🔒
❌
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 20 février 2019Linux

The Insights into Linux Security You May Be Surprised About

Linux has a strong reputation for being the most secure operating system on the market. It’s been like that for many years, and it doesn’t seem like Windows or macOS are going to overtake it anytime soon. And while the operating system’s reputation is well-deserved, it can also be harmless experienced users. The problem is […]

The post The Insights into Linux Security You May Be Surprised About appeared first on UbuntuPIT.

ODrive is a No-Frills Google Drive Client for Linux

google drive ocamlfuse on linux graphicWith no official Google Drive Linux client available, it’s left to third-party apps, devs services to fill the file-syncing void for FOSS fans. And boy are there are a lot of options out there that do just that! One could compile a list of various Google Drive Linux clients available for Linux, ranging from those […]

This post, ODrive is a No-Frills Google Drive Client for Linux, was written by Joey Sneddon and first appeared on OMG! Ubuntu!.

Un nouveau look (et de la blockchain) pour Collabora Online 4.0

Par : Rédaction

Collabora Productivity lance Collabora Online 4.0, une mise à niveau très importante de la suite de productivité "cloud" basée sur LibreOffice. Elle épouse enfin une nouvelle interface plus moderne.
Collabora Online 4.0 arrive un an après la dernière version majeure. Tout y a été revu d'un point de vue esthétique : icônes, couleurs et barres d'outils. L'interface est désormais plus moderne ; il était temps, notamment face aux grands concurrents gratuits dont Google Docs. Les utilisateurs de Nextcloud et (...)

- Applications

Revue de presse de l'April pour la semaine 7 de l'année 2019

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l'April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l'April.

[Le Telegramme] Logiciels libres. Des participants avides de connaissances

Le dimanche 17 février 2019.

La bibliothèque municipale propose, jusqu'au 15 mars, une exposition sur les logiciels libres. Vendredi, Sylvie Péron, de l'association Les ordis libres, était dans les locaux pour présenter…

Et aussi:

[ZDNet France] Non, vous ne pouvez pas reprendre du code open source

✍ Steven J. Vaughan-Nichols, le dimanche 17 février 2019.

Une note populaire sur la liste de diffusion du noyau Linux affirme que l'auteur d'un programme peut empêcher des tiers d'utiliser son code selon son bon vouloir. C'est faux.

[Developpez.com] Directive copyright: la version finale est enfin prête. L'EFF explique comment les entreprises US pourraient en profiter

✍ Stéphane le calme, le jeudi 14 février 2019.

L'Union européenne est sur le point de parvenir à réécrire ses règles de copyright datant de deux décennies, ce qui obligera Google et Facebook inc. d'Alphabet inc. à partager leurs revenus avec les industries de la création et à supprimer le contenu protégé par copyright sur YouTube ou Instagram.Les négociateurs des pays de l'UE, le Parlement européen et la Commission européenne ont conclu un accord après des négociations d'une journée.

Et aussi:

Voir aussi:

[Numerama] UFC-Que Choisir fait condamner Google sur la collecte et l'utilisation des données personnelles

✍ Maxime Claudel, le mercredi 13 février 2019.

Après avoir fait plier Twitter, UFC-Que Choisir continue son combat pour la protection des données personnelles.

Et aussi:

[Silicon] Open Source: Linux domine le top 5 des compétences les plus prisées

✍ Ariane Beky, le mardi 12 février 2019.

Linux devance le cloud et la sécurité au top des domaines de compétences les plus demandés par les recruteurs de profils open source.

[Developpez.com] Un hacker lance FreedomEV, un projet open source qui apporte de nouvelles fonctionnalités aux voitures Tesla

✍ Bill Fassinou, le samedi 9 février 2019.

Jasper Nuyens, celui qu'on surnomme avec un groupe de hackers “les pirates Tesla” a profité de l'événement FOSDEM de ce cette année pour présenter son projet de libération, dit-il, de la pleine puissance des voitures Tesla. Le FOSDEM est un événement gratuit qui permet aux développeurs de logiciels de se rencontrer, d'échanger des idées et de collaborer. Il regroupe ainsi chaque année à Bruxelles, des milliers de développeurs de logiciels libres et open source du monde entier. Jasper Nuyens est le directeur général de Linux Belgium, une entreprise qui fournit des services de conseil, de formation et de support Linux à d’autres entreprises utilisant Linux de manière professionnelle dans le contexte de serveurs et de Linux embarqué.

Si cette revue de presse ne s'affiche pas correctement, vous pouvez la consulter ici: //localhost:1313/series/201907/

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Le chiffrement, nouveau terrain de jeu d'OnlyOffice

Par : Rédaction

La solution bureautique annonce un premier aperçu de sa solution de chiffrement de bout en bout renforcé par la blockchain. Il peut être testé dans ONLYOFFICE Desktop Editors.
Cette nouveauté vous permet de protéger vos documents locaux avec un mot de passe 256 bits pour les stocker ensécurité sur n'importe quelle plate-forme cloud. Autre avantage : pouvoir crypter tout le processus de co-édition en temps réel lorsque vous travaillez sur des documents.
Tout n'est pas encore à 100% prêt. Par (...)

- Applications
Hier — 19 février 2019Linux

Collaboration laborieuse ? Si les symptômes persistent, installez tracim 2.1 !

Tracim est une solution collaborative libre pour le travail en équipe.

Après la version 2.0 sortie dans un certain anonymat courant novembre, la 2.1 est une avancée majeure — la première réelle version de cette nouvelle lignée.

Tracim, plateforme collaborative libre

Cette dépêche comprend deux grandes parties :

  • dans un premier temps nous parlerons de collaboration, d’information et du positionnement de tracim par rapport à ces problématiques ;
  • dans un second temps, nous présenterons la multi‐refonte qu’est tracim 2 dans sa mouture 2.1.

Sommaire

On en parlait sur les réseaux sociaux au moment des fêtes de Noël, le père Noel a déposé au pied du sapin une nouvelle version de tracim : la 2.1.

Pour être tout à fait honnête, le père Noël a été un peu négligent - il n'avait pas indiqué « version alpha » sur la boîte, du coup on a découvert quelques gros bugs… mais comme tracim est un logiciel libre, on a pu le corriger nous-même, faire quelques merge requests, et obtenir cette fois-ci une vraie version 2.1 ! \o/

Collaboration, information, tracim et son positionnement

Qu'est-ce que tracim ?

Tracim est une solution collaborative pour le travail en équipe. Là où nombre de solutions ciblent la répartition de tâches et la gestion de projet, ou d'autres la donnée brute, tracim cible l'information, son partage, sa diffusion.

Ce qui compte dans une équipe ou dans une collaboration au sens large, c'est avant tout que l'information circule entre les différents acteurs, que chacun puisse trouver et retrouver l'information, et que les collaborateurs puisse assimiler l'information, l'enrichir, la diffuser.

Cela n'est pas exclusif avec l'organisation de projet, bien au contraire ; il s'agit d'une approche complémentaire : vous vous organisez et vous déléguez à tracim la gestion de l'information.

Tracim peut être comparé ou être considéré comme une alternative à :

  • Microsoft SharePoint, mais en libre ;
  • un wiki WYSIWYG (What You See Is What You Get - autrement dit un wiki dont l'éditeur est en texte riche) avec en complément des discussions et une gestion des médias plug-n-play (images intégrées en glissé/déposé, gestion et versionning de fichiers quelconques) avec prévisualisation native des fichiers bureautiques ;
  • une GED (Gestion Electronique de Documents) simplifiée grâce à une gestion de version automatique, aux possibilités de commenter et de donner un statut aux documents ;
  • un forum de discussion privé avec notifications et réponses par email ;
  • un outil de productivité type basecamp sans la gestion de tâches ;
  • un outil de gestion de données type Owncloud/Nextcloud, mais orienté information et non pas données (voir paragraphe ci-dessous) ;
  • une liste de diffusion ;

Petite digression entre amis : donnée vs information

Qu'est-ce qu'une information ? Une définition intéressante que nous donne le wiktionnaire est la suivante : Ensemble de connaissances réunies sur un sujet déterminé.

A l'heure où on parle de cloud, de big data, d'intelligence artificielle à tout va, on a l'impression que ce qui compte, c'est la donnée. C'est vrai dans certains domaines, avec de gros volumes de données. Dans ce cas on peut faire des statistiques, extraire des tendances, faire du machine learning

Mais dans la collaboration, plus que la donnée, ce qui compte c'est l'information. La collaboration se fait très souvent à travers des équipes de taille petite à moyenne. Il est difficile de collaborer directement à plus d'une dizaine de personne ; au delà, l'équipe va se structurer en plusieurs groupes ou équipes.

A ce niveau, les outils de traitement automatique de données n'ont pas de valeur ajoutée ; en revanche, positionner les données dans leur contexte est extrêmement riche.

Prenons l'exemple d'un cahier des charges. Ce qui importe en premier lieu, c'est de travailler avec la dernière version du document. C'est ce que va permettre tracim en centralisant l'information. Dans un second temps, il sera intéressant de comprendre comment on en est arrivé là. Cela va passer par l'historique du document, les commentaires qui y sont associés, le statut du document … encore une fois, c'est ce que va permettre tracim.

Si l'on veut faire une analogie dans le domaine du développement logiciel, un ticket de bug valorisé sera un ticket ayant une description précise, une série de commentaires sur les problèems rencontrés, des liens vers les pages web qui ont donné des pistes de résolution, un statut clos/résolu/non résolu, etc. Tracim propose de faire la même chose sur des pages type wiki, des documents et fichiers quelconques, des discussions.

Dans tracim, tous les contenus sont automatiquement historisés, les collaborateurs peuvent commenter, mettre à jour le statut… Sur un écran unique, vous pourrez retrouver la vie de votre fichier, de votre page de documentation, de vos discussion.

Et tracim stimule la gestion naturelle de contexte. Au même endroit vous serez en mesure de retrouver des pages de documentation, des fichiers, des discussions… inutile d'aller chercher chaque type d'information dans chaque application dédiée : tout est au même endroit.

A qui s'adresse tracim ?

Bien qu'utilisable par tout un chacun, tracim cible quelques typologies d'utilisateurs clairement identifiés. Leurs points communs ? Un besoin fort de collaborer en équipe ou entre équipe, principalement en différé, à proximité ou à distance, avec une volonté de capitaliser sur la connaissance, de centraliser, de pérenniser.

Aux assocations et à leurs membres

Tracim permet aux membres du bureau d'une association de centraliser l'information, qu'il s'agisse de fichiers, de procédures, de discussions, de compte-rendus d'AG…

Tracim permettra également de diffuser des informations, documents et fichiers auprès des membres (ou par les membres). Par exemple, suite à un évènement, chaque membre pourra partager l'ensemble de ses photos avec les autres membres et récupérer lui-même l'ensemble des photos. Cela pourra avantageusement se faire par un simple copié/collé en utilisant l'interface WebDAV.

note : tracim ne permet pas directement de partager publiquement des informations (c'est faisable via un contournement et une configuration adaptée, contactez-nous si vous êtes concernés).

Aux collectivités et équipes municipales

Tracim permet à l'équipe municipale de diffuser les documents et notes de fonctionnement, ainsi que les compte-rendus de réunions ou d'évènements.

Tracim permet également de lancer et suivre des sujets de discussion d'être partagés et rédigés entre tous. Dans ce contexte, la collaboration est bien souvent en décalé et passe soit par des outils propriétaires (google docs, dropbox, par exemple), soit des outils moins adaptés (je pense notamment à l'email).

Tracim peut également être le moyen de communication et d'échange avec les associations de la commune. Encore une fois, l'aspect central, aux couleurs (et url) de la collectivité permet de collaborer de manière pérenne.

Aux équipes de professionnels et à la collaboration inter-équipes

Quelle équipe de professionnels n'utilise pas un wiki ou un dossier partagé, ainsi que nombre de fils de discussion par email ?

Tracim propose de centraliser ces informations au sein d'un outil unique, historisé et dont la gestion des droits d'accès est simplifiée.

Mieux : tracim permettra de collaborer entre équipes en "matérialisant" le lieu de ces échanges, là où jusqu'à présent, aucun outil n'adressait sérieusement le besoin (à part l'email, avec les défauts - et qualités - que chacun lui connait)

Cet outil aura également l'avantage d'être accessible localement et à distance, voire en mobilité à travers l'utilisation d'un smartphone ou d'une tablette.

Exemples d'utilisation :

  • vous êtes chef de chantier, et vous partagez des photos techniques (machines, chantiers, installation au sens général) et discutez avec les équipe d'ingénierie autour de ces photos ;
  • vous travaillez dans une équipe R&D pluri-disciplinaire, et des discussions techniques stratégiques se déroulent par email, ne permettant pas aux collaborateurs de monter en connaissance/compétence sur les sujets dont vous discutez ;
  • vous êtes dans une équipe marketing internationale et vous souhaitez commenter/annoter/partager les nouveaux supports produit.

Quelques cas de collaboration où tracim gagne à être utilisé : équipes de techniciens en mobilité, équipe marketing et réseau de distributeurs, community management B2B avec ses clients et utilisateurs, équipes en télétravail…

Tracim 2.1 - nouvelle mouture.

Quoi de neuf dans tracim 2.1 ?

Tracim 2.1 est la première version vraiment exploitable de la branche 2.x. Il s'agit d'une refonte profonde sur les plans ergonomique, esthétique et technique.

En mars dernier, nous sortions la dernière version de tracim 1, que l'on pourrait qualifier de prototype "prêt pour la production" : un ensemble de fonctionnalités, un gros travail de stabilisation du logiciel et au final un outil qui répond aux fonctionnalités "brutes".

Mais tracim v1 avait 3 gros défauts : une esthétique un peu dépassée, une ergonomie moyenne (en particulier au niveau de l'intuitivité), une certaine dette technique et architecturale freinant l'évolutivité.

Alors nous avons remis l'ouvrage sur le métier :

  • nous avons travaillé avec 2 webdesigners pour faire une refonte visuelle de tracim ;
  • nous avons travaillé avec nos clients et utilisateurs pour refondre l'ergonomie ;
  • nous avons travaillé en R&D pour repartir sur une architecture technique moderne, extensible et évolutive.

Refonte visuelle

L'esthétique comme objectif

En travaillant sur le positionnement du produit, le sujet de l'esthétique est rapidement arrivé sur la table. Un produit qui marche est souvent esthétique. Ce n'est pas toujours le cas pour des produits très spécialisés ou très techniques, mais dès lors qu'on cible un public large, que l'on cible la simplicité, le public s'attend également à un produit agréable, et cela passe aussi par l'esthétique.

Tracim v1 était basé sur le framework CSS Bootstrap. Comme certains aspects visuels n'étaient pas adressés par Bootstrap, il a fallu faire du CSS nous même. Mais n'étant pas graphistes, nos composants n'étaient pas "du même style", ce qui donnait une interface moyennement cohérente.

une stratégie "atomic design" comme moyen

Depuis Tracim v2, nous travaillons dans la mesure du possible avec une approche atomic design, qui facilite le travail de cohérence entre écrans. Ce n'est pas encore parfait, mais c'est nettement mieux.

Ayant travaillé avec des webdesigners, nous avons pu atteindre un meilleur niveau esthétique, adapté à l'outil.

la simplicité en ligne de mire, même dans la personnalisation des couleurs de l'interface

Enfin, conscients que "les goûts et les couleurs…", nous avons une interface qui peut se colorer en configurant un fichier JSON.

Nous avions déjà un éditeur de thème sur tracim v1, mais la "thémabilité" (capacité à supporter des thèmes) n'était pas au coeur de l'outil, aussi l'éditeur donnait difficilement un rendu esthétique. Il fallait avoir un minimum d'oeil esthétique et de patience pour arriver à un résultat intéressant.

Aujourd'hui, il suffit de saisir le code couleur de votre couleur principale dans un fichier JSON et de redémarrer le serveur pour que l'intégralité de l'interface de tracim se décline dans votre couleur.

Les couleurs associées aux différents types de contenu ont été choisies de manière à être instinctivement identifiables. C'est une problématique d'ergonomie. Certains n'aiment pas ces couleurs. Nous avons aussi pensé eux : une couleur à redéfinir par type de contenu (toujours dans le fichier json), et c'est toute l'interface qui s'affiche selon vos goûts et vos couleurs.

Nul besoin d'être graphiste pour trouver l'harmonie des couleurs : un éditeur de texte, un restart et tracim est totalement à vos couleurs. Si vous trouvez ça moche, nous ne sommes désormais (presque) plus responsables ;)

Refonte ergonomique

D'un produit "simplement fonctionnel" …

Le second défaut que nous avions identifié depuis quelques temps - et le défaut majeur : l'ergonomie de l'outil. Nous sommes des ingénieurs, nous avons travaillé dans une stratégie d'ajout rapide de fonctionnalités, ce qui passe tôt ou tard par des raccourcis en terme d'ergonomie et d'expérience utilisateur, ne serait-ce que parce que "si on fait comme ça on économise x jours de développement".

Cette approche a l'avantage de permettre de tester rapidement, la contrepartie est que son résultat est un produit médiocre voire mauvais en terme d'expérience utilisateur.

A un moment donné, il faut procéder à une refonte.

Si c'était à refaire, nous referions pareil. La démarche nous a permis d'identifier des fonctionnalités et des problématiques rapidement. Il faut simplement reconnaitre le moment venu que "bon, maintenant ça va, arrêtons d'ajouter des features et rationalisons l'expérience utilisateur".

… À une approche mobile first "UX first"

Dans tracim v2, l'expérience est bien meilleure. Sûrement pas parfaite - ce serait présomptueux - mais bien meilleure. Nous avons échangé avec nos clients et utilisateurs, nous avons échangé avec notre entourage et en particulier avec des personnes non techniques pour identifier les points qui n'étaient pas évidents.

Nous avons également fait le choix de proposer une interface réellement adaptative, avec un périmètre fonctionnel réduit.

Nous ne suivons pas une approche "mobile first" comme les règles de l'art le suggèrent, mais en connaissance de cause : nos utilisateurs sont principalement sur PC. Les fonctionnalités à venir seront pour certaines développées en "mobile first", mais cela ne nous semble pas une stratégie à appliquer systématiquement.

Refonte technique

Dette technique, refonte architecturale

Le troisième défaut qui était sous-jacent à la stratégie évoquée ci-dessus (développement rapide de fonctionnalités), est la dette technique (au sens code/développement), et la dette d'architecture technique (au sens architecture logicielle).

La dette technique est inhérente à tout projet logiciel. Ce qui importe n'est pas de résorber la dette technique à tout prix, mais de la maîtriser.

En revanche, l'architecture technique peut être bloquante pour l'évolutivité du logiciel ; de mauvais choix ou des choix qui ne sont plus d'actualité peuvent allonger les futurs cycles de développement voire verrouiller certaines évolutions… et rendre l'intégration de l'outil dans un système d'information plus difficile voire impossible

Concrètement, le noyau de tracim v1 est toujours là dans tracim v2. Ce noyau est bon, il n'avait aucune raison de changer. L'architecture technique en revanche a bien évolué.

Application "single page" et API REST

Tracim v2 est "full API". Dit autrement, le "backend" publie des API REST/JSON documentées et le "frontend" est une "single page app" écrite en JavaScript/HTML/CSS.

Ceci apporte plusieurs bénéfices :

  • l'évolutivité est simplifiée car interface et fonctionnalités techniques sont découplés ;
  • l'intégration dans tout système d'information est possible car l'intégralité des fonctionnalités de tracim est disponible via les API (donc programmable à distance) ;
  • les fonctionnalités techniques de tracim peuvent être exploitées dans des contextes et cas d'utilisation non envisagés par l'équipe de développement de tracim.
Architecture basée sur des "applications" (ou plugins)

Pour rendre tracim évolutif, nous sommes partis sur une architecture à base de plugins. Dans tracim, on appelle cela des applications. Ce travail permettrait par exemple d'implémenter une gallerie de photos en s'appuyant sur les API déjà existantes - donc un développement purement frontend.

Ce travail de modularité n'est pas encore terminé, car nous le faisons avec une stratégie de cohérence entre outils. L'idée n'est pas d'agréger des applications les unes à côté des autres mais bien de leur permettre d'interagir et de conserver la cohérence de l'interface et de l'expérience utilisateur.

Ce travail est encore en chantier côté backend.

Tests automatiques, intégration continue

Le processus d'intégration continue a été amélioré. Des outils (scripts) permettent de configurer/transpiler les environnement frontend et backend, des jeux de tests automatiques (unitaires, api, fonctionnels) sont exécutés à chaque pull request, des images docker sont générées automatiquement à chaque merge ou tag et disponibles sur le hub docker, et un environnement de test latest est disponible pour valider / invalider les nouveaux développements.

Configuration de complexité progressive

La configuration de tracim a été rationalisée. Ce chantier est en cours, mais d'ores et déjà la configuration de tracim peut se faire à partir de quelques paramètres mis en évidence en début de fichier de configuration, tandis que la suite du fichier propose les options de configuration avancée.

La configuration est simple pour des cas d'utilisation simples ; des paramètres avancés permettent de traiter les cas particuliers.

Intégration modérée des services annexes

Contrairement à tracim v1, les services annexes (wsgidav pour WebDAV, Radicale pour les calendriers - fonctionnalité à retrouver dans tracim 2.2) sont modérément intégrés dans tracim, ce qui signifie que leur mise à jour sera simplifiée (permettant de rester proche du "upstream).

Il en sera de même pour l'intégration de LibreOffice online et de Jitsi - fonctionnalités qui reviendront dans les prochaines versions.

Authentifications multiples

Dans tracim v1 l'authentification était possible via les mécanismes internes ou via LDAP.

Ayant changé de pile technique, nous avons dû redévelopper le support LDAP, ce qui a été fait par un gentil contributeur croisé au détour des RMLL et recroisé au détour de PyCONFR à Lilles en octobre dernier.

Nous avons également intégré le support de l'authentification déléguée via entête HTTP, donc compatible avec Apache et tous les mécanismes d'authentification que le serveur web supporte.

Les différentes authentifications peuvent être chaînées.

Quelques captures d'écran

Liste des contenus

Liste de contenus

Liste des membres d'un espace partagé

Liste des membres d'un espace partagé

Exemple de document texte avec historique : révisions, changements de statut, commentaires

Document texte avec historique : révisions, changements de statut, commentaires

Partage de fichiers avec prévisualisation en ligne

Partage de fichiers avec prévisualisation en ligne

Grâce au module Python preview-generator que nous avons développé, environ 150 types de fichiers sont prévisualisables (images, documents bureautique, fichiers inkscape, …)

Comment tester tracim 2.1 ?

Le mieux pour se faire une idée d'un logiciel est de le tester.

Nous avons prévu le coup : le plus simple pour tester tracim est de jeter un coup d'oeil à la démonstration en ligne. Cette démonstration est publique, il faut donc éviter d'y déposer des documents confidentiels. Cette démo est réinitialisée 2 fois par jour. Les fonctionnalités liées aux interactions par email sont désactivées.

Pour tester tracim dans un contexte plus privé et profiter de l'intégralité des fonctionnalités, la seconde solution est d'installer un tracim local à partir de l'image docker.

Les plus motivés, quant à eux, pourront installer tracim à partir des sources - la documentation sur le repo github est là pour les y aider.

Pour résumer : démo en ligne pour un premier test, docker pour un test privé rapide et installation manuelle pour une maîtrise totale.

Pour aller plus loin

Vous pouvez aussi nous retrouver sur les évènements du libre. En 2018, nous étions présents aux JDLL, aux RMLL, à PyCONFR, au Capitole du libre. En 2019 nous étions à FLOSSCon, nous serons aux JDLL et nous devrions être présents sur les autres évènements, et probablement également au POSS ainsi qu'au FOSDEM.

En attendant, vous pouvez aussi commenter cette dépêche et nous contacter :)

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Grafik Labor : appel à conférence

Grafik Labor est un événement qui aura lieu les 11 et 12 mai 2019 à Rennes. Son but est de rassembler les personnes investies autour des logiciels et de projets de création visuelle libre, pour engager des dynamiques techniques, créatives et communautaires.

L’AFGRAL est une association qui promeut les logiciels libres dans les réseaux professionnels de la création visuelle. Elle organise depuis des années des ateliers de sensibilisation et de formation et contribue à l’évolution des logiciels. La sensibilisation passe aussi par le Grafik Labor.

Bandeau Grafik Labor 2019

Pour organiser au mieux cet événement, qui se déroulera du samedi 11 au dimanche 12 mai 2019 dans les locaux d’Activdesign au 11 b rue Jean le Ho à Rennes, nous proposons un appel aux conférenciers jusqu’au vendredi 15 mars 2019. Tous les domaines de la création graphique et visuelle peuvent être abordés, mais nous souhaitons cette année mettre l’accent sur l’interaction entre Blender et Godot.

Un formulaire est à votre disposition pour nous soumettre vos différentes propositions de conférences ou pour réserver des stands.

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Alexandre Brianceau va développer le business de RUDDER

Par : Rédaction

Alexandre Brianceau est nommé Directeur du Business Development de RUDDER. Cette société française est pour l'heure la seule à proposer une solution open source d'automatisation du SI.
Âgé de 31 ans et de formation universitaire en Sécurité Informatique, Alexandre possède plus de 8 années d'expérience, dans le domaine des architectures d'infrastructure du SI et de gestion de services. Il connaît ainsi très bien les enjeux que représente aujourd'hui l'automatisation du SI pour les entreprises.
Le (...)

- Services

WSL Update Lets You Access Linux Files in Windows Explorer

windows subsystem for linux file explorerUsers of the Windows Subsystem for Linux (WSL) will finally be able to access Linux files from Windows’ Explorer. Microsoft confirms that the oft-requested ability to access the Linux file system from Windows will arrive as part of the Windows 10 Version 1903 update later this month. “The next Windows update is coming soon and we’re bringing exciting […]

This post, WSL Update Lets You Access Linux Files in Windows Explorer, was written by Joey Sneddon and first appeared on OMG! Ubuntu!.

Geary 0.13 Released, Here’s How to Install it on Ubuntu

A new version of the Geary email client for Linux is available to download. We look at what's new in Geary 0.13 and show you how to install it on Ubuntu.

This post, Geary 0.13 Released, Here’s How to Install it on Ubuntu, was written by Joey Sneddon and first appeared on OMG! Ubuntu!.

Publication du 66e numéro du magazine Developpez.com, accédez gratuitement à ce numéro qui fait un focus sur les nouveautés en programmation Web

Cher membre du Club Developpez.com,

L'équipe de rédaction a le plaisir de vous annoncer la publication du numéro du magazine de Developpez.com pour le quatrième trimestre 2018, avec un peu de retard.

Le numéro de octobre-décembre 2018 est disponible gratuitement à cette adresse : https://magazine.developpez.com.

Le magazine des développeurs est de retour avec de nouveaux articles, de nouvelles rubriques, de nouvelles news. La rédaction est heureuse de vous présenter un florilège de ses meilleures ressources...

Montpellier parle de libre ce samedi

Par : Rédaction

L'événement "Les logiciels libres, parlons-en" se tiendra une nouvelle fois ce samedi 23 février à l'initiative du groupe Montpel'libre.
Montpel'libre est un Groupe d'Utilisateurs GNU/Linux et Logiciels Libres qui promeut les logiciels libres, la culture libre et les biens communs.
Cette nouvelle journée vous permet de rencontrer le groupe Montpel'libre, ses activités, d'être orienté vers des ateliers et permanences techniques. L'occasion également d'être « accompagné pour une transition digitale (...)

- Agenda

Cinq tendances dominantes en matière de cybersécurité

Par : Rédaction

En marge des risques classiques comme les virus et les maliciels, les attaques ciblées comme les logiciels d'extorsion (ransomware) et le spearphishing restent au cœur de l'actualité, selon une étude menée par le salon Infosecurity qui se tiendra fin mars à Bruxelles.
Les nouvelles méthodes d'attaque et la collaboration plus intensive entre cybercriminels imposent des exigences plus complexes en termes de cybersécurité et de détection des problèmes.
Comment aborder la nouvelle cybersécurité dans le (...)

- Tribunes
À partir d’avant-hierLinux

Distribution Release: Kali Linux 2019.1

Kali Linux is a Debian-based distribution with a collection of security and forensics tools. The project's first release of 2019 offers wider support for ARM devices and an updated version of Metasploit: "Welcome to our first release of 2019, Kali Linux 2019.1, which is available for immediate download.....

LexisNexises adopte les données d'entités juridiques d'OpenCorporates

Par : Rédaction

LexisNexis Legal & Professional et OpenCorporates ont annoncé ce lundi une nouvelle collaboration qui enrichit la solution "Nexis Data as a Service" avec les données d'entités juridiques d'OpenCorporates.
Identifier l'entité légale est un élément critique des procédures KYC (Know Your Customer) et de lutte contre la corruption et le blanchiment d'argent. Sans un accès universel aux enregistrements officiels des sociétés (incluant les registres), les due diligences sont non seulement chères et (...)

- Applications

Un partenariat français autour des solutions e-commerce

Par : Rédaction

Par la combinaison de leurs différents domaines d'expertises, Quanta et Smile avancent dans l'objectif commun d'apporter des solutions web plus complètes et efficaces aux représentants des sites e-commerce.
Au fil des années, l'environnement du digital et d'internet n'a cessé d'évoluer. Un site web n'est plus un simple support de communication mais est devenu un véritable canal de vente dont il faut en connaître toutes les subtilités afin d'apporter la meilleure expérience possible à l'internaute.
Une (...)

- Services

Python pour les sciences, une présentation

La sortie de Pandas 0.24.1 est l'occasion de parler de Python et du traitement des données scientifiques. Depuis quelques années, un certain nombre de projets ont émergé afin d'équiper Python pour les mondes de la recherche. Cette dépêche présente quelques-uns de ces projets. Des ressources pour aller plus loin sont proposées en fin de dépêche.

Sommaire

SciPy https://scipy.org/

SciPy fournit un environnement pour Python de logiciels libres afin de faire des mathématiques, de sciences ou de l’ingénierie. En pratique, le terme « Scipy » fait référence à plusieurs entités :

  • Un écosystème de logiciels ;
  • Une communauté de personnes ;
  • Des conférences dédiées à Python et les sciences ;
  • et enfin la bibliothèque Scipy, un composant de la couche SciPy qui fournit des routines pour les données numériques.

L'écosystème SciPy

Faire de la science informatisée avec Python repose sur un nombre restreint de paquets :

  • NumPy, le module pour le calcul numérique. Le module définit le tableau numérique, le type matrix et les opérations basiques qui leur sont associées ;
  • La bibliothèque SciPy, une collection d'algorithmes numériques et des boites à outils spécifiques à des domaines tels que le traitement du signal, l'optimisation et les statistiques ;
  • Matplotlib, un module abouti pour réaliser des graphiques qui fournit des fonctions pour produire des graphiques 2D adaptés à la publication et quelques fonctions pour les graphiques 3D.

L'écosystème SciPy repose sur cette base pour ensuite proposer des outils plus spécialisés. Un aperçu de quelques-uns de ces outils est donné dans la suite de l'article.

Calculs et gestion des données

  • pandas, fournit des structures de données simples à utiliser et performantes.
  • SymPy, pour faire des mathématiques symboliques et de l'algèbre computationnelle.
  • scikit-image est un ensemble d'algorithmes pour le traitement de l'image.
  • scikit-learn est un ensemble d'algorithmes et d'outils pour l'apprentissage automatique.
  • h5py et PyTables permettent tout deux d'accéder à des données enregistrées au format HDF5. HDF5 est un modèle de données, une bibliothèque et un format de fichier pour enregistrer et gérer des données massives et complexes.

Productivité et calculs hautes performances

  • IPython, est une interface interactive et complète qui vous permet de facilement travailler vos données et d'essayer vos idées.
  • Le carnet Jupyter est une application en mode serveur qui permet de créer des documents de code en direct, avec des équations, des visualisations et des explications. Les carnets facilitent la reproduction, la réutilisation et le partage de code, que ce soit au niveau d'une équipe de recherche, pour la publication scientifique ou dans le cadre d'un cours.
  • Cython étend la syntaxe Python pour faciliter le développement d'extensions en C/C++.
  • Dask, Joblib et IPyParallel sont des modules Python pour distribuer le traitement des tâches. Ces modules sont orientés vers le traitement de données numériques.

Gestion de la qualité

  • pytest, qui remplace progressivement le module non maintenu nose, est un environnement pour tester son code Python.
  • numpydoc est une convention et une bibliothèque pour documenter du code Python scientifique.

Jupyter https://jupyter.org/

Jupyter-notebook est une application web open source (BSD 3-Clause License) qui permet de partager des documents contenant code, équations, visualisations et texte. Python n'est pas le seul langage géré : plus de 40 langages sont pris en charge dont R et Scala.

exemple d'entrée sortie sur un notebook

Du point de vue de l'interface, il s'agit d'une console sous stéroïdes : on retrouve donc l'alternance entre des commandes et leurs sorties dans un environnement d'exécution. Le notebook de jupyter ajoute à cela trois fonctionnalités majeures :

  • la persistance de la session, ce qui permet de sauver toute une série de commandes et de la recharger ;
  • l'édition et l'exécution de commandes par blocs. Le notebook se comporte ainsi comme un long script découpé en morceaux que l'on peut exécuter à la demande, ce qui est extrêmement utile pour des projets scientifiques exploratoires où l'on teste des idées à la chaîne ;
  • la prise en charge de sorties graphiques comme des graphes, des images ou du texte mis en forme comme sur cet exemple. La bibliothèque Pandas présentée ci-dessus ajoute aussi sa méthode de rendu pour mettre en forme les tableaux de données et faciliter la lecture.

Sur le plan technique, ce logiciel est découpé en trois parties : le serveur qui gère les sessions, les consoles (~onglets d'un terminal) qui affichent les blocs de code et leurs sorties, et enfin pour chaque console, un noyau qui exécute les instructions dans un environnement persistant.

La conception du projet est volontairement modulable et facilite l'ajout de fonctionnalités via des extensions tierces comme par exemple les méthodes de rendus pour les graphiques et les données.

Pandas https://pandas.pydata.org/

Pandas est une bibliothèque sous licence BSD pour manipuler et analyser des données. Elle permet de lire des tableaux provenant de différents types de fichiers (CSV, Excel, JSON), de filtrer des tableaux, de faire des extrapolations, des interpolations, de fusionner des tableaux de différentes manières. Pandas permet également de manipuler des données temporelles et des séries.

Il se combine idéalement avec iPython ou Jupyter afin de profiter d'un environnement dynamique pour développer des scripts. À noter qu'à partir de janvier 2019, les prochaines versions de Pandas ne fonctionneront qu'avec Python 3. Cette version est donc la dernière à fonctionner officiellement avec Python 2.7. Les versions 3.5, 3.6 et 3.7 sont aussi prises en compte. La liste des nouveautés et des corrections de cette nouvelle version est longue. Sans entrer dans les détails, voici les principales :

  • merge() permet maintenant de fusionner directement des objets du type DataFrame et Series sans passer par une conversion des objets Serie en DataFrame (GH21220) ;
  • ExcelWriter accepte dorénavant mode comme argument afin de permettre l'ajout à un workbook (? à vérifier) existant lors de l'utilisation d'openpyxl (GH3441) ;
  • FrozenList s'est vu ajouter les méthodes .union() .difference(). Cette fonctionnalité simplifie les groupby qui s'appuient explicitement sur l'exclusion de certaines colonnes. Voir Splitting an object into groups pour davantage de précisions (GH15475, GH15506) ;
  • DataFrame.to_parquet() permet d'avoir un index comme argument, permettant à l'utilisateur de passer outre le comportement par défaut du moteur afin d'inclure ou au contraire d'omettre les index du DataFrame dans le fichier Parquet produit (GH20768) ;
  • DataFrame.corr() and Series.corr() acceptent maintenant les appels pour les méthodes de calculs génériques des corrélations, comme l'intersection d'histogramme (GH22684) ;
  • DataFrame.to_string() accepte maintenant les décimaux comme argument, l'utilisateur peut spécifier quel séparateur décimal devra être utilisé dans la sortie (GH23614).

Quelques exemples de manipulation de données avec Pandas à partir du fichier tournagesdefilmsparis2011.csv :

import pandas as pd
datafile = "tournagesdefilmsparis2011.csv"
data = pd.read_csv(datafile, sep=";")
       [5, 4]])

data.head() affiche les premières lignes du DataFrame pandas.

head

data["realisateur"].describe() permet de décrire à travers les opérations statistiques de base une catégorie. Ici, il s'agit d'une catégorie non numérique, describe ne peut faire réaliser les moyennes, quartiles et autres opérations de base.

describe

Évidemment, une utilisation plus avancée de pandas est possible :) Il est possible de joindre plusieurs bases dans un dataframe avec la fonction merge() ou de procéder à manipuler les données via des expressions rationnelles via replace().

Au niveau interopérabilité, des solutions existent pour enregistrer les dataframes de pandas en fichier csv, ods ou excel.

Scikit-learn

Scikit learn est une bibliothèque libre pour Python dédiée à l'apprentissage automatique. Elle est le plus souvent utilisée de pair avec Pandas, Matplotlib et les bibliothèques du projet Scipy. Scikit Learn fournit des fonctions pour analyser des données avec des algorithmes liés à l'apprentissage automatique (forêts aléatoires, régressions logistiques, algorithmes de classification et machines à vecteurs de support).

Matplotlib https://matplotlib.org/

Matplotlib est une bibliothèque pour réaliser des graphiques en 2D de qualité publication, dans une variété de formats de papier et d'environnements interactifs sur différentes plateformes. Matplotlib peut être utilisé dans les scripts Python, les interpréteurs de commandes Python et IPython, les carnets Jupyter et les serveurs d'applications Web.

Matplotlib essaie de rendre les choses faciles et les choses difficiles possibles. Vous aide à produire des graphiques, des histogrammes, des spectres de puissance, des diagrammes à barres, des diagrammes d'erreurs, des diagrammes de dispersion. Pour des exemples, voir les exemples de la galerie.

Les graphiques qui sont présentés dans cet article ont été réalisés avec Matplotlib.

Statsmodels https://www.statsmodels.org

statsmodels est un module Python qui fournit des classes et des fonctions pour réaliser les estimations issues de nombreux modèles statistiques (comme ANOVA ou MANOVA par exemple), faire des tests statistiques et explorer des données statistiques. Une liste exhaustive de statistiques sur les résultats est disponible pour chaque estimateur. Les résultats sont testés par rapport aux progiciels statistiques existants pour s'assurer qu'ils sont corrects.

Numpy https://www.numpy.org/

Numpy est LA bibliothèque de référence pour le calcul numérique en python. La plupart des projets scientifiques s'appuient dessus et de nombreuses bibliothèques sont compatibles avec ce projet.

La bibliothèque Numpy sert à résoudre deux problèmes principaux :

  • stocker en mémoire et accéder à des données structurées en tableaux ;
  • effectuer des opérations algébriques de base sur ces données.

Pour ce faire, Numpy propose un type np.ndarray pour représenter des tableaux de données multidimensionnelles. Ces données sont accessibles facilement par indexation ou par tranches :

>>> import numpy as np
>>>
>>> data = np.array([[1, 2, 3],
...                  [4, 5, 6]])
>>> print(data[0, :])  # première ligne
array([1, 2, 3])
>>> print(data[:, 1])  # deuxième colonne
array([2, 5])
>>> data[:, [1, 0]]  # réindexation des colonnes
array([[2, 1],
       [5, 4]])

Une multitude d'opérations de base sont disponibles : addition, produit, transposition, etc. Leur implémentation est souvent très, très efficace afin de minimiser le temps de calcul et l'empreinte en mémoire. L'efficacité de ces opérations repose en grande partie sur le fait que les données à traiter sont d'un type prédéfini (ex : entier int32 ou flottant float64) et stockées de manière contiguë, ce qui permet d'optimiser les boucles d'opérations et d'utiliser des instructions vectorisées. Le code critique est d'ailleurs rarement écrit en python : des bindings vers des bibliothèques écrites en C, Fortran ou assembleur sont souvent utilisés (openblas, intel-mkl).

Tout en étant assez étoffée en termes de fonctionnalités, l'interface de programmation reste plutôt simple et idiomatique, ce qui permet d'avoir un code compact et facile à comprendre. On notera en particulier la surcharge des opérateurs sur les objets np.ndarray qui donne ainsi accès à l'addition, la soustraction, ou le produit terme à terme en respectant les conventions d'usage sur l'expansion des dimensions :

>>> data + np.array([[-1, -2, -3]]) + 1
array([[1, 1, 1],
       [4, 4, 4]])

Les autres opérations sont implémentées par une multitude de fonctions assez bien documentées dans l'ensemble, même si l'aspect didactique est légèrement moins soigné que pour Matlab.

Le champ d'application de Numpy se limite néanmoins aux opérations mathématiques élémentaires : on n'y trouvera donc pas de traitement du signal comme les convolutions 2D ou le filtrage ou la gestion du stockage des données sur disque qui reste minimale.

Ce sont d'autres modules qui apportent ces fonctions supplémentaires, avec notamment une série de modules scikit-* développés en étroite collaboration avec numpy : scikit-image, scikit-video, scikit-learn…

Des compilateurs pour accélérer les traitements

Python reste un langage interprété dont la conception ne favorise pas particulièrement la performance à l'exécution, en tout cas avec l'interpréteur standard CPython.

Ainsi, le traitement des données avec des boucles for et des embranchements if .. then .. else ne sont pas particulièrement rapides. Les possibilités de traitement parallèle sont par ailleurs assez faibles en raison de l'utilisation d'un verrou global pour se protéger des erreurs d'accès concurrent.

Il est donc parfois nécessaire d'aller plus loin dans la recherche de la performance que ce que Numpy propose par défaut. Considérons par exemple le code suivant :

def np_cos_norm(a, b):
    val = np.sum(1. - np.cos(a-b))
    return np.sqrt(val / 2. / a.shape[0])

peut encore être accéléré en utilisant un des compilateurs pour Python (scientifique) qui existe. Chacun de ces compilateurs permet un gain plus ou moins grand en performance, et demande une modification plus ou moins intrusive du code, tout en imposant des contraintes de déploiement plus ou moins fortes.

Cython - https://cython.org/

Le code précédent s'écrirait en Cython

# cython: boundscheck = False
# cython: wraparound = False
# cython: cdivision = True

cimport numpy as np
from libc.math cimport cos, sqrt

def np_cos_norm(np.ndarray[double, ndim=1] a, np.ndarray[double, ndim=1] b):
    cdef unsigned i, n
    cdef double val = 0., res

    n = a.shape[0]
    for i in range(n):
        val += 1. - cos(a[i]-b[i])

    res = sqrt(val / 2. / n)
    return res

Cython se charge de traduire ce code en C, avec la possibilité (vérifiable avec le mode cython -a) de donner assez d'information au compilateur pour que les parties gourmandes en calcul ne fassent aucun appel au runtime C. Ce code C est ensuite compilable en un module dynamique classique.

D'un point de vue langage, on notera les commentaires en début de fichier qui permettent au compilateur de faire des hypothèses supplémentaires lors de la génération de code. Plusieurs mots clefs (cdef, cimport…) viennent étendre le langage et indiquer au compilateur les identifiants appartenant au monde natif et celles (les autres) appartenant au monde interprété.

Numba - http://numba.pydata.org/

Le code précédent s'écrirait en Numba

from numba import jit

@jit
def np_cos_norm(a, b):

    n = a.shape[0]
    for i in range(n):
        val += 1. - cos(a[i]-b[i])

    return sqrt(val / 2. / n)

Numba va dériver à l'execution une version statique de cette fonction, la compiler à la volée et utiliser le noyau généré en lieu et place de la fonction d'origine.

La compilation en code natif repose sur LLVM, et des options peuvent être passées au compilateur à travers des arguments du décorateur, p.e. @jit(nopython=True) pour déclencher une erreur si la traduction en code natif ne faisant pas référence à l'API Python a échoué. Un cache évite de relancer cette compilation à chaque appel.

Pythran - http://pythran.readthedocs.io/

Le code précédent s'écrirait en Pythran

# pythran export np_cos_norm(float64[], float64[])
def np_cos_norm(a, b):
    val = np.sum(1. - np.cos(a-b))
    return np.sqrt(val / 2. / a.shape[0])

Le compilateur Pythran va traduire ce code en un module natif avec la garantie qu'aucun appel interprété ne sera fait pour exécuter le corps de la fonction np_cos_norm.

La compilation se fait en avance de phase à travers pythran mon_module.py. Il est possible de contrôler finement le processus de compilation en passant des drapeaux de compilations spécifiques : -Ofast, -march=native, voire de générer du code SIMD avec -DUSE_XSIMD.

Les logiciels à base de graphes de calculs : Tensorflow, Pytorch, …

Conçus à l'origine pour faciliter le travail sur les réseaux de neurones, il serait dommage de sous estimer les autres usages possibles des bibliothèques Tensorflow ou PyTorch et anciennement Theano.

Ces bibliothèques permettent de définir des algorithmes sous la forme d'un graphe d'opérations symboliques défini très naturellement, l'exemple ci-dessous démontre qu'il s'agit quasiment du même code qu'avec Numpy. Ce graphe est ensuite optimisé puis compilé pour une exécution rapide sur CPU ou GPU.

Les moyens importants alloués au développement de ces projets assurent un excellent support, un haut niveau d'optimisation et une documentation d'assez bonne qualité complétée par d'innombrables tutoriels.

def tf_cos_norm(a, b):
    val = tf.reduce_sum(1. - tf.cos(a-b))
    return tf.sqrt(val / 2. / tf.cast(a.shape[0], 'float32'))

a = tf.placeholder(dtype='float32', shape=[4])
b = tf.placeholder(dtype='float32', shape=[4])
y = tf_cos_norm(a, b)  # résultat symbolique

with tf.Session() as sess:
    y_eval = sess.run(
        y,
        feed_dict={
            a: [1, 2, 3, 4], 
            b: [4, 3, 2, 1]
        })

Accessoirement, si l'on peut dire, ces logiciels offrent la différentiation automatique, c'est-à-dire que pour un graphe de calculs donné, on peut réclamer la dérivée d'une grandeur à l'un des nœuds en fonction d'une autre.

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Top 20 Best Linux Terminal Console Games That You can Play Right Now

Gaming on Linux has come a long way. There are thousands of amazing games available out there for you to play and enjoy. Today here, I will discuss some best games for the Linux terminal console. We all know that Linux users spend lots of time on Linux Terminal for doing the advance level task […]

The post Top 20 Best Linux Terminal Console Games That You can Play Right Now appeared first on UbuntuPIT.

La MàJ WSL dans Windows 10 build 1903 vous donne accès aux fichiers Linux depuis Windows, les outils en ligne de commande sont également améliorés

WSL mis à jour dans Windows 10 build 1903 vous permet d'accéder aux fichiers Linux à partir de Windows,
les outils en ligne de commande sont également améliorés

Le mariage entre Linux et Windows se renforce. Après avoir adopté Linux avec WSL (sous-système Windows pour Linux), Microsoft fait maintenant ce que les utilisateurs demandent depuis toujours: la mise à jour de Windows 10 avril 2019 permet d'accéder aux fichiers Linux à partir de Windows.

En plus de vous permettre d'ouvrir des fichiers...

Le développement de Cozy Cloud ne faiblit pas

Par : Rédaction

Cozy a soufflé sa première bougie d'anniversaire et poursuit son développement. Le "domicile numérique" open source français présente une nouvelle version pour cette occasion.
Une version complètement revue qui « optimisera fortement les performances de la synchronisation, tout en la rendant plus économe en ressources » (sous Windows, puis GNU/Linux) arrive pour la fin du mois de février.
Quelques grands chantiers ont été lancés. Il était parfois compliqué de partager des fichiers ou dossiers, les (...)

- Applications

DistroWatch Weekly, Issue 802

This week in DistroWatch Weekly: Review: Slontoo 18.07.1 "LXDE"News: NetBSD testing newer compiler, Void reminds users of its official domain, Fedora porting the Deepin desktop, Debian updates media, changes in Ubuntu StudioTips and tricks: What being free, stable and light-weight meanReleased last week: Ubuntu 18.04.2Torrent corner: Archman, ArcoLinux,....

Agenda du Libre pour la semaine 8 de l’année 2019

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 42 événements (1 en Belgique, 40 en France, 0 au Luxembourg, 1 au Québec, 0 en Suisse et 0 en Tunisie) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire

[FR Châteaubriant] Initiation au système AccessDV Linux - Du samedi 9 février 2019 à 14h00 au jeudi 28 février 2019 à 16h30.

Initiation à l'informatique, ateliers d'auto-formation gratuits utilisant le système AccessDV Linux, bien adapté aux personnes aveugles ou mal voyantes ou débutantes.

Cinq après-midis par semaine les lundi-mardi-mercredi-jeudi-vendredi de 14h30 à 16h30 - par groupes de 6 personnes accompagnées de 3-4 bénévoles.

Nous recherchons aussi des stagiaires à qui nous ferons découvrir la relation avec notre public, mais aussi le dépannage des ordinateurs et la pratique d'un système linux avec maniement du clavier.

[FR Lyon] Rencontre wikimédienne - Le lundi 18 février 2019 de 18h00 à 20h00.

Rencontre mensuelle de la cabale de la quenelle (groupe wikimédien lyonnais).

Discussion des projets et collaborations en cours ou à venir autour d’une boisson.

Rejoignez nous

[FR Saint Martin d'Hères] Eclipse IoT Day - Le mardi 19 février 2019 de 09h00 à 17h00.

Après le succès des éditions passées, le groupe de travail IoT de la fondation Eclipse organise la 6ème journée Eclipse IoT Day en France, le Mardi 19 février sur le campus de Grenoble.

L'événement apportera un éclairage sur les outils et standards open source dans le domaine des objets connectés. Les participants pourront améliorer leurs connaissances sur les logiciels et outils existants pour la mise enplace de nouvelles solutions IoT innovantes et robustes.

L'agenda de cette journée 2019 inclut des présentations d'intervenants de renommée internationale qui couvriront des sujets variés tels que les voitures connectées, les smart cities, l'IoT dans l'espace, le transport public, fog et edge computing et plus encore.

Cette journée est gratuite mais l'enregistrement est obligatoire.

Les présentations seront en anglais. Réservez votre ticket dès maintenant.

[FR Paris] Atelier Hebdomadaire de Contribution au Libre - Le mardi 19 février 2019 de 10h00 à 19h00.

Une journée de co-travail sur le thème de la contribution au logiciel libre.

Chacun vient avec son sujet individuel avec l'intention d'y travailler au cotés d'autres contributrices/teurs.

Le prix d'entrée est de 25 euros pour la journée (tarif Narma).

[FR Paris] Émission Libre à vous » - Le mardi 19 février 2019 de 15h30 à 17h00.

L'émission Libre à vous de l'April est diffusée chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur radio Cause Commune sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur le site web de la radio. Et l'émission est rediffusée le soir même de 21 h à 22 h 30. Le podcast est disponible rapidement après la diffusion de l'émission.

Les ambitions de l'émission Libre à vous

La radio Cause commune a commencé à émettre fin 2017 sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur Internet.

Sur le site de la radio on lit Radio associative et citoyenne, les missions de Cause Commune sont de fédérer toutes les initiatives autour du partage et de l’échange de savoirs, de cultures et de techniques.

Nous avons alors proposé de tenir une émission April intitulée Libre à Vous d'explications et d'échanges concernant les dossiers politiques et juridiques que l'association traite et les actions qu'elle mène.

Une partie de l'émission est également consacrée aux actualités et actions de type sensibilisation.

L'émission Libre à vous est principalement animée par l'équipe salariée de l'April mais aussi par des membres bénévoles de l'association et des personnes invitées.

Donner à chacun et chacune, de manière simple et accessible, les clefs pour comprendre les enjeux mais aussi proposer des moyens d'action, tel est l'objectif de cette émission mensuelle, qui est diffusée en direct chaque mardi du mois de 15 h 30 à 17 h. Et rediffusée le soir même de 21 h à 22 h 30.

L'émission dispose d'un flux RSS compatible avec la baladodiffusion ainsi qu'un salon dédié sur le webchat de la radio.

[FR Tours] Permanence ADeTI - Le mardi 19 février 2019 de 18h30 à 20h30.

La permanence d'ADeTI est un moment d'accueil avec des bénévoles pour apprendre à utiliser un ordinateur sous GNU/Linux (Ubuntu, Linux Mint, Debian, …)  mais aussi

  • réparer les problèmes de logiciels sur son ordinateur
  • prendre des conseils pour choisir des logiciels alternatifs
  • différencier les logiciels libres utilisables pour répondre aux besoins
  • préserver et réfléchir sur ses usages (vie privée, éthique, …)

Mais c'est aussi un moment consacré pour

  • partager des connaissances et échanger des savoirs
  • maîtriser les formats ouverts et la pérennité de ses documents
  • Confidentialité, intégrité et disponibilité des systèmes d'information
  • Diversité des alternatives
  • Indépendance

Nous accueillons également des membres de l'association Touraine Data Network qui peuvent répondre aux questions concernant les réseaux connexion à Internet, alternatives aux "Box" et aux opérateurs commerciaux.

[FR Grenoble] Install Party - Le mardi 19 février 2019 de 19h00 à 22h00.

Le but de cette rencontre est que les novices repartent à la fin de la soirée avec leur propre ordinateur fonctionnant sous un nouveau système d'exploitation libre, correctement installé, configuré et agrémenté de nombreux logiciels libres eux aussi.

Au cours de ces réunions, les utilisateurs confirmés tentent de transmettre une partie de leur savoir aux novices, qui deviendront passeurs à leur tour. (Wikipédia ©).

Merci de sauvegarder vos données si vous apportez votre machine

[FR Beauvais] Atelier hebdomadaire de partage de connaissances autour des logiciels libres - Le mercredi 20 février 2019 de 18h00 à 20h00.

Chaque mercredi soir, l'association propose une rencontre pour partager des connaissances, des savoir-faire, des questions autour de l'utilisation des logiciels libres, que ce soit à propos du système d'exploitation Linux, des applications libres ou des services en ligne libres.

C'est l'occasion aussi de mettre en avant l'action des associations fédératrices telles que l'April ou Framasoft, dont nous sommes adhérents et dont nous soutenons les initiatives avec grande reconnaissance.

L'atelier a lieu dans la salle informatique du Centre Georges Desmarquet géré par l'association Voisinlieu-pour-tous.

[FR Villeurbanne] La ville vraiment intelligente - Le mercredi 20 février 2019 de 19h00 à 22h00.

Des objets connectés ou encore des voitures autonomes Des services pour faciliter notre vie quotidienne et améliorer les performances énergétiques mais en vrai, c’est quoi la smartcity

Programme

Agora

Un espace dédié aux prises de parole et aux discussions. Les interventions de La Quadrature du Net et des Décablés.

Atelier

Réparation et reconditionnement de smartphone avec Atelier Soudé
#LineageOS – Libérez votre Android (#FSFE)

21h30 – Temps convivial apéro, musique et plus si affinités…

Installations

Permanence des collectifs: Illyse et Musique Libre

Centre de contribution: Un espace de recherche pour production des supports sous licence libre. Venez participer à la documentation qui sera mis en ligne.

Centre d’émission: Animation des discussions informelles ou approfondissement d’une problématique d’actualité chaude, venez participer aux podcasts du mercredi.

Expositions: Expo Libre et Expo des Communs

[FR Paris] Monnaie Libre Un an et demie d'expérience utilisateur, par Pi - Le mercredi 20 février 2019 de 19h30 à 23h55.

Le Collectif de la Toile Francilienne et l'association Axiom-team organisent régulièrement des rencontres de la Monnaie Libre pour faire connaître cette cryptomonnaie verte, citoyenne et équitable, qui comme le logiciel Libre repose sur 4 libertés fondamentales

- La liberté de choisir son système monétaire une monnaie libre ne s’impose pas, vous décidez de l’utiliser.

- La liberté d’accès aux ressources parce que nous devrions tous avoir accès aux ressources économiques et monétaires sans nuire aux autres Lorsque quelqu’un s’approprie un objet, il doit en rester suffisamment et en qualité aussi bonne en commun pour les autres.

- La liberté d’estimer et de produire de la valeur la valeur est une notion relative à chaque individu, dans l’espace et dans le temps.

- La liberté d’échanger dans la monnaie : pour échanger, comptabiliser, afficher ses prix dans la monnaie choisie.

Dans le cadre de ces rencontres, le mercredi 20 février 2019 à partir de 19h, Pi, un membre de la Monnaie Libre d'Occitanie, nous parlera de son expérience utilisateur de la Monnaie Libre qui est proprement incroyable, le tout sans dépenser UN euro.

Il y aura ensuite des enchères, en monnaie Libre évidemment, sur 10 articles de qualité, suivi d'un G-marché, toujours en monnaie Libre. N'hésitez pas à apporter ce que vous avez à vendre pour repartir avec des Junes ou racheter autre chose

Ouvertures de compte utilisateur sur place, présentation des outils (libres) permettant d'effectuer des transactions, découverte de la Toile de Confiance, etc… 

Le tout dans la bonne humeur et le plaisir de se rencontrer autour d'un très beau projet de société…

Au plaisir de vous y croiser Librement.

[FR Toulouse] Rencontres Tetalab - Le mercredi 20 février 2019 de 20h30 à 23h30.

Rencontre hebdomadaire des hackers et artistes libristes Toulousains.

Ouvert au public tous les mercredi soir.

Venez nombreux.

[FR Saint-Rémy-lès-Chevreuse] Protéger les libertés sur Internet - Le mercredi 20 février 2019 de 20h30 à 22h30.

Avec le développement d’Internet et des réseaux sociaux, les possibilités d’utilisation de nos données personnelles ont considérablement évolué.

Quels sont les risques réels
Que faire pour mieux maitriser les informations exposées, protéger notre vie privée et nos libertés fondamentales

CONFÉRENCE-DÉBAT
avec Sylvain STEER du CECIL et de la Quadrature du Net, auteur du Guide de survie à destination des aventuriers d’Internet

[CA-QC Montréal] Soirée Wiki cinéma rencontre avec André-Line Beauparlant - Le mercredi 20 février 2019 de 18h00 à 21h00.

de 18h à 21h.

Venez rencontrer la documentariste et directrice artistique québécoise André-Line Beauparlant ! Vous pourrez découvrir sa vie et ses œuvres pour mieux les documenter sur Wikipédia et ses projets frères.

Vous bénéficierez des précieuses ressources documentaires de la Médiathèque Guy-L.-Coté ainsi que d'un accompagnement pour vous aider à contribuer aux projets Wikimédia.

Ces soirées se veulent conviviales et stimulantes, tout le monde est bienvenu Que vous soyez simplement curieux d'en savoir plus sur les projets Wikimédia ou sur le cinéma d'animation, que vous soyez débutant ou contributeur averti, professionnel, étudiant ou amateur, passionné ou non de cinéma… nous répondons à vos questions

Cette activité est gratuite et se déroulera à la Médiathèque Guy-L.-Coté, au sein de la Cinémathèque québécoise. Quelques ordinateurs seront disponibles mais il est conseillé d'apporter le vôtre.

[FR Bordeaux] Jeudi Giroll - Le jeudi 21 février 2019 de 18h30 à 20h30.

Les membres du collectif Giroll, GIROnde Logiciels Libres, se retrouvent une fois par semaine, pour partager leurs  savoir-faire et expériences autour des logiciels libres.

Le collectif réalise aussi une webradio mensuelle, tous les second jeudis du mois, à retrouver en direct sur le site de Giroll.

Ces rencontres sont ouvertes à tous.

Attention on sera à la Mezzanine le local d'Aquilenet)

[FR Montpellier] Aprilapéro - Le jeudi 21 février 2019 de 18h45 à 19h30.

Un apéro April consiste à se réunir physiquement afin de se rencontrer, de faire plus ample connaissance, d’échanger, de partager un verre et de quoi manger mais aussi de discuter sur l’actualité et les actions de l’April.

Un apéro April est ouvert à toute personne qui souhaite venir, membre de l’April ou pas. N’hésitez pas à venir nous rencontrer.

Régulièrement Montpel’libre relaie et soutient les actions de L’April. De nombreux Apriliens ont par ailleurs rejoints les rangs de Montpel’libre, sans doute lors d’Apéro April, d’AprilCamp ou des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre qui ont eu lieu à Montpellier.

Nous vous invitons donc à venir nous rejoindre dans une ambiance conviviale, à partager cet apéro, chacun porte quelque chose, boissons, grignotages… et on partage.

Les Aprilapéro Montpellier ont lieu le 3e jeudi de chaque mois de 18h45 à 19h30.

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie le Do Tank, l’April et Montpel’libre.

Tramway lignes 1, 2, 3 et 4, arrêts Gare Saint-Roch
GPS Latitude 43.60285 | Longitude 3.87927

[FR Paris] Traduction de la documentation de Python en français - Le jeudi 21 février 2019 de 19h00 à 23h00.

Comme tous les mois on remet ça, un atelier de traduction de la doc de Python en français.

Comme le mois dernier ce sera à l'école 42, merci à eux ♥

Comme le mois dernier, c'est la PSF qui paye les pizzas, merci à eux ♥

L'inscription sur meetup.com n'est pas obligatoire, mais pratique pour vous compter.

[FR Chatillon sur chalaronne] Apéro monnaie libre - Le jeudi 21 février 2019 de 19h00 à 23h00.

Bonjour,

2ème Apéro monnaie libre à Châtillon sur Chalaronne jeudi 21 février 2019.

Nous vous y accueillerons avec plaisir pour échanger sur la monnaie libre, se rencontrer localement, faire connaissance, expliquer comment créer un compte, répondre aux questions.

La Ğ1 (dites "june")est une "monnaie libre".

C'est une alternative au système financier actuel, où la monnaie est créée par la dette contractée auprès des banques.

La Ğ1 vise l'égalité dans la création monétaire elle est créée à parts égales par tous les êtres humains qui
le veulent, par un "dividende universel".

Contrairement à la monnaie-dette (euro), elle n'induit pas de course à la croissance. C'est
une monnaie numérique décentralisée et une forme de revenu universel.

[FR Montpellier] FSFEapéro - Le jeudi 21 février 2019 de 19h30 à 20h15.

Afin de se rencontrer, d’échanger et de faire plus ample connaissance, lance de nouvelles rencontres surnommées les FSFEapéros. C’est l’occasion pour les neurones de toute part de se réunir physiquement pour discuter, échanger et partager un verre et de quoi grignoter.

Les FSFEapéros auront lieu tous les 3e jeudis de chaque mois. Ils sont l’occasion de discussions informelles d’une part et de discussions plus sérieuses sur les différents thèmes d’importance et les différentes actions et campagnes en cours.

Tout le monde est invité et peut venir aux FSFEapéros, qu’on soit contributeur de longue date, simple intéressé-e par les sujets que défend la Free Software Foundation Europe, ou nouvel-le arrivant-e cherchant à participer davantage. N’hésitez pas à amener vos amis et à leur faire découvrir La FSFE et Montpel’libre.

Peuvent être aussi abordées des questions sur Les exégètes amateurs ou Open Law.

Au programme des discussions

  • Nous y parlerons essentiellement de Public Money, Public Code.

Entrée libre et gratuite sur inscription.

Les FSFEapéros Montpellier ont lieu le 3e jeudi de chaque mois de 19h30 à 20h15.

[FR Paris] Soirée de Contribution au Libre, invité April - Le jeudi 21 février 2019 de 19h30 à 22h00.

Parinux propose aux utilisateurs de logiciels libres de se réunir régulièrement afin de contribuer à des projets libres. En effet, un logiciel libre est souvent porté par une communauté de bénévoles et dépend d'eux pour que le logiciel évolue.

Nous nous réunissons donc tous les dans un environnement propice au travail (pas de facebook, pas de télé, pas de jeux vidéos, pas de zombies).

Vous aurez très probablement besoin d'un ordinateur portable, mais électricité et réseau fournis.

En cas de difficulté, vous pouvez joindre un des responsables de la soirée, Emmanuel Seyman (emmanuel (at) seyman.fr), Paul Marques Mota mota (at) parinux.org, ou Magali Garnero (Bookynette) tresorier (at) parinux.org.

Pour obtenir le code d'entrée de la porte cochère, envoyez un mail au responsable.

On peut amener de quoi se restaurer (Franprix, 8 rue du Chemin Vert, ferme à 22h)

Regazouillez sur Twitter - Wiki des soirées

Programme non exhaustif

  • Fedora (sa traduction)
  • Parinux, ses bugs et son infrastructure
  • April réunion du groupe de travail Sensibilisation de 18h45 à 20h30 (accueil à partir de 18h30). Pour vous inscrire, rendez-vous sur le pad
  • Open Food Facts/ Open Beauty Facts, sa base de données, ses contributeurs, sa roadmap
  • Schema racktables, son code
  • Agenda du Libre, mise à jour et amélioration du code
  • Ubuntu-Fr, son orga, ses événements
  • En vente libre, maintenance et commandes
  • Open street map, une fois par mois
  • Linux-Fr sait faire
  • en vente libre

tout nouveau projet est le bienvenu.

Tous les 1ers jeudis => Les associations Ubuntu-fr et ouvre-boite organisent une réunion pour leurs membres.

Tous les jeudis du mois, l'association Wikimedia France propose de contribuer à ses multiples projets

Tous les jeudis, dès 18h45, le groupe de travail Sensibilisation de l'April se réunit pour réfléchir à mieux communiquer vers le grand public et à 20h30, le groupe transcriptions prend le relais et transcrit ou relit des transcriptions.

Tous les jeudis, des membres de Framasoft organisent des contrib'atliers et vous invitent à venir participer, tester ou améliorer des logiciels libres

[FR Paris] Participer au développement d'un outil d'annotation vidéo pour l'éducation - Le jeudi 21 février 2019 de 19h30 à 22h00.

Celluloid (https://www.celluloid.camp/) est un service web d’annotation vidéo libre et open source pour l’éducation. Il permet de partager une vidéo Youtube avec ses élèves ou un groupe en formation, de créer un projet pédagogique, d’annoter des images, d’échanger entre participants.

Il a été conçu par Michaël Bourgatte et Laurent Tessier enseignants-chercheurs à l’ Institut Catholique de Paris, avec le soutien du studio de design Meaningful et développé par Erwan Queffelec à la La Paillasse.

Celluloid est actuellement en phase Beta. Il est déjà testé par plusieurs dizaines d’apprenants et d’enseignants, dont le travail permet de mettre au jour des pistes d’amélioration et de développement. Dans cette dynamique, l’équipe de Celluloid
souhaite collaborer avec des enseignants et des développeurs intéressés par les usages pédagogiques de la vidéo.

Retrouvez-nous le 21 février 2019 à 19h30 à La Paillasse pour une présentation de l’outil et de ses usages possibles, pour échanger sur les défis que pose l’annotation vidéo et pour imaginer ensemble les
prochaines étapes de son développement

Nous vous attendons nombreux pour ensemble construire le futur de l'éducation

[FR Montpellier] Quadrapéro - Le jeudi 21 février 2019 de 20h15 à 21h00.

Afin de se rencontrer, d’échanger et de faire plus ample connaissance, lance de nouvelles rencontres surnommées les Quadrapéros. C’est l’occasion pour les neurones de toute part de se réunir physiquement pour discuter, échanger et partager un verre et de quoi grignoter.

Les Quadrapéros auront lieu tous les 3e jeudis de chaque mois. Ils sont l’occasion de discussions informelles d’une part et de discussions plus sérieuses sur les différents thèmes d’importance et les différentes actions et campagnes en cours.

Tout le monde est invité aux Quadrapéros, qu’on soit contributeur de longue date, simple intéressé-e par les sujets que défend la Quadrature, ou nouvel-le arrivant-e cherchant à participer davantage. N’hésitez pas à amener vos amis et à leur faire découvrir La Quadrature et Montpel’libre.

Peuvent être aussi abordées des questions sur Les exégètes amateurs ou Open Law.

Au programme des discussions

  • Nous y aborderons l’action menée sur le RGPD

Entrée libre et gratuite sur inscription.

Les Quadrapéros Montpellier ont lieu le 3e jeudi de chaque mois de 20h15 à 21h00.

[FR Chassieu] Primevère - Vivre en réseaux - Le vendredi 22 février 2019 de 11h00 à 21h00.

 Comme chaque année, l’ALDIL sera présente sur l’espace numérique libre du salon Primevère.

Stand découverte des logiciels libres

     Vendredi 22 février 11h-21h, espace numérique

Parcours numérique libre, du matériel au logiciel

     Vendredi 14h00 (1h30), tente numérique

Primevère se déroulera dans les même halls que 2018, entrée porte principale d’Eurexpo, devant l’arrêt de Tram.

+ d’infos http://salonprimevere.org/infos-pratiques

Le programme sera disponible sur ce site internet fin du mois de janvier 2019

Pour être informé de la mise en ligne du programme et de la présentation des exposants, inscrivez-vous à la newsletter.

[FR Clermont de l'Oise] Atelier mensuel de sensibilisation et de partage de connaissances autour des logiciels libres - Le vendredi 22 février 2019 de 14h00 à 16h30.

Tous les deniers vendredis après-midi du mois, l'association propose une rencontre pour partager des connaissances, des savoir-faire, des questions autour de l'utilisation des logiciels libres, que ce soit à propos du système d'exploitation Linux, des applications libres ou des services en ligne libres.

C'est l'occasion aussi de mettre en avant l'action des associations fédératrices telles que l'April ou Framasoft, dont nous sommes adhérents et dont nous soutenons les initiatives avec grande reconnaissance.

L'atelier aura lieu dans les locaux de nos amis du CAL (Centre d'Animation et de Loisirs) du Clermontois.

[FR Caen] Permanence artifaille - Le vendredi 22 février 2019 de 16h00 à 19h00.

Permanence et animation au local Artifaille pour les membres de l'association.

Entraide informatique pour réparer, reconfigurer, conseiller, échanger à propos des moyens de communication électronique

mise à disposition de moyens et outils spécifiques,
conseils d'un professionnel expert en logiciels libres

Vérifier le maintien de la permanence et inscription (10 places) :
https://artifaille.fr/attendee/

[FR Paris] Quadrapéro "Bloque la pub" - Du vendredi 22 février 2019 à 19h00 au samedi 23 février 2019 à 00h00.

Le 22 février, c'est le prochain quadrapéro.
Il sera un peu spécial puisqu'il sera consacré à la lutte contre la publicité en ligne.
On parlera de la campagne que l'on mène avec Résistance à l'Agression Publicitaire en ce moment http://bloquelapub.net
Ça commence à 19h au garage.

En deuxième partie de soirée, on passe à l'action on ira coller des affiches dans Paris pour sensibiliser aux problèmes de la pub en ligne et inciter à installer un bloqueur de pub

[FR Beauvais] Gestion d'une association, comptes et adhérents, avec Garradin et Grisbi - Le samedi 23 février 2019 de 09h30 à 12h00.

Le but est d'atteindre les responsables d'association qui cherchent un outil pour gérer les comptes de leur association.

Les mêmes outils peuvent servir aux particuliers.

Grisbi est une application locale.

Garradin fonctionne en ligne, mais pourrait fonctionner aussi en monoposte.  

[FR Chassieu] Primevère - Vivre en réseaux - Le samedi 23 février 2019 de 10h00 à 20h00.

 Comme chaque année, l’ALDIL sera présente sur l’espace numérique libre du salon Primevère.

Stand découverte des logiciels libres

     Samedi 23 février 10h-20h, espace numérique

Fais donc un Frama
     samedi 12h00 (1h30), tente numérique

Parcours numérique libre, du matériel au logiciel

     samedi 14h00 (1h30), tente numérique

Primevère se déroulera dans les même halls que 2018, entrée porte principale d’Eurexpo, devant l’arrêt de Tram.

+ d’infos http://salonprimevere.org/infos-pratiques

Le programme sera disponible sur ce site internet fin du mois de janvier 2019

Pour être informé de la mise en ligne du programme et de la présentation des exposants, inscrivez-vous à la newsletter.

[FR Bordeaux] Wikipermanence mensuelle - Le samedi 23 février 2019 de 10h00 à 12h00.

  1. Écrire et publier sur l'encyclopédie collaborative

Tous les derniers samedis du mois, de 10h30 à 12h, les wikinautes girondins organisent et animent une wikipermanence mensuelle consacrée en priorité à la valorisation des fonds patrimoniaux régionaux et au fonctionnement de cette encyclopédie collaborative.

En lien avec les thématiques des visites "Le patrimoine vous ouvre ses coffres" ou suivant vos propositions, Ania, Tiffanie, William, Christian, Franck, Ben, Sylvain et Emmanuel vous accueillent et vous accompagnent.

Ces ateliers vous aideront à mieux connaître Wikipedia

Vous découvrirez comment rédiger des articles, sélectionner des informations fiables ou diffuser des images libres, en vous appuyant sur les richesses patrimoniales de la bibliothèque.

Une initiation à la recherche sur les bases Séléné et Gallica sera également proposée.

[FR Murbach] Réunion informatisée Murbach - Le samedi 23 février 2019 de 13h30 à 18h00.

L'association LUG68 vous invite à sa prochaine réunion informatisée mensuelle, le samedi après-midi à Murbach-près-Guebwiller, où vous pouvez venir avec votre machine, portable ou fixe pour

  • installer GNU/Linux à côté ou en remplacement de votre système existant
  • demander de l'aide sur un logiciel libre (toute plateforme)
  • découvrir un tas de logiciels libres, fonctionnels et puissants

Pour ceux qui viennent avec une tour, nous avons des écrans VGA sur place et un charriot pour transporter le matériel au 2ème étage avec l'ascenseur.

Pensez simplement à ramener clavier, souris, et câble réseau RJ45

Côté fonctionnement, nous ne faisons pas de formation informatique à proprement parler chacun vient avec ses besoins et/ou désirs, et avance à son rythme, en sollicitant l'aide des membres présents, dans une ambiance chaleureuse et conviviale

Tous les autres détails sont sur notre site internet (rubrique débutants) !

A noter que le Domaine Langmatt est un hôtel-restaurant situé tout en haut de Murbach (800m d'altitude), dans la forêt il faut dépasser la célèbre abbaye de Murbach, et continuer jusqu'au bout de la route, cf. carte OpenStreetMap.

Le bâtiment qui nous accueille est à gauche, et la salle au 3ème étage

[BE Grivegnée] Linux Install Party - Le samedi 23 février 2019 de 14h00 à 17h00.

Venez rencontrer une équipe de passionnés, tous les derniers samedis du mois, de septembre à juin, de 14h00 à 17h00 pour venir installer un Linux sur votre ordinateur.

On y installera ce que vous voulez ou, si vous n’avez pas d’idée, on cherchera avec vous ce qui vous conviendra le mieux.

[FR Marseille] Install Party GNU/Linux - Le samedi 23 février 2019 de 14h00 à 19h00.

L’association CercLL (CercLL d’Entraide et Réseau Coopératif autour des Logiciels Libres) vous invite à une install party GNU/Linux, le samedi 23 février 2019 de 14h00 à 19h00, dans la salle du Foyer du Peuple 50 rue Brandis 13005 Marseille.

Vous avez envie de découvrir un système d’exploitation libre, simple d’utilisation, stable, rapide et sécurisé. Une nouvelle façon d’utiliser votre ordinateur.

Vous vous sentez une affection naissante pour le Gnou et le Manchot, les mascottes de

Au programme

DÉCOUVERTE de l’univers des logiciels libres.

INSTALLATION d’un environnement GNU/ Linux, ainsi que le meilleur des logiciels libres.

Venez avec votre ordinateur, nous installerons ensemble une distribution GNU/Linux avec un ensemble de logiciels libres et gratuits pour une utilisation quotidienne.

Ouvert à tous – accessible aux débutant-e-s

Une participation de 2 euros est demandée.

L’adhésion à l’association est de 20 euros annuelle.(L’adhésion n’est pas obligatoire).

Plan d’accés

[FR Rennes] Permanence Gulliver - Le samedi 23 février 2019 de 14h00 à 18h00.

La permanence de Gulliver se tiendra le samedi 23 février de 14h00 à 18h00

Venez installer GNU Linux ou un logiciel libre, pour diffuser vos œuvres.

Venez nombreux.

[FR Saint-Cyr-l'École] Permanence Root66 - Le samedi 23 février 2019 de 14h00 à 17h00.

Root66 vous propose une permanence Logiciels Libres le samedi 23 février

La permanence se tiendra au Centre Pierre Semard à Saint-Cyr-l'École (à deux pas de la gare RER C)

Dans cette permanence nous discuterons des logiciels libres, nous vous proposerons un accompagnement technique aux systèmes d’exploitation libres GNU/Linux, et cela afin de vous aider à vous familiariser avec.

Le contenu s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.

Programme:

Vous pourrez y aborder plusieurs thèmes

  • Discussions conviviales entre utilisateurs autour de Linux en général
  • Premières explorations du système
  • Installations et configurations complémentaires
  • Mise à jour et installation de nouveaux logiciels
  • Prise en main, découverte et approfondissement du système

Entrée libre et gratuite

Sur place, l'adhésion à l’association est possible mais non obligatoire.

Prochaine permanence

[FR Rouen] Journée Mensuelle du Logiciel Libre - Le samedi 23 février 2019 de 14h00 à 18h00.

Le samedi 23 Février 2019, nous organisons notre Journée Mensuelle du Logiciel Libre à la Maison St Sever à Rouen. (Centre Commercial St Sever, 10-12 rue Saint-Julien 76100 Rouen) de 14h00 à 18h00.

On fera connaissance avec la toute dernière version de openSUSE, la openSUSE Leap 15, Gnome 3.26, LibreOffice 6.1 et beaucoup d’autres distributions Linux.

SUSE Linux Enterprise 15 SP3 (beta) sera aussi de la partie et comme vous le savez est la pièce maitresse de openSUSE Leap 15 et qui est maintenue par des ingénieurs SUSE.

Nous distribuerons gracieusement des DVDs openSUSE 15 de 64 Bits à nos visiteurs dans la limite du stock disponible.

Le Raspberry Pi 3 ainsi que les Raspberry Pi 2 seront aussi à votre disposition pour votre plaisir de coder

On pourra discuter du Noyau 4.19 (22 octobre 2018), si le temps le permet.

Voici aussi une liste des démonstrations de logiciels libres (FOSS) que nous vous proposerons
https://nui.fr/blog/logiciels-libres-a-vous-proposer-comme-installation/

Si vous voulez présenter une distribution Linux ou un logiciel libre, contactez-moi assez rapidement pour la logistique.

Nous allons axer des sessions sur l’interopérabilité, de sorte de vous orienter vers une migration en douceur vers le logiciel libre. L'interopérabilité a toujours été notre fer de lance.

STOP PRESSE Nous aurions des magazines à distribuer et couvrant openSUSE Leap 15 Linux..

[FR Nevers] Cryptoparty - Le samedi 23 février 2019 de 14h00 à 18h00.

Après une première Install Party réussie, l'association Nevers Libre organise une cryptoparty, le samedi 23 février 2019 de 14h00 à 18h00 dans les locaux d'à l'Inkub, au 7 bis, rue du 13ème de ligne 58000 Nevers.

Cette demi-journée se déroulera sous forme d'ateliers ateliers pour apprendre à chiffrer ses e-mails avec PGP, à chiffer une partition, à utiliser Tor browser / Tails / Orbot, à utiliser Silence pour chiffrer ses SMS animés par nos bénévoles.

À ce propos, nous vous proposons dès à présent de manifester vos candidatures, au travers de notre mailing-list.

Venez nombreux et avec votre ordinateur

Entrée libre.

[FR Faux-la-Montagne] Atelier Libre - Le samedi 23 février 2019 de 14h00 à 18h00.

L'association CTRL-A vous invite ce samedi 23 février de 14 à 18h dans les locaux de TéléMillevaches (Faux-la-Montagne) pour un nouvel "Atelier Libre".

Si vous voulez vous débarrasser de Windows et de ses mises à jour calamiteuses,
Ou choisir un fournisseur d'adresse e-mail qui respecte votre vie privée,
Ou apprendre à communiquer de manière plus sécurisée et plus confidentielle,
Ou arrêter de vous arracher les quelques cheveux qui vous restent,

… hé bien, rejoignez-nous

[FR Ivry sur Seine] Cours de l'Ecole du Logiciel Libre - Le samedi 23 février 2019 de 14h30 à 18h30.

Présentation de l'E2L

Quel est le rôle de l'école du logiciel libre

Tout d'abord, ce n'est pas une école comme les autres. Elle n'a pas d'établissement fixe, pas de cours de récréation, pas de carte d'étudiant, ni de diplôme de fin d'année.

Comme toutes les écoles, son rôle est d'apprendre à ses élèves les logiciels libres, c'est-à-dire

  • comment en trouver de bons parmi les nombreux sites qui en proposent,
  • comment en prendre possession en fonction des licences,
  • comment les installer en fonction de ses besoins,
  • comment les tester et les utiliser,
  • comment en comprendre le fonctionnement pour ensuite les modifier,
  • comment écrire ses propres logiciels libres.

En fait, l'école du logiciel libre est une université populaire, comme celles qui ont vu le jour en France à partir du 19 ème siècle, et dont le but est de transmettre des connaissances théoriques ou pratiques à tous ceux qui le souhaitent. Et pour atteindre ce but, sa forme juridique est de type " association à but non lucratif ".

Comment fonctionne l'école

Cette école étant une association, elle possède, comme toutes les autres, un bureau, élu chaque année en assemblée générale, pour l'administrer. Mais elle a aussi des responsables pédagogiques dont le rôle est essentiel car ce sont eux qui établissent les programmes des cours en fonction des souhaits des adhérents, valident les candidatures des enseignants et affectent les sessions.

Les membres du bureau et les responsables pédagogiques forment "l'encadrement de l'école ". Tous les membres "encadrants" doivent être membres de l'association.

Les locaux où se déroulent les cours seront ceux que l'on veut bien nous prêter une salle des fêtes, un théâtre, une salle de réunion publique, un amphi dans une école publique, ou autre.

Les thèmes des cours sont définis par les adhérents en fonction de leurs envies, de leurs besoins. Les cours sont ensuite décidés par les responsables pédagogiques de l'école en fonction des enseignants disponibles.

Afin de permettre au plus grand nombre de participer et d'assister aux cours, les sessions se tiennent essentiellement le samedi. Une première de 9h à 12h30, et une autre de 14h à 17h30.

Programme détaillé sur le site http://e2li.org

[FR Montpellier] Les logiciels libres, parlons-en - Le samedi 23 février 2019 de 17h00 à 19h00.

Les logiciels libres parlons-en Ouvrons le dialogue sur l’ouverture des données Partageons nos expériences pour une meilleure répartition des connaissances.

Cette permanence vous permet de rencontrer le groupe Montpel’libre, ses activités, d’être orienté vers nos ateliers et permanences techniques et d’être accompagné pour une transition digitale progressive et adaptée vers les logiciels libres.

Proposition de programme

  • discussions autour de l’organisation d’événements
  • gestion des groupes de travail
  • propositions diverses
  • présentation de l’asso

Montpel’libre est un Groupe d’Utilisateurs GNU/Linux et Logiciels Libres qui promeut les logiciels libres, la culture libre et les biens communs.
Notre association se situe à la jonction des secteurs d’activités du numérique, des industries culturelles et créatives, de l’économie sociale et solidaire, du développement durable, de la recherche et formation ainsi que de l’éducation populaire et de l’éducation scientifique.
Elle s’adresse à l’informaticien comme au néophyte, au particulier comme au professionnel ou à l’étudiant et à un public de tout âge.

Montpel’libre exerce des activités multiples autour de six pôles

  1. PERMANENCES
  2. ATELIERS
  3. CONFÉRENCES / FORMATIONS / EXPERTISE
  4. ÉVÉNEMENTIEL
  5. TECHNIQUE / SÉCURITÉ
  6. PUBLICATION

Et de plusieurs communautés et groupes de travail.

Ces permanences sont suivies d’un Apéro refaire le monde convivial et partagé, de 18h30 à 21h30. Elles ont lieu au Faubourg marché, tous les vendredis de 17h00 à 19h00.
Permanences

  • vendredi 1 février 2019 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 8 février 2019 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 15 février 2019 de 17h00 à 19h00
  • vendredi 22 février 2019 de 17h00 à 19h00

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie Le Faubourg Marché et Montpel’libre.

Tramway lignes 1, 2 et 4 arrêt Corum
GPS Latitude 43.614186 | Longitude 3.881404
Carte OpenStreetMap

Vendredis 1, 8, 15 et 22 février 2019 de 17h00 à 19h00 (tous les vendredis sauf fériés)
Le Faubourg - 15, rue du Faubourg de Nîmes, 34000 Montpellier

[FR Chassieu] Primevère - Vivre en réseaux - Le dimanche 24 février 2019 de 10h00 à 19h00.

 Comme chaque année, l’ALDIL sera présente sur l’espace numérique libre du salon Primevère.

Stand découverte des logiciels libres

Dimanche 24 février 10h-19h, espace numérique

Parcours numérique libre, du matériel au logiciel

dimanche 14h00 (1h30), tente numérique

 

Primevère se déroulera dans les même halls que 2018, entrée porte principale d’Eurexpo, devant l’arrêt de Tram.

+ d’infos http://salonprimevere.org/infos-pratiques

Le programme sera disponible sur ce site internet fin du mois de janvier 2019

Pour être informé de la mise en ligne du programme et de la présentation des exposants, inscrivez-vous à la newsletter.

[FR Montpellier] Ateliers ouverts - Le dimanche 24 février 2019 de 10h00 à 18h00.

Le Dernier Dimanche du Mois c'est des ateliers ouverts dans un BIB, le hackerspace de Montpellier ouvert de 10h à 18h.

Au cours de chaque dimanche nous proposons une thématique plus ou moins liée à l'actualité mais si tu as envie ou besoin de réparer une machine, discuter d'un sujet, monter un mur, partager une recette, etc. tu es le·a bienvenu·e.

Certains viendront résoudre un problème particulier, d'autres travailleront à améliorer les lieux, d'autres encore viennent simplement partager le repas (tiré du sac).

Si tu veux proposer des sujets, des projets et que tu as des besoins spécifiques tu peux prendre contact avec le BIB à l'avance.

[FR Figeac] Vie privée, un luxe oublié - Le dimanche 24 février 2019 de 10h30 à 12h30.

Atelier ouvert à tous, pour découvrir, échanger, partager autour des outils informatiques libres.

La dernière fois il a été question d’éviter la publicité.

On discute ce dimanche des outils et bonnes pratiques pour communiquer sur internet en évitant d’être complètement pisté.

[FR Saint-Georges-des-Groseillers] Ğmarché - Le dimanche 24 février 2019 de 11h00 à 18h00.

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

Meilleures contributions LinuxFr.org : les primées de janvier 2019

Nous continuons sur notre lancée de récompenser ceux qui chaque mois contribuent au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logo, journaux, correctifs, etc.). Vous n’êtes pas sans risquer de gagner un abonnement à GNU/Linux Magazine France ou encore un livre des éditions Eyrolles ou ENI. Voici les gagnants du mois de janvier 2019 :

Abonnement d’un an à GNU/Linux Magazine France (éditions Diamond)

Livres des éditions Eyrolles et ENI

Les livres qu’ils ont sélectionnés sont en seconde partie de la dépêche. N’oubliez pas de contribuer, LinuxFr.org vit pour vous et par vous !

Certains gagnants n’ont pas pu être joints ou n’ont pas répondu. Les lots ont été ré-attribués automatiquement. N’oubliez pas de mettre une adresse de courriel valable dans votre compte ou lors de la proposition d’une dépêche. En effet, c’est notre seul moyen de vous contacter, que ce soit pour les lots ou des questions sur votre dépêche lors de sa modération. Tous nos remerciements aux contributeurs du site ainsi qu’à GNU/Linux Magazine France, aux éditions Eyrolles et ENI.

Bandeau LinuxFr.org

Les livres sélectionnés par les gagnants :

Logo éditions Diamonds   Logo éditions ENI   Logo éditions Eyrolles
                   

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

10 Benefits of Publishing Your App in the Snap Store [Video]

box of appsCanonical's Alan Pope lists 10 benefits of publishing apps in the Snap store. His talk was recorded at the FOSDEM Linux conference in Belgium.

This post, 10 Benefits of Publishing Your App in the Snap Store [Video], was written by Joey Sneddon and first appeared on OMG! Ubuntu!.

Ubuntu 18.04.2 LTS Released, Available to Download Now

download now iconUbuntu 18.04.2 LTS is available to download, albeit a week later than originally planned. The update serves as the second point release in the Ubuntu 18.04 LTS ‘Bionic Beaver’ series, and brings an updated Linux kernel and graphics drivers with it. Ubuntu 18.04 LTS really is a long-term support release as it’s supported with ongoing updates […]

This post, Ubuntu 18.04.2 LTS Released, Available to Download Now, was written by Joey Sneddon and first appeared on OMG! Ubuntu!.

SatRday, pour les adeptes du R, le 23 février dans la capitale

Par : Rédaction

Les praticiens du langage R se retrouveront au "SatRday Paris 2019" le samedi 23 février prochain. Une première dans la capitale.
C'est quoi R ?
Le langage R est largement utilisé par les statisticiens, les data miners, data scientists pour le développement de logiciels statistiques et l'analyse des données. R est un langage de programmation et un logiciel libre destiné aux statistiques et à la science des données soutenu par la R Foundation for Statistical Computing. R fait partie de la liste des (...)

- Agenda

Distribution Release: Ubuntu 18.04.2

Adam Conrad has announced the release of Ubuntu 18.04.2, a set of updated builds of the project's flagship Linux distribution with long-term support. Most of the official Ubuntu sub-projects, notably Kubuntu, Lubuntu, Ubuntu Budgie, Ubuntu MATE, Ubuntu Kylin and Xubuntu, have also been updated to version 18.04.2: "The....

23 Electron Applications You Should Know About

list of the best electron appsHere we present the best Electron applications available for Linux desktops, including Ubuntu, as well as macOS and Windows too. We’ve written about a lot of diverse Electron apps over the past few years, ranging from desktop podcast clients to popular IDEs. Not everyone appreciates Electron’s cross-platform versatility as much as we do. Heck, I […]

This post, 23 Electron Applications You Should Know About, was written by Joey Sneddon and first appeared on OMG! Ubuntu!.

Plasma 5.15.0 vient de sortir pour votre distribution Linux

Par : Rédaction

6 mois de développement plus tard, une nouvelle version de l'environnement KDE Plasma voit le jour, avec une liste de changements et nouveautés assez impressionnante.
C'est quoi KDE Plasma ?
Plasma est l'espace de travail de KDE. Il existe à l'heure actuelle deux variantes de Plasma : l'environnement de bureau Plasma Desktop qui est le sujet de la plupart des pages de ce wiki et Plasma Mobile, le nouvel environnement pour les tablettes et les téléphones tactiles.
L'environnement Plasma Netbook a (...)

- Applications

Comment gérer des moteurs d'exécution d'un hébergement cloud

Par : Rédaction

OVH vient de publier un nouveau guide à destination des clients de ses hébergements "Cloud Web". Il vise à expliquer la gestion des moteurs d'exécution.
L'hébergeur met à disposition plusieurs langages de développement pour construire votre projet. Pour mener celui-ci à son terme, vous devrez peut-être utiliser un moteur d'exécution plutôt qu'un autre.
La gestion des moteurs d'exécution de votre hébergement Cloud Web s'effectue de plusieurs manières : ajouter ou modifier un moteur d'exécution, définir un (...)

- Tribunes
❌