 Gb/s de débit, des appels illimités vers les fixes de plus de 110 destinations, et la box Android TV qui permet d’accéder à 220 chaînes.

Retrouvez l'offre Freebox Mini 4K à 14,99 euros

Freebox Révolution (avec TV by Canal) à 19,99 euros/mois pendant 1 an, puis 44,99 euros

L’offre Freebox Revolution inclut un accès Internet Fibre optique jusqu’à 1 Gb/s de débit, des appels illimités vers les fixes de plus de 110 destinations, et le décodeur TV qui permet d’accéder à 280 chaînes dont les chaînes TV by Canal Panorama, mais aussi intègre un disque dur de 250 Go et un lecteur Blu-Ray.

Retrouvez l'offre Freebox Révolution à 19,99 euros

Freebox One (avec Netflix 1 écran) à 29,99/mois pendant 1 an, puis 39,99 euros

L’abonnement Freebox One comprend un accès en illimités à Internet en Fibre jusqu’à 1Gb/s. En ce qui concerne l’envoi, on retrouve un débit montant de 600 Mb/s. La Freebox One inclut également les appels illimités vers les mobiles et les fixes de plus de 110 destinations, dont la France métropolitaine et DOM, Chine États-Unis, Canada, Malaisie et bien d’autres. Tout en ayant accès à la nouvelle interface Freebox TV avec 220 chaînes TV, les utilisateurs de cette box auront également accès à un abonnement gratuit Netflix pour 1 écran.

Retrouvez l'offre Freebox One à 29,99 euros

La fibre d’Orange disponible à partir de 23 euros par mois

Orange propose une promotion sur ses forfaits fibre qui passent à 22,99 euros et 30,99 euros par mois (au lieu de 41,99 et 49,99 euros par mois) pendant 1 an avec le coût de la location de la Livebox inclus et un engagement de 12 mois.

Le forfait Livebox Fibre permet d’accéder à 400 Mbit/s en débit descendant et montant, à 160 chaînes dont 40 en HD et aux appels illimités vers les fixes.

Avec le forfait Livebox Up Fibre, il est possible de monter jusqu’à 2 Gbit/s (partagés entre les appareils) et d’avoir un débit montant de 600 Mbit/s. L’offre comprend la nouvelle Livebox 5 d’Orange et un enregistreur de 160 Go. Il est aussi possible de téléphoner en illimité vers les fixes et mobiles en France, dans les DOM, les USA et le Canada. Celui-ci est disponible à 30,99 euros par mois pendant un an puis à 49,99 euros. Il est également disponible à prix plus avantageux via les packs Open (voir ci-dessous).

Retrouvez les offres Fibre Orange à partir de 22,99 euros par mois

Orange a aligné ses prix en promotion avec ses offres fibre pour ses offres ADSL. Le tarif pour l’offre Livebox (Internet Haut Débit en ADSL/VDSL 2) est donc également à 22,99 euros/mois pendant un an, puis 36,99 euros/mois.

Retrouvez les offres ADSL Orange à partir de 22,99 euros par mois

Open Up 50 Go

L’offre la plus avantageuse chez Orange est le pack Internet+Mobile Open Up 50 Go + Fibre qui propose un forfait mobile avec appels, SMS, MMS illimités et une box internet pour la somme de 37,99 euros par mois pendant un an. Le tarif passe ensuite à 71,99 euros par mois. Le forfait comprend donc un abonnement Livebox Up et un forfait mobile 50 Go à un tarif dégressif.

Retrouvez l'offre Open Up 50 Go Fibre à 37,99 euros par mois

La boîte Sosh à 19,99 euros/mois sans engagement

Sosh propose sa box Internet à 19,99 euros par mois la première année, puis à 29,99 euros en fibre. Notez que c’est une offre sans engagement.

Voilà pour les offres fibre, passons maintenant à l’ADSL.

Les offres ADSL

Avant de s’intéresser aux offres à proprement parler, il est important de noter que les débits proposés en ADSL varient sensiblement en fonction de votre localisation. En choisissant la même offre, un abonné en zone rurale n’aura pas forcément le même débit qu’un abonné dans une zone dense qui n’aurait pas encore été raccordée à la fibre.

RED by SFR : ADSL à partir de 16 euros par mois sans engagement

L’offre ADSL de RED by SFR est disponible à partir de 16 euros par mois en zone dégroupée, ou 21 euros par mois en zone non dégroupée. Le test d’éligibilité de l’opérateur vous donnera automatiquement le tarif auquel vous êtes éligible, mais rappelons que les zones non dégroupées sont maintenant rares. Elle intègre l’accès à Internet, les appels illimités vers les fixes de plus de 100 destinations et 10 Go sur le cloud de SFR. La télévision est en option, moyennant 2 ou 4 euros en fonction du nombre de chaînes que vous voulez.

Jusqu’au 24 février, RED vous offre l’option appels illimités vers les mobiles en France 

Retrouvez l'offre RED by SFR

Sosh : l’ADSL dès 19,99 euros, sans engagement

La filiale sans engagement d’Orange propose sa Boîte Sosh en ADSL à 19,99 euros par mois, et ce sans engagement. Une seule offre ADSL est disponible. Elle dispose d’Internet, de la téléphonie fixe en illimité vers les fixes de France et de plus de 100 pays à l’étranger. La TV n’est pas disponible à proprement parler, mais Orange propose toutefois de passer par l’application TV d’Orange offerte sur demande et disposant de 72 chaînes. Si vous souhaitez un décodeur à proprement parler — avec 160 chaînes —, il faudra débourser 5 euros par mois. 5 euros par mois vous seront également demandés si vous souhaitez ajouter les appels illimités vers les mobiles.

Notez que l’ADSL Sosh ne dispose pas de promotion particulière en ce moment. Nous pensons toutefois que c’est une offre intéressante qui mérite d’être regardée, notamment si vous êtes en zone non dégroupée puisqu’elle sera alors moins chère que RED.

Retrouvez la boîte Sosh ADSL à 19,99 euros par mois

Bouygues télécom : l’ADSL à partir de 14,99 euros par mois

Comme SFR, Bouygues télécom propose trois offres ADSL. Elles débutent avec Bbox Fit à partir de 14,99 euros par mois pendant un an puis 24,99 euros par mois. C’est une offre « double play » sans TV, mais avec la téléphonie fixe illimitée vers les fixes en France et plus de 110 destinations.

Retrouvez la Bbox Fit ADSL à partir de 14,99 euros

Pour profiter de la télévision, il faudra passer sur l’offre « Must » facturée 19,99 euros par mois pendant un an puis 32,99 euros. Vous avez 180 chaînes de TV avec son enregistreur 128 Go, on gagne également les appels illimités vers les fixes et les mobiles en France et les fixes de plus de 110 destinations.

Retrouvez la Bbox Must ADSL à partir de 19,99 euros

Enfin, l’offre ADSL « Ultym » de Bouygues se négocie 24,99 euros par mois pendant un an puis 39,99. Vous pouvez alors appeler vers les fixes et les mobiles de France, d’Europe et de la Suisse ainsi que vers les fixes de plus de 110 autres pays. On conserve les 180 chaînes et un décodeur 4K. Vous pouvez de plus profiter d’un « bonus » gratuit, dont Canal+ Série, ou une clef 4G, ainsi qu’un bouquet presse via Cafeyn (ex Le Kiosk). Enfin, si vous habitez une grande maison ou un grand appartement un répéteur Wi-Fi est inclus dans l’offre.

Retrouvez la Bbox Ultym ADSL à partir de 24,99 euros par mois

Free : l’ADSL dès 9,99 euros par mois… avec la Freebox Crystal

Sur les 6 offres disponibles chez Free, seules 4 proposent de promotions pendant un an. Les deux propositions les plus haut de gamme que sont les Freebox Delta S et Delta, n’y ont pas droit. Nous avons ainsi par ordre de prix croissant la Freebox Crystal, la Mini 4K, la révolution et enfin la One.

Vestige d’un passé glorieux, la Freebox Crystal est proposée à 9,99 euros par mois pendant un an puis 24,99 euros avec appels illimité vers les fixes de France et de plus de 110 destinations. La TV est en option à 4,99 euros par mois. Rappelons que cette Freebox ne propose pas de Wi-Fi « ac ».

Retrouvez l'offre Freebox Crystal à 9,99 euros

Pour la Mini 4K qui, rappelons-le, fonctionne avec Android TV, vous paierez 14,99 euros par mois pendant 1 an puis 34,99 euros. Mêmes conditions sur la téléphonie fixe et ses 110 destinations en illimité vers les fixes, mais vous gagnez l’accès à 220 chaînes dont certaines compatibles en 4K.

Retrouvez l'offre Freebox Mini 4K à partir de 14,99 euros

Pour la célèbre Freebox Révolution, il faudra débourser 19,99 euros par mois pendant un an, puis 44,99 euros par mois. Elle ajoute les appels illimités vers les mobiles en France, 60 chaînes TV (pour 280 au total), dont TV by Canal, et bien évidemment enfin le lecteur Blu-Ray intégré à au Freebox player.

Retrouvez l'offre Freebox Révolution à partir de 19,99 euros par mois

Reste enfin la Freebox One à 29,99 euros par mois pendant un an puis 39,99 euros par mois. Elle inclut les appels vers les fixes et mobiles de 110 destinations, 220 chaînes TV et surtout Netflix (l’abonnement de base). Rappelons que la Freebox One est, comme son nom l’indique, une box tout-en-un, qui sert également de décodeur TV. Ce n’est pas toujours pratique, puisque cela impose d’avoir son téléviseur près de l’arrivée de l’ADSL.

Retrouvez l'offre Freebox One à partir de 29,99 euros par mois

SFR : l’ADSL à partir de 15 euros par mois

Chez SFR, l’ADSL débute en promotion à 15 euros par mois avec, si vous êtes éligibles, 160 chaînes TV, les appels vers les fixes en France et plus de 100 destinations à l’étranger. Comme pour RED, cela vous coûtera 5 euros de plus par mois si vous êtes en zone non dégroupée. Ce tarif change au bout de 12 mois pour arriver à 33 euros par mois.

Retrouvez l'offre SFR ADSL à partir de 15 euros par mois

Pour 23 euros par mois pendant un an puis 40 euros, vous passez sur l’offre ADSL Power avec 200 chaînes TV. Vous gagnez également les appels vers les mobiles en France, ainsi que 100 Go sur le cloud SFR.

Retrouvez l'offre SFR ADSL Power à partir de 23 euros par mois

Enfin, l’offre la plus haut de gamme, baptisée SFR ADSL Premium est facturée 33 euros par mois pendant un an puis 48 euros par mois. Vous avez autant de chaînes TV, mais le cloud passe à 1000 Go (1 To), et vous profitez surtout des appels illimités vers les fixes ET mobiles en France, Europe, Chine, USA et Canada. Cette offre ADSL est par ailleurs assortie des « services premium » du FAI dont « Internet partout ». Cette option se matérialise par une carte SIM avec 30 Go de données à utiliser avec un modem 4G, fourni.

Retrouvez l'offre SFR ADSL Premium à partir de 33 euros par mois

Rappelons enfin que toutes ces offres ADSL sont éligibles à la nouvelle Box 8 de SFR. Elle est toujours facturée 7 euros par mois en plus. Si elle peut avoir du sens avec un abonnement fibre, nous estimons que le surcoût n’est pas justifié en ADSL.

Orange : La Livebox ADSL dès 22,99 euros par mois

Contrairement à ses principaux concurrents, Orange ne propose que deux offres, toutes les deux avec la Livebox 4. Cela commence avec l’offre Livebox ADSL à partir de 22,99 euros par mois pendant un an, puis 36,99 euros par mois. La solution est déjà triple play avec Internet, 160 chaînes (et un décodeur 4K) ainsi que les appels illimités vers les fixes en France.

Retrouvez les offres Fibre Orange à partir de 22,99 euros par mois

L’offre ADSL Livebox UP, plus haut de gamme, est disponible à 30,99 euros pendant un an, puis 44,99 euros. Vous avez toujours 160 chaînes TV mais vous pouvez désormais appeler en illimité vers les fixes et les mobiles de France, d’Europe, des DOM, des USA et du Canada. Avec cette offre ADSL, il est également possible d’obtenir un deuxième décodeur 4K pour un téléviseur secondaire et un répéteur Wi-Fi. Vous pouvez également activer les services de maison connectée, mais les accessoires sont vendus séparément.

Retrouvez l'offre ADSL Livebox Up Orange à partir de 30,99 euros par mois

Open Up 50 Go

L’offre la plus avantageuse chez Orange est le pack Internet+Mobile Open Up 50 Go + Fibre qui propose un forfait mobile avec appels, SMS, MMS illimités et une box internet ADSL pour la somme de 37,99 euros par mois pendant un an. Le tarif passe ensuite à 66,99 euros par mois. Le forfait comprend donc un abonnement Livebox Up et un forfait mobile 50 Go à un tarif dégressif.

Retrouvez l'offre Open Up 50 Go Fibre à 37,99 euros par mois

Testez votre éligibilité et trouvez la meilleure offre

Grâce à notre nouveau comparateur d’offre ADSL et Fibre, vous pouvez trouver les meilleures offres ADSL et Fibre disponibles à votre adresse afin de profiter du meilleur débit au meilleur prix.

Testez gratuitement votre égibilité fibre et ADSL avec notre outil

Quelques conseils avant de souscrire à une offre Internet ADSL ou Fibre

Avant de prendre une offre internet, il est important de se poser les bonnes questions pour éviter de se retrouver avec une mauvaise offre couplée à une durée d’engagement importante.

⚡ Fibre ou ADSL : quel abonnement choisir ?

La fibre optique est une évolution majeure des réseaux de télécommunication. Elle permet globalement d’obtenir des débits plus importants et une latence quasi inexistante, tout en réduisant les coûts de maintenance pour les opérateurs. Concrètement, si vous avez le choix entre un abonnement fibre ou un abonnement ADSL, optez pour la fibre sans aucune hésitation même si elle n’est proposée que chez un seul opérateur à votre adresse.

❓ Quelles sont les offres disponibles à mon adresse ?

L’éligibilité aux offres Fibre et ADSL est variable en fonction de votre ville et de votre adresse, c’est pour cela qu’il est bien important de tester son éligibilité afin de choisir la meilleure offre disponible. Pour cela, vous pouvez tester de souscrire aux meilleures promotions disponibles en ce moment et vous verrez rapidement si elles sont disponibles chez vous. Pour vous simplifier la tâche, nous proposons un test d’éligibilité qui vous permet de voir toutes les offres disponibles chez vous en un clic.

🥇 Quel est le meilleur opérateur ?

Tous les opérateurs proposent aujourd’hui des réseaux Fibre et ADSL récents avec des débits plus ou moins importants. Le principal facteur de choix sera l’adresse et vos besoins. Si vous êtes éligibles à la fibre optique, optez pour un opérateur qui propose cette technologie chez vous. Si vous n’avez pas besoin de box TV, RED by SFR et Sosh proposent leurs offres sans TV à un tarif plus intéressant. Si, au contraire, vous souhaitez opter pour une offre très complète en TV, SFR, Orange et Bouygues proposent de très nombreux bouquets dans leurs offres haut de gamme.

🏍 Quel est le bon débit à choisir ?

Le débit le plus haut sera dans la majorité des cas le plus intéressant : il vous permet de télécharger plus rapidement vos fichiers et de profiter de services lourds comme le streaming de contenu en 4K (via Netflix, par exemple). Si vous avez la chance d’être éligible aux offres 1 Gb/s ou plus, il peut être intéressant d’opter pour une offre avec un débit autour de 200-300 Mb/s qui permettra d’être très confortable pour des usages quotidiens (dont le streaming 4K), tout en faisant des économies tous les mois.

Véhicule autonome : quelles sont les différences entre les niveaux d’autonomie ?

Les assistances à la conduite, les systèmes de pilotage autonome, les voitures 100 % autonomes... Qu'est-ce qui se cache derrière ces termes et quels sont les différents niveaux d'autonomie ?

Aujourd’hui, pratiquement tous les acteurs de la mobilité, et bien plus encore, se sont penchés sur les véhicules autonomes. Tesla, le groupe PSA, Renault, Google Waymo, Mercedes, Uber, Volvo… tous travaillent sur l’autonomie des voitures, même si certains constructeurs automobiles ont dû revoir leur feuille de route récemment et réorienter les fonds versés pour la recherche et l’investissement dans ce domaine vers d’autres secteurs, comme la transition énergétique.

La législation n’a jamais vraiment été très claire concernant les véhicules autonomes. Il y avait souvent confusion entre le pilotage automatique et le pilotage autonome. Le pilotage automatique reste un système d’aide à la conduite très avancé, mais qui ne peut pas se passer d’un conducteur humain. Tout l’inverse de la conduite autonome, qui doit pouvoir se passer de présence humaine.

Définir ce que peuvent faire ou ne pas faire les conducteurs humains et les systèmes autonomes

En 2014, la SAE (pour Society of Automotive Engineers) International, une organisation professionnelle qui regroupe plusieurs scientifiques et ingénieurs, a proposé une grille pour la compréhension et la classification des véhicules autonomes. Cette grille est donc à l’origine de la classification en catégories, permettant de définir ce que peuvent faire ou ne pas faire les conducteurs humains et les systèmes autonomes.

Elle fait également figure de référence pour les constructeurs et les gouvernements qui se penchent régulièrement sur les différentes questions liées aux mobilités du futur, des mobilités parfois directement liées à des systèmes autonomes. L’Organisation Internationale des Constructeurs Automobiles (OICA) a également défini un barème européen avec six niveaux d’autonomie pour les véhicules, un système similaire à celui conçu par la SAE.

Niveau 0 : pas d’autonomie ni d’assistance

Comme son nom l’indique, c’est le niveau zéro de l’autonomie et de l’assistance. Comprenez par là que l’entièreté de la partie conduite est réalisée par le conducteur, sans aucune aide de la voiture. Ici, pas de régulateur de vitesse, pas de freinage automatique d’urgence ou bien même d’aide au maintien dans la voie.

Le petit voyant vous indiquant un défaut moteur ou bien une défaillance concernant votre niveau d’huile moteur ne peuvent être considérés comme une assistance, mais comme l’avertissement d’un danger.

Niveau 1 : automatisation de certaines fonctions

C’est globalement ce que nous retrouvons sur la majorité de nos voitures aujourd’hui. Le conducteur est évidemment présent 100 % du temps et la voiture n’est supposée prendre aucune décision « seule ». Parmi ces assistances, nous pouvons citer le régulateur de vitesse ou encore le freinage automatique d’urgence.

Nous pouvons également prendre comme exemple des assistances qui paraissent aujourd’hui « normales » comme le système anti-blocage des roues (ABS) ou encore l’électrostabilisateur programmé (ESP), deux assistances aujourd’hui obligatoires pour toutes les voitures neuves.

Niveau 2 : automatisation de fonctions combinées

C’est le niveau qui tend à se démocratiser sur l’ensemble de nos voitures modernes. Même si le législateur ne l’autorise pas, c’est d’ailleurs pourquoi les voitures vous indiquent régulièrement de poser les mains sur le volant quand vous ne le faites pas, vous pouvez théoriquement lâcher les commandes quelques secondes et laisser la voiture agir. Le conducteur doit évidemment garder un œil sur son environnement pour pouvoir reprendre rapidement le contrôle si un problème arrive.

Mercedes EQC

Le niveau 2 permet à la voiture de gérer l’accélération et le freinage, c’est le cas par exemple avec le régulateur de vitesse adaptatif. Jumelé au maintien dans la voie et au centrage dans la voie, comme c’est le cas par exemple sur une Mercedes-Benz EQC ou encore une Audi e-tron. La voiture sait se déplacer seule, mais n’a pas conscience de tout l’environnement qui l’entoure. Parmi les autres fonctions, nous pouvons également citer le fameux « Park Assist », désormais présent sur de nombreux véhicules et qui permet à la voiture de se garer seule.

Niveau 3 : conduite autonome limitée

C’est à partir de là que nous pouvons réellement commencer à parler de véhicule autonome. Les voitures sont capables de lire et d’analyser leur environnement, leur permettant ainsi d’effectuer des actions en fonction de son évolution. Le niveau 3 indique que le conducteur doit pouvoir être capable de reprendre le contrôle du véhicule à tout moment, mais que la voiture est parfaitement autonome dans certaines conditions, sur autoroute par exemple.

Tesla Model S et Model X

Officiellement, les Tesla sont des voitures autonomes de niveau 2

Aujourd’hui, certaines voitures de série oscillent entre les niveaux 2 et 3. C’est notamment le cas de Tesla qui, il y a encore quelques années, proposait un système de conduite automatique très convaincant, mais aujourd’hui malheureusement bridé par les normes du législateur qui oblige la marque à revoir sa copie. Néanmoins, chez Tesla, la voiture utilise des caméras et des radars pour comprendre son environnement et appréhender les dangers. Elle peut accélérer si vous activez votre clignotant pour dépasser, décélérer pour maintenir les distances de sécurité tout en gardant un œil sur les autres usagers.

Pour le moment, à cause du législateur, les Tesla sont encore sous le niveau 2 d’autonomie, mais elles cochent quelques cases du niveau 3. L’entreprise californienne affirme être prête au moment où le niveau 3 d’autonomie sera légalisé et démocratisé.

Niveau 4 : autonomie quasiment complète

Le véhicule assure l’ensemble de la conduite de manière complètement autonome, c’est-à-dire sans même la présence nécessaire d’un conducteur à bord. Le système porte ses responsabilités sur toutes les actions qu’il va effectuer, notamment concernant les manœuvres ou encore ses décisions en fonction de l’évolution de l’environnement.

Sur autoroute, le véhicule doit être capable, par exemple, de sortir de l’autoroute et de s’arrêter seul sur une aire de repos. Nous pouvons aussi prendre l’exemple de la fonctionnalité « City Park Full Automatic » qui permet au véhicule de se garer en ligne ou en bataille sans chauffeur.

Niveau 5 : autonomie complète

Le véhicule cumule absolument toutes les tâches de conduite et n’est soumis à aucune intervention humaine. Qu’il soit sur autoroute ou bien en plein centre-ville, il est capable d’évoluer en totale autonomie. Toutes les grosses entreprises travaillent à ce sujet, comme Google par exemple et sa fameuse Google Car, ou encore Uber. Il n’y a même plus de volant, c’est la voiture qui prend toutes les bonnes décisions sans intervention humaine. Si elle le souhaite, elle peut même ignorer un ordre humain si l’intelligence artificielle estime que ce dernier est dangereux.

Voici l’une des fameuses « Google Car », la voiture sans conducteur de Google (Waymo)

Les voitures autonomes et la France

Comme pour de nombreux pays, la France a également posé ses conditions concernant l’usage et l’arrivée des véhicules autonomes. Bien évidemment, beaucoup d’interrogations subsistent autour d’un tel sujet, notamment en termes d’éthique, mais aussi en termes d’assurance.

Une ordonnance prise en Conseil des ministres par le gouvernement français, le mercredi 3 août 2016, autorise les tests des voitures sans conducteur sur les routes de France. Jusqu’à présent les autorisations étaient délivrées au cas par cas. Par exemple, en 2017, la France et l’Allemagne se sont mises d’accord pour tester des voitures sans conducteur sur 70 kilomètres entre Metz et Merzig sur route et autoroute.

L’arrivée des voitures 100 % autonomes, c’est pour quand ?

Certainement pas pour demain, comme nous avons pu le lire un peu partout il y a quelques années. Si les constructeurs sont globalement bien avancés à ce sujet, c’est le législateur qui aura le dernier mot. Il y a encore beaucoup de paramètres à prendre en compte et l’autonomie d’un véhicule ne dépend pas uniquement du véhicule en lui-même, mais aussi de l’environnement qui l’entoure. Ainsi, les villes devront aussi être connectées pour fluidifier le trafic ou encore envoyer des informations aux véhicules autonomes.

Nous avons aussi noté récemment une petite baisse d’intérêt des constructeurs automobiles concernant l’autonomie des véhicules, notamment puisque certains enjeux à court terme sont plus importants, comme ceux liés à la transition énergétique. Le budget dédié à la recherche et au développement des voitures autonomes a dû être amputé dans certains cas pour être transvasé dans d’autres secteurs, notamment celui des groupes motopropulseurs électriques ou encore des batteries.

Certains constructeurs délèguent aussi ces activités à des entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies. C’est le cas de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi qui s’est associé à Waymo, une entreprise appartenant à Google, pour l’évaluation des opportunités marché et sur le travail conjoint afin d’apporter un cadre commercial, légal et réglementaire à l’automobile autonome en France et au Japon.

Les voitures électriques Tesla, à la pointe de la technologie et des performances, ont de quoi faire saliver les fans d’automobile partout dans le monde, particulièrement la Tesla Roadster et ses 400 Km/h en pointe. Pourtant, ces dernières semaines, Tesla…
Lire la suite

Forfait mobile : 100 Go à un prix mini, il sera imbattable en 2020 🔥

Par : Rédaction

Forfait mobile

Vous tombez PILE le jour où il faut changer de forfait mobile. Cette offre spéciale ne dure plus très longtemps.

Déficience visuelle et technologie #1 : Au jour le jour

Première partie de la rencontre entre David et Sébastien à Paris pour discuter des usages technologiques pour une personne déficiente visuelle. Merci à David d’Access’Solution pour sa disponibilité. Vous trouverez toutes ses coordonnées et pas mal d’infos sur le site: http://www.accessolutions.fr/. Na0W0yRF6mk (Lire la suite)

La version 8+128 Go du Realme 5 Pro descend à 211 euros sur Amazon

Le modèle 4+128 Go du Xiaomi Redmi Note 8T est officiellement vendu à 229 euros. Pour moins cher aujourd’hui, on vous propose le Realme 5 Pro avec la même capacité de stockage, mais avec le double de mémoire vive, à savoir 8 Go. Retrouvez tous les détails ci-dessous.

Depuis leur sortie respective, le Realme 5 Pro et le Xiaomi Redmi Note 8(T) sont rivaux. Ils mettent tous les deux en avant un excellent rapport qualité/prix, avec chacun ses avantages par rapport à l’autre. Le plus important pour le smartphone de Realme est sans aucun doute sa charge rapide héritée d’Oppo, à savoir la VOOC Flash Charge 3.0 pour récupérer 50 % de batterie en 30 minutes.

En bref

  • Son rapport qualité/prix tout aussi intéressant qu’un Redmi Note 8(T)
  • Son quadruple capteur, dont le Sony IMX586 de 48 mégapixels
  • Sa compatibilité avec la charge rapide VOOC Flash

La version 8+128 Go du Realme 5 Pro est aujourd’hui disponible à 211 euros sur Amazon, contre 249 euros habituellement. Le modèle 4+128 Go est également en promotion à 179 euros au lieu de 199.

Retrouvez le Realme 5 Pro (8+128 Go) à 211 € sur Amazon

Retrouvez le Realme 5 Pro (4+128 Go) à 179 € sur Amazon

Si, par la suite, les offres précédemment citées ne sont plus disponibles, nous vous invitons à consulter le tableau ci-dessous afin de dénicher d’autres offres concernant le Realme 5 Pro. 

Pour en savoir plus 👇

Son design, de face le Realme 5 Pro, ressemble beaucoup à un smartphone OnePlus, notamment aux 6T, 7 et 7T avec cette encoche en forme de goutte d’eau particulièrement reconnaissable. Son écran est totalement borderless, il s’étend sur une diagonale de 6,3 pouces et affiche une définition Full HD+ de 2 340 x 1 080 pixels. Au dos, on retrouve un peu plus de fantaisie avec un effet cristal assez saisissant.

Pour concurrencer le Xiaomi Redmi Note 8(T), sa fiche technique se doit forcément d’attirer l’attention. Tout d’abord, il s’équipe d’un Snapdragon 712 épaulé par 4 Go de mémoire vive pour assurer une expérience utilisateur parfaitement fluide, mais ce n’est pas tout. Il intègre également le mode HyperBoost 2.0 pour booster les performances du smartphone en jeu. Il propose ensuite une solution photographique comparable à son rival en embarquant pas moins de 4 capteurs, dont le Sony IMX586 de 48 mégapixels qui utilise la technique du pixel binning. Sur le papier, qualité et polyvalence sont clairement au rendez-vous.

Enfin, si Realme peut bien faire du mal à Redmi, c’est bien au niveau de l’autonomie. En effet, la gamme Redmi Note est réputée pour son endurance hors du commun, ce pour quoi le Realme 5 Pro intègre aujourd’hui une grosse batterie de 4 035 mAh associé à un système de charge rapide diablement efficace : le VOOC Flash Charge 3.0. Concrètement, vous pouvez récupérer plus de 50 % de batterie en moins de 30 minutes.

Retrouvez le Realme 5 Pro (8+128 Go) à 211 € sur Amazon

Retrouvez le Realme 5 Pro (4+128 Go) à 179 € sur Amazon

Pour en savoir encore plus, n’hésitez pas à lire notre test complet du Realme 5 Pro.

Découvrez notre guide d’achat

Afin de découvrir d’autres références disponibles sur la même tranche de prix, nous vous invitons à consulter notre guide des meilleurs smartphones à moins de 200 euros.

L’arrivée des marques chinoises en général, et de Xiaomi en particulier, sur les marchés occidentaux a tiré les prix vers le bas et les caractéristiques vers le haut. On peut désormais trouver d’excellents smartphones pas chers chez nous, sans avoir…
Lire la suite

Des hackers iraniens ont piraté des serveurs VPN pour disséminer des portes dérobées sur les réseaux d'entreprise, d'après un rapport

Des hackers iraniens ont piraté des serveurs VPN pour disséminer des portes dérobées sur les réseaux d'entreprise,
d'après un rapport

Un nouveau rapport révèle que les unités de piratage soutenues par le gouvernement iranien ont fait de l'exploitation des bogues VPN qui ont été rendus publics l'une de leurs priorités absolues l'année dernière afin d'infiltrer et de planter des portes dérobées dans les réseaux des entreprises. Au cours du dernier trimestre de 2019, l'équipe de recherche du spécialiste...

Écrans 90 Hz, 120 Hz et 240 Hz : la liste des smartphones compatibles

De plus en plus de smartphones proposent des écrans à 90 Hz, 120 Hz ou voire même au-dessus. Cela permet de profiter d'un meilleur framerate et, par conséquent, d'une expérience d'utilisation plus fluide. Voici donc la liste de tous les smartphones qui vont plus loin que les 60 Hz classiques.

Une fluidité optimale pour une expérience plus agréable. C’est la promesse d’un bon nombre de smartphones ces derniers temps et on voit un argument revenir régulièrement : le taux de rafraîchissement de l’écran qui passe à 90 Hz ou 120 Hz. En d’autres termes, les dalles de ces appareils sont capables d’afficher jusqu’à 90 ou 120 images par seconde. Et récemment, on parle même d’écran de smartphone à 240 Hz pour un framerate encore meilleur.

Lien YouTube

Pour que vous vous y retrouviez un peu plus facilement, nous vous avons listé l’ensemble des appareils pourvus d’une dalle de 90, 120 ou 240 Hz, pour jouir d’une meilleure expérience d’utilisation que sur un appareil traditionnel à 60 Hz.

Smartphones avec écran 90 Hz

L’écran 90 Hz a été l’un des principaux arguments de OnePlus au cours de l’année 2019 qui a même intégré une telle dalle sur le OnePlus 7T. Mais on peut aussi citer Google qui apporte cette même technologie d’affichage sur ses Pixel 4 et Pixel 4 XL. Le Realme X2 Pro figure également dans cette liste.

MarquesSmartphone 90 Hz
OnePlusOnePlus 7T
OnePlus 7T Pro
OnePlus 7 Pro
GoogleGoogle Pixel 4
Google Pixel 4 XL
AsusAsus ROG Phone
ZTEZTE Nubia Red Magic 3
RealmeRealme X2 Pro

Smartphones avec écran 120 Hz

Les écrans de 120 Hz sont surtout plébiscités par les smartphones gaming. Il faut dire que le framerate est une question primordiale en jeu, un taux de rafraîchissement élevé permet souvent d’obtenir de meilleurs résultats. Les Razer ont initié le mouvement, rapidement suivi par l’impressionnant Asus ROG Phone 2.

Sur un autre registre, on ne peut pas passer à côté du Samsung Galaxy S20 Ultra dans cette liste, mais il faut aussi souligner que ses petits frères, les Galaxy S20 et S20+ ont aussi droit à un écran de 120 Hz. En outre, sur un spectre de prix plus abordable, n’oublions pas non plus le Realme X50 Pro 5G.

Notons aussi que d’autres smartphones à venir devraient a priori rejoindre cette liste prochainement. On pense au OnePlus 8 Pro, aux Oppo Find X2 et Find X2 Pro ou encore aux iPhone de 2020.

MarquesSmartphones 120 Hz
RazerRazer Phone
Razer Phone 2
AsusAsus ROG Phone 2
SharpSharp Aquos R3
SamsungGalaxy S20
Galaxy S20+
Galaxy S20 Ultra
RealmeRealme X50 Pro 5G
OnePlusOnePlus 8 Pro (en rumeur)
AppleiPhone de 2020 (en rumeur)
XiaomiRedmi K30 (en rumeur avec du 144 Hz)
OppoOppo Find X2 en rumeur)
Oppo Find X2 Pro (en rumeur)

Petite exception, nous avons listé ici le Xiaomi Redmi K30 qui pourrait profiter d’un écran de 144 Hz.

Smartphones avec écran 240 Hz

Nous avons écrit notre intertitre au pluriel simplement pour préparer cet article à l’arrivée d’un deuxième smartphone avec écran 240 Hz. Pour l’instant, seul un seul modèle signé Sharp figure dans cette liste — qui n’en est donc pas vraiment une.

MarquesSmartphones 240 Hz
SharpSharp Aquos Zero2

🔥 Le Xiaomi Mi 9T à 253 € en version 128 Go

Le Xiaomi Mi 9T a une nouvelle fois droit à une belle promotion chez Gearbest, le genre de promotion qui met de bonne humeur. L’appareil est en effet proposé à 253,91 € avec le code de réduction GBMI9T800 et en version 128 Go. Et encore une fois, la boutique n’impose aucune limite en termes de […]

Fallout 4 New Vegas se dévoile en images

Un projet prometteur qui, espérons-le, pourra aller à son terme.

f4nv3

full

f4nv3

thumbnail

Les iPhones sont en pénurie, Apple n'atteindra pas ses objectifs attendus au deuxième trimestre

Apple vient de publier une note dans ses canaux officiels informant les investisseurs que l'objectif de vente minimum pour le deuxième trimestre 2020, qui devrait s'élever à environ 63 milliards de dollars, ne sera pas atteint. La cause en est la réduction temporaire de la production quotidienne de l'iPhone suite à la fermeture prolongée des usines de fabrication, due au coronavirus. Non seulement cela, mais le peuple chinois en général a diminué sa propension à acheter des produits Apple au cours de cette période, générant une influence négative compte tenu de l'importance croissante de la Chine dans les comptes de la firme à la pomme. La société américaine souligne cependant qu'elle gardera la sécurité et la santé de ses employés au centre de l'attention et doublera le capital versé pour soutenir les dépenses locales de santé. (Lire la suite)

Comment résilier son compte Netflix

La concurrence s'intensifie pour Netflix et vous avez peut-être envie d'aller voir si l'herbe est plus verte du côté de Prime Video ou du futur Disney+. Pour éviter d'accumuler les abonnements, voici comment résilier son compte Netflix rapidement, mais aussi comment se réabonner sans perdre ses données.

Netflix est le service de SVoD le plus populaire au monde, avec plus de 160 millions d’abonnés dans le monde, il devance de très loin la concurrence comme Prime Video, Canal + Séries ou le jeune Disney+ dans d’autres contrées.

Mais le service peut ne pas plaire à tout le monde, ou simplement être inutile pour certaines personnes qui préfèrent d’autres médiums pour regarder des films ou des séries, comme la télévision ou les DVD/Blu-ray. Heureusement, Netflix propose un moyen simple de résilier son abonnement et c’est ce que nous allons voir dans ce tutoriel.

Comment résilier Netflix

Avec des forfaits compris entre 7,99 et 15,99 euros, Netflix peut représenter une somme superflue pour certains qui cherchent donc à se désabonner. Pour ce faire, il faut se rendre sur Netflix soit depuis son navigateur soit depuis l’application sur smartphone, tablette, TV, etc.

À partir de là, rendez-vous dans les Paramètres du compte. Pour ce faire, ouvrez le Menu plus et cliquez sur Compte.

L’application redirige ensuite sur la version web de Netflix, la manipulation est donc identique pour le reste du tutoriel, que vous soyez sur smartphone, tablette, PC, etc.

Depuis cette page, vous pouvez modifier la plupart des paramètres de Netflix comme vos coordonnées de paiement, vos identifiants, vos préférences de lectures et dans notre cas, résilier l’abonnement. Il est clairement indiqué dans la catégorie Abonnement et facturation par le bloc Annuler l’abonnement sur lequel il faut cliquer.

Netflix vous demandera de confirmer votre choix de résilier et vous proposera plutôt de passer à un forfait différent pour soit faire baisser la facture mensuelle ou améliorer votre expérience. Confirmez en cliquant sur Compléter l’annulation. Ceci fait, votre abonnement est bel et bien annulé et vous pouvez aider le service en justifiant ou non votre décision.

Vous êtes à présent désabonné de Netflix. Vous pourrez toujours profiter du catalogue jusqu’à la fin de votre mois de souscription et même récupérer l’intégralité de vos données comme votre historique de visionnage si vous vous réabonnez dans les 10 mois qui suivent.

Si vous souhaitez réactiver votre abonnement avant la fin du mois de souscription, retournez simplement dans les Paramètres de compte et, à la place du bouton Annuler l’abonnement, vous trouverez le bouton Réactiver l’abonnement. Cliquez dessus et votre abonnement est automatiquement réactivé (cette fois-ci Netflix ne vous demande pas de confirmer).

Netflix commence à voir de la concurrence arriver en France avec Disney+ et Apple TV Plus, mais il semble garder une longueur d’avance par le fait qu’il reste celui qui a démocratisé la SVoD, mais avec le prix agressif du service de Disney (7 euros par mois ou 70 euros par an), le nombre de résiliations d’abonnements Netflix risque d’être plus élevé que d’habitude…

Pour un service disponible sur Internet, la façon la plus simple d’engranger rapidement de nouveaux abonnés est de proposer une période d’essai gratuite. Elle permet, en indiquant son moyen de paiement ou non, d’essayer le service pendant 30 jours. Il…
Lire la suite

Assassin's Creed Syndicate et Faeria gratuits sur Epic Games Store jusqu'au 27 février

Assassin's Creed Syndicate sera disponible gratuitement pendant une semaine sur Epic Games Store . Pour être précis, le célèbre titre de la marque Ubisoft peut être échangé gratuitement dans une version PC Windows du 20 au 27 février 2020, donnant à chacun la possibilité de revivre l'atmosphère londonienne du jeu. Syndicate est le dernier chapitre appartenant aux canons classiques de la série Assassin's Creed , avant la grande transformation en version RPG qui a eu lieu avec Origins et Odissey . Le jeu se déroule dans un Londres enfumé au milieu du 800: les protagonistes sont deux frères, Jacob et Evie Frye , qui mettront à disposition toutes leurs compétences pour poursuivre le plan qu'ils ont en tête. Dans leurs vicissitudes, ils rencontreront également des personnes très célèbres, telles que Darwin, Dickens, la reine Victoria et bien d'autres. Faeria, quant à lui , est un titre de haut niveau et sera disponible dans les versions Windows PC et Mac. Nous parlons d'un jeu de cartes et de stratégie basé sur un champ de bataille avec de nombreux hexagones sur lesquels placer vos créatures. L'atmosphère fantastique et les nombreuses heures de contenu solo pourraient le rendre apprécié même par les non-fans du genre. (Lire la suite)

TrendForce répertorie les disfonctionnements causés par le coronavirus dans les chaînes de montage

TrendForce, à travers un rapport d'analyse, a théorisé l'impact que la propagation du virus COVID-19 (ou Coronavirus) aura sur les chaînes de montage des industries technologiques dans les prochains mois. Les dégâts, mais surtout les retards déjà causés jusqu'à présent sont destinés à perdurer, et de nombreuses entreprises devront corriger les attentes des appareils vendus et le timing. Le rapport mentionné articule divers éléments en profondeur, divisant le problème en ses composants individuels et spécifiant les différentes catégories de produits qui subiront une baisse: - L'ensemble de la production de smartphones au cours de ce premier trimestre de l'année diminuera d'environ 12% par rapport au précédent, constituant ainsi un nouveau record négatif (part la plus faible des 5 dernières années). - De nombreux fabricants de câbles à fibres optiques sont basés à Wuhan , l'épicentre de l'épidémie de virus. Le district chinois représente à lui seul 25% des besoins mondiaux. Cela signifie que la production des unités de contrôle 5G sera également considérablement ralentie. - La crise principale affectera les ordinateurs portables, les montres intelligentes et les haut-parleurs intelligents. Dans le détail, la vente de smartwatches baissera de 16% , bien qu'elle puisse légèrement augmenter au deuxième trimestre. - Les chaînes de production relatives aux mémoires DRAM et NAND , largement automatisées et disposant de stocks importants de matières premières, ne semblent pas impliquées dans la «crise» . Il en va de même pour les consoles de nouvelle génération: la PS5 et la Xbox Series X seront lancées sur le marché fin 2020 , tandis que les consoles actuelles ne sont plus si nécessaires qu'elles doivent augmenter leur production. Le rapport complet et approfondi peut être consulté ci-dessous. (Lire la suite)

"Des dizaines de millions" d'AirTags seront produits d'ici la fin de l'année

Kuo , un très célèbre analyste de TF Securities , revient pour parler d'Apple , mais cette fois il pointe du doigt un nouveau produit que l'on ne trouve que dans le code iOS: les AirTags. Pour ceux qui ne s'en souviennent pas, cela devrait être un tracker qui nous aidera à trouver les objets auxquels il est attaché via l'application Where is it. Eh bien, selon Kuo (et ses sources), les partenaires d'Apple commenceront à produire des puces à bande ultra large pour les AirTags au cours des deuxième et troisième trimestres de l'année , arrivant à produire "des dizaines de millions d'unités d'ici la fin de la année " . Bien qu'aucune date de lancement présumée ne soit citée, il est facile de supposer que cet appareil ira de pair avec l'iPhone pour un lancement en septembre . Nous en saurons probablement plus dans les prochains mois. (Lire la suite)
❌